AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2021425908
Éditeur : Seuil (02/05/2019)

Note moyenne : 3.75/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Eric Sadge se réveille un jour dans un lit d'hôpital, après un léger accident de voiture dont il ne se souvient pas. Un médecin lui annonce qu'il n'a pas trente-cinq ans comme il semble le penser, mais cinquante et un ans, et que nous sommes en 2017, pas du tout en 2001... Eric Sadge apprend alors qu'il souffre d'une amnésie qui lui a fait oublier les seize dernières années de sa vie. Il va découvrir avec stupeur que son fils est devenu un jeune homme de vingt-trois... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Ladybirdy
  08 juillet 2019
J'ai beaucoup apprécié ce roman qui dans un style tantôt tendre tantôt incisif nous dresse un portrait d'un homme en proie à seize années d'amnésie suite à un accident de la route. Comment se connecter à un monde que l'on ne (re)connaît plus ? Comment faire face à une vie qui nous échappe ?
Eric Sadge, à son réveil à l'hôpital, apprend qu'il n'est plus marié à la seule femme qu'il a toujours aimée, que son père et son frère sont morts. Sans compter que le monde tourne désormais avec les smartphones, les gadgets en tout genre, que la télévision a perdu de son panache. Bref la vie n'est plus ce qu'elle était. Surtout quand on s'aperçoit que son fils n'a plus sept ans mais 23, que nous n'avons plus 35 ans mais 51.
Sur seize années, on peut en faire des choses et évoluer grandement. Eric Sadge va en faire les frais. Entre ce qu'il croyait être et ce qu'il est devenu, il y a tout un monde bien difficile à accueillir.
L'auteur nous propose habilement une réflexion pertinente sur les choix de vie qui peuvent avoir des conséquences immuables. Sur fond d'enquête existentielle à la recherche de son passé, Sadge se rendra compte que l'image qu'il a de lui est loin d'être idyllique. Un petit coup de jeune, c'est aussi l'opportunité de reprendre sa vie là où les souvenirs s'arrêtent ou bien de plonger dans l'inconnu d'aujourd'hui. Un choix cornélien. Serions-nous prêts à marchander plusieurs années de sa vie avec le diable si celui-ci nous proposait un retour dans le passé ?
Ce roman met en scène plusieurs personnages et celui que j'ai le plus apprécié est Nicolas, le fils de Sadge. Il est attachant et perdu face à ce père qui ne le reconnaît plus. Quant à Sadge, le père, il se questionne sur ce qu'il a bien fichu pendant seize ans pour que son fils devienne ce qu'il est dans l'aujourd'hui seize ans plus tard... Questionnement intéressant autour de l'éducation et des valeurs familiales. Sa femme Catherine offre aussi un joli portrait de femme.
Un roman troublant qui questionne, attachant aussi, qui m'a plu pour sa fluidité d'écriture, ses passages émouvants et parfois drôles.
#unpetitcoupdejeuneTvThrillerPsychologique #NetGalleyFrance
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          935
mjaubrycoin
  12 juillet 2019
On pouvait attendre de Thierry Bizot un roman drôle, déjanté et impertinent à l'image des séries télé à succès qu'il produit qu'il s'agisse de "parents modes d'emploi" ou "fais pas çi, fais pas çà" avec son épouse et complice Anne Giafferi.
Or, ce roman est tout sauf drôle et livre une réflexion douce-amère sur le temps qui passe, sur le monde qui poursuit "sa vaste course folle" sans se soucier de ceux qu'il laisse en lisière, sur les valeurs qui comptent réellement et qui seules permettent de tenir à distance l'angoisse de la mort.
Victime d'un accident de la circulation sans gravité, Eric Sadge présentateur télé à succès se retrouve à l'hôpital, atteint d'une amnésie totale qui lui a fait oublier les seize dernières années de sa vie. Alors qu'il croit être un jeune père de 35 ans qui vient de conduire son fils de 7 ans à une compétition de judo, il se découvre bien installé dans une notoriété médiatique, divorcé d'une femme qu'il n'a jamais cessé d'aimer, marié à une nymphette sans consistance, père d'un grand dadais inactif et surtout totalement dépassé par des progrès technologiques qui le laissent pantois.
