AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de iris29


iris29
  01 novembre 2016
Après le phénoménal succès de "La Bibliothéque des coeurs cabossés " qui se passait aux USA, Katarina Bivald met le cap sur la Suéde , son pays et c'est tant mieux!
De la Suéde , je connais surtout ses auteurs de romans policiers , aussi un bon petit roman de chick-lit à se mettre sous la dent et ce n'est que du bonheur ...
Oui, mais au début, ce n'était pas gagné . Mes copines sid09 et Saiwhisper ayant au final apprécié , j'ai persévéré et comme dirait une des drôles de dames " Je ne le regrette pas " !
Oui au début, les aventures d'Anita ,caissière dans une petite ville, mère célibataire dont la fille part au loin effectuer ses études et qui accuse le coup , ça me laissait froide .
D'autant qu' Anita , décide d'accomplir un de ses rêves de jeunesse , prendre des cours de moto .
[Jusque là , toujours rien ...]
Mais le moniteur d'Anita (38 ans ) , Lukas (29 ans) a les yeux bleus . ♫ [ Bleus les yeux , Lukas a ♫ ] . Et je commence à m'intéresser à l'affaire , j'ai toujours eu un faible pour ...les blousons en cuir .
Et le récit qui était un peu plat commence à s'emballer, des catastrophes à arriver .Le genre de catastrophes qui vous font grandir une femme ...

Dans ce roman suédois, aucune victime à déplorer , juste UN fou-rire de ma part .
Une histoire d' amitiés et jolies réflexions sur la vie (ce qui est important, ce qui l'est moins , etc...), de brioches à la cannelle et de flocons de neige suédois .
Katarina Bivald a écrit un roman plus abouti selon moi, que "La bibliothéque..." , plus personnel , malgré un début un peu plat ...
Commenter  J’apprécie          506



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (43)voir plus