AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2375746090
Éditeur : MxM Bookmark (27/06/2018)

Note moyenne : 3.56/5 (sur 9 notes)
Résumé :
La Saga Kage continue…

Michael Kage Santori vient d’hériter d’un hôtel prospère et de millions de dollars. Il est en passe de devenir un champion de MMA. Les choses ne pourraient pas mieux se dérouler entre lui et son amour d’université, Jamie Atwood, surtout dans la chambre à coucher où celui-ci est plus qu’enthousiaste à l’idée de laisser Kage évacuer son agressivité sur lui. Kage semble tout avoir, mais il faut payer un sacré prix pour connaître le... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Imanewreader
  07 juillet 2018
Alors, alors, parlons peu parlons bien.
Pour être honnête j'avais énormément de problèmes avec la trilogie qui précède. Je trouvais la relation de Kage et Jamie plus ou moins malsaine et n'imaginais pas un avenir heureux pour ces deux personnages.
Le volume 2 allait en s'empirant et confirmait toutes mes théorie (le « viol » étant la cause principal). Puis le dernier volume de la trilogie a amélioré les choses et c'était en partie grâce au point de vu de Kage qui nous était présenté.
Puis vint la fin.. Qui était certes positive (happy end yeaay !) mais pas suffisante. Un bon dans le temps de 6 mois, un coming out médiatisé, un blog en devenir un appartement luxueux pour nos deux chouchous, que demander de mieux ? Mais non, des trous n'avaient pas été comblés et des mystères restaient à résoudre Et qu'allait faire Kage maintenant qu'il doit jongler avec Alcazar, MMA et Jamie ? Et c'est là que Santori – le retour arrive !
Santori – le retour prend place immédiatement après la trilogie Kage, ce qui est cool ! Mais bon.. On sait à quoi s'attendre maintenant qu'on a lu l'épilogue. Disons que c'est une version détaillée de ce dernier. On y voit, au travers des yeux de Kage et de Jamie le déroulement et l'évolution de la situation après les faits de Kage – Démasqué. Comment font ils face à tout cela.
Outre que les faits, on remarque une certaine évolution dans le comportement de Kage et Jamie ainsi que de leur relation. Celle-ci prenait déjà place à la fin de la trilogie mais elle est plus présente dans celle-ci. Kage se rend de plus en plus de son comportement et de comment s'améliorer et c'est ce que j'apprécie le plus. Jamie quant à lui… Subit la situation, mais tente de se rebeller (qu'il est choux !).
Bien sûr, cette trilogie, Santori, ne s'appelle pas comme ça pour rien ! En effet, nous avons le point de vue de notre très cher ? détestable ? Ignoble Santori. Peter Santori. Mais ça n'est pas n'importe quel point de vue. Nous vivons sa jeunesse. Plus particulièrement la fin de son adolescence et sa vie à Las Vegas ! Comment est-il devenu celui qu'il est ? Nous ne le découvrons en même temps que Kage dans le roman. Et ce que nous apprenons et des plus étonnant ! (Sérieusement, j'étais choquée. Je ne m'y attendais pas. Vraiment pas !!)
Ce livre, disons cette trilogie, rattrape mes ressentis quant à la trilogie Kage. Ce qui est cool. de plus, nous en apprenons plus sur le personnage de Santori. Pour le moment nous ne savons pas pourquoi il agissait tel qu'il le faisait envers Kage mais nous avons simplement « déblayé le terrain ». J'ai hâte de savoir ce que la suite a à nous offrir (c'est d'ailleurs pour cela que je l'ai achetée !)
Néanmoins, certains aspects m'ont quelque peu dérangée durant la lecture du volume, et ça a principalement un rapport avec la traduction. Traduire un livre est, je le sait, très difficile. Je ne dis pas le contraire. le travail fournis est considérable. Il d'ailleurs très bien fait ! Laure Malaquin-Feeney a tout mon respect !!
Il est parfois difficile de trouver l'équivalent français de certains mots ou surnoms en anglais. (C'est vraiment casse pieds) et c'est là que la phrase Lost in Translation prend tout son sens.

Sinon, après lecture de la VO j'ai trouvé un aspect plutôt intéressant et sympa qui aurai pu être utilisée dans la VF. Il s'agit du motif Claddagh ! Il est utilisé en début de volume et j'ai trouvé ça plutôt cool, pour être honnête.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
AlouquaLecture
  18 juillet 2018
N'ayant pas lu la première trilogie, j'avais très peur de me sentir perdue, de maquer de pas mal d'informations. Pourtant, j'ai été relativement à l'aise tout au long de ma lecture, bien entendu j'avais quelques lacunes sur les personnages, mais franchement ce ne fut pas réellement une gêne car Maris Black donne quelques pistes qui m'ont permis de m'y retrouver facilement, même si c'est vrai que je trouve qu'il vaut mieux avoir lu la précédente trilogie pour bien tout comprendre.
Ce qui me fait dire que c'est mieux de lire cette précédente trilogie, c'est qu'en débutant ce premier opus de Santori, on sait qu'il y a eu un drame, quelque chose de grave c'est produit précédemment, et c'est seulement au fil des pages que l'on comprend ce qu'il c'est passé et les conséquences que cela peut avoir sur les personnages et leurs futurs respectifs.
Suite à la mort de son oncle, Kage va hériter d'un hôtel fleurissant, mais il va également apprendre lors de la lecture du testament, qu'il vaut maintenant une fortune car son oncle n'avait pas que cet hôtel, mais bien d'autres choses également, comme une galerie d'art par exemple. Cependant, Kage n'est pas convaincu que tout soit parfaitement légal, il va donc tenter de mener sa petite enquête. Kage n'a pas encore fait son coming-out, c'est lors d'une sortie avec Jamie, qu'ils vont se faire voir par des paparazzis, de là Kage ne voit pas d'autre solution que de le faire, mais à sa manière, et cela va avoir quelques répercussions d'ailleurs, mais pour lui et Jamie, le principal est qu'ils ne doivent lus se cacher, ils peuvent très bien se promener main dans la main sans que cela choque car maintenant tout le monde sait que la star UFC Michael Kage est gay et qu'il est avec Jamie.
Kage est un homme que je trouve parfois difficile à cerner, cela peut venir du fait que je n'ai pas lu la première trilogie, il paraît fort et solide, mais peut se montrer très sensible et prendre très vite la mouche. Ce qu'il va vivre dans ce premier tome n'est pas simple, alors qu'il devrait tout avoir pour enfin être heureux avec l'homme qu'il aime, par moments j'ai eu l'impression qu'il avait plus tendance à sombrer et à s'enfoncer dans la noirceur. C'est vrai qu'il doit faire face à pas mal de responsabilités du jour au lendemain, qu'il va se retrouver avec des menaces posées sur son bureau à son attention, que certaines personnes travaillant maintenant pour lui ne semblent pas des plus honnêtes. Il se retrouve dans un sac de noeud dont le chemin pour en sortir ne risque pas d'être une belle ligne droite, ce serait plutôt des chemins sinueux avec en plus des obstacles à franchir. Quant à Jamie, il en vient à douter de sa relation avec Kage, il a l'impression que l'homme qu'il aime s'éloigne de lui et qu'il en ignore la ou les raisons.
La deuxième partie est consacrée principalement à Peter Santori, l'oncle de Kage de qui il a hérité la fortune. Kage va très vite se rendre compte que finalement il ne connaissait pas grand chose de cet homme qui l'a pourtant élevé. On y découvre un Peter totalement différent de ce que les gens pensent savoir de lui. Cet homme qui paraissait tellement froid, voir glacial, va se révéler être à l'opposé de cette apparence, et c'est à travers des carnets intimes de son oncle que Kage va découvrir qui il était vraiment.
Bien que je n'ai pas lu la première trilogie, j'ai hâte de pouvoir retrouver Kage et Jamie, d'en savoir plus sur Peter Santori, de voir comment va pouvoir évoluer la relation Kage/Jamie qui semble être en péril. Egalement beaucoup d'autres choses que je ne peux malheureusement vous dévoiler sans vous spoiler.
N'oubliez pas que nous sommes ici dans une histoire avec une relation Men/Men, donc si cela vous gêne, si l'acte sexuel en lui-même vous gêne, alors ne vous lancez pas dans cette aventure, car Maris Black nous offre également pas mal de scènes torrides en plus d'une histoire bien écrite et totalement addictive, la preuve je suis déjà accro alors que je n'ai pas toutes les infos et que j'ai quelques lacunes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
MenInBooks
  25 juillet 2018
Alors, d'un point de vue généraliste et pour tous ceux qui auront adoré la première saga, vous ne serez pas déçu avec ce nouvel opus essentiellement axé sur Kage et son point de vue! Vous allez retrouver avec plaisir la tension toujours présente entre nos deux hommes, leur amour encore plus fort ayant vaincu bien des embûches et cette ambiance entre violence et fusion sexuelle qui a fait le succès du couple. Kage est toujours Kage avec sa sombritude toujours présente, toujours aux petits soins pour son Jamie qui, lui, semble s'épanouir au contact toujours particulier de son combattant de MMA. Bref plein de toujours et encore et on aime ça!!
.
Kage doit donc faire face à son passé par le biais de cet héritage plus lourd qu'il n'y parait. Il doit en effet assumer la gestion de la fortune laissée par son oncle mais aussi l'ombre toujours planante de celui ci: Kage se pose pas mal de questions sur sa parenté et son influence .C'est un autre combat qui s'ouvre à lui, celui du respect à gagner des anciens employés de son oncle, celui de ceux qu'il ne fait encore que deviner dans des activités que l'on sait déjà douteuses, celui qu'il désire toujours inspirer à son amour Jamie et surtout celui qu'il devra ressentir pour lui même.
Kage et Jamie prennent la décision intelligente de chacun mener leurs projets à bien avant de se retrouver pour vivre enfin ensemble dans l'hôtel de luxe qu'ils géreront plus ou moins tous les deux désormais.
Le roman délivre dans sa première partie les petits non dits du troisième tome (qui nous avait laissé sur un épilogue heureux six mois après la mort de l'oncle mafieux) en jouant habilement avec le temps. Ce nouveau récit démarre donc juste après "l'accident" de Santori et se déroule ensuite après le coming out médiatique de Kage. J'ai donc trouvé ce petit jonglage dans l'espace temps assez plaisant et surtout parfait pour satisfaire la curiosité légendaire de toute bonne mmiste et j'ai été encore plus ravie par la construction même du roman en trois parties pas forcement de taille égale.
La grosse surprise de ce roman est sans contexte sa deuxième partie (qui offre un vrai coup de fouet à l'histoire avec l'apparition d'un "autre " Santori) passionnante même si je l'aurais clairement préféré écrite dans un autre style pour bien différencier son origine du reste du récit. On redécouvre d' un oeil nouveau des personnages que l'on avait classé dans des cases bien spéciales et des liens nouveaux entre tous les héros de la saga que l'on a encore pas touchés du doigt. C'est du coup assez émouvant ,et même perturbant, d'avoir à changer son fusil d'épaule, de voir enfin un vrai méchant nous toucher au point de nous pousser à nous attacher à lui aussi rapidement qu'on l'avait détesté. Cette partie nous livre à la fois peu et beaucoup, elle contient beaucoup d'innocence perdue et d'avenir gâché, elle est à lire en filigrane et c'est le grand point fort émotionnel de ce tome.
Préparez vous de suite à une fin en troisième partie qui va vous faire hurler (mais non Kage ne va pas mourir rhooooo, on est pas dans GOT ). Je vous conseille donc sérieusement de n'avoir personne ayant un tant soit peu d' intérêt à vos yeux, auprès de vous à ce moment là sous peine de commettre un meurtre car pour avoir le fin mot de l'histoire faudra juste ...attendre le tome suivant (si si je vous jure !)
D'un point de vue plus personnel, cette saga n'est pas une de mes préférées et ce pour plusieurs points :
- La relation Kage /Jamie m'a lassée assez vite car l'alchimie gros dur trop sombre vs jeune minet tout sensible n'a pas été assez forte pour moi, j'ai jamais compris ce que Kage avait de si sombre dans son comportement ni n'ai trouve que Jamie était trop larmoyant ou faible. En fait, après voir lu beaucoup d'avis sur les trois tomes, je n'y ai pas du tout retrouvé les sensations que moi j'avais eu et j'ai eu du mal à trouver une adéquation entre les résumés et les contenus .
- Je suis une grande fan de MMA (aka sexy-McGregor et nounours-Amoussou ) et franchement voir ce milieu si peu exploité et encore moins dans ce dernier roman (bon dans celui ci cela peut parfaitement se comprendre)c'est juste vraiment dommage.
- Ce nouveau tome apporte bien sur les mêmes travers que j'avais déploré sur les précédents: les atermoiements incessants de Kage sur le pauvre Jamie qu'il ne mérite pas, qui ne doit pas souffrir, qu'il faut protéger au point d'en devenir du colmatage de vide. Un Kage qui, après avoir régulé tous ses problèmes d'enfance et être devenu millionnaire, semble vouloir replonger sans cesse et sans raison: ça tire un peu sur l'incohérence et la redondance et surtout ça n'apporte rien au récit.
- La partie dite subversive sur leur sexualité m'a laissé assez perplexe car, après lecture, je ne vois pas Jamie n'avoir jamais été non consentant à quoi que ce soit, ni même comme la victime de la brutalité sexuelle de Kage (le même Kage qui a peur de blesser sans arrêt ce pooooooovre Jamie rappelez vous !)
Au final, une structuration mal gérée où l'amorce est beaucoup trop longue (et presque dénué d' intérêt quand on a lu les autres tomes), une partie révélation passionnante et très intense qui fait tout basculer beaucoup trop courte, une troisième partie qui ne conclue rien et laisse un gros manque et une grosse sensation de frustration.
La frustration c'est bien quand on veut juste en avoir plus tant on a aimé ce qu'on a lu. Mais à une époque où beaucoup de lecteurs sont déjà dans la routine de n'acheter qu'une fois la totalité de la série sortie, le choix pas forcement judicieux de ne créer que de l'attente sans un brin de satisfaction peut se révéler un défi risqué pour le succès du livre. Pour ma part, je lirai à coup sur le deuxième de cette nouvelle série tant cette fameuse deuxième partie a su m'accrocher avec ses personnages plus que dangereux et pourtant très attirants. Yop.
Merci à MxM Bookmark et Netgalley pour ce sp et leur confiance
Lien : http://meninbooks.eklablog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
gabrielleviszs
  30 juillet 2018
Je remercie Netgalley ainsi que la maison d'éditions MxM Bookmark pour cette lecture.
Kage et Jaimie sont dans une chambre d'hotel, évitant la police entre autre chose. Un meurtre aurait eu lieu et tout deux étaient sur les lieux. L'un des deux à tué tandis que l'autre avait été drogué. Après avoir passé quelques jours en planque, ils revoient le jour sans aucune crainte. Kage reçoit l'héritage de son oncle décédé et Jaimie repart terminer ses études. Il ne reste plus que six mois pour qu'ils se retrouvent enfin. Des retrouvailles chaudes dans tous les sens du terme. Kage semble avoir mis les pieds dans le plat de plus gros que lui et vouloir réorganiser les lieux hérités ne semblent pas au gout de tous.
Un premier tome d'une trilogie qui est en fait la suite d'une trilogie. J'avoue qu'au départ j'ai eu du mal à me mettre dedans. Des noms de personnages apparaissent comme si nous les connaissions déjà (pour ceux qui ont lu la trilogie d'avant c'est facile, pour les autres c'est plus compliqué) Certains points ne semblent pas logique, car il faut avoir lu l'avant pour comprendre certains actes et sentiments. Une fois le début passé, ouf c'est mieux. Les personnages ont montré qui ils étaient, ce qu'ils étaient par rapport à d'autre, l'histoire est beaucoup plus compréhensible.
Kage a perdu son oncle, qui m'a paru tyrannique à souhait sans le connaître. Vu la façon dont son neveu le dépeint, il n'était pas un oncle aimant. Bien au contraire, il s'agit d'un homme de poigne qui tient tout le monde sous sa coupe. le livre est découpé en trois parties et dans la première, nous suivons Kage et Jaimie dans leurs souvenirs se mêlant à leur présent. le fait de penser de nouveau à la façon dont l'oncle est mort, d'imaginer un avenir ensemble... Kage est posé dans ses décisions. Il aime Jaimie, mais veut devenir meilleur, ne pas suivre les traces de son oncle et ne pas devenir comme lui. Il veut être mieux pour lui, pour ses employés, pour son amour. Un couple dans une telle situation va-t-il résister ? La situation est compliquée, Kage doit découvrir ce qui se passe réellement dans les bas-fonds. Il fait partie du milieu sans vraiment avoir creusé. Jaimie veut tout de lui, il est prêt à tuer pour cela...
Le couple formé doit passer par de nombreuses épreuves avant de pouvoir réellement ne penser qu'au bonheur. Kage est celui qui cache le plus de choses. Il ne prévient pas de ses ennuis, préfère passer sous silence ce qui le bloque, l'enrage, le coince dans son avancement. Il veut juste que Jaimie soit auprès de lui, sans ressentir son mal-être. Ce qui devient compliqué, surtout que cela fait un moment qu'ils sont ensemble. A partir d'un moment, cela n'est plus possible, lorsque l'on connait vraiment bien l'autre. La violence est présente, la jalousie, l'humour et l'amour. L'amitié est souvent fausse et Kage devra vraiment faire attention s'il veut continuer à rester en vie.
Nous voyons peu les combats de la MMA, juste sous-entendu, parlé de ceux qui s'en occupe. Je pense que cela doit être un gros morceau dans la première trilogie. Un autre point, je ne comprends pas tout ce qui se passe autour de Kage concernant le fait qu'il ne veut pas faire souffrir Jaimie. Vu comment il s'en occupe (dans tous les sens du terme) elle est où sa part de noirceur profonde ?
Dans la seconde partie du livre, nous lisons un carnet que Kage a découvert sur... son oncle ! J'ai adoré cette partie. On découvre un oncle qui a 18 ans, qui se cherche sexuellement, financièrement. avec un père qui n'hésite pas à le frapper pour un oui ou un non. C'est un jeune homme qui n'est pas encore accompli. Il se cherche et explique dans son journal comment il a trouvé un travail d'assistant a tout juste 18 ans. Comment il évolue, comment ses sentiments se développent. C'est un jeune homme si différent de ce que nous avons pu découvrir dans la première partie, avec des années d'écart, que l'on ne eut se demander le pourquoi ce changement de caractère. Je dois avouer que je ne m'attendais pas à avoir autant de détails sur un homme qui semblait si convainquant dans son rôle de "méchant". Il faut toujours chercher à savoir qui est derrière l'habit. Cette seconde partie est un moment "parfait" dans le sens où il fait réfléchir.
Dans la troisième partie, nous revenons auprès de Kage et Jaimie rapidement. C'est une partie qui est très courte mais intense. Avec une explosion d'émotions. Kage est découvert, Jaimie est amer. de nombreuses questions sont posées et malheureusement c'est une fin qui me laisse sur ma faim. Je ne m'attendais pas à cette fin abrupte en plein milieu d'un point crucial. J'ai très envie de découvrir la suite de leurs aventures.
En conclusion, c'est un premier tome, qui pourrait plutôt être un quatrième tome si j'ai bien suivi. de nombreux éléments sont là pur nous guider. Je me suis un peu perdue au début, mais au final, j'ai beaucoup aimé suivre les aventures de ces deux hommes qui n'ont pas une vie simple. J'avoue qu'avoir la part sur le tonton flingueur (oups pardon, fallait que cela sorte) a beaucoup aidé sur ma note. Un milieu de malfrat intrépide qui ne lésine en rien. Les gants ne sont pas raccrochés totalement, mais le combat est toujours présent. Il ne s'agit plus de se battre physiquement, mais de jouer avec les nerfs de l'autre en se protégeant.
http://chroniqueslivresques.eklablog.com/santori-tome-1-le-retour-maris-black-a147017114
Lien : http://chroniqueslivresques...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
carine13400
  16 août 2018
Lorsque j'ai vu la couverture de ce roman, j'ai tout de suite été frappée par cette dernière. Une cover splendide, virile qui donne le ton d'un roman qu'on imagine dévorer… Mais, petit couac en début de lecture pour ma part qui est entièrement de ma faute. Ne lisant jamais les résumés pour garder la surprise entière de mes lectures, je ne savais pas qu'il y avait un « avant » cette nouvelle trilogie. Oui je sais, le titre parle pourtant de lui même : Santori : le retour. Mais voilà, en débutant ma lecture je me suis sentie un peu perdue avec les personnages mais paradoxalement, plus j'avançais, plus j'en voulais. Plus de Kage, plus de Jamie » mais qu'elle est leur véritable histoire du départ ? ». Ni une, ni deux, j'ai repris les choses en ordre et me suis donc procurée la première trilogie, « Kage », et dire que je suis heureuse de l'avoir fait…. est un doux euphémisme… Une pépite pleine de testostérone et de sentiments bruts de décoffrage sous la plume talentueuse de Maris Black ! A découvrir absolument !
Me revoilà donc de nouveau avec avec nos deux protagonistes passionnés dans Santori : le retour
Et pour commencer cette lecture, faisons cette fois-ci abstraction de l'épilogue de la première saga !
Nous retrouvons Jamie et Kage abandonnés par Aaron, la nuit du meurtre dans un motel miteux. Un comble pour eux plus habitué à L'alcaraz mais vraiment nécessaire pour leur sécurité. Jamie est très affecté par les événements dramatiques qui viennent de se dérouler, cela le dévore intérieurement et Kage se sent impuissant… À cause de lui, son amour, son universitaire est devenu un meurtrier… Leur retour à L'alcaraz leur laisse un goût amer… malgré qu'à ce jour tout devrait aller pour le mieux. Plus de harcèlement, plus de Santori… Même si ce dernier méritait la mort, Jamie est incapable de se défaire de ce sentiment de culpabilité… Être responsable du dernier souffle de quelqu'un, toute mauvaise personne qu'elle soit, est un lourd fardeau à porter…
Mais les mois qui arrivent ne vont pas être de tout repos non plus car ce dernier doit retourner à l'université, pour terminer son cursus avant de pouvoir enfin emménager avec kage. Ces deux là s'aiment vraiment, et leurs sentiments sont une bouffée d'oxygène dans cette première partie… oxygène mêlé à une forte dose de testostérone, (car oui on peut être gay et faire aussi vibrer les petites culottes des dames ! ) le panel de sentiments est à la hauteur de l'amour qu'ils se portent. A la fois brut, à la fois tendre, parfois les deux en même temp. Ils nous montrent à quel point ces deux hommes sont passionnés et fous amoureux l'un de l'autre. Mais arriveront-ils à être enfin heureux et ce, aux yeux de tous ? L'héritage de Kage ne sera t-il pas trop lourd à porter ? Quelles seront les conséquences de son Coming-out au sein du MMA ?
Un magnifique récit qui m'a complètement conquise par sa trame mais surtout la psychologie et le caractère de ses héros. Ce n'est pas le premier M/M que je découvre, mais je dois vous avouer que côté sentiments et scènes coquines, c'est de loin le meilleur. La plume de Maris Black est pleine de finesse et tout est dans le détail de l'émotion… quelque soit la scène… Qu'elle soit dure ou tendre, l'attraction entre les personnages est forte et ne peut vous laisser indifférents… Ils sont beaux, différents, doux à des moments, explosifs à d'autres et même parfois sauvages. Un cocktail démoniaque qui rend nos héros complètement addictifs tout comme notre lecture que l'on dévore page après page. le personnage de Kage est épatant et bien pensé. On se demande bien comment il va pouvoir devenir cet homme bien qu'il aimerait être pour Jamie avec tout ce qu'il a traversé. Les démons du passé ne sont jamais bien loin…
Si vous pensez que tout le récit tournera autour de nos deux protagonistes et la manière dont ils vont affronter le futur… Détrompez-vous… Ne vous ai-je pas dis un peu plus haut que Maris Black était une plume talentueuse ? Si vous avez passé outre ,je me permets de vous faire une petit piqûre de rappel ! Bien sûr que nous allons suivre nos amoureux qui vont rencontrer des turbulences qu'ils vont devoir affronter de bien des manières. La mort de Santori est un peu comme une bombe qui a explosé et dont la déflagration va souffler des projections qui se répercutent sur leurs vies. Mais une surprise de taille m'a scotchée par son originalité et par tout ce qu'elle apporte de nouveau au récit. On ne s'attend pas du tout à retrouver un personnage de la première trilogie et là pourtant, une fois de plus, le Titre parle de lui même …
Préparez vous pour une nouvelle descente en enfer et peut être même arriver à ressentir un peu d'empathie pour le personnage le plus méprisable de la première trilogie.
J'ai hâte de connaitre la suite pour en savoir encore plus, mais je peux déjà vous dire que je suis fan de cette saga.
Un grand merci aux Editions MxM Bookmark ainsi qu'à NetGalley pour m'avoir permise de découvrir ce roman en service presse.
Lien : https://lesetoilesdesbibliot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
IlfioredelmaleIlfioredelmale   16 mai 2019
Dans la vie, nous avons tous des charrettes à tirer, Enzo. Chacune d’elles est remplie de fardeaux, de chagrins et de regrets. Mais Dieu ne remplit pas les charrettes des faibles avec plus qu’ils ne peuvent le supporter.
Commenter  J’apprécie          20
gabrielleviszsgabrielleviszs   30 juillet 2018
C’était moi le patron désormais. Je détenais le pouvoir.
À mon retour à l’Alcazar, mon manager m’appela pour me dire qu’on me proposait un combat. Je ferais face à Anthony Rodriguez, qui était actuellement le deuxième prétendant au titre des poids mi-moyens.
— Dis-leur que j’accepte, répondis-je. J’ai besoin de ce combat.
J’espérais que me battre m’aiderait à retrouver un peu de normalité dans ma vie. Ne pas être autorisé à vendre mes entreprises pendant deux ans me bouffait. Jamie allait bientôt venir et tout ce que je voulais, c’était prendre l’argent et me laver les mains de tout ça, sauf de l’Alcazar. Malheureusement, ce n’était pas une possibilité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
gabrielleviszsgabrielleviszs   30 juillet 2018
Un violent coup de pied m’atteignit au même endroit et j’entendis un crac. Mon estomac se tourna et la bile monta jusqu’à ma gorge comme une marée amère. Puis d’autres coups de pied s’abattirent sur moi : sur mon torse, mes bras, mes cuisses, mon dos, mon entrejambe. Tellement de fichus coups de pied, tous me rappelant que l’acier ne fléchit pas.
Après ça, tout ne fut qu’un brouillard de douleur et de colère si forte qu’elle en devenait palpable. Et de honte. Ce fut ça le pire. Parce que putain, je n’étais pas censé être allongé sur le sol à me faire tabasser. J’étais censé être sur le point d’emmener mon petit ami dîner.
De tout mon entraînement, il ne m’était jamais venu à l’idée que d’être le meilleur dans un combat à mains nues puisse ne pas suffire. Qu’un jour, je serais face à la mauvaise extrémité d’une arme et que je me ferais frapper jusqu’à ne plus pouvoir respirer, parler, combattre.
C’était humiliant et je ne m’étais jamais senti aussi dépourvu. Lorsque mon oncle m’avait drogué, j’avais au moins eu le luxe d’avoir l’esprit embrumé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
gabrielleviszsgabrielleviszs   30 juillet 2018
Allais-je en apprendre davantage sur mon père et sur Evan ? Allais-je mieux comprendre les événements qui avaient fait de moi celui que j’étais et quelle part y avait joué mon oncle ? Allais-je ressentir de la compassion pour l’homme qui avait ruiné ma vie ? Allais-je découvrir son cœur ?
Je levai la main et passai mes doigts le long de la chaîne à maillons autour de mon cou. La chaîne de Gio. Un frisson dansa le long de ma colonne vertébrale et je frémis. Pour trouver ces réponses, il allait falloir que je me mette à la place de Peter Santori. Que je vive sa vie. Que je ressente ce qu’il avait ressenti. C’était une des perspectives les plus terrifiantes que j’avais eu à affronter et pourtant, mes doigts me démangeaient de sortir le journal une fois de plus. J’en voulais plus, et je savais que je ne pourrais pas m’arrêter avant que la dernière page de cette histoire ait été tournée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3356 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre