AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782226039491
229 pages
Éditeur : Albin Michel (01/03/1990)

Note moyenne : 2/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Il y a vingt ans, un Russe rencontre l’Arménie.
Le choc de deux cultures, la passion d’un peuple, le souvenir d’une émotion .
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Bookycooky
  24 avril 2018
"J'avais trente ans.La balance indiquait le 7 septembre 1967", l'auteur Andrei Bitov débarque à l'aéroport d'Erevan, c'est son premier voyage à l'étranger. Il arrive en tant que journaliste chez un ami cinéaste, pour écrire sur le pays, et sa première fascination sera pour la langue, l'arménien, pour ses mots et ses lettres.....c'est le début de son arménophilie.
Je me suis jetée sur ce livre comme si j'avais découvert une pépite d'or. Malheureusement, c'est un ensemble disparate de ressentis abstraits, de réflexions sans profondeur sur un pays, dont je n'en ai pas tout à fait saisi la portée. « Il me fallait à toute force dénicher un mot pour en vêtir, affubler ma joie, et j'ai dit: « Voilà le pays des notions....... », pays des notions ???. C'est flou, abstrait, quelles notions ???.....Comme je ne cerne pas ses émotions, difficile qu'elles m'atteignent. Et que dire de ses pensées niaises pour une jeune arménienne de dix-sept ans, de surcroît une parente de l'ami, avec laquelle par un concours de circonstances, il se retrouve seul, à Erevan, en pleine nuit ? Or j'aurais vraiment voulu sentir, voir, à travers les yeux d'un étranger, surtout d'un russe, l'Arménie. le comble de l'ironie, Bitov dit à la page 57, «  je n'ai jamais lu un livre qui ne fût lisible dès le commencement. Ce livre-là, l'Arménie, on me l'avait ouvert au milieu et je n'y comprenais rien. », eh bien moi aussi, pas compris grand chose à son livre, du début à la fin.......faut dire aussi que son séjour de dix jours est un peu court pour cerner un pays aussi ancien et complexe que l'Arménie, dont la seule capital Erevan est vieille de 2800 ans. Quand à sa prose je reste sceptique. J'ai bien peur que la traduction ne soit pas d'un très bon niveau, vu le résultat banal qui semble disproportionné avec le renom de Bitov. Bref, des“Illusions d'Arménie”, comme nommé par l’auteur lui-même, sans grand intérêt.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          712
autres livres classés : ironieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenMomoxLeslibraires.fr


Lecteurs (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
15771 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre