AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
>

Critique de bdelhausse


Raymonde déprime. Elle veut de l'amour. le frisson, les torrents de vagues qui emportent tout sur leur passage, les étoiles plein les yeux, les clairs de lune... Mais Robert est désespérément Robert. Heureusement que Raymonde ne se laisse pas faire. Elle est pugnace, elle aime Robert et on se demande bien comment elle fait. 15 ans de pas grand-chose tous les premiers samedis du mois... Et elle y croit encore.

Elle m'a ému, Raymonde, à vouloir sortir son mari de sa torpeur. Franchement, elle mérite l'amour.

Binet est tendre et doux, compréhensif, amoureux. le tome souffle le chaud et le froid, L'arrivée de Cupidon après l'épisode de la voisine qui hurle son orgasme fenêtre ouverte, c'est un pur bonheur.
Commenter  J’apprécie          70



Ont apprécié cette critique (7)voir plus




{* *}