AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Tachan


Tachan
  01 novembre 2019
Sans le savoir me voilà déjà face au dernier tome de cette saga de bit-lit à l'univers vraiment original par rapport à ses congénères. Si je n'ai jamais totalement adhéré à l'écriture et surtout au rythme de l'autrice, je suis par contre sous le charme de son monde et c'est donc avec une pointe de tristesse et d'insatisfaction que je le quitte ici.

Dans cet ultime opus, nous cherchons à répondre à une question : les Autres et les humains peuvent-ils cohabiter ? Pour cela nous suivons une longue et pesante histoire impliquant le frère cadet de Monty, qui est juste une vraie pourriture. Si vous cherchez un exemple de mec toxique, ne cherchez plus, vous l'avez ! Jimmy est ce qui se fait de pire et quand il débarque dans l'Enclos forcément tout part en cacahouète.

Vous l'aurez compris, l'autrice l'a choisi pour montrer ce qu'il y a de pire chez l'être humain et ainsi mettre en avant, par opposition, les qualités des autres mais également la façon dont les Autres vont gérer ce problème. Ça va donc occuper tout le tome et du coup, déjà que l'univers n'est pas toujours joyeux joyeux, là c'est encore pire que d'habitude. J'ai trouvé qu'on ressentait une vraie chape de plomb pendant toute la lecture. J'avais la boule au ventre pour tous ceux qui interagissaient avec Jimmy et je me suis demandée tout du long si mes prédictions allaient se réaliser concernant les problèmes qu'il allait causer. C'était assez pénible à lire.

Heureusement face à ça, c'était un vrai plaisir de retrouver l'univers soudé des membres de l'Enclos. Les voir dans leur quotidien s'entraider les uns les autres me plait toujours autant. Après soyons honnête, il n'y a quasiment aucun progrès du point de vue de l'intrigue générale sauf dans les toutes dernières pages, mais ce n'est pas ce qui fait le sel de la série, ce qu'on aime voir ce sont leurs petites interactions au quotidien. Ça plait de voir Meg jouer avec Sam, Twyla apprendre à Bug comment se comporter, Simon montrer les crocs parce qu'il est jaloux des autres hommes approchant Meg, etc. C'est vraiment ces petits riens du quotidien qui m'ont toujours plu dans la série et qui vont me manquer au final.

Parce que justement la fin est une fin assez ouverte. Après tous les problèmes qui ont eu lieu, et qui sont résolus dans les 50 dernières pages de façon assez rapide mais efficace grâce à une tension extrême, on nous laisse une porte ouverte vers un avenir peut-être plus serein à construire entre les espèces. C'est joli mais un peu frustrant. Je reste clairement sur ma faim parce que j'aurais aimé assister à cette construction de meilleures relations entre les Autres et les humains, entre Meg et Simon
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
Commenter  J’apprécie          80



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (8)voir plus