AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Le prince cruel tome 3 sur 4
EAN : 9782700276923
448 pages
Rageot Editeur (23/03/2022)
4.45/5   2743 notes
Résumé :
Le pouvoir est plus facile à conquérir qu’à conserver, Jude l’a appris à ses dépens. Après être devenue reine de Terrafæ, elle a été brutalement exilée dans le monde des mortels par le roi maléfique Cardan. Reine sans royaume, elle attend son heure. Quand sa sœur jumelle vient lui demander de l’aide, Jude saisit l’opportunité de regagner Terrafæ même si elle doit affronter Cardan, qu’elle aime malgré sa trahison. Mais à son retour, elle découvre que le trône est men... >Voir plus
Que lire après Le prince cruel, tome 3 : La reine sans royaumeVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (272) Voir plus Ajouter une critique
4,45

sur 2743 notes
5
151 avis
4
91 avis
3
20 avis
2
5 avis
1
0 avis
Un très bon tome également.
N'ayant pu attendre la traduction de ce dernier tome, notamment dû à la fin du précédent tome, je me suis décidée à le lire en anglais. Quelques confusions au départ avec certains noms qui ont été traduit de l'anglais au français (Oak par Chêne), mais dès que je me suis habituée, la lecture était beaucoup plus fluide.

Encore une fois on retrouve de l'action, des complots et des rebondissements captivants.
On retrouve un très bon équilibre entre les enjeux politiques et d'autres thèmes tels que la romance entre Jude et Cardan.

Le personnage de Jude a eu une très bonne évolution depuis le tome un. En effet, dans "Le Prince Cruel", Jude a voulu s'élever dans la société afin d'impressionner son père Madoc et montrer aux autres qu'elle en valait la peine. Ses raisons étaient donc assez personnelles or ici elle ne se bat plus pour elle mais pour le royaume et le peuple.

Même chose pour Cardan. L'image qu'on avait de ce lui évolué déjà de manière positive dans "Le roi maléfique" mais c'est encore plus le cas ici, notamment durant le dénouement final où il a fait preuve d'altruisme, lui qu'on surnommait le prince cruel.

Petite note pour la fin, les noms de chaque tome étaient très pertinents étant donné qu'ils correspondent bien aux personnages et à leur évolution.
C'est une trilogie très sympathique à découvrir.
Commenter  J’apprécie          540
ATTENTION RISQUE DE SPOILERS :
Wow... Ça fait un coup de finir le troisième et dernier tome de la saga et de se dire qu'on ne reverra plus les aventures de Jude et cardan. Ce couple, quoi que très peu démonstratif, va me manquer. Ce dernier opus a été une bonne lecture, même si je dois avouer que je l'ai trouvé moins bien que les deux autres, sans pour autant que je sois déçue.
Pour commencer, Jude reste encore une fois la femme forte qu'on a appris à connaître. Je suis fière de ce qu'elle est devenue : grande reine. J'ai adoré suivre son point de vu tout au long de la saga.
Cardan a encore su faire son petit effet, même si je dois avouer que sa transformation en serpent m'a un peu désarçonné. Je ne m'y attendais pas et ai trouvé ça un peu étrange. Sa période en temps que serpent a duré trop longtemps à mon goût, ce que je trouve dommage.
De plus, un de mes plus grands regrets dans ce tome a été la relation bancale de cardan et Jude. Autant dire que dans les deux premiers tomes, cette relation était explosive, alimentée par la haine mais surtout par la passion. Dans ce dernier tome, les mots “je t'aime” sont à peine prononcés et très peu de scènes montrant leur amour sont décrites. Certaines étaient développées, mais j'espérai vraiment voir cette relation se clore avec force. Ainsi, même si leur relation évolue et qu'elle nous donne l'image d'une fin heureuse, j'aurai appréciée que l'auteur nous donne plus de détails.
Autre chose que je regrette et que pourtant j'attendais : les fameuses lettres de cardan. On ne les a pas dans le livre. J'ai du les chercher sur internet. Je suis déçue que Jude ne les ai pas reçu. Elles sont tellement touchantes, surtout sachant qu'elles proviennent de cardan. Dommage qu'on ne les trouve pas dans le livre et qu'elles sont en bonus.
Mon dernier regret aura été la réelle raison du bannissement de Jude. Cardan essayait en réalité de la rendre fière de lui et de lui prouver qu'il savait la piéger. Je suis un peu déçue. J'aurai préféré qu'il le fasse pour la protéger, parce qu'il l'aime ou même parce qu'il aurait été en colère contre elle pour avoir tué son frère. Au lieu de quoi, cardan voulait seulement la piéger, sans penser que ça lui ferait du mal... Bon bref.
En outre un bon livre qui clôt bien la saga, même si la relation de cardan et de Jude mériterait d'être plus développée. C'était mon premier livre lu en anglais, et honnêtement je suis contente d'avoir tout compris au niveau des idées. Certes quelques descriptions restent incompréhensibles n'ayant pas un niveau bilingue. Néanmoins, il s'agit d'un excellent livre pour commencer la lecture en VO.
Commenter  J’apprécie          261
Et voilà mon aventure se termine avec Cardan et Jude, ce troisième tome est sûrement celui que j'ai préféré.

Tout d'abord, commençons par le rythme, il n'y a rien à dire, l'action démarre dès le début et l'effet page turner est à nouveau indéniable. Les rebondissements sont nombreux, nous retrouvons cette ambiance pleine de mystère, de magie, mêlée aux trahisons et complots, qui font toute la qualité de cette trilogie. J'ai adoré le fait de voyager dans l'extrême Nord, près de la Cour des Crocs. C'était très intéressant d'avoir des descriptions de paysages nordiques alors qu'on n'avait rien eu de tel jusqu'à présent et de rencontrer d'autres peuples.
En ce qui concerne les personnages, nous en rencontrons de nouveaux, dont une qui a su gagner ma sympathie au fil du récit : Grima Mog, ancienne générale de la Cour des Crocs. le passage où Madoc se livre à Jude et l'affrontement qui suit était un moment fort, qui a montré un autre visage à Madoc et j'ai beaucoup aimé. Mais ce qui m'a fait le plus plaisir, c'est de voir se construire la relation fraternelle que j'espérais tant entre Jude et ses soeurs. Surtout avec Taryn, qui enchaînait trahisons et jugements à l'encontre de sa jumelle, mais ici, elle a complètement changé. Elle devient un véritable soutien pour Jude et donc moins détestable. Quant à Vivienne, elle se montre enfin à la hauteur de la situation et ne fuit pas dans le monde des mortels, au contraire elle puise dans toutes ses forces pour protéger Jude et Domelfe. Nous découvrons enfin le trio de soeurs qu'on attendait tous, je pense, avec impatience. C'est ce qui rend la lecture bien plus agréable que les précédents tomes. J'ai d'ailleurs trouvé Jude plus nuancée, c'était nécessaire car je la trouvais toxique, sa soif de pouvoir la rendait néfaste.

Malheureusement, il y a quelques bémols, d'abord au sujet de la romance. Quand Jude fait sa « déclaration » à Cardan, ça tombe un peu comme un cheveu sur la soupe. Je trouve qu'ils se sont trop détestés durant deux tomes et qu'il y a eu trop peu de démonstration entre eux pour que leur romance soit crédible. J'y suis restée plutôt hermétique, mais c'est intimement lié au style d'écriture que je reproche à l'autrice depuis le début. Elle ne va jamais assez en profondeur et ça porte préjudice aux évènements du récit. J'ai également été très déçue par la révélation de Cardan par rapport au bannissement de Jude. Ce n'était pas à la hauteur de sa personnalité, j'aurai voulu qu'il s'agisse d'une véritable leçon, comme quoi, lui aussi était capable de la trahir pour sauver Domelfe.
Je déplore aussi que les lettres de Cardan n'aient pas été incorporées dans le livre, ça apportait un gros plus à l'histoire et surtout à la romance.

Pour finir, j'ai apprécié le passage de la malédiction, le dénouement dans sa globalité m'a convaincue. Par contre, je suis restée sur ma faim, un épilogue en rapport à nos questions restées en suspens aurait été plus judicieux.

Je suis tout de même ravie d'avoir découvert cette trilogie dont tout le monde parlait. Quelques détails m'ont chagrinée c'est vrai, mais il serait malhonnête de retenir uniquement ces aspects négatifs alors que j'ai dévoré la saga en une semaine. J'ai passé un agréable moment de lecture, ce troisième tome est mon préféré par les nombreux points positifs évoqués. Domelfe et ses complots vont me manquer, mais comme toujours, je garderai en souvenir tout ce petit monde.
Commenter  J’apprécie          150
Dernier tome de la trilogie que j'attendais avec impatience !
J'ai vraiment adoré mais j'avoue que j'en attendais un petit plus de la conclusion. Parce que je m'attendais à un peu de génie dans la résolution des problèmes, vu que j'avais été surprise dans les tomes précédents. Là même si ça reste une lecture tout autant addictive , il y a moins de trahisons et de complots.( et ça, on a beau dire, c'est bien sympa !) il reste néanmoins pas mal de suspens sur l'avenir du roi et du royaume ....Par contre le côté young aduld ressort un peu dans ce tome : quelques facilités dans les dénouements de certaines histoires et plus vraiment de personnages effrayants , une fin pas assez épique ! L'histoire d'amour reste en fond , plutôt mignonne si on tient compte du passé de Cardan.

Challenge Mauvais genres 2022
Challenge Les aventuriers du rail
Challenge auteure sfff 2022
Commenter  J’apprécie          240
J'ai un léger pincement au coeur en refermant ce livre : j'aurais aimé en lire davantage. Je sens que la narration de Jude va me manquer, que son fort caractère et ses émotions à profusion mais son esprit stratège vont me manquer. En commençant le premier tome je ne pensais pas aimer à ce point, je pensais lire une jolie histoire, avec une quête dans un monde féérique, lire des aventures et certainement une romance étrange, mais je ne m'attendais pas à ça spécifiquement. J'ai eu droit aux aventures, mais également à des combats, des complots, des intrigues ; j'ai eu droit à un monde féérique, mais également à des créatures merveilleuses, humaines et hybrides sans oublier les sorts et les malédictions ; j'ai eu droit à une romance étrange mais surtout à des personnages très attachants et une romance pas évidente qui a su me toucher ; j'ai eu droit à une jolie histoire mais pas seulement, un moment hors du temps, sans problèmes purement humains, un moment où une métamorphose semblait tout naturelle, où dégainer son épée était la chose à faire, un moment sans téléphone ou écran, un moment avec un livre, un livre magique.

La seule raison pour laquelle ce livre n'obtient pas ma note maximale c'est que je juge ce livre et pas la série, alors que mes mots précédents englobent la saga. Ce livre en particulier était excellent, c'est indéniable, j'ai adoré les personnages – une nouvelle fois – avec une Jude fidèle à elle-même : une héroïne puissante et juste, qui a des émotions mais aussi des devoirs, qui prend des décisions difficiles mais les assume. Cardan… Vraiment, j'adore ce personnage. J'ai hâte de lire le petit hors-série pour en apprendre plus sur lui, mais dans ce tome j'ai le sentiment qu'il m'a une fois de plus conquise. Que ce soit son assurance, son air narquois, ses taquineries, ses mots à double tranchant, mais aussi sa sensibilité, ce coeur qui semble flétri et rongé par les vers mais qui ne l'est pas tellement à mes yeux. Mais bien évidemment, ce que je préfère c'est justement la relation qui unit les deux personnages. Une nouvelle évolution dans cette conclusion, un peu moins d'ambiguïtés – elles étaient surtout dues au jeune âge de Jude et à sa nature méfiante, je pense – mais c'était agréable de lire enfin ce que j'attendais depuis le début.

Bien que l'histoire soit toujours aussi bien construite et que les personnages soient toujours aussi merveilleux, ce qui a fait défaut dans ce tome c'est le rythme. Pour moi, certains chapitres étaient un peu lents, et même si j'ai vraiment apprécié les lire, j'ai trouvé que le rythme était un peu en dessous du rythme du second tome. Toujours il se passait quelque chose, il y avait des rebondissements, on était dans les complots, dans les stratégies, dans l'action… Ici, on a des moments d'action plus concentrés et des moments de stratégies, mais aussi des moments plus creux. Ils sont nécessaires, certes, ils aident à bien ressentir l'impuissance ou le désespoir des personnages, et c'est pourquoi je les ai appréciés. Toutefois, il me manquait un petit quelque chose pour que ce soit réellement parfait.

Heureusement, un dernier livre dans cet univers m'attend, ce sera ainsi plus simple de passer à un autre monde. Je sens que Terrafae va me manquer.
Commenter  J’apprécie          90

Citations et extraits (154) Voir plus Ajouter une citation
- Nous portons nos armures depuis une éternité, toi et moi. Je ne suis pas certain que l'un de nous sache comment la retirer.
- Une autre énigme ? Si je la résous cette fois, tu m'embrasseras encore ?
[...]
Je songe à cette nouvelle énigme. Comment les êtres comme nous s'y prennent-ils pour ôter leur armure ?
Une protection après l'autre.
Commenter  J’apprécie          30
- C'est toi, que j'aime, confesse-t-il. J'ai passé une grande partie de ma vie à préserver mon coeur. J'ai si bien réussi que je pouvais faire comme si je n'en avais pas. Aujourd'hui, ce n'est plus qu'un organe scabreux, abîmé et rongé par les vers. Mais il t'appartient.
Il se dirige vers la porte des appartements royaux, comme pour mettre un terme à cette conversation.
- J'imagine que tu t'en doutais, ajoute-t-il. Je tenais quand même à le preciser, au cas où.
Commenter  J’apprécie          330
– C’était terrifiant, confesse-t-il, de te voir chuter sur la table de banquet. Je veux dire : je suis habitué à ce que tu sois terrifiante, mais pas à avoir peur pour toi. À la suite de cet incident, j’étais furieux. Je doute avoir déjà éprouvé pareille colère.
– Les mortels sont fragiles.
– Pas toi, objecte-t-il d’un ton où semble pointer le regret. Toi, tu ne te brises jamais.
Commenter  J’apprécie          290
Un garde m'empoigne par le bras. Puis la voix de Cardan tranche :
- Ne la touchez pas !
Un silence terrible s'ensuit. J'attends que Cardan prononce sa sentence. Son pouvoir est absolu. Je n'ai même pas la force de me défendre.
- Que voulez-vous dire ? s'étonne Randalin, perplexe. C’est...
- C'est mon épouse, l'interrompt Cardan d'une voix sonore qui porte à travers la salle. La légitime Grande Reine de Domelfe revenue d'exil, comme vous le constatez vous-mêmes.
Commenter  J’apprécie          150
attention, citation contenant du spoil :


[...]

Elle extirpe quelques bandages de son manteau puis se tourne vers Cardan :

-Vous ne devriez pas restez là.

-Je suis ici chez moi, fait-il remarquer, offensé. Et Jude est mon épouse.

-C'est ce que vous racontez à tout le monde, rétorque la Bombe. Mais je vais retirer ses points. Ça m'étonnerait que vous ayez envie d'y assister.

-Oh, ça reste à prouver, dis-je. Il a peut-être envie de m'entendre crier.

-J'apprécierais, en effet, affirme Cardan en se levant. Peut-être que cela arrivera un jour. [...]
Commenter  J’apprécie          110

Videos de Holly Black (17) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Holly Black
Extrait du livre audio « Les Soeurs perdues » de Holly Black, traduit par Leslie Damant-Jeandel, lu par Zina Khakhoulia. Parution numérique le 19 juillet 2023.
https://www.audiolib.fr/livre/les-soeurs-perdues-9791035413842/
autres livres classés : jeune adulteVoir plus
Les plus populaires : Jeune Adulte Voir plus



Lecteurs (5248) Voir plus




{* *} .._..