AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2810004501
Éditeur : Editions du Toucan (05/10/2011)

Note moyenne : 3.99/5 (sur 35 notes)
Résumé :

En répondant à l'appel de son mystérieux homologue coréen, l'ex-grand reporter Seth Ballahan croit s'offrir un séjour d'agrément.

Hélas, sitôt arrivé à Séoul avec sa femme et sa fille, il sera confronté à un double homicide.

Des meurtres impossibles, perpétrés dans un village-pilote, entièrement géré par l'électronique et la vidéo.

Qui a frappé derrière les murailles du village ? Qui a pu s'introduire dans ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (17) Voir plus Ajouter une critique
SMadJ
  23 septembre 2015
Si ça te saoules Séoul, va plutôt vers le Nord. Qu'aurais-tu fait en Corée du Sud ? Tu verras, c'est Corée...ment plus accueillant du côté de Pyongyang...
C'est avec plaisir que l'on retrouve Seth Ballahan et Paik Doo-Song, nos deux personnages au caractère bien trempé de "L'Evangile des Ténèbres".
Cette fois-ci, ce sont les deux versants de la Corée que va nous faire visiter Jean-Luc Bizien. le Sud puis le Nord puis le Sud puis le Nord... À en perdre la boussole...
Car il est surprenant de constater à quel point les deux côtés de la Corée sont aux antipodes l'un de l'autre. Modernisation à outrance d'un côté, obscurantisme répressif de l'autre.
Selon le versant de la frontière, on passe d'un monde multicolore et chatoyant, sorte de version de l'île des plaisirs de Pinocchio, à un monde monochrome d'une noirceur poisseuse.
Les chapitres se succèdent comme des fondus enchaînés. le mot clôturant le chapitre se voit souvent démarrer le chapitre suivant. Une belle figure de style pour une immersion totale. Une écriture puissamment cinématographique.
L'intrigue est palpitante à plus d'un titre : Espionnage, course-poursuite, mission-suicide, infiltration et dézinguage.
Ça commence par des meurtres atroces à résoudre et ça finit par un ball-trap meurtrier et une chasse à l'homme en Corée du Nord ou Paik Doo-Song se lance dans une quête désespérée pour retrouver sa femme et son enfant.
Moins définitif que son prédécesseur, cette frontière des ténèbres ne tient jamais aussi bien en haleine que quand l'action se situe en Corée du Nord. Dès lors, la parano vous reprend et ne vous lâchera plus qu'en dehors de la frontière. Mais avant d'en sortir, vous frissonnerez de tous les membres de votre corps...
Bizien bat du tambour quand il écrit, il vous tambourine ses mots, à coups de grosse caisse, accélérant ses chapitres tandis que l'intrigue court à sa conclusion. Comme une sorte de montage "hyper cut", resserré à l'extrême. Et vous tournez les pages, vous tournez les pages, le front en nage, le souffle du dragon sur votre échine, le palpitant qui menace à tout instant de se décrocher, la gorge sèche... Et si ? Et si ? Noooon !
Si vous avez vu "Argo" de Ben Affleck, vous revivrez les mêmes émotions que celles ressenties lors de la scène finale de l'aéroport, celle où vous priiez pour que l'avion avec les rescapés décolle avant que l'armée iranienne ne les arrête.
En plus d'être un thriller haletant, ce livre est avant tout une ode aux sentiments humains, l'amour bien sûr, mais l'amitié aussi. Des sentiments exacerbés parce qu'une vie vécue intensément l'est. Pas de demi-mesure ni de passivité ici. Les liens sont noués à l'extrême.
Plus que l'intrigue c'est ce sentiment de bien-être qui en découle. Seth Ballahan s'est réconcilié avec sa femme, a laissé de côté rancoeurs et colère et aspire à la plénitude du bonheur.
Et on se dit que l'auteur devait lui-même être en plein conte de fée amoureux pour laisser autant son coeur parler et nous régaler de cette ambiance feutrée. Soupirs... Ah l'amour... Re-soupirs... (Et c'est à petits pas, sans bruit, que nous refermons la page Gossip).
De plus, en petit bonus, JLB nous susurre son amour pour John Mellecamp et Bruce Springsteen. Les amateurs apprécieront.
Sans compter les superbes phrases lâchées par l'auteur : "Il était resté silencieux, un bol de thé fumant à la main, tandis que le ciel de plomb se veinait de feu, que des coulées de lave incandescentes striaient la voûte, éparpillant des copeaux d'or fin qui chassaient l'obscurité en scintillant." Brillant.
C'est beau, c'est bien, c'est Bizien.
3,5/5
Lien : http://cestcontagieux.com/20..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          460
BlackKat
  18 août 2017
Deuxième volet de la trilogie des ténèbres et des ténèbres, une lumière refait surface.
Une lumière qu'on pensait définitivement éteinte à la fin de L'évangile des ténèbres.
Mais pour briller, elle se doit de replonger encore et toujours dans l'obscurité...
Pour sauver sa famille, nul obstacle est insurmontable!
Ballahan pensait également être sorti des ténèbres, avec quelques fantômes hantant ses nuits mais avec cette nouvelle petite vie ajoutée à la sienne et celle de son épouse... Mais il est redevable et honorera sa dette... coûte que coûte!
Seth Ballahan est insupportable dans L'évangile des ténèbres et ce n'est pas en devenant papa qu'il m'est devenu sympathique! Autant le dire tout de suite, c'est un personnage dont j'aimerais franchement botter les fesses! Il apprécie certainement les joies familiales mais n'a pas l'esprit tranquille et se précipite dès que son devoir l'appelle ailleurs. Amour filial ou conjugual, il sonne un peu faux aux oreilles d'un tel individu, obligé de faire un effort pour oublier sa petite personne et qui rabaisse son caquet dès que le ton se fait trop incisif!
Tout comme pour le premier tome, je me suis davantage intéressée à la facette nord-coréenne qu'aux états d'âme de l'américain! L'enquête dans un village pilote, ultra-sécuritaire et reflétant une vie parfaite, ne m'a pas captivée car dès le départ le lecteur sait que le temps octroyé pour résoudre les assassinats perpétrés en son sein est court, très court, trop court pour que ce soit accrocheur.
Par contre la réflexion qui découle de l'existence de ce genre de village est intéressante. Il existe déjà des résidences aux States et ailleurs, censées procurer sécurité et bulle paradisiaque, et se pose l'éternelle question: le "tout sécuritaire" à la Big brother est-il la nouvelle forme d'aliénation de l'humain moderne? 
Si le sujet est abordé dans ce roman, c'est davantage, à mon sens, pour renvoyer dos à dos les deux Corées. En effet, si l'une se veut ouvertement et arbitrairement tyrannique alors que l'autre se plaît à la jouer plus occidentale que les occidentaux, la finalité n'est-elle pas la même: contrôler son peuple? 
L'incursion en Corée du Nord est, par contre, passionnante! Dommage qu'il faille attendre la moitié du roman pour qu'elle s'amorce et qu'elle soit aussi rapide! Mais quel suspens! Tripes nouées, jetant un regard au-dessus de son  épaule toutes les 5 secondes, ces passages vous nouent la gorge et vous donnent des suées froides! Une chasse à l'homme haletante qui vous laissera pantelant, sur le pont de la liberté... euh... de l'Amitié sino-coréenne qui enjambe le fleuve Yalu. 
La psychologie asiatique est finement analysée et face à un américain égotique tel que Seth Gallahan, l'auteur s'en est donné à coeur joie pour quelques scènes bien ironiques et cocasses. Ce sont, vous l'aurez compris, les personnages asiatiques qui remportent mon suffrage: plus réservés, plus contradictoires et plus profonds.
Au regard de l'actualité, cette confrontation livresque entre Asie et Occident impacte sur notre vision de ce pays, tout comme celle que nous avons sur nos sociétés et sur les dangers latents que nous courrons dans notre laxisme...
Je m'interroge sur ce que me réserve le dernier volet de cette trilogie! J'ai bien une petite idée mais... 
Rendez-vous pour le final! 
Lien : http://livrenvieblackkatsblo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
LeilaRogon
  13 octobre 2015
Je vous livre mon retour de lecture de « La frontière des ténèbres de Jean-Luc Bizien publié aux éditions du Toucan.
Résumé :
De retour en Corée du Sud, Seth Ballahan est convoqué par Kim Ji-Sung. Un double meurtre a été commis dans un village où se déroule depuis quelques années une expérience scientifique, alors que cet endroit est entièrement sécurisé et où toute vie privée est impossible, les habitants portant tous une puce électronique. L'enquêteur Paik Dong-Soo se porte volontaire pour y mener une investigation...
Mon avis :
Ce roman est donc le tome 2 de la trilogie des ténèbres écrit par Jean-Luc Bizien.
Inutile de dire qu'encore une fois j'ai été prise au piège de ma lecture. Si, si, je vous l'assure ! La plume de l'auteur est redoutable et efficace. Un thriller palpitant sans demi-mesures dans lequel j'ai retrouvé les personnages du premier volet, Seth Ballahan et Paik Doo-Song. On plonge cette fois-ci, tantôt dans la Corée du Nord tantôt dans la Corée du Sud. Jean-Luc Bizien nous dépeint deux univers totalement différents passant d'un monde plutôt sombre et tyrannique à un monde où tout est magnifique.
La plume glisse noircissant les pages et emportant le lecteur dans une aventure et une intrigue brillante. Amour et clins d'oeil sont au rendez-vous.
What else !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
chevalierortega33
  13 août 2017
Parce qu'il est redevable, Seth s'envole pour Séoul, avec femme et enfant, en leur promettant des vacances de rêve, car il n'a pas eu le courage d'avouer qu'il va probablement au devant de graves difficultés ! Il va y retrouver certains des protagonistes du tome 1 « l'évangile des ténèbres » qu'il vaut mieux avoir lu auparavant faute de quoi, le lecteur perdrait l'épaisseur des personnages. Ils vont à la recherche d'un assassin qui a sévit au sein d'une communauté dirigée par un « big brother » oriental qui veut modéliser son concept et … ça fait frémir les amoureux de liberté …
La seconde partie des aventures de nos héros se passe en Corée du Nord, imprégnée de suspicion et de trahison, avec un final haletant et rouge sang.
Un vrai thriller qui fait se côtoyer les cultures occidentale et orientale. Au-delà des modes de vie c'est tout le poids de la dictature locale qui nous est présentée, encore plus effrayante au regard de l'actualité … Très bon moment de lecture dépaysant, en espérant que l'on n'ait pas à connaître les mêmes tourments que les victimes et que l'on doit à Jean-Luc Bizien, cet auteur natif du sud-est asiatique et qui en parle si bien ! le tome 3 devient dès lors incontournable …
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Jardinssecrets
  29 mai 2018
Bonjour à tous et à toutes…
Ce récit se déroule quelques temps après “l'évangile des ténèbres”.
J'ai retrouvé avec plaisir Seth et Paik Dong-Soo dans cette nouvelle aventure.
Suite à une dette “de coeur” Seth va aider Paik Dong-Soo à récupérer sa famille emprisonnée dans un camp d'internement nord-coréen.
La prose de Jean-Luc est toujours aussi belle, il fleure même parfois vers certaines allégories poétiques qui donnent un doigté et une force différente au déroulement du récit.
Mais ne vous détrompez pas, c'est bien un thriller que j'ai entre les mains. le dernier tiers à d'ailleurs failli avoir raison de mes nerfs !!!
Le rythme qui avait déjà atteint un niveau soutenu passe en mode accéléré notamment lorsque Paik Dong-Soo se retrouve de nouveau en Corée du Nord.
La tension monte, les chapitres deviennent de plus en plus court.
Jean-Luc joue avec ses lecteurs.
Il a bien compris qu'à la vision du chapitre suivant on ne peut s'arrêter de lire et c'est de nouveau une centaine de pages qui ont défilée sous mes doigts alors je j'avais déjà décidé de me coucher…
Jean-Luc une nouvelle fois m'a complètement emporté dans son histoire.
A découvrir absolument !
Extrait :
“Mac-Long offrait son joli minois à la lumière. L'hélice de papier multicolore produisait un souffle délicat sur ses joues. L'enfant, émerveillée par ce prodige, s'était figée. Petite statue de sel, elle n'osait plus bouger, de crainte que le charme ne se rompe. Bouche entrouverte, paupières mi-close, elle accueillait la brise.
Attendrie par le spectacle, Alicia contemplait sa fille en silence. Elle était souvent bouleversée en regardant cette enfant à la dérobée, en lui volant ces instants de grâce. Un noyau de lave prenait naissance au creux de son ventre, irradiant peu à peu tous ses membres. Au point que la jeune femme en aurait pleuré, parfois, tant le bonheur qu'avait apporté Maï-Long dans sa vie était immense”
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
SMadJSMadJ   25 septembre 2015
Il était resté silencieux, un bol de thé fumant â la main, tandis que le ciel de plomb se veinait de feu, que des coulées de lave incandescentes striaient la voûte, éparpillant des copeaux d'or fin qui chassaient l'obscurité en scintillant.
Commenter  J’apprécie          160
BlackKatBlackKat   13 août 2017
Je ne pense rien. Je lis le dossier, je pose des questions, je note les réponses. Je mets les éléments bout à bout et je les confronte. Ce n’est qu’à ce prix que nous aurons une vision globale de l’affaire et que nous pourrons la résoudre.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Jean-Luc Bizien (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Luc Bizien
Retrouvez vos "Live Books" du treizième numéro saison 2 de Gérard Part En Live ici :
La nef des fous de Richard Paul Russo, Pascal Casolari, et al. aux éditions Pocket https://www.lagriffenoire.com/96688-sci-fi-la-nef-des-fous.html
Katana, I : Vent rouge: Katana I de Jean-Luc Bizien aux éditions Folio https://www.lagriffenoire.com/60897-sci-fi-vent-rouge.html
L'évangile des ténèbres de Jean-Luc Bizien aux éditions Toucan https://www.lagriffenoire.com/5593-poche-l-evangile-des-tenebres-poche.html
La frontière des ténèbres de Jean-Luc Bizien aux éditions Toucan https://www.lagriffenoire.com/62849-divers-polar-la-trilogie-des-tenebres-la-frontiere-des-tenebres-vol2.html
Le berceau des Ténèbres de Jean-Luc Bizien aux éditions Toucan https://www.lagriffenoire.com/62848-divers-polar-la-trilogie-des-tenebres-le-berceau-des-tenebres-vol3.html
Clementine Churchill : La femme du Lion de Philippe Alexandre et Béatrix de L'Aulnoit aux éditions Tallandier https://www.lagriffenoire.com/143883-encyclopedie-clementine-churchill---la-femme-du-lion.html
La dynastie des Forsyte 1: le propriétaire de John Galsworthy aux éditions Archipoche https://www.lagriffenoire.com/124451-divers-litterature-la-dynastie-des-forsyte-1---le-proprietaire.html
La dynastie des Forsyte 2: Aux aguets de John Galsworthy aux éditions Archipoche https://www.lagriffenoire.com/124112-divers-litterature-la-dynastie-des-forsyte-2---aux-aguets.html
La dynastie des Forsyte 3: A louer de John Galsworthy aux éditions Archipoche https://www.lagriffenoire.com/124113-divers-litterature-la-dynastie-des-forsyte-3---a-louer.html
Nancy Mitford - La dame de la rue Monsieur de Jean-noel Liaut aux éditions Allary https://www.lagriffenoire.com/142052-divers-litterature-nancy-mitford---la-dame-de-la-rue-monsieur.html
Isola - Tome 1 de Fletcher Brenden, Kerschl Karl aux éditions Urban Comics 9791026830351
Le lambeau - Prix Femina 2018 de Philippe Lançon aux éditions Gallimard https://www.lagriffenoire.com/109311-poche-le-lambeau.html
Le fil de nos vies brisées de Cecile Hennion aux éditions Anne Carrière https://www.lagriffenoire.com/141532-livres-preparation-ecole-public-le-fil-de-nos-vies-brisees.html
Les Déracinés de Catherine Bardon aux éditions https://www.lagriffenoire.com/143497-divers-litterature-les-deracines.html
Je dirai malgré tout que cette vie fut belle de Jean d'Ormesson aux éditions Folio https://www.lagri
+ Lire la suite
autres livres classés : coree du nordVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1765 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre
.. ..