C'est vrai que depuis 2001, il s'en est passé des choses et les réseaux sociaux ne sont pas les seuls à le plonger dans la perplexité.
Qu'est-ce qui a bien pu pousser son frère aîné qu'il n'a jamais cessé d'admirer et de soutenir, à mettre fin à ses jours en se jetant par la fenêtre ? Quelle est cette fillette inconnue dont il découvre la photo dans les affaires de son père décédé ? Et surtout pourquoi est-il rongé par une sourde culpabilité qui l'a conduit à se perdre dans une vie mondaine débridée ?
Sadge devra mener sa propre enquête pour explorer les méandres de son passé et il va mettre à jour de lourds secrets....
La critique du monde des médias que l'auteur connaît de l'intérieur, parait tout à fait pertinente et il est toujours salutaire de rappeler qu'il est dangereux de céder aux sirènes de la notoriété et des gloires éphémères.
Ce que j'ai moins apprécié ce sont les constatations désabusées sur le vieillissement, le manque de dynamisme, la perte de séduction des cinquantenaires qui selon moi, ne sont pas encore aussi décatis que cela ! Certes la jeunesse reste prisée dans le monde des médias et de la communication mais dans la vraie vie, heureusement on n'en est pas là et la maturité n'est pas forcément synonyme de décrépitude !
Le message véhiculé par le roman reste sans grande surprise. La lecture est distrayante même si les développements consacrés à la surprise du héros devant les nouvelles technologies paraissent parfois bien redondants.
Je ne garderai pas de ce livre un souvenir impérissable, à classer dans la catégorie lecture de vacances "sans prise de tête" .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          31
aurore34490
  16 juillet 2019
La couverture donne déjà un bel aperçu du sujet abordé, je la trouve bien faite et en adéquation avec le thème de l'amnésie. Je suis assez partagée concernant ce livre, j'ai aimé le thème abordé avec humour, Eric redécouvre une nouvelle vie, doit se réapproprier son identité, se redécouvrir. La vie a évolué, il a tout oublié, il doit tout réapprendre, il est resté bloqué à une époque où les premiers téléphones sortaient, l'internet arrivait. Pour lui, les attentats, il les redécouvre, les présidents, les événements, il doit tout ré-ingurgiter : difficile pour un journaliste de rester dans l'ignorance. Il doit également comprendre pourquoi il a quitté sa femme, comment son fils a pu devenir si « mou », pourquoi il semble si peu proche de lui. Il a une grande notoriété maintenant, mais comment peut-il la gérer ? La question qu'on se pose aussi est « quand on a une seconde chance, comment la saisit-on ? ». Il fait beaucoup de références à son frère aîné, découvre qu'il s'est suicidé, se pose mille questions. J'ai donc beaucoup apprécié les questionnements de cet homme sur cette nouvelle vie qu'on lui offre, les rappels faits sur ce qui a pu se passer durant les 16 ans passés. En revanche, j'ai trouvé que les rappels au frère étaient trop fréquents, à en devenir agaçant. Physiquement, Eric a 51 ans et l'auteur présente les hommes cinquantenaires comme décatis, je trouve que leur image est quelque peu dégradée alors qu'il me semble que cela reste un âge tout à fait honorable, où l'homme est encore très actif. Sa présentation du milieu du show-business reste très véridique, on voit un milieu assez superficiel où il faut faire attention de ne pas tomber sous le charme des paillettes. Certains passages restent trop longs mais l'ensemble du roman est plutôt sympathique. L'auteur écrit d'une plume fluide, tantôt avec humour, tantôt avec nostalgie, on ressent aussi de la causticité à certains endroits. Les personnages sont nombreux. Pour ma part, j'ai beaucoup apprécié l'ex-femme d'Eric, Catherine, elle montre une grande douceur, une compassion immense, a su prendre son indépendance, est très intelligente. le fils d'Eric est effectivement, comme beaucoup de jeunes, un peu mou, ne sait pas trop quoi faire de ses dix doigts… en apparence. Comme beaucoup, c'est l'image qu'il laisse à la société mais en creusant un peu, on découvre bien autre chose. La fin du roman est bien ficelée, je l'ai beaucoup appréciée.
Pour ma part, ce roman ne fera sûrement pas partie de mon top 10 de l'année mais il s'agit d'une lecture agréable, un bon moment à passer.
Lien : https://auroredesbullesetdes..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
aimylitHK
  10 juillet 2019
Le 24 septembre 2001 Éric Sadge emmène son fils Nicolas, 7 ans, à une compétition de judo.
Il a 35 ans, est chroniqueur à la tété dans l'émission "Culture ? Vous avez dit Culture !", est marié à Catherine, la femme de sa vie dont il est follement amoureux.
Le lendemain il se réveille à l'hôpital, victime d'un accident de la route.
Le seul problème c'est que nous sommes maintenant en mai 2017 et Éric Sadge a oublié les 16 dernières années de sa vie.
Il va devoir (ré)apprendre qui il est aujourd'hui, ce qu'il est devenu ; apprendre à vivre avec 16 années de souvenirs en moins.
Il a 51 ans - son corps a 51 ans (!) - mais dans sa tête il n'a que 35 ans ...
Il découvre son petit garçon de 7 ans qui en fait a 23 ans, difficile de reconnaitre dans ce jeune adulte son petit Nicolas si gentil et si vif ; Catherine n'est plus son épouse alors qu'il se sent toujours tellement amoureux d'elle, et Vanessa, cette jeune femme inconnue est maintenant sa femme ; et surtout il est devenu un animateur vedette, connu et reconnu, riche, et autoritaire dans son entreprise dans laquelle il travaille avec son ancien patron Gilles Versini.
Comment reprendre sa vie, se réinventer, lorsque la vie que l'on menait jusque-là nous est tellement inconnue ?
Mais quelle sensation de grand vide lorsqu'on se met à la place de notre héros, c'est déroutant et déstabilisant d'imaginer ce que cela doit être, un peu comme monter dans une machine à remonter le temps.
Une histoire qu'on lit comme un roman policier en suivant notre héros qui part à la recherche de sa vie, de sa mémoire. Il faut comprendre ce que sa famille est devenue, découvrir les secrets...
Un véritable thriller psychologique qui nous mène sur la découverte de soi-même. On est pris dans la vie d'Éric Sadge et la curiosité nous fait tourner les pages les unes après les autres !
J'ai aimé le questionnement que cela nous apporte sur qui nous sommes et qui nous devenons, sur ce que nos souvenirs et notre mémoire font de nous, comment on peut changer, évoluer en fonction des chemins pris.
Finalement c'est un peu comme vivre une deuxième chance, une deuxième vie !
#unpetitcoupdejeuneTvThrillerPsychologique
#NetGalleyFrance
Lien : https://enviedepartagerlesli..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
aurore34490aurore34490   16 juillet 2019
Aux terrasses des cafés, dans les autobus et sur les trottoirs, il s'étonne de voir tous les gens captivés par leur téléphone portable. On dirait qu'une épidémie a frappé l’humanité toute entière. La vision de ces humains isolés en eux-mêmes paraît tellement absurde et comique qu'on se croirait dans un dessin de Sempé. Il remarque aussi qu'il n'y a plus d'enfants qui jouent dans la rue ni dans les squares... Où se cachent-ils en cette fin d'après-midi ensoleillée ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
aurore34490aurore34490   16 juillet 2019
Ce voyage aussi spectaculaire que lapidaire, donne l'impression à Sadge d'avoir survolé une époque tourmentée, un volcan en éruption aux bouillonnements singulièrement familiers et inquiétants. L'histoire se répète, avec ses élections, ses morts célèbres, ses attentats...

Il y a quand même eu beaucoup d'attentats...
Commenter  J’apprécie          00
LadybirdyLadybirdy   08 juillet 2019
Nous sommes tous enfermés, vingt-quatre heures sur vingt-quatre, dans un corps que nous n’avons pas choisi et qui, de surcroît, se détériore un peu plus chaque jour. Nous pouvons protester, bien sûr, mais à quoi bon ? Nos enfants grandissent et puis nous quittent, sans même se retourner. Nous pouvons nous en plaindre– nous ne nous en privons pas, du reste –et puis nous finissons par nous résigner à leur ingratitude. Nos parents meurent sans nous demander notre avis, nos collaborateurs nous déçoivent. Nos rêves rétrécissent pour faire place à des désirs plus petits… Et toutes les choses que nous aimons changent et disparaissent.
-C’est gai !
-C’est la vie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260
LadybirdyLadybirdy   09 juillet 2019
Quand on y pense, les gens qu’on aime, on les a tous apprivoisés, petit à petit : les membres de notre famille, nos amis, nos collègues… comme le renard avec le Petit Prince, tu sais.
Commenter  J’apprécie          152
LadybirdyLadybirdy   07 juillet 2019
– Bon… Tu connais Internet ?
- Ben oui ! Tu me prends pour qui ?
-Et Facebook ? 
Sadge secoue la tête négativement.
« Et Twitter ? Instagram ? » Sadge soupire, vaincu.
« C’est quoi ? »
Nicolas sourit.
« C’est des réseaux sociaux, ça sert aux gens à poster les photos de leur chien ou de leurs potes, à raconter ce qu’ils ont mangé à midi ou à donner leur opinion sur tout et n’importe quoi… Et il y a tout un tas d’imbéciles pour lire ça et faire des commentaires. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          442
Videos de Thierry Bizot (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Thierry Bizot
Chaque vendredi matin, Valérie Expert vous donne rendez-vous avec Gérard Collard pour leurs coups de c?ur... Voici les références des livres présentés dans l'émission du 10 mai 2019 :
Le cahier de recettes de Jacky Durand aux éditions Stock https://www.lagriffenoire.com/146941-divers-litterature-le-cahier-de-recettes.html
Les os des filles de Line Papin aux éditions Stock https://www.lagriffenoire.com/146805-divers-litterature-les-os-des-filles.html
Une déflagration d'amour de Tina Kieffer aux éditions Robert Laffont 9782221221693
Mes maisons d'écrivains: D'Aragon à Zola de Evelyne Bloch-Dano aux éditions Stock https://www.lagriffenoire.com/1001212-divers-litterature-mes-maisons-d-ecrivains---d-aragon-a-zola.html
Madame Zola de Evelyne Bloch-Dano aux éditions Livre de Poche https://www.lagriffenoire.com/14853-poche-madame-zola.html
Madame Proust de Evelyne Bloch-Dano aux éditions Livre de Poche https://www.lagriffenoire.com/15018-poche-madame-proust.html
Un petit coup de jeune de Thierry Bizot aux éditions Seuil 9782021425901
Le vin et la guerre - Comment les nazis ont fait main basse sur le vignoble français de Christophe Lucand aux éditions Armand Collin https://www.lagriffenoire.com/71869-divers-histoire-le-vin-et-la-guerre.html
Les Délices de Tokyo - Prix des Lecteurs 2017 de Durian Sukegawa aux éditions Livre de Poche https://www.lagriffenoire.com/79237-divers-litterature-les-delices-de-tokyo.html
L'Enfant et l'oiseau de Durian Sukegawa et Myriam Dartois-Ako aux éditions Albin Michel https://www.lagriffenoire.com/1001195-divers-litterature-l-enfant-et-l-oiseau.html
La culture décontractée !!!!! ABONNEZ-VOUS A NOTRE CHAINE YOUTUBE ! http://www.youtube.com/user/griffenoiretv/featured (merci) La boutique officielle : http://www.lagriffenoire.com
#soutenezpartagezcommentezlgn Merci pour votre soutien et votre amitié qui nous sont inestimables. @Gérard Collard @Jean-Edgar Casel
+ Lire la suite
autres livres classés : frèreVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1653 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre