AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 233002732X
Éditeur : Actes Sud (05/02/2014)

Note moyenne : 2.92/5 (sur 12 notes)
Résumé :
Dans une campagne isolée et vaguement montagneuse, quatre hommes se rendent visite ; et s’ils ne se disent pas grand-chose, ils s’entendent et la circulation de l’inattendu les emmène en voyage.

Raconté par un tout jeune homme mutique, Âme qui vive plonge le lecteur dans le vertige paradoxal d’un silence habité, loquace et palpitant, animé d’une drôlerie funambule.

Comme toujours chez Véronique Bizot, ce qui se joue entre ces trois mais... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
VanilleBL
  26 mars 2014
"Dans une campagne montagneuse et vaguement montagneuse, quatre hommes se rendent visite ; et s'ils ne disent pas grand-chose, ils s'entendent et la circulation de l'inattendu les emmène en voyage. Raconté par un tout jeune homme mutique, «Âme qui vive» plonge le lecteur dans le vertige paradoxal d'un silence habité, loquace et palpitant, animé d'une drôlerie funambule. [...] Rien ne se passe comme prévu et tout peut arriver."
Sauf qu'en ces quelques cent pages, il ne se passe en vérité pas grand-chose et même en tentant de décrypter ce qui peut s'insinuer entre les lignes, entre les mots et dans les silences, ce qui se joue entre ces quatre hommes échappe au saisissable mais aussi parfois au lecteur. Il reste l'écriture belle, fluide, habitée d'une certaine poésie du quotidien, les mots choisis et porteurs de sens. le narrateur mutique apporte la perspicacité de son regard et la finesse de son ouïe au récit, parvenant à déceler dans les situations et les personnages certaines nuances proposées à la réflexion du lecteur. Néanmoins, le récit reste quelque peu dilué et on peine à y trouver la loquacité palpitante et la drôlerie annoncée dans la présentation de l'éditeur. On aurait justement aimé davantage d'imprévu, de vivacité, de rythme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Isaya
  05 octobre 2015
Ce roman m'a laissée plutôt perplexe. C'est une très belle écriture, exigeante mais accrocheuse, dans laquelle on se laisse embarquer. Mais la brièveté du roman, les nombreuses ellipses de la narration et le regard très extérieur porté sur les personnages m'ont laissée vraiment sur ma faim. Au moment où je l'ai refermé, j'ai eu ce sentiment désagréable de "oui, et donc... ?". Et quelques jours après, je n'en ai qu'un souvenir très vague.
Aussitôt lu, aussitôt oublié donc... Il ne reste que quelques images touchantes du narrateur, enfermé dans sa bulle.
Commenter  J’apprécie          30
claraetlesmots
  11 mars 2014
Quatre hommes vivent isolés dans la campagne. Notre narrateur est plongé dans un silence depuis l'incendie qui a détruit en grande partie la maison de sa famille. Son frère habitant en Italie et beaucoup plus âgé est la seule famille qui lui reste. Il revient pour s'occuper de son jeune frère frère.
Fouks auteur de pièces de théâtre a choisi l'isolement tout comme Montoya le dernier arrivé. La solitude dont ils s'en accompagnent fort bien est rompue par les visites. Ainsi les trois maisons assez inhospitalières sont le théâtre d'échanges entre cette "famille" composée par ses habitants. Son frère, Fouks et Montoya veillent sur le narrateur avec une bienveillance drapée dans de la pudeur. Si le narrateur n' a guère de souvenirs de ses parents, de ses frères et soeurs, il observe avec minutie et écoute ce qui se dit quand tous se rencontrent dans l'une des maisons.
la suite sur : http://fibromaman.blogspot.fr/2014/03/veronique-bizot-ame-qui-vive.html
Lien : http://fibromaman.blogspot.f..
Commenter  J’apprécie          50
topocl
  02 juillet 2014
Je suis restée sur le côté avec ce livre, tout en ambiance mélancolique, personnages énigmatiques et hors du monde. Solitude, secret et silence...
Ni les longues phrases un peu solennelles de Véronique Bizot, ni son récit étrange qui ne cherche pas toujours le sens, ni ses digressions poétiques et énigmatiques n'ont emporté mon adhésion.
Tout m' a paru un peu vain et artificiel.
Commenter  J’apprécie          10

critiques presse (2)
Lhumanite   17 février 2014
Dans son troisième roman, Véronique Bizot met en scène, entre autres, un jeune homme qui ne parle plus mais qui pense énormément en attendant la délivrance.
Lire la critique sur le site : Lhumanite
Telerama   05 février 2014
On retrou­ve ici son ton pince-sans-rire et son écriture qui se déroule et se renroule à l'infini, comme un mètre de bricolage télescopique.
Lire la critique sur le site : Telerama
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
claraetlesmotsclaraetlesmots   11 mars 2014
Et me venait à l'esprit que Fouks pouvait aussi bien être en train d'écrire un texte autour de notre endurance, ou de l'endurance humaine en général dont mon frère et loi lui offrions, à cette moindre échelle d'une petite privation nutritive, un spécimen irréprochable. Fouks prétendait en effet que l'endurance humaine est pratiquement sans limites, l'humanité, comme, comme il avait fini par le comprendre, préférant tout endurer plutôt que d'affronter une liberté qu'au fond elle craint plus que tout.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
mireille.lefustecmireille.lefustec   25 juin 2015
J'ai en effet remarqué que les livres américains, du moins ceux que j'ai pu lire, pas si nombreux il est vrai, se passent pour la plupart de la notion d'inattendu, au contraire notamment des livres anglais qui ne semblent constitués que de ça.
Commenter  J’apprécie          30
mireille.lefustecmireille.lefustec   25 juin 2015
Mon frère m'a encore dit qu'elle nous regardait toujours, nous ses enfants, mais aussi notre père, avec une sorte d'irritation qui laissait entendre que nous avions par notre seule existence anéanti toutes ses perspectives et ne remplissions en outre que très médiocrement la fonction décorative que, faute de mieux, elle nous attribuait.
Commenter  J’apprécie          10
mireille.lefustecmireille.lefustec   25 juin 2015
Ce monde, a dit Fouks, est rempli d'individus dont la logique est tout bonnement le suicide et qui ne font, un beau jour, qu'aller au bout de cette logique.
Commenter  J’apprécie          20
Video de Véronique Bizot (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Véronique Bizot
Véronique Bizot présente "Un avenir" - paru dans la collection "Domaine français" le 17 août 2011 http://www.actes-sud.fr/node/31018
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Noms de famille et la nature

Noms; trois ont pour origine le bois, mais un quatrième est l'intrus, lequel?

Dubreuil
Bosh
Combescure♧
Wood

10 questions
88 lecteurs ont répondu
Thèmes : Noms de personnes , nature , montagnes , métier d'autrefois , animauxCréer un quiz sur ce livre