AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2909027074
Éditeur : EDITIONS DE L'ELAN (01/07/2005)

Note moyenne : 2/5 (sur 1 notes)
Résumé :
De Christiania à Oslo, premier recueil publié en France regroupant uniquement des écrivains norvégiens, nous invite à un voyage dans le temps et dans l'espace. Voyage avec les écrivains du tournant du siècle qui fréquentèrent avec assiduité notre pays que sont les Garborg, Lie, Kielland, Krag et, bien évidemment, Bjornstjerne Bjornson, le premier prix Nobel de littérature norvégien. Traduit, comme les précédents, dès la fin du XIX° siècle, Knut Hamsun sera, avec Joh... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
christinebeausson
  29 mai 2018
12 nouvelles norvégiennes, livre qui semble avoir disparu des catalogues de la maison d'édition !
Et pourtant en conclusion de l'ouvrage, il y a une esquisse d'un état des lieux de la nouvelle norvégienne en traduction française, et c'est un excellent plaidoyer pour évoquer la durée de vie d'un livre.
"Actuellement, le livre tend à devenir- s'il ne l'est pas d'ailleurs déjà devenu - un produit de consommation dont il faut user rapidement. Peut être verra t on d'ailleurs assez rapidement, au dos des livres, à côté du code barre, des dates limites de consommation."
De même un constat, "les lois du marché économique font que l'intérêt financier amené à ne parler que d'un ou deux livres, quelques auteurs réputés médiatiques et confirmés."
Ces vérités sont toujours d'actualité.
Toutefois, la lecture de ces nouvelles n'est pas si facile que ça.
Certes les auteurs cités sont dignes d'intérêt et méritent d'être connus mais ils ne sont pas vraiment moteur dans l'envie de découvrir le monde suranné des auteurs de nouvelles norvégiennes du siècle dernier !
Pour ceux qui souhaiteraient entrer dans cet univers d'un autre temps, je joins toutefois mes notes de lecture.
Le premier à sévir est Bjørnstjerne Martinus Bjørnson, né en 1832, nobelisé en 1903, il a dirigé le théâtre de Bergen avant de posséder son propre théâtre à Christiania ... ( si vous l'ignoriez, Oslo s'est appelé Christiania de 1624 à 1924). Il a été surnommé le Victor Hugo norvégien.
Sa nouvelle ici présentée "l'énigme " est plutôt énigmatique .... je n'ai pas vraiment apprécié. Il est difficile d'approcher l'écriture d'un auteur d'un autre siècle par l'intermédiaire d'une nouvelle, trop peu de temps pour pénétrer dans son univers.
La suite Johan Bojer, enfant abandonné né en 1872, romancier d'origine modeste ayant vécu à Trondhjem (ancien nom de Trondheim). Il a été célèbre pour ses romans dont plusieurs ont été traduits en français. Sa nouvelle "skobelef", est abordable mais je ne dirais pas plaisante mais plutôt ennuyeuse, avec un cheval étalon pour tout un village,skobelef ... avec un écuyer modèle pour tout un village, Peter Lo.
Puis, Finn Carling, né en 1925, un auteur contemporain inspiré par Kafka, inspiré par la vie intérieure des hommes, engagé auprès des faibles avec une fibre sociale très développée ... peut être plus abordable. Sa nouvelle "le prince et le jeune homme",
Simple, surprenante dans son déroulé et par sa fin mais peut être surtout simpliste.
Voici Arne Garborg, né en 1851, drôle de bonhomme, tour à tour, instituteur libre-penseur, journaliste radical, il devient presque anarchiste, puis il revient à des sentiments religieux. Sa nouvelle, "jeunesse" où il cherche à donner une réponse à une pièce de Bjørnstjerne Bjørnson "le gant", contient une dose de provocation importante pour la fin du XIX siècle, nouvelle tout à fait lisible, que l'on partage ou pas ses vues sur les aventures amoureuses des hommes (et, ou) des femmes. Il est regrettable que cet auteur n'est jamais, hormis cette nouvelle, été traduit en français, l'expérience de la découverte aurait pu continuer !
Arrive ensuite, Knut Hamsun, né en 1859, élevé par un oncle piétiste qui le tyrannise, il s'enfuit en Norvège, aux États Unis, à Copenhague. La première guerre mondiale le révèle fervent partisan de l'Allemagne. Il revoit en 1920 le prix Nobel et n'hésite pas à devenir protagonistes des idées hitlériennes. La plupart de ses oeuvres ont été traduites en français. Voici donc "Patron Rejersen de l'Etoile du sud", nouvelle divertissante qui nous entraîne avec ce patron dans les recoins du machisme traditionnel .... celui qui fut un homme, un vrai ne peut renoncer à ses privilèges et si il faut changer de lieu, il partira pour trouver de nouvelles proies.
Alexander Kielland, né en 1849, maire de Stavanger, journaliste et auteur reconnu de nouvelles qui ne ménagent pas les classes dirigeantes et la société norvégienne. La nouvelle s'appelle "le presbytère", elle est la description de ce qu'un printemps déchaîne à la fois dans la nature et dans le coeur d'une jeune fille provinciale. L'éducation sentimentale date du siècle passé avec le poids d'un père pasteur, une éducation sans mère, une fille seule avec ses questions.
Hans Knick, né en 1865 dans le Finnmark, enseignant puis bibliothécaire universitaire, maître incontesté de la nouvelle avec l'étude de la psychologie et de la nature norvégienne. Il fut très inspiré par l'Italie qui deviendra son second pays. "Nids vides", nouvelle qui nous donne une description très poussée de la campagne norvégienne, à la limite du fantastique, ces oiseaux qui se transforment en inquiétants visiteurs, ces petits bonhommes aux nez rouge .... pas vraiment mon trip !
Thomas Krag, né 1868, est un auteur de roman réaliste sur la vie populaire. Sa nouvelle est "Dora", enfin une vraie bonne nouvelle avec une trame sentimentale et tragique cela revient souvent au même, même si la mentalité de l'auteur digne des vrais traditionalistes ancestraux me laisse pantoise "les femmes ne manquent pas d'amener malheur et péché ici bas" !
Jonas Lie, né en 1833, avocat ruiné qui se lance dans l'écriture de poésies, de romans et d'essais. Sa nouvelle "le troll des mirages", très courte, une dizaine de pages seulement est très condensée pour nous montrer la puissance des rêves, des espoirs ... la définition même d'un mirage peut être.
Nils Johan Rud, né en 1908, enfin un petit jeunot dans la bande des novelistes, révolté contre l'injustice sociale, chantre de la femme et de la nature. Un écrivain moderne avec un style vif, plaisant et brillant. "Julie et le cheval blanc", une très belle histoire d'amour, une très belle histoire de vie.
Cora Sandel, il aura fallu attendre le onzième nouvelle pour voir enfin apparaître le nom d'une femme, née en 1880, cette nouvelle "l'enfant" est le seul texte d'elle traduit en français. Elle est connue pour avoir publié une trilogie autobiographique d'une femme se débattant face à une société misogyne. Cette nouvelle reprend le thème de l'enfant ciment du couple ou prison du couple tout comme cette lampe qui enferme les insectes pris au piège par une lumière extraordinaire à voir de l'extérieur et qui devient une prison quand on se laisse attiré. Texte d'une modernité exemplaire.
Tarjei Vexaas, né en 1897, peintre de la vie paysanne, connu internationalement.
Sa nouvelle "l'anniversaire" ne m'a guère séduite je n'ai pas vraiment compris toute la symbolique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
christinebeaussonchristinebeausson   21 mai 2018
De Arne Garborg
Qu'est ce donc que la conscience ? L'opinion publique en nous mêmes, la sainte terreur devant les "on-dit", la morale, vieil héritage démodé, cet instinct du troupeau, inné, incarné en nous, qui nous fait distinguer le bien du mal !
Commenter  J’apprécie          30
christinebeaussonchristinebeausson   21 mai 2018
De Arne Garborg,
C'est une bêtise que de se laisser torturer par la mauvaise conscience parce qu'on a fait une fois une chose dont on a eu envie. Pourquoi se priver de faire ce qui plaît, et faire toujours ce qui nous ennuie et nous assomme ?
Commenter  J’apprécie          20
christinebeaussonchristinebeausson   26 mai 2018
De Thomas Krag
Et c'est encore comme jadis au paradis : les femmes ne manquent pas d'amener malheur et péché ici bas. Autant que je m'en souvienne, les femmes d'aujourd'hui sont encore pire que celles de ma jeunesse.
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : littérature norvégienneVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Etes-vous incollable sur la littérature scandinave ?

Qui est l'auteur du roman "Bruits du cœur" ?

Herbjørg Wassmo
Jens Christian Grondhal
Sofi Oksanen
Jostein Gaarder

15 questions
110 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature scandinaveCréer un quiz sur ce livre