AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9781471407581
320 pages
Éditeur : Hot Key books (19/11/2019)
4.38/5   72 notes
Résumé :
He will be destruction of the crown and the ruination of the throne.

Power is much easier to acquire than it is to hold onto. Jude learned this lesson when she released her control over the wicked king, Cardan, in exchange for immeasurable power.

Now as the exiled mortal Queen of Faerie, Jude is powerless and left reeling from Cardan’s betrayal. She bides her time determined to reclaim everything he took from her. Opportunity arrives ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (20) Voir plus Ajouter une critique
4,38

sur 72 notes
5
15 avis
4
5 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis

Royalbook
  24 juin 2021
Un très bon tome également.
N'ayant pu attendre la traduction de ce dernier tome, notamment dû à la fin du précédent tome, je me suis décidée à le lire en anglais. Quelques confusions au départ avec certains noms qui ont été traduit de l'anglais au français (Oak par Chêne), mais dès que je me suis habituée, la lecture était beaucoup plus fluide.
Encore une fois on retrouve de l'action, des complots et des rebondissements captivants.
On retrouve un très bon équilibre entre les enjeux politiques et d'autres thèmes tels que la romance entre Jude et Cardan.
Le personnage de Jude a eu une très bonne évolution depuis le tome un. En effet, dans "Le Prince Cruel", Jude a voulu s'élever dans la société afin d'impressionner son père Madoc et montrer aux autres qu'elle en valait la peine. Ses raisons étaient donc assez personnelles or ici elle ne se bat plus pour elle mais pour le royaume et le peuple.
Même chose pour Cardan. L'image qu'on avait de ce lui évolué déjà de manière positive dans "Le roi maléfique" mais c'est encore plus le cas ici, notamment durant le dénouement final où il a fait preuve d'altruisme, lui qu'on surnommait le prince cruel.
Petite note pour la fin, les noms de chaque tome étaient très pertinents étant donné qu'ils correspondent bien aux personnages et à leur évolution.
C'est une trilogie très sympathique à découvrir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          420
jade1708
  25 avril 2021
ATTENTION RISQUE DE SPOILERS :
Wow... Ça fait un coup de finir le troisième et dernier tome de la saga et de se dire qu'on ne reverra plus les aventures de Jude et cardan. Ce couple, quoi que très peu démonstratif, va me manquer. Ce dernier opus a été une bonne lecture, même si je dois avouer que je l'ai trouvé moins bien que les deux autres, sans pour autant que je sois déçue.
Pour commencer, Jude reste encore une fois la femme forte qu'on a appris à connaître. Je suis fière de ce qu'elle est devenue : grande reine. J'ai adoré suivre son point de vu tout au long de la saga.
Cardan a encore su faire son petit effet, même si je dois avouer que sa transformation en serpent m'a un peu désarçonné. Je ne m'y attendais pas et ai trouvé ça un peu étrange. Sa période en temps que serpent a duré trop longtemps à mon goût, ce que je trouve dommage.
De plus, un de mes plus grands regrets dans ce tome a été la relation bancale de cardan et Jude. Autant dire que dans les deux premiers tomes, cette relation était explosive, alimentée par la haine mais surtout par la passion. Dans ce dernier tome, les mots “je t'aime” sont à peine prononcés et très peu de scènes montrant leur amour sont décrites. Certaines étaient développées, mais j'espérai vraiment voir cette relation se clore avec force. Ainsi, même si leur relation évolue et qu'elle nous donne l'image d'une fin heureuse, j'aurai appréciée que l'auteur nous donne plus de détails.
Autre chose que je regrette et que pourtant j'attendais : les fameuses lettres de cardan. On ne les a pas dans le livre. J'ai du les chercher sur internet. Je suis déçue que Jude ne les ai pas reçu. Elles sont tellement touchantes, surtout sachant qu'elles proviennent de cardan. Dommage qu'on ne les trouve pas dans le livre et qu'elles sont en bonus.
Mon dernier regret aura été la réelle raison du bannissement de Jude. Cardan essayait en réalité de la rendre fière de lui et de lui prouver qu'il savait la piéger. Je suis un peu déçue. J'aurai préféré qu'il le fasse pour la protéger, parce qu'il l'aime ou même parce qu'il aurait été en colère contre elle pour avoir tué son frère. Au lieu de quoi, cardan voulait seulement la piéger, sans penser que ça lui ferait du mal... Bon bref.
En outre un bon livre qui clôt bien la saga, même si la relation de cardan et de Jude mériterait d'être plus développée. C'était mon premier livre lu en anglais, et honnêtement je suis contente d'avoir tout compris au niveau des idées. Certes quelques descriptions restent incompréhensibles n'ayant pas un niveau bilingue. Néanmoins, il s'agit d'un excellent livre pour commencer la lecture en VO.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          71
Prilla
  02 janvier 2020
Wow. Quelle claque ! Si le deuxième tome de la série m'avait un peu déçue à part la fin, ce troisième et dernier tome de cette série a été génial du premier au dernier mot. Cette fin était parfaite, et je quitte cette série avec un pincement au coeur.
J'ai adoré retrouver Jude. J'ai trouvé toutes ses réactions bien réfléchies et j'ai sentie de l'évolution chez elle. Elle est toujours forte, mais elle montre plus de fragilité aussi, ce qui l'a rendue plus humaine à mes yeux car on ne peut pas toujours être fort. Si elle m'agaçait un peu au tome précédent, elle m'a là totalement plut. Je me suis attachée à elle comme pas possible. Cardan se dévoile aussi de façon surprenante. On va plus en profondeur dans sa personnalité, qui dévoile des facettes qu'on pouvait seulement imaginer dans le tome précédent. J'ai beaucoup aimé apprendre à mieux le connaître ! La relation entre Cardan et Jude évolue de façon aussi super intéressante, elle m'a fait vibrer à chaque moment. Je restais toujours dans le doute quant à la façon dont elle allait évoluer, ce qui me gardait en haleine et avec une envie constante de continuer à lire pour savoir comment elle allait finir. Taryn aussi se développe de façon intéressante, et devient un peu moins cette petite fille à papa parfaite,. Je l'aimais déjà pas mal, mais là j'ai appris à aimer encore plus. Les personnages secondaires aussi sont bien développés, même si un peu moins. Ils ont de l'importance dans l'évolution de l'intrigue, ce qui est plus agréable que de les avoir comme simple figurants.
L'écriture est toujours superbe. Je suis très rapidement retournée dans l'univers. Et puisque je suis attachée aux personnages, j'ai ressenti tellement de choses tout au long de ma lecture ! Les mots sont bien choisis, certains passages sont très beaux et sont plutôt inspirants.
L'intrigue a un très bon rythme : ni trop rapide, ni trop lente. C'était un point négatif pour moi dans le tome précédent, que je trouvais lent et manquant de rebondissements. Il se passe beaucoup de choses sans que ce soit trop non plus. Il y a une superbe balance ici. Il y a des surprises, des moments d'actions, mais aussi des moments plus calmes plus centrés sur le développement des personnages et de leurs relations. J'ai été gardée en haleine du début à la fin, je ne pouvais pas lâcher le livre ! J'avais besoin de connaître la suite, mais en même temps je ne voulais pas aller trop vite pour bien apprécier les événements et rester le plus longtemps possible dans ce monde. La fin m'a totalement conquise, je trouve qu'elle est bien logique, et qu'elle est aussi pleine d'espoir pour la suite de la vie des personnages.
En bref, si The Wicked King était un peu décevant, Queen of Nothing finit la série en beauté avec des personnages qui se développent, des relations qui évoluent, et une intrigue palpitante qui nous garde en haleine du début à la fin. Cette série fait sans hésiter partie de mes séries préférées !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Nono19
  18 janvier 2020
Nous retrouvons Jude juste après son exil dans le monde des mortels. Pour gagner sa vie, elle accepte de faire des petits jobs pour le peuple magique habitant dans les environs.
Lorsque sa soeur jumelle, Taryn, lui demande de se faire passer pour elle à Elfhame car elle a de gros soucis, Jude n'hésite pas.
Ce sera l'occasion pour elle de retourner sur ses terres, de trouver un moyen de récupérer le pouvoir, de se venger de Cardan et de surveiller de près Madoc.
Spoilers!!
Ce dernier tome clôture la trilogie en beauté. L'évolution de Jude s'est révélée très intéressante à suivre tout comme celle de Cardan et de Taryn.
Ils ont tous grandi dans un univers cruel, impitoyable, violent, ... Les voir exprimer des sentiments plus doux a été le bienvenu :).
Pas de temps mort dans ce tome où l'action s'enchaîne. Jude va devoir prendre des décisions, ne pas se tromper sur les gens qui l'entourent, faire preuve d'autorité, ...
Sa relation avec Madoc est compliquée. Oui, il a tué ses parents mais il l'a aussi élevée. Elle a toutes les raisons de le détester mais on sent son ambivalence à certains moments.
Mais la relation qui m'a vraiment tenue en haleine est bien évidemment la relation Jude/Cardan. Avec leurs passés respectifs, il leur est difficile de faire confiance, de compter sur quelqu'un, de faire part de leurs sentiments, ...
Et pourtant, ils ne parviennent pas à rester éloigné l'un de l'autre.
La fin du roman m'a réservé quelques surprises et se termine sur une note positive.
Un très bon dernier roman qui m'a fait regretter de parvenir à la dernière page.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
loudu76
  02 mai 2020
Le dernier tome qui conclut la saga The Flok of the Air a été pour moi une bonne lecture, même si je suis un peu déçue par rapport à mon coup de coeur du second tome.
Comme pour les deux premiers volumes, The Queen of Nothing est un roman très addictif, à la plume légère mais envoûtante. Dans ce tome beaucoup de révélations et de retournements de situation. Je ne me suis pas ennuyée et j'ai adoré être encore une fois dans cet univers particulier.
Ce qui a baissé ma note, en revanche, c'est le peu de développement et de complexité de cette suite. En comparant aux autres tomes, j'avais aimé The Cruel Prince mais sans plus, et pour The Wicked King j'avais eu un coup de coeur puisque justement la série se complexifiait et devenait plus intéressante. The Queen of Nothing clôture la saga sur une note moins intense, en faisant durer tout le développement mais en gardant une fin précipitée.
J'ai aimé ce qu'il se passe, mais j'aurais adoré si Holly Black avait continué dans la lignée du tome 2.
Pour les personnages, sans grande surprise je les ai adorés. Ils ont tous une personnalité que j'ai aimée, et c'était vraiment super de les suivre dans la conclusion de cette saga.
Cardan est officiellement un book boyfriend de taille ! Et Jude est toujours aussi badass et j'ai adoré ça.
La fin était tout de même à la hauteur de mes attentes, toujours avec une touche d'humour que l'auteure a su manier tout au long de la saga. C'est avec regret que je quitte cet univers qui m'a beaucoup plu, je relirais pour sûr cette trilogie avec laquelle on passe un très bon moment, léger et passionnant !
C'est une saga légère que je vous recommande si vous aimez les faes dans les livres, et suivre l'évolution de plusieurs personnages !
Bonne lecture !
Sacha
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (19) Voir plus Ajouter une citation
RoyalbookRoyalbook   16 juin 2021
I am the Queen of Elfhame.
Even though I am the queen in exile, I am still the queen.
And that means Madoc isn't just trying to take Cardan's throne. He's trying to take mine.
Commenter  J’apprécie          120
Nono19Nono19   18 janvier 2020
"I missed you", I whisper against his skin and feel dizzy with the intimacy of the admission, feel more naked than when he could see every inch of me. "In the mortal world, when I thought you were my enemy, I still missed you."
"My sweet nemesis, how glad I am that you returned." He pulls my body against his, cradling my head against his chest. We are still lying on the floor, although a perfectly good bed is right next to us.
I think of his riddle. How do people like us take off our armor?
One piece at a time.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
jade1708jade1708   25 avril 2021
"It's you I love," he says. “I spent much of my life guarding my heart. I guarded it so well that I could behave as though I didn’t have one at all. Even now, it is a shabby, worm-eaten, and scabrous thing. But it is yours." He walks to the door to end the conversation. “You probably guessed as much," he says. "But just in case you didn't."
Cardan
Commenter  J’apprécie          30
RoyalbookRoyalbook   13 juin 2021
You come from nothing, and it is to nothing you will return
Commenter  J’apprécie          160
Nono19Nono19   18 janvier 2020
"It's you I love", he says. "I spent much of my life guarding my heart. I guarded it so well that I could behave as though I didn't have one at all. Even now, it is shabby, worm-eaten, and scabrous thing. But it is yours."
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Holly Black (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Holly Black
Holly Black vous parle du Roi Maléfique, le second volet du Prince Cruel !
autres livres classés : fantasyVoir plus
Notre sélection Imaginaire Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox






.. ..