AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782811228859
Éditeur : Milady (23/10/2019)

Note moyenne : 4.27/5 (sur 24 notes)
Résumé :
À Thaisia, le déferlement de rage qui a fait suite au massacre des métamorphes a par endroits totalement éradiqué la population humaine, laissant des villes fantômes. Bennett, située à la pointe nord des collines des Aînés et entourée d'espaces sauvages, est l'une d'elles. Sa position stratégique incite les Sanguinati qui en sont désormais responsables à tenter d'y fonder une communauté mixte où Autres et humains puissent cohabiter et travailler ensemble. Une jeune ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
Miney
  23 juin 2020
Si je lui ai trouvé beaucoup de défauts, j'ai tout de même préféré ce tome 2 du spin off de Meg Corbyn au tome 1, qui était vraiment insipide.
L'univers est riche et je suis déçue de voir l'auteure se contenter d'y tourner en rond à radoter le même schéma narratif alors qu'elle pourrait y raconter tant d'histoires si différentes, tout en restant dans ses thèmes de prédilection (le choc culturel entre les terra indigene et les humains, l'apprentissage du vivre-ensemble, le retour à une vie simple…).
On suit ici le repeuplement de la ville de Bennett, qui se déroule en même temps que les événements du tome 5 de Meg Corbyn.
Quelques éléments de Terre brûlée font penser que cet opus a quelque chose de nouveau à raconter : Un adolescent élevé parmi des panthergard et dont l'origine mystérieuse évoque les cassandra sangue. L'aspect psychologique des drames précédents est enfin évoqué avec les survivants des deux camps, alors que jusqu'ici j'avais l'impression qu'on ne s'intéressait qu'à l'aspect logistique du repeuplement de Thaisia. Et d'autres pistes qui auraient pu être intéressantes à développer…
Mais on finit juste par retomber dans le schéma habituel : des grosses caricatures de méchants humains copiés-collés des aventures précédentes arrivent en ville et veulent du mal aux terra indigenes et à leurs amis humains, sur lesquels les Aînés veillent. Ajoutez à cela un récit très long à se mettre en place pour pas grand-chose et vous avez le secret d'une lecture aussi vue et revue dans cet univers que soporifique.
J'ai apprécié que Jana, l'héroïne mise en avant ici, ne ressemble pas à Meg ni à Vicki qui étaient douces et candides : elle est prête à se battre pour arrêter de se faire marcher sur les pieds parce qu'elle est une femme et montrer sa valeur. Ça ajoute une petite touche féministe à l'ensemble, malheureusement un peu caricaturale. Les réflexions et les péripéties sur la différence homme/femme des protagonistes finissent juste par rabâcher quelques clichés, voire les appuyer.
L'humour, heureusement, fait toujours aussi mouche avec le choc des cultures entre humains et terra indigene. C'est ce qui, avec le plaisir de retrouver cet univers familier, a limité la déception de ce spin off qui n'apporte rien ou presque à sa série d'origine.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
viedefun
  23 novembre 2019
Je suis une grande fan de l'univers créé par l'auteure américaine Anne Bishop, ce monde où cohabitent (plus ou moins facilement) les "Autres" avec les humains....La saga initiale Meg Corbyn a été une expérience formidable en matière de lecture et après avoir terminé le dernier tome, j'attendais avec impatience la sortie des spin-off.
Alors oui, c'est vrai que je n'ai pas encore lu le 1er tome de ce spin-off mais comme chaque livre est une histoire indépendante dans des lieux différents de Thaisia, du coup, j'ai voulu absolument commencer par ce 2ème tome car il concerne des personnages que nous avons déjà croisés dans la saga initiale (et il faut le dire, que j'attendais avec impatience !).
Alors, certes, "Terre brûlée" comporte quelques défauts mais je ne peux pas nier que j'ai passé un très bon moment de lecture...Si, toutefois, je ne m'interroge pas trop sur les décisions parfois illogiques des certains personnages qui vont mener à des situations dramatiques et vont réveiller la fureur des Aînés...(On va mettre ça sur leur inexpérience à propos de la perversité et la lâcheté sans limite des humains...).
Si vous avez aimé le duo Simon Wolfgard / Meg Corbyn, vous allez sans doute aussi beaucoup apprécié celui formé par Virgil Wolfgard et la policière humaine, Jana, qui est évidemment, d'un tout autre caractère que Meg Corbyn mais qui doit, elle aussi, faire avec le côté "chef de meute/mâle alpha" de Virgil, qui n'aime pas du tout les humains (à juste raison vu ce qui est arrivé à sa famille dans la saga Meg Corbyn).
"Terre brûlée" est un joli dépaysement, et comporte une ambiance de "far west" (notamment avec le saloon) mais il y plane aussi le souvenir pesant et presque angoissant de toute la population humaine qui y a été massacrée (et éradiquée) quelques mois plus tôt.
Si les Autres qui tiennent le pouvoir dans cette ville semblent "civilisés" comme le Sanguinatti Tolya, il ne faut pas se fier aux apparences et ne jamais oublier que chaque humain "sent la proie"....Cela dit, cela n'empêche pas certains hommes imbéciles de se croire plus fort que les Autres et de vouloir envahir la ville....
Alors oui, le suspense, la montée en puissance du drame à venir sont bien menés. Tout comme l'acclimatation des Autres avec les nouveaux arrivants humains. Mais nous avons aussi quelques pointes d'humour, notamment avec la petite chienne que va adopter Jana et qui va attendrir le coeur de Virgil (car lui aussi a eu une famille, a eu des louveteaux...). le coup des bêtises faites par la peluche "Bob le cowboy", le surnom de "femelle glouton" que donne Virgil à Jana (derrière son dos) ont été des petits souffles de décompression et d'humour dans cet atmosphère pesante et "inquiétante" qui a monté crescendo au fur et à mesure des pages.
Et enfin, j'ai beaucoup apprécié les rôles importants tenus par les femmes (ou femelles) dont tout particulièrement Jana, qui m'avait fait une impression "mitigée" dans sa petite apparition dans la saga Meg Corbyn mais qui trouve ici un rôle très important dans la vie de la ville, en tant que Shérif adjointe et qui arrive même à se faire des amis, comme la très joyeuse Barbara Ellen, le séduisant Intuit Toias Walker et surtout, elle arrive à se faire accepter comme membre de la meute de Virgil, le loup Shérif de la ville.
Alors même si cette histoire, est, à mon avis moins "réfléchie" que les tomes de la saga Meg Corbyn, notamment vis à vis du danger que représentent certains humains, et la vengeance aveugle des Aînés - à ne jamais oublier - qui sont prêts à bondir dans la ville au moindre faux pas, j'ai tout de même beaucoup apprécié ma lecture, qui m'a replongée dans cet univers si particulier mais aussi ultra addictif avec des personnages attachants et intrigants (comme Mme Lafaucheuse, notamment). Bref, il ne me reste plus qu'à lire le 1er tome de ce spin-off et j'espère que l'auteure américaine Anne Bishop va continuer à nous écrire d'autres histoires sur cet univers !
Ma note : 17/20
Lien : https://lespassionsdeviedefu..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Carole94p
  24 novembre 2019
Avant de commencer cette chronique, il est important de signaler que Terre Brûlée se déroule au même moment que Cartes ivoires de la série Meg Corbyn. Certains passages ont donc des liens avec la série initiales ce qui a toute son importance. de plus, ce tome n'a rien à voir (ou presque) avec le tome précédent, Lac argent puisqu'il se déroule dans une autre ville.

Lorsque j'ai découvert que l'histoire de Terre Brulée allait se dérouler au moment du dernier tome de Meg Corbyn, j'avoue avoir eu un peu peur. D'abord parce qu'on connait déjà l'issue de l'histoire mais aussi et surtout parce que cela veut dire, un retour dans le passé. Étrangement ça n'a pas été si perturbant que cela, une fois qu'on se met véritablement dans l'histoire.

Ici, nous sommes à Bennett. Une ville où tout est à refaire. Mais c'est aussi l'occasion d'avoir une seconde chance pourvu qu'on veuille mettre la main à la patte. Dans ce renouveau, Jana, une policière va devoir se faire une place aux côtés de Virgil Wolfgard, le shériff de la ville, Madame Lafaucheuse qui nous rappelera bien sûr un personnage de la série initiale va ouvrir un saloon, des humains pas toujours très réglo vont devoir se faire aux règles, et tout ses êtres spéciaux que nous avons déjà découvert.

Ce que j'ai le plus aimé, dans ce second tome du Monde de Meg Corbyn , c'est l'humour qui découle de nombreuses scènes et notamment la collaboration entre Jana et Virgil. Qui rappelle bien sur celle de Meg Corbyn et Simon Wolfgard. Un duo qui fonctionne terriblement bien, des maladresses, des petites piques et tout ce qui fait d'eux des personnages aussi attachants que drôles. J'ai même cru que cette relation allait évoluer vers une relation amoureuse... mais finalement non, l'auteure en a décidé autrement. Quelque part je le regrette un peu.

Avec ce nouveau tome, Anne Bishop continue de nous proposer une histoire avec sa part d'originalité, bien que sur les mêmes bases de Meg Corbyn. On fait la connaissance d'autres personnages tout en restant dans cet univers que j'ai tant aimé. Une fois de plus, on découvre que sous les airs sauvages, les Terra Indigene et autres ne sont pas les plus "sauvages" de l'histoire bien au contraire. Les humains sont parfois plus méchants ou cruels.

Le début de ce second tome prend le temps de mettre en place l'histoire et surtout, nous présenter les histoires de chaque personnage. Ce début peut paraître un peu long et complexe mais il est nécessaire d'autant que le suspense monte petit à petit et laisse présager, comme à son habitude de multiples rebondissements en fin de tome.

Une fois de plus, je n'ai pas vu les pages passer. La plume, d' Anne Bishop , l'auteure est entraînante et les personnages réservent leur lot de surprise. J'ai retrouvé ce qui me plaisait tant dans les romans d' Anne Bishop .

A mes yeux, ce second tome aurait pu et du être le premier de la série Spin-off. Pourquoi ? Eh bien parce que déjà les événements se déroulent en lien avec le tome 5 de Meg Corbyn, donc niveau chronologie c'est mieux mais aussi et surtout parce que les personnages sont vraiment en lien avec la série initiale contrairement au premier tome, Lac argent, qui se déroule vraiment à part.
Quoiqu'il en soit, j'ai préféré ce second tome au premier, sans doute parce que j'ai davantage aimé les personnages et le cheminement. J'ai hâte de découvrir la suite
Lien : http://www.my-bo0ks.com/2019..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
maellelian
  02 décembre 2019
J'apprécie beaucoup Anne Bishop et son imagination. Elle a tendance à nous transporter dans des mondes d'un genre tout à fait nouveau même si ici, la base n'est rien d'autre que notre monde.
C'est avec plaisir que je retrouve cet univers. L'histoire est assez bien construite avec des personnages relativement complexes, ni vraiment bons, ni vraiment mauvais, juste humains (ou presque...). le thème de cette nouvelle histoire est assez intéressant dans la mesure où le récit se situe en parallèle avec la série d'origine et développe la reconstruction suite au "grand nettoyage" qui n'était pas abordée dans "Meg Corbyn".
Mon bémol concerne la trame de fond qui, cette fois-ci, n'a rien d'original. C'est la même que "Lac argent". Seuls les personnages changent. J'avais un peu peur de ça avant de commencer et je suis assez déçue de ne pas m'être trompée. Peut-être qu'il est temps pour Anne Bishop de quitter Thaisia et de créer un nouvel univers...
Commenter  J’apprécie          45
gayane
  29 décembre 2019
A Thaisia, depuis que les Ainés ont réduit la population humaine, la ville de Bennett est à l'abandon. Pourtant il s'agit s'un point stratégique. C'est pour ça qu'il a été décidé de repeupler la ville en y fondant une communauté mixte de Terra indigènes, d'Intuits et de Vie simples. Cependant, le renouveau de la ville attire la convoitise de Hors la loi.
Leur arrivée risque de briser le fragile équilibre quu a commencé à se mettre en place depuis peu entre Autred et Humains et cela risque de mettre en périle toute l'espèce humaine.
Un nouveau volume que j'attendais de lire avec impatience ! Déjà pour savoir si j'allais découvrir de nouveau personnages ou en retrouver d'anciens mais également pour retrouver l'univers particulier et prenant de cette série.
Je n'ai pas été déçue ! J'ai repris cette lecture avec plaisir et retrou é les tensions habituelles.
J'ai aime apmrendre à connaître la ville de Bennett et surtout, faire connaissance avec Jana, Barb et Virgile (entre autre). J'avoue avoir eu un peu peur que ma lecture ne soit pas à la hauteur de mes attenres car j'ai eu du mal à me replonger dans l'histoire et à accrocher avec Abby (surtout pour ça en fait). Heureusement, Jana, Barb, Faucheuse et les autres Autres ont été à la hauteur de mes attentes.
Mon seul regret aura été le rythme qui n'a vraiment démarré qu'à la fin. Rien de nouveau en soit pour la série dont le rythme est abituellement assez lent, mais l'impression presque de plat qui s'est fait sentir vers le milieu du récit avait un goût de vide sans atmosphère pendant quelques malheureuses pages.
Cela n'entâche cependant pas mon avis global et ne m'empêche pas d'être pressée de lire la suite !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
MineyMiney   23 juin 2020
- "Glouton" ? La shérif adjointe Jana est une humaine.

- Tu es sûr ? Sa mère aurait pu s'accoupler avec un Glouton.

- Même si sa mère s'était accouplée avec un terra indigene sous forme humaine, nous appartenons à deux espèces différentes. Nous ne pouvons pas nous reproduire.

- Je sais, soupira Virgil. Mais si c'était possible, ça expliquerait bien des choses sur elle.

Alors qu'il aurait très bien pu égorger Jana Paniccia avant qu'elle ait pu faire le moindre geste, elle affichait un air bravache qui semblait vouloir dire "j'ai beau être plus petite que toi, je peux te faire très, très mal". Si ça, ça ne ressemble pas au Glouton...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

Notre sélection Imaginaire Voir plus
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Connaissez-vous bien le monde de Meg ?

A quelle espèce appartient Meg Corbyn ?

Elle est humaine
C'est une elfe bien sûr
Elle fait partie des cassandra sangue
C'est une sorcière

11 questions
1 lecteurs ont répondu
Thème : Meg Corbyn, tome 5 : Cartes ivoire de Anne BishopCréer un quiz sur ce livre