AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
>

Critique de MissSherlock


Si, après avoir lu cet album, vous avez encore envie de construire une maison et de devenir propriétaire, c'est que vous êtes bons pour l'asile.
Acheter un logement, c'est un parcours du combattant où les maisons témoins se ressemblent toutes, les vendeurs ont les dents qui rayent le plancher et les constructeurs un petit grain. Comme le disait Jacques Brel, "faut pas jouer les riches quand on n'a pas le sou" sinon c'est un coup à se retrouver dans une maison faite entièrement en boulons.
Raymonde est un peu plus fine que d'habitude tandis que Robert se montre de plus en plus bas de plafond pour notre plus grand bonheur.
Maison sucrée maison est un album acide et drolatique qui donne envie de clôturer son PEL.
Commenter  J’apprécie          40



Ont apprécié cette critique (4)voir plus




{* *}