AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Tatsu


Tatsu
  11 novembre 2013
Ayant perdu la chronique que j'ai faite à la base, me voilà contrainte de la refaire... En mieux j'espère (mais surtout en mode désespérée).

Ma première impression en ayant terminé ce dernier tome et donc cette saga ? "Mais où est la fin ?" En effet, difficile de ne pas rester sur sa faim. Des questions restent sans réponse concernant les démons et je regrette sincèrement de ne pas en avoir plus de détails. Dorment-ils, aussi bien dans le Royaume des Démons que sur la Plaine des Mortels ? Quelle est leur espérance de vie ? Sans compter que l'épilogue est plus qu'expéditif : oui on apprend (plus ou moins) ce que deviennent les personnages principaux, mais quel incidence toute cette aventure a eu sur le monde des humains ? J'ai vraiment été déçue par cet aspect de la saga qui laisse un arrière-goût d'inachevé.

Vous vous souvenez aussi dans ma chronique du premier tome où je vous disais que c'était trop vulgaire et qu'il y avait trop de scènes de sexe inutiles, ce qui pouvaient être rebutant ? Bah finalement, je vais me contredire pour ce dernier tome en disant qu'il n'y a plus assez de sexe. C'est vrai quoi : qui a lu cette saga en entier sans se demander si Morgane allait oui ou non céder véritablement aux avances de Lugh ? D'ailleurs, je trouve aussi que le trio Brian/Morgane/Lugh n'est malheureusement pas assez développé. Il y avait pourtant matière à faire je pense. Et cette situation soulevait une question intéressante je trouve : le fantasme (car on ne peut décrire Lugh qu'ainsi au final) peut-il être considéré comme une forme de tromperie ?
Heureusement, le peu de scènes que nous avons ici sont vraiment superbement bien écrites, et on sent que Jenna Black a gagné en maturité au cours de l'écriture de cette saga, tout comme son héroïne.

En revanche, si j'avais trouvé le tome précédent affreusement prévisible et ennuyeux, ce fut tout le contraire pour celui-ci ! L'auteure nous a offert un sacré coup de théâtre grâce au personnage de Raphael, et j'ai même été frustrée en terminant certains chapitres sans pouvoir continuer avec le suivant. Bon, par contre, on a toujours quelques personnages qui font office de plante-verte, mais ça reste moins frustrant que dans les précédents tomes.

En bref, cette saga est assez sympathique à lire et j'ai passé un agréable moment. Ca change de la bit-lit habituel et ça fait clairement du bien !
Lien : http://edenia.sanctusy.net/r..
Commenter  J’apprécie          00



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox