AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782203074651
128 pages
Éditeur : Casterman (13/11/2013)
3.7/5   186 notes
Résumé :
Erica Falck, trentenaire installée dans une petite ville paisible de la côte ouest suédoise où elle écrit des biographies, découvre le cadavre aux poignets tailladés d’une amie d’enfance dans une baignoire d’eau gelée. Impliquée malgré elle dans l’enquête, Erica est vite convaincue qu’il ne s’agit pas d’un suicide. Sur ce point l’inspecteur Patrik Hedström, amoureux transi, la rejoint. Stimulée par cette flamme naissante, Erica se lance à la conquête de la vérité et... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (58) Voir plus Ajouter une critique
3,7

sur 186 notes
5
7 avis
4
32 avis
3
14 avis
2
1 avis
1
0 avis

Ydamelc
  23 octobre 2017
Avant d'être une lectrice de BD, je suis tout d'abord, une amatrice de polars et de thrillers.
Alors quand cet album s'est présenté à moi, je n'ai pas longtemps hésité....
La princesse des glaces, le roman de Camilla Läckberg, grande auteure Suédoise, sous forme de dessin, c'est l'idéal pour moi !
D'autant plus qu'il faut que je vous avoue quelque chose, Camilla Läckberg, je ne l'ai jamais lu..
Bah oui... les romans nordiques me font un peu peur.
Ils me font peur, parce qu'on y rencontre des noms comme Fjällbacka, Tanumshede, Hedström, Bohusläningen, etc.
C'est, on va dire, un petit trop dépaysant pour moi...
C'est sans doute psychologique surtout et je pense que je me construis une barrière toute seule, mais il suffit que les personnages aient en plus des prénoms assez ressemblants ou/et imprononçables (pour moi) et je m'y perds, je décroche et je ne comprends plus rien du tout à ce que je lis.
C'est pour cette raison, vous ne trouverez pas beaucoup de romans scandinaves dans ma bibliothèque.
Je préfère généralement faire l'impasse.
C'est bête, mais c'est comme ça...
Là, avec cette bd, j'ai pensé que ça pouvait être une belle alternative, un bon compromis.
Les personnages auraient un vrai visage, en plus de leur nom.
En plus, avant que l'histoire commence, tous les personnages nous sont présentés brièvement (c'est aussi une preuve qu'il y a de quoi s'y perdre, non ? :-p)
Je suis d'ailleurs revenue à ces pages plusieurs fois, tout au long de ma lecture. Elles m'ont bien aidée.
Je suis super contente, parce que j'ai tout bien compris !
L'histoire est très intrigante...
Alexandra Wijkner est retrouvée morte, poignets tailladés, dans sa baignoire, par Erica Falck, sa meilleure amie d'enfance et biographe, revenue dans la région pour les obsèques de ses parents.
Très vite, des éléments permettent de dire qu'il s'agit d'un meurtre déguisé en suicide.
Erica mène l'enquête, auprès de Patrik Hedström, amoureux d'elle depuis l'enfance, devenu inspecteur de police.
Le défi me semble avoir été superbement bien relevé par Léonie Bischoff et Olivier Bocquet.
Ce ne doit pas être chose aisée de réduire plus de 500 pages de romans, en seulement 126 pages de bandes dessinées.
J'en ai, en tout cas, apprécié chacune des planches.
Les révélations s'enchaînent à une vitesse incroyable, à la fin.
On en sort estomaqué !
Il se trouve que j'ai le roman dans ma Pile A Lire (enfoui si profondément que je l'avais oublié, d'ailleurs...) et que cette BD m'a donné envie de m'y intéresser pour connaitre l'histoire plus en détails.
J'aurais certes moins de surprise, mais au moins, les personnages me seront familiers.
Et qui c'est, peut-être que maintenant j'aborderai dans l'avenir, les thrillers nordiques, avec moins de préjugés...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          551
marina53
  08 février 2015
Fjällbacka, petite ville côtière suédoise. D'habitude si paisible... Et, pourtant, c'est ici qu'un terrible drame vient de se produire. Erica, qui vient de perdre ses parents, vient passer quelques jours dans leur maison pour y ranger leurs affaires. Alors qu'elle va rendre visite à Alex, son amie d'enfance qu'elle n'a pas revue depuis plus de 10 ans, quelle n'est pas sa surprise de la découvrir morte dans sa baignoire, les poignets tailladés. La police va conclure inévitablement au suicide. Mais dès lors que l'autopsie est pratiquée, le médecin légiste informe la famille, c'est à dire son mari, ses parents et sa petite soeur, qu'elle avait une énorme dose de somnifère dans le sang et que les entailles ont été pratiquées par un tiers. Qui a bien pu en vouloir à cette jeune femme si gentille et aimée de tous? Erica veut à tout prix découvrir l'assassin de son amie. Grâce à Patrick, amoureux transi, qui va l'aider dans sa quête de vérité. de nombreux et lourds secrets de famille vont bientôt ressurgir...
Grand prix de la littérature policière, La princesse des glaces, de Camilla Läckberg, romancière reconnue et traduite en plusieurs langues, est le premier polar d'une longue série où l'on retrouve Erica Falck et son compagnon Patrick. Dans ce premier volet, la biographe se retrouve face à un crime déguisé en suicide, événement d'autant plus tragique qu'il s'agit de son amie d'enfance. Des secrets de famille jusqu'à là étouffés risquent bien d'ébranler toute la population de Fjällbacka. Cette adaptation d'Olivier Bocquet est vraiment fidèle au roman et le scénariste offre ainsi un album à la lecture parfaitement fluide. Les fans d'Erica y trouveront certainement leur compte et ce premier volet nous plonge dans une enquête intrigante. le dessin de Léonie Bischoff peut surprendre de prime abord. Mais le rendu s'avère finalement attrayant. Jouant subtilement avec les tons chauds (lors de flashbacks) et les tons très froids, elle restitue très bien l'ambiance glaciale et inquiétante.
La princesse des glaces... une rencontre inattendue...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          560
cicou45
  26 décembre 2014
Eh bien décidément, je fais vraiment de très belles trouvailles en ce moment à la médiathèque mais maintenant que le Père Noël est passé, j'ai de quoi me régaler avec mes propres ouvrages et ce, pour un long moment.
Ici, le lecteur se plonge dans une enquête policière suite à la découverte du corps d'Alexandra Wijkner à Fjallbacka alors, si comme moi, vous vous sentez prêts à plonger dans l'aventure, mettez un bon manteau, des gants et embarquons pour cette petite ville de Suède. Retournons également dans le temps car cette sordide affaire se déroule en février 2001. Alex était une très belle jeune femme, mariée et qui avait a priori tout pour être heureuse, aussi la police ne peut-elle pas se permettre de clore l'affaire en imaginant un simple suicide. Tout comme vous, les forces de l'ordre ont tout de suite compris, étant donné les étranges circonstances dans lesquelles le corps d'Alex a été retrouvé, les choses sont beaucoup plus complexes qu'elles ne semblent l'être. C'est celle qui fut jadis sa meilleure amie, la célèbre biographe Erica Falck qui a découvert le corps et c'est également elle qui entraîne le lecteur dans cet horrible cauchemar. Elle sera son guide tout au long de cette lecture et l'emmènera sur des chemins tortueux. En effet, comment aurait-il pu penser que le passé laisserait des traces indélébiles au point de mener à ces atrocités ?
Superbe adaptation du roman de Camilla Läckberg, les scénariste et dessinateur réussissent à merveille leur pari on ne peut plus risqué, à savoir de mettre en images un roman policier qui avait déjà fait ses preuves !
Alors, si vous n'avez pas peur du froid et des frissons d'angoisse, je ne peux que vous inviter à vous lancer à votre tour dans cette lecture dont vous ne ressortirez pas indemne ! A découvrir !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          370
Crossroads
  20 janvier 2015
Camilla Läckberg, version roman, connais pas.
Comme j'affectionne la BD, je décidais de l'attaquer par la face Nord, celles des petits dessins à bulles.
Problème, j'ai très rapidement dévissé, trouvant le scénario plat et indigent.
Pas aimé les croquis qui auraient particulièrement trouvé grâce à mes yeux si le ton initial avait été plus léger. Manque de bol, La Princesse des Glaces se voulant plus sombre et corsé que l'arabica, le décalage entre les deux ne m'a jamais permis de prendre la chose au sérieux, ne fût-ce l'espace d'un 1/4 de seconde.
Ce constat établi, difficile d'émettre un avis objectif sur cette Princesse qui m'aura également laissé de glace...
Le plus simple étant encore de vous faire votre propre opinion...
Commenter  J’apprécie          4111
BazaR
  04 novembre 2018
Grâce aux excellentes critiques de marina53, j'apprends que des romans de Camilla Läckberg ont été adaptés en BD. Superbe occasion, pour moi qui ne lis quasiment pas de polars, de découvrir l'univers de cette autrice dont j'entends du bien de partout.
Au départ le dessin sommaire et dépouillé de Léonie Bischoff m'a un peu déstabilisé mais je lui ai rapidement trouvé du charme. Il s'adapte plutôt bien à l'ambiance froide et neigeuse des paysages suédois et aux relents de secrets faisandés d'avoir trop longtemps été cachés. La présentation de chaque personnage, faites par eux-mêmes dans les trois premières pages est également plutôt surprenante ; j'ai eu l'impression d'avoir une liste animée de rôles de théâtre.
Rapidement cependant, je me suis retrouvé envoûté par cette histoire de meurtres et par l'atmosphère délétère qui empuantit l'atmosphère de Fjallbacka. La joie de vivre d'Erica, malgré le décès auquel elle doit faire face, et le duo de parfaits tourtereaux qu'elle joue avec Patrik forment un contrepoint parfait à la détresse des parents d'Alexandra, au mépris de Nelly Lorentz ou au désespoir d'Anders. le personnage grossier du commissaire Mellberg apporte un brin de farce, celui de Jan Lorentz un brin d'horreur. Meurtre, viol, pédophilie, ce sont des sujets graves qui sont abordés. Pourtant, le sourire d'Erica suffit à disperser les nuages et à ouvrir un passage au soleil.
Je vais certainement poursuivre la série. Merci encore à marina53 qui sait toujours très bien me faire sortir de ma zone de confort.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          342

Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
BazaRBazaR   04 novembre 2018
— Je ne comprends pas à quoi sert ce déballage! On est traités comme des coupables pour une histoire qui date d'il y a vingt-cinq ans alors que le meurtrier de ma fille court toujours! Vous faites juste diversion pour qu'on oublie votre incompétence!...
— Il n'est jamais inutile de fouiller le passé. Parfois, il faut creuser très profond pour faire émerger la vérité.
— Oh, épargnez-nous vos dictons de moine Zen...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
cicou45cicou45   26 décembre 2014
"Si les gens pouvaient croire qu'on avait pris la peine de l'assassiner, alors ils devraient admettre que sa vie comptait pour quelque chose. On ne tue pas quelqu'un d'insignifiant."
Commenter  J’apprécie          190
christinebeaussonchristinebeausson   08 avril 2015
-Tu me demandes s'il aurait pu mettre le feu lui même à la maison de ses parents ?
-J'en suis certaine.
-J'ai accompagné les policiers sur place, c'est moi qui l'ai trouvé.
-Il était dans la grange. Des brûlures sur le visage et le corps. Et tu sais ce qu'il faisait ?
-Il triait des allumettes . Les brûlés d'un côté. Les neuves de l'autre.
-Je n'oublierai jamais ce qu'il m'a demandé ....
-Ils sont morts maintenant ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
CS_ConstantCS_Constant   13 mai 2016
- Je suis vraiment désolée pour toi. Je ne peux pas imaginer ce que c'est de perdre sa...
- Tes parents sont morts récemment, non ?
- Euh... si. Il y a quelques semaines. accident de voiture.
- Alors tu sais très bien ce que c'est. Je me sens exactement comme toi à leur enterrement.
- Oh. D'accord.
Commenter  J’apprécie          30
CS_ConstantCS_Constant   13 mai 2016
- Mais il y a quand même un truc qui m'échappe : qu'est-ce qu'une fille comme elle faisait avec un déchet comme toi ?
- Bien sûr que ça t'échappe. Comment tu pourrais comprendre ?
Commenter  J’apprécie          50

Lire un extrait
Videos de Léonie Bischoff (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Léonie Bischoff
Des Livres et Vous (Saison 7) Episode #003​ (avec Léonie Bischoff)
autres livres classés : pédophilieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
4125 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre