AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266237071
Éditeur : Pocket Jeunesse (16/04/2015)

Note moyenne : 3.93/5 (sur 91 notes)
Résumé :
Depuis qu'il est tout petit, Callum Hunt, 12 ans, connaît trois règles par coeur : ne jamais faire confiance à un magicien; ne jamais réussir une épreuve soumise par un magicien; ne jamais suivre un magicien au Magisterium. Callum va enfreindre toutes ces règles et sa vie changera comme jamais il n'aurait pu l'imaginer.
La plupart des jeunes feraient tout en leur pouvoir pour réussir l'épreuve de fer, mais pas Callum Hunt. Callum veut échouer. Son père lui a ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (54) Voir plus Ajouter une critique
florencem
  19 janvier 2016
J'ai voulu lire ce roman pour deux raisons : la couverture que je trouve vraiment très sympa, et aussi les deux auteurs. J'aime beaucoup ce qu'Holly Black a fait en littérature jeunesse, et Cassandra Clare, c'est la saga Mortal Instruments, tout simplement. Vous allez me dire que c'est un peu léger, surtout que je ne savais pas du tout de quoi cela parlait, mais… vive l'aventure ! Et j'avoue que durant les premiers chapitres, je me suis dit que l'aventure n'était pas si géniale que cela…
Ce n'est pas que ma lecture a été déplaisante au début, disons juste que les choses se mettent très lentement en place et que le décor est assez mal planté à mon goût. J'ai eu un peu de mal à situé dans quel genre de monde nous nous situions, et aussi la « mythologie » si je puis dire des deux auteurs était très obscure. le premier chapitre met tout de suite dans l'ambiance, on se croirait dans un mon de fantaisie, et puis tout à coup, on bascule dans le fantastique, à savoir le monde « normal » avec des être ayant des pouvoirs, pour se relancer en fin de compte dans du fantaisie. Bref, c'est assez confus. Arrivée à la moitié du roman, tout est bien calé mais le début pêche un peu à mon goût. J'aurais, par exemple, bien voulu qu'on voit la vie de Callum dans le monde « normal », qu'on cerne mieux sa personnalité, qu'on apprenne un peu à connaître son père… qu'on ait des bases auxquelles se raccrocher tout simplement.
Fort heureusement, dès que notre héros plonge dans son monde, celui des mages, les choses vont de mieux en mieux. Je dirais même qu'à la fin de ma lecture, j'ai eu envie d'avoir le second tome dans les mains. Une bonne chose que je ne croyais pas possible au début de ma lecture. Alors bien entendu, il est facile de faire des rapprochement avec d'autres romans jeunesse du même type. Je n'en citerais aucun mais un jeune magicien qui ne connais pas son monde d'origine et qui va dans une école pour apprendre à contrôler ses pouvoirs… Vous voyez… Je suis sûre qu'au moins un titre vous vient à l'esprit ;) Mais je suis passée outre tous les points qui se ressemblent (et la liste est longue), parce que les deux auteurs sont parvenus à créer leur propre monde avec des aspects bien à elles, et surtout une trame et une histoire de fond qui promettent d'être très intéressantes. Et puis, il y a aussi l'amitié, l'acceptation des différences, le fait de grandir, d'apprendre à penser par soi-même, d'aller au-delà de ses limites, d'évoluer, de tisser de nouvelles relations… Tout un tas de choses que j'adore retrouver dans n'importe quel roman, et quand en plus tout cela est bien traité, je suis ravie.
Les personnages, quant à eux… Disons que notre trio principal est intéressant. Les autres personnages, mis à part maître Rufus, Alex, Warren et Carnage m'ont laissée de marbre… et pourtant, ils sont nombreux ces personnages secondaires. Peut-être qu'ils seront plus étoffés pour certains dans les prochains tomes, je garde espoir. Nous avons donc Callum ou Cal. Un jeune garçon qui a souffert et dont la défense est l'attaque par l'attitude et les mots. Il est insolent, tête brûlée, n'a pas sa langue dans sa poche, mais il reste un très bon garçon. Il n'a pas été habitué à ce qu'on soit tendre avec lui et pour le coup, ses relations avec les autres en ont pâti. Mais il évolue énormément, il s'ouvre aux autres et c'était un réel plaisir de voir ses changements s'opérer. Tamara, elle, est tout de suite catégorisée comme l'intello snob de bonne famille. Elle a tout pour elle, mais elle ne s'en sert pas vraiment, c'est plus ses connaissances et sa famille qui font qu'elle peut paraître antipathique au départ. Et puis, cette influence disparaît quand elle entre à l'école. Et là, on voit la jeune fille se retrouver à penser par elle-même, sans quelqu'un pour lui dire quoi faire ou quoi penser. Et c'est une révélation. Elle est loin d'être extravertie à souhait, mais elle s'épanouit. Aaron, lui, est difficile à cerner. Même après avoir appris certaine chose sur lui, je n'arrive toujours pas à le comprendre. Je n'ai pas confiance en lui aussi. C'est étrange comme ressenti mais je n'arrive pas à me défaire de cette idée, alors qu'il fait partie du trio principal. Peut-être à cause de son côté héros, garçon parfait. C'est des trois, celui dont je me suis sentie le moins proche, même s'il reste un personnage intéressant. Je pense surtout qu'il ne s'est pas assez ouvert, qu'il reste encore très secret sur lui-même. J'espère que cela changera par la suite.
La fin, quant à elle, est assez surprenante pour un fait que je n'avais pas vu venir. J'ai d'ailleurs été étonnée à plusieurs reprises lors de ma lecture, ce que je trouve génial car il est difficile de me surprendre en littérature. La fin donc, nous donne beaucoup de réponses ce qui est une bonne chose, mais elle nous laisse aussi sur une ouverture totale quant à la suite. Je veux dire par là qu'il est difficile de s'imaginer ce qui va suivre et je trouve cela rafraîchissant. Et puis ma curiosité a été piquée. J'ai vraiment envie de savoir où les deux auteurs veulent nous mener.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
Megadonut
  16 novembre 2016
Un bon roman avec une trame qui donne envie au lecteur de poursuivre sa lecture jusqu'au bout, des personnages attachants et plein de suspense. L'idée d'une magie élémentaire avec en plus le chaos m'a agréablement surpris, car d'habitude on ne rencontre que les quatre éléments principaux. Mais malgré ces bons points mon avis reste partagé car il y a vraiment beaucoup de points commun avec Harry Potter : 3 amis dans une école de magie, un directeur secret, une famille presque inexistante du héros...
Mais selon le meilleur point de ce livre est lorsqu'à la fin [spoiler]on découvre que le héros n'est autre que L'Ennemi lui-même![/spoiler]
Voili voilou !
Commenter  J’apprécie          251
RosenDero
  12 décembre 2016
Le style est détestable : phrases courtes sans connecteurs, et ce sans volonté stylistique propre ou compréhensible. C'est écrit avec les pieds et à part en cherchant avec obstination je vois très peu de passages qui mériteraient leur place dans les citations de Babelio.
Au départ, j'ai cru que ce livre allait passer tout droit en "abandonné", et puis je me suis souvenu de son prix et j'ai décidé de lui offrir une seconde chance en mettant de côté le style et en me focalisant sur l'histoire, l'intrigue.
Manque de bol, c'est également très mauvais. Les incohérences sont légion et décrédibilisent le récit (Le mage chevauche un esprit de l'air pour descendre la montagne mais se fait suer à faire des trous dans la falaise pour remonter... Untel houspille un autre avant de s'incliner et lui baiser les pieds en geignant "je ne vous avais pas reconnu", trois lignes plus loin il affirme l'avoir attiré là exprès et savoir depuis des lustres qu'il était là ; Cal et son père ne veulent pas qu'il réussisse l'épreuve de fer mais il ne leur vient pas à l'esprit de ne pas répondre à l'appel mental comme ceux qui échouent...) ; les quelques bonnes idées présentes sont traitées par dessus la jambe pour ne servir qu'une fois, comme prétexte à la narration, sans logique d'ensemble, le tout est là pour servir d'appui à l'histoire de Cal, le monde est créé autour, au fur et à mesure, et non l'inverse (le contrepoids, le bridage de magie, les cinq principes, les porteurs de chaos, etc. etc... quelle gerbe) ; les personnages, s'ils peuvent être le seul intérêt, sont tout de même assez caricaturaux et bourrés de contradictions (l'éclopé qui ne peut pas descendre d'un bateau sans tomber mais qui a une passion pour le skate ; le rival bcbg qui en fait n'est pas vraiment méchant ; l'esprit de feu habitant un lézard aux manières copiées de Gollum ; etc.)
Quant à l'intrigue, parlons-en. On aurait pu croire que cela sauverait le récit, l'histoire n'était pas mauvaise à son commencement (un nouveau-né seul survivant, une inscription "tuez cet enfant"), mais le problème c'est que tout est tellement pompé à droite et à gauche qu'il n'y a aucun suspense ! Dès la première mention du transfert d'âme, et vu que tout n'est que bâti pour faire tenir l'histoire, on sait bien ce qu'il va advenir. Alors oui, il y a des petites surprises, mais tellement tirées par les cheveux qu'on ne s'y laisse plus prendre (Drew, notamment, et le lézard guet-apens).
Je ne suis pas fan d'Harry Potter (puisque Magisterium n'est qu'un nanar censé le pasticher), mais au moins J K Rowling a-t-elle respecté son public en lui offrant une histoire tenant la route. Un monde bâti solidement dans lequel vient s'insérer Harry Potter ; ici, tout est fait pour servir l'histoire de Callum Hunt et un twist final cousu de fil blanc.
Peut-être Magisterium ravira-t-il le jeune lectorat, mais j'ai pour ma part soupé de la pseudo fantasy jeunesse écrite pour Hollywood.
La suite sera sans moi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
4e6_clauzades2016
  06 novembre 2016
Callum Hunt est un adolescent qui doit échouer dans un examen pour ne pas entrer dans l'école des apprentis magiciens, le Magisterium. le jeune homme a des pouvoirs, mais son père neAlastairne veut absolument pas qu'il y entre parce que sa mère est morte dans une guerre où était impliquée l'école. Mais les maîtres du Magisterium l'ont obligé à y entrer malgré ses mauvais résultats. Cal se rend compte que son père se faisait du souci pour rien , et il se fait des amis : Aaron et Tamara. Cependant, l'arrivée d'un événement crucial chamboule complètement l'histoire qui devient de plus en plus énigmatique.
J'ai bien aimé ce roman parce qu'on découvre une succession de secrets qui nous tiennent en haleine, mais la fin est décevante. L'histoire nous fait réfléchir, et j'ai acquis des connaissances sur la science des éléments.
Paul
--------------------------------------------------------------------------------
Avez-vous déjà songé à un monde où la magie règne en maître ? Un monde où on peut faire léviter ce que l'on veut, où on trouve de la nourriture délicieuse bien que d'aspect étrange ?
Et bien, si ce n'est pas le cas, vous serez confrontés à tout cela et à bien d'autres choses étranges dans ce livre, que je vous conseille vivement. Et, si c'est le cas, je suis navrée de vous dire que quelqu'un a eu cette illumination avant vous et a écrit ce livre, ou en tout cas, qu'il a mis sa pensée par écrit et l'a dévoilée au grand jour avant vous. Mais pour vous consoler, je vous propose de vous raconter cette histoire.
Callum Hunt est un jeune garçon de douze ans qui est sensé échouer à son examen d'entrée, car son père ne veut surtout pas qu'il entre au Magisterium, une école de magie qu'il décrète dangereuse et coupable de la mort de la mère de Cal.
Mais, bien entendu, il réussit malgré lui, enfin, plus ou moins. Car, même en ayant lamentablement échoué, Cal est sélectionné par Rufus, le plus prestigieux des maîtres de l'école. Durant sa scolarité au sein du Magisterium, Cal est en équipe avec Aaron et Tamara, et petit à petit il apprécie cet endroit. Lui et ses coéquipiers affrontent un tas de créatures et d'épreuves effrayantes ou amusantes, voire parfois ennuyeuses. Ils se lient d'une amitié très forte, et ensemble, ils enjambent toutes les bûches qui se dressent sur leur passage et relèvent tous les défis. Mais de nombreuses découvertes funestes vont venir perturber la douce vie des trois apprentis, notamment celle de Callum. Sera-t-il capable d'affronter les terribles révélations sur son passé ? Vous le saurez si vous lisez ce livre !
Vous l'aurez compris, dans ce monde, il n'y a pas que des pouvoirs magiques amusants et de la nourriture délicieuse. Ce monde d'aspect assez jovial reste cependant très lugubre et mystérieux. Il est peuplé de créatures atroces capables de vous aspirer, de vous engloutir, de vous recouvrir pour vous tuer avec au préalable d'atroces souffrances, ou encore de vous déchiqueter comme un vulgaire morceau de steak. Oui, ce monde, c'est aussi cela. Et je parie que vous ne l'aviez pas imaginé, cela ! Mais pour en savoir encore plus, allez lire ce livre. Personnellement, je l'ai beaucoup aimé. Au début, je le trouvais un peu ennuyeux,
mais il est très vite devenu attrayant, avec beaucoup de moments de frayeur et de suspense !
Il y a sans cesse des rebondissements et de nouveaux événements . Il décrit un monde irréel, inimaginable, empli de choses toutes plus étranges les unes que les autres, et parfois atroces. La fin m'a d'ailleurs horrifiée, car on découvre quelque-chose auquel on ne s'attendait pas du tout – ou en tout cas pas moi – malgré les quelques indices flous laissés au cours de l'histoire. Personnellement, je me mettais à la place du personnage principal en me disant « Oh mon dieu, c'est horrible ! », j'avais du mal à accepter cette révélation des plus atroces. Cependant, les dernières lignes de la fin sont un peu décevantes à mon goût. J'aurais vraiment aimé qu'il y ait une suite, car pour moi, cela ne peut pas se terminer comme ça ! Si vous lisez ce roman, vous comprendrez. Vous comprendrez qu'il y a encore un tas de choses à poursuivre, à raconter, vous risquez d'être surpris et horrifiés comme moi ! Mais en même temps, c'est grâce à toutes ces émotions qu'il nous procure que ce livre est passionnant et insolite. Il nous fait lire ce qu'on ne peut pas voir de nos propres yeux. Grâce à lui, on peut s'imaginer ce monde si étrange et mystérieux. Ce monde si différent du nôtre, mais dans lequel, sincèrement, je n'aimerais pas vivre !
Laura
----------------------------------------------------------------------------------------------
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          21
AliceNeverland
  07 mai 2015
Quand ce livre a été annoncé, je n'avais qu'une envie : qu'il sorte, et vite ! Surtout vu les premiers retours qui encensaient le livre. de plus, Cassandra Clare est une auteur que j'adore, et une collaboration de sa part avec un autre grand nom de la littérature jeunesse, cela ne pouvait que donner naissance à un livre tout simplement génialissime.
Et bien je suis tombée de haut.
Pour faire simple, je n'ai pas réussi à me détacher complètement de la comparaison avec Harry Potter. La moindre nouveauté dans l'histoire m'évoquait la célèbre saga de J.K. Rowling, et ce sentiment ne m'a absolument pas quittée lors de ma lecture. Je m'explique : nous sommes ici en présence d'une école de magie. Bon, ce fait, on le retrouve déjà dans de nombreux livres qui parlent de magie. Mais les mages ont un puissant ennemi dont on ne dit pas le nom. Là, j'ai tilté sévère. Sans oublier le lien entre le héros et l'Ennemi. Lors de cette découverte, j'ai tout simplement levé les yeux au ciel… On ne pouvait pas faire plus pompé.. Je passe sur le trio de héros, avec un désigné comme sauveur, le seul qui peut vaincre l'ennemi, mais aussi avec la fille parfaite intello du groupe mais qui « triche » parfois pour ses amis, et le troisième un peu lourd aux blagues pas drôles… Bref, je ne vais pas m'étendre sur le sujet.
Si on oublie cet énoooooorme parallèle avec Harry Potter, l'histoire reste sympa à découvrir, agréable à lire mais sans plus. En dehors d'un univers de mages cachés dans des cavernes lors de leur apprentissage, le récit ne brille pas spécialement de par son originalité.
L'écriture à quatre mains ne m'a, quant à elle, absolument pas dérangée. sans que cela ne soit l'extase suprême non plus, chose étonnante vu les deux grands noms qui ce sont associés. Je n'ai pas retrouvé cette plume légère et addictive qui caractérise tant l'oeuvre de Cassandra Clare. Mais elles ont tout de même réussit à me surprendre quelque peu à certains moments, et à me titiller juste ce qu'il faut pour que je me dise que je continuerai la série malgré le sentiment mitigé qui m'a poursuivie tout le long.
Ma chronique est donc assez brève, mais je n'ai pas retenu assez d'éléments qui méritent que je me focalise dessus. Ce sentiment de pâle copie d'Harry Potter ne m'a pas quitté du début à la fin de ma lecture, ce qui en a gâché la découverte. Et, franchement, j'en viens à me demander comment deux grands noms de la littérature jeunesse ont pu produire une oeuvre avec si peu d'originalité. Malgré tout, elles ont réussi à disséminer ici et là quelques éléments qui attise quelque peu ma curiosité ; j'espère donc que la suite réussira enfin à me surprendre, et à sortir du sentier tracé par Harry Potter…
Lien : https://aliceneverland.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100

critiques presse (1)
Elbakin.net   30 novembre 2015
Si vous êtes un Potterhead en mal d’école de magie, soyez prêts à accepter les similitudes et les différences pour donner une chance au Magisterium en tant qu’univers à part entière.
Lire la critique sur le site : Elbakin.net
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
florencemflorencem   18 janvier 2016
- C’est faux, déclara Aaron. Ce soir, tu nous a prouvé quelque chose.
- Quoi ? dit Tamara en reniflant.
- Que Jasper a plus d’allure avec de la crème violette sur la tronche ? suggéra Cal.
Aaron leva les yeux au ciel.
- Ce n’est pas ce que j’allais dire… même si j’aurais bien aimé être là.
Commenter  J’apprécie          170
nightsreadingsnightsreadings   05 octobre 2015
« Ici, vous serez en contact avec des esprits, des créatures d’une grande beauté, qui sont aussi très dangereuses. Elles existent depuis la nuit des temps. Vous apprendrez à soumettre l’eau, le feu, l’air, la terre à votre volonté. Vous étudierez notre passé, car vous êtes notre avenir. Vous découvrirez ce que dans des circonstances ordinaires vous n’auriez jamais eu le privilège de voir. Vous apprendrez de grandes choses, et vous en ferez de plus grandes encore. Bienvenue au Magisterium ! »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
mickey97427mickey97427   26 novembre 2016
Jai dit:Callum Hunt,reprit maître Rufus.Callum Hunt,je te pris de descendre.Cal fit mine de se lever,mais,d'un geste brusque son père le força à se rasseoir.Sûrement pas!lanca Alastair en sautant sur ses pieds.Ça va trop loin,Rufus.Je ne vous laisserai pas l'emmener.Voyons,Alastair,fit le mage,vous connaissez les règles aussi bien que les autres.Ne cherchez pas à empêcher l'inévitable.Ce garçon doit être instruit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
ElwingElwing   01 mai 2015
Ils poussèrent un cri d'excitation: Tamara parce qu'elle était heureuse, Aaron parce qu'il aimait voir les autres heureux, et Cal parce qu'il était sûr qu'ils allaient tous mourir.
Commenter  J’apprécie          50
LeRomancerLeRomancer   20 mai 2015
Le feu brûle, l'eau coule, l'air souffle, la terre lie et le chaos engloutit
Commenter  J’apprécie          50
Videos de Holly Black (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Holly Black
Cassandra Clare et Holly Black parlent de Zombies contre licornes .Vidéo de Cassandra Clare et d'Holly Black qui échangent avec les éditeurs de Pocket Jeunesse à l'occasion de leur passage à Paris en juin 2011
autres livres classés : magieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Magisterium, tome 1 : L'Épreuve de Fer

Quel est le nom de famille de Callum?

Hood
Stewart
Hunt
Rufus

15 questions
11 lecteurs ont répondu
Thème : Magisterium, tome 1 : L'épreuve de Fer de Holly BlackCréer un quiz sur ce livre
.. ..