AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2842194241
Éditeur : La Baleine (24/05/2007)

Note moyenne : 3.67/5 (sur 20 notes)
Résumé :
Les nuits parisiennes sont bouleversées par une série de morts atroces. Plusieurs jeunes gens, issus de l'underground Goth et Vampyre, sont retrouvés déchiquetés. Winston Lester Takakura, puissant dirigeant de la lycaonie — la communauté des loups-garous — , s'inquiète du comportement d'une nouvelle génération qui cherche à faire dissidence, provoque les anciens et se livre à des fêtes orgiaques risquant d'attirer l'attention humaine. C'est Vuk, ex-légionnaire et ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Lutin82
  12 juillet 2016
Avec un tel titre et l'univers sombre décrit, je connais un blogueur qui accompagnerait sa critique d'un thème ou d'une chanson (peu ou) très connue. Les Rolling Stones ne renierait pas l'énergie dégagée par ce court roman, sauf que pour notre « héros » les événements ne sont pas le fruit de son imagination!
Le roman évoque un Paris actuel, peuplé d'êtres de la nuit peu recommandables. L'auteur brosse un univers hiérarchisé, brutal et noir où l'espoir mourut dès les premières phrases. L'ambiance n'est pas loin d'être glauque, et la narration renforce la noirceur qui imprègne le récit. Ce n'est pas non plus pesant, car le protagoniste principal possède cette dérision qui permet de prendre un peu de recul. Il y a de la baston et de la testostérone agrémentées joyeusement de quelques carnages.
Who tells me baby better come back later next week
Cause you see I'm on losing streak
I can't get no, oh no no no
Ce personnage principal n'est ni sympa, ni gentil, ni bon, il est au contraire raciste et sanguinaire. Pourtant, il faut avouer que l'on suit son périple avec une certaine…avidité. Les emm***s lui tombent sur le coin de la figure (j'aurais du utiliser un autre mot…) de manière impromptue, et il a le ressort d'affronter la situation, faut dire que c'est un ex-légionnaire.
Dans le même registre, si vous souhaitez poursuivre avec une aventure similaire, il y a le livre de Glen Duncan, le dernier Lou-garou. Les deux partagent un ton, un sort et une ambiance un peu similaire. le Dernier Lou-Garou quant à lui a un récit plus développé que j'avais bien aimé.
Je ai lu (I can't get no) mastication d'une traite, et ma soif n'a pas été étanchée. Ce sera mon plus gros reproche : trop court.

Lien : https://albdoblog.wordpress...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          73
meliewolff
  05 mars 2017
"Nous sommes des monstres, c'est indéniable. Mais ce sont les humains qui nous offrent nos plus beaux terrains de jeu et nos meilleurs alibis. Parce qu'ils ne croient plus en nous. En fait, nous avons copié le diable. La plus belle des manoeuvres, la plus habile, c'était de persuader les hommes que nous n'existions pas !"
Mon avis :
Vuk (prononcez Vouk) ancien militaire d'origine serbe et membre éminent du Club van Helsing se fait enrôler malgré lui dans l'entreprise concurrente, celle du terrible Takakura, puissant loup alpha de la finance.
Quand Guillaume Richez a proposé une lecture commune sur les livres de la collection CVH (Club van Helsing) des éditions Baleine, je n'ai pas su résister à la tentation en découvrant que Jean-Luc Bizien faisait partie des auteurs.
C'est une lecture que je voulais dévorer avidement et en même temps que je voulais savourer, vous imaginez le cruel dilemme dans mon esprit et la guerre des nerfs qui y faisait rage. Pourtant je ne suis pas fan des lycanthropes bien que le loup soit mon animal favori, je suis plus une fanger (je préfère les vampires) et je dois dire que c'est la première fois que je les apprécie. C'est déjà un très bon point pour commencer. J'ai jubilé devant la comparaison entre les Gothiques et les Métaleux assimilés respectivement aux vampires et aux loups-garous. Judicieuse de ce fait, il faut la lire pour en avoir la certitude.
"Qui s'étonnera que les morts vivants aiment rouler à tombeau ouvert"
C'est une histoire rock'n'roll, déjantée, décalée. On ne peut s'empêcher de rire à gorge déployée à la lecture des bons mots de l'auteur. Un humour cynique, caustique via son personnage. Qu'on aime ou non l'urban fantasy ce livre ne peut que nous plaire, tant son côté feel good emporte tout.
Quand en plus l'auteur reprend la phrase la plus célèbre du film Usual Suspects prononcée par Verbal Kint « le coup le plus rusé que le Diable ait jamais réussi, ça a été de faire croire à tout le monde qu'il n'existe pas », je ne peux être que totalement conquise car j'aime énormément ce film et Kevin Spacey qui endosse ce rôle.
Un vrai coup de coeur pour Vuk et sa gouaille récurrente, j'ai passé un excellent moment avec lui.
Défi Lecture 2017, catégorie 49 : un livre sur un mythe, légende populaire (légendes arthuriennes,etc.)
Lien : http://the-love-book.eklablo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
NigraFolia
  08 août 2017
Le Club van Helsing
Petite incartade pour passer du Noir au Rouge et Noir. Je vous rassure bien qu'aimant Stendhal, on est assez éloigné de Julien Sorel. Exit Mme de Rênal, welcome to lycanthropes et autres suceurs de sang. Bref, une escapade dans une collection arrêtée trop tôt. Les éditions Baleine (qui avaient donné naissance au fameux et excellent Poulpe) ont déversé en 2007 une douzaine de romans pour bâtir le CVH, le Club van Helsing. Une collection arrosée par de belles plumes qui ne souffraient d'aucune limite pour redonner corps aux mythes.
J'ai toujours été un peu heurté par la classification en genre des ouvrages. Alors quand sous une jaquette noire et inquiétante, jaillit une collection qui passe au mixeur les frontières des thrillers, romans d'horreur, polars, et bien d'autres gourmandises, nous avons face à nous un gros melting pot, cinématographique à souhait. Ça bastonne, ça crache et ça mord dans tous les sens.
Si chaque livre est indépendant, le lecteur retrouve des personnages bien connus dans la littérature, avec en premier lieu, le fondateur du CVH, Hugo van Helsing le chasseur de vampires de Stocker et son combat le mal. En quelques mots, le retour des monstres au coeur de notre société moderne.
Avec Cold Gotha de Guillaume Lebeau, on saute les deux pieds dans le 1er de la série, où tout se déroule sur 24h du 10 au 11 septembre 2001. Ça ne vous rappelle rien ? Et bien, si derrière cela se cachait une vérité encore plus monstrueuse. La patte et les crocs d'un certain Vlad… de quoi remettre en selle Hugo van Helsing pour de nouvelles aventures sanguinolentes, le tout porté dans une vélocité d'écriture qui emporte le lecteur. A travers Léviatown de Philip le Roy, on change de prisme et c'est à Kathy Khan, chargée par van Helsing, que revient la charge d'aller affronter le Léviathan dans une tour maudite qui a vu le jour sur les décombres du World Trade Center. Ça hume les ninjas et le mal prend une autre forme. Ça tournoie, ça gicle. Pour ce qui est de Mastication de Jean Luc Bizien, on verse dans les nuits lycantropiennes et parisiennes. La nouvelle génération de loups-garous attire sur elle l'attention humaine. Et c'est avec un autre style que le mal se dessine sous nos yeux. Ça croque et ça tire.
Bref, sous chaque belle couverture noire s'ouvre un monde d'horreur et de violence où Hugo van Helsing et les membres de son club oeuvrent dans le plus grand secret pour notre plus grand bien. C'est scénarisé à souhait, cela s'avale comme une friandise. Si chaque auteur à son style à lui, il n'en demeure pas moins que les plumes sont souvent vives. Pas de temps morts. Et puisque certains ouvrages sont en rupture, cela m'offre le temps de les dégoter, de refaire le plein d'ail et de balles en argent et de reprendre ma respiration. J'en profite pour conseiller aux lecteurs de se bâtir une playlist de rigueur. Car l'action est souvent intense et il faut du lourd dans les oreilles pour valser avec le CVH.
Lien : https://nigrafoliablog.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
maltese
  29 octobre 2013
Il s'appelle Vuk, vétéran de la guerre en Yougoslavie et ancien légionnaire, désormais au service d'Hugo van Helsing, inscrit au rang de ses chasseurs de monstres.
Notre héros, guère sympathique, assez bas de plafond, tueur capable de massacrer sans hésiter, amateur de musiques qui font bien du bruit, à commencer par Motörhead, va se retrouver embaucher par un certain Takakura, richissime magnat, loup-garou de son état et accessoirement responsable de la lycaonie. Vuk, sur le point de devenir lui-même lycanthrope, devra mettre fin aux méfaits d'un groupe de jeunes loups, et là on joue sur les mots, qui n'en font qu'à leur tête.
Comme pour les autres volumes de la série, ce roman n'est pas d'un grand intérêt, style sans envergure et histoire mince, mais on passe un moment "agréable", notamment grâce à un héros atypique, sans foi ni loi, ou presque, et à un humour omniprésent.
Commenter  J’apprécie          20
MagEv
  23 août 2018
Vuk a été soldat pendant la guerre des Balkans puis est devenu mercenaire et pour finir chasseur de vampires pour le compte de van Helsing. Mais ne nous trompons pas, aucune comparaison n'est possible avec le roman « Dracula » de Bram Stocker.
Un contrat est passé entre Vuk est le lycanthrope Takakura pour mettre fin à la montée en puissance d'une nouvelle génération de lycanthropes ultra violents.
Et y a pas à dire, ça décoiffe !!
Walkman vissé sur les oreilles, du son heavy métal poussé à fond, une puissante arme à feu dans la main et aidé du barge Maximus, Vuk s'offre une petite promenade de santé dans les bars goths parisiens pour les retrouver. Et ça castagne à volo, âme sensible s'abstenir !
Quelle découverte ! Atypique, décalé… Un roman qui change de mes lectures habituelles. Des vampires, des loups garous dans un Paris actuel et je me suis laissée embarquée par cette aventure et laissée convaincre surtout.
Le livre est court, trop même. Peut-être que l'intrigue aurait pu être davantage développée… Quoique. Mais les musts restent tout de même l'humour de Vuk surtout et son côté amorale. Un anti-héros que j'ai aimé détester. Bref je valide et suis prête à retenter une autre chasse de monstres du club van Helsing.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
meliewolffmeliewolff   05 mars 2017
Nous sommes des monstres, c'est indéniable. Mais ce sont les humains qui nous offrent nos plus beaux terrains de jeu et nos meilleurs alibis. Parce qu'ils ne croient plus en nous. En fait, nous avons copié le diable. La plus belle des manoeuvres, la plus habile, c'était de persuader les hommes que nous n'existions pas !
Commenter  J’apprécie          20
MoonBearMoonBear   25 novembre 2018
Brother Sam serra les doigts sur son verre. Merde ! Il fallait toujours qu’elle en rajoute ! Bathory était de loin la meilleure rabatteuse, mais elle ne pouvait pas s’en empêcher : Provocation était son deuxième prénom et nombre de mecs s’étaient enfuis au dernier moment, affolés par cette fille belle à damner un saint qui n’avait à leurs yeux qu’un défaut.

A l’évidence, elle avait plus de couilles qu’eux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
JRBJRB   13 février 2016
Longtemps, très longtemps avant – mais, depuis cette époque, je ne compte plus les jours et je me fous du temps qui passe –, ils sont venus un matin. Ils se tenaient dans mon jardin, les armes à la main. Ils m’ont parlé du pays, ils m’ont expliqué que les autres allaient prendre ma maison, emmener ma femme.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Jean-Luc Bizien (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Luc Bizien
Seconde partie de la soirée fantasy organisée par la médiathèque Bonlieu à Annecy le jeudi 8 février animée par Jérôme Vincent des éditions ActuSF avec Jean-Luc Bizien, (L?Appel du Dragon), Jean-Laurent del Socorro, (Boudicca) Fred Fromenty de la Librairie Omerveilles à Grenoble et l?illustrateur Marc Simonetti.
autres livres classés : loup-garouVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1270 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre