AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 1471407039
Éditeur : Hot Key books (02/01/2018)

Note moyenne : 4.09/5 (sur 17 notes)
Résumé :
Of course I want to be like them. They're beautiful as blades forged in some divine fire. They will live forever.

And Cardan is even more beautiful than the rest. I hate him more than all the others. I hate him so much that sometimes when I look at him, I can hardly breathe.

Jude was seven years old when her parents were murdered and she and her two sisters were stolen away to live in the treacherous High Court of Faerie. Ten years late... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
llyza
  01 mai 2018
Un vrai coup de coeur pour ce premier tome, je me rends compte que j'ai vraiment un gros faible pour la Fantasy dite jeunesse, après Lady Helen, je succombe à The Cruel Prince. A force de trainer sur Instagram, on finit par être tenté par toutes ces belles sorties outre atlantique, alors avec mon niveau pourri en anglais, je me suis lancée. J'ai beaucoup traduit au début mais une fois qu'on appréhende les enjeux, les caractères et les termes liés au Folklore, j'ai dévoré ce tome !
L'histoire commence dramatiquement, elle annonce clairement la couleur pour la suite et sera déterminante sur la vie de ses 3 frangines. Elles sont toutes les 3 bien différentes et cohérentes, elles sont ce qu'elles sont, avec leurs bons côtés et leurs mauvais. La grande force de ce récit réside dans cela ! Les personnages sont gris et complexes, on ne pourra pas s'empêcher d'en détester certains, avec des agissements tellement énervants ou encore révoltants.
Mais nous sommes en Faerie, et ici tout ce que nous savons du Folklore Celtique montre clairement que tout le monde marche sur des oeufs. Ils ne peuvent pas mentir, mais ça ne veut pas dire qu'ils ne savent pas tricher ou jouer sur les mots, cela implique également d'être rusé ou fort. Meurtres, complots, alliances font de ce tome un super roman d'action, avec une montée en tension au fil des pages. J'ai adoré, mon coeur n'a eu de cesse d'avoir des embardées !!!
Je me suis beaucoup attachée au personnage de Jude que nous suivons, elle est arrivée en Faerie à l'âge de 7 ans alors qu'elle n'est qu'une simple humaine comme sa soeur jumelle Taryn. Quant à Vivi sa soeur ainée... il se trouve qu'elle est l'un des leurs, la fille du Général du Roi. Les humains sont vu comme mortel, et donc inférieur. Evoluer auprès de la cours s'avère difficile, et c'est Jude qui en subira le plus les conséquences mais finalement, c'est peut-être celle qui leur ressemble le plus.
Le caractère de celle-ci est de rendre coups pour coups alors que Taryn est prête à faire carpette... Vivi n'a aucun problème car elle ne risque pas de se faire manipuler ou encore de manger quelque chose qu'un humain ne supporterait pas. Voilà comment 10 ans de Faerie peuvent forger quelqu'un. Jude devient ce qu'elle déteste, comme celui qui l'a élevée, comme celui qui... La relation avec ce père est vraiment bien faite, je me répète mais ces personnages sont complexes et il n'y a pas de place pour le manichéisme de base.
J'ai adoré détester les autres personnages, j'ai adoré craquer pour Cardan. Il est vraiment étrange, tout n'est pas toujours clair avec lui mais on finit par profiter des moments qu'ils offrent. Tous les deux, ils sont explosifs. Plus il l'embête, plus elle rend le double. Elle ne se démonte pas alors qu'elle n'est qu'une simple humaine. Tout ce qu'elle fait, c'est pour trouver sa place, elle ne connait que la Faerie et ne se voit plus revenir dans le monde des humains à la différence de sa grande soeur. Un comble ! J'ai adoré les personnages, la plume, le rythme, l'intrigue tellement bien ficelée, oui on voit venir certains trucs, mais d'autres c'était vraiment bien joué !
Je n'ai pas hâte pour la suite. Je suis impatiente, je suis frustrée, je serais prête à le relire la tout de suite !!! Mon dieu que j'ai aimé couinée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Mono9000
  28 juin 2018
Il y a une bonne raison au fait que j'aime les Faës, ces êtres sont tordus au possible. Maintenant, ajoutez-y une touche de complot politique et alors là...JACKPOT !! The Cruel Prince rassemble énormément de choses que j'aime alors forcément, c'est un coup de coeur.
Jude a vu ses parents se faire tuer sous ses yeux par un homme surgi de nulle part. Puis celui-ci les a emmenées, elle et ses soeurs, au sein de la Cour des Faës, un lieu impitoyable pour les humains. Des années après, Jude souhaite plus que tout s'intégrer et enfin trouver sa place dans ce monde qui la rejette à cause de sa mortalité. Mais face à elle se dressent des obstacles qui la conduiront à plonger toujours plus loin au coeur d'intrigues et de jeux de pouvoirs.
Il n'aura pas fallu longtemps à Holly Black pour me happer dans son histoire. Les premiers instants ne laissent aucun doute quant aux créatures que l'on côtoiera au fil des pages. Des êtres insensibles, régis pas des codes très stricts. J'ai adoré cette première partie qui nous fait découvrir les Faës et leur société. Si certaines caractéristiques reviennent, j'ai beaucoup aimé la touche personnelle de l'auteure. Notamment ces connexions entre la Cour et le monde des hommes.
Seulement, cette première partie n'était rien...oh que non. La conclusion de celle-ci est terrible mais absolument géniale. Je ne m'attendais pas à ça. Ce fut un bel uppercut de la part de l'auteure. du génie je vous dis, du génie.
Après ce tumulte, démarre la seconde partie. Et là, tout change. Commencent alors les jeux de pouvoirs, d'alliance et de stratégie. Là où Jude peut paraître passive dans la première partie, elle devient ici complètement active et prend en mains son destin et plus encore. le début était déjà captivant mais on est encore un cran au-dessus avec ces chapitres. Impossible pour moi de reposer le livre sans savoir où, quand, comment, pourquoi, qui, etc. Tant de mystères et de questions. Holly Black ne cesse de nous surprendre dans cette seconde moitié de roman. Révélations, retournements de situation, il n'y aucun temps mort. Là encore, je n'ai rien vu venir et c'était fantastique. J'ai pris énormément de plaisir à assister à tous ces événements. C'était purement addictif. Et quand arrive la fin, on ne souhaite qu'une chose...la suite. Ça va être tellement long d'attendre.
Les protagonistes sont aussi une des raisons pour lesquelles j'ai autant aimé ce roman. Jude est une héroïne qui ne manque pas de caractère. J'ai aimé son côté « guerrière » et surtout sa détermination à trouver sa place tout en conservant son humanité. Elle ne se laisse pas dérouter par Cardan et sa clique, qui ne lui laissent pourtant aucun répit. Elle ne cesse de les défier et je n'ai eu que de l'admiration pour son courage. Et quand vient le moment de faire des choix et de prendre des risques, elle m'a bluffée. Des trois soeurs, elle est celle que je préfère. Elle possède une vraie force. J'ai apprécié Vi, pour son soutien et son côté un peu rebelle, et Taryn, elle, a été un choc. Cette dernière m'a énormément déçue. Argh...sous ses airs doux se cache un aspect qui ne m'a pas plu du tout. Tout ça me rend curieuse pour la suite, à savoir ce que deviendra ce lien entre les soeurs.
Ensuite, parlons du seul et unique Cardan. On l'aime et/ou on le déteste. Il est ce genre de personnage qui ne laisse absolument pas indifférent. Il est exécrable par bien des aspects et se comporte comme un gamin pourri-gâté, qui joue et abuse de sa condition de prince... cependant, ne vous y fiez pas forcément. Je vous encourage fortement à faire sa connaissance. Il y a beaucoup à apprendre sur ce jeune Faë. Personnellement, j'ai adoré toutes les facettes du personnage et je ne demande qu'à le retrouver rapidement. Il va nous surprendre, je le sens.
Séparément, j'aime énormément nos deux protagonistes mais alors ensemble...ils sont absolument géniaux. Leurs échanges à couteaux tirés, le refus de céder... J'ai aimé la relation que construit Holly Black. Typiquement le genre de relation que j'aime et que j'adore découvrir au fil des pages d'un roman. Un mélange de haine et de fascination...il y a indéniablement quelque chose entre eux. Si l'un en joue, l'autre rejette tout simplement ces émotions. Ce petit « jeu » entre eux m'a séduite et j'ai vraiment hâte les retrouver
La plume d’Holly Black est vive et très agréable. Mais je retiens avant tout un talent unique pour bâtir des relations solides et complexes entre les personnages. Les interactions ne sont jamais laissées au hasard. Il y a un énorme travail derrière tout ça. Elle leur confère une dimension tellement réaliste. C’est impressionnant.
J’avais quelques appréhensions avec ce livre, mes précédentes lectures d’Holly Black n’ayant pas été de francs succès. Et finalement, je ressors avec un coup de cœur pour The Cruel Prince. Je me suis totalement prise de passion pour ces Faës et leur perfidie. Jude et Cardon se sont révélés d’excellente compagnie et, au vu du final, la suite s’annonce haute en couleurs. On n’a pas fini de passer un bon moment avec ces deux-là. Vivement The Wicked King !!
Lien : http://pamplemoosse.canalblo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Prilla
  11 mars 2018
J'ai reçu The Cruel Prince dans une box livresque. Avec les cours, j'ai du mal à suivre avec toutes les sorties, donc ce concept m'est pratique pour découvrir des romans récents. Et oh mon Dieu ce que je suis contente d'avoir reçu celui là ! Je veux absolument la suite, je ne peux pas attendre !
J'ai adoré l'intrigue dès les premières pages. On est pris tout de suite dans le vif de l'action, les informations nécessaires viennent au dur et à mesure quand on en a vraiment besoin. Je trouve que le récit avance à un rythme parfait, ni trop lent ni trop rapide. Les situations avancent également de façon plausible, il n'y a pas de trop grosses facilités ou, au contraire, difficultés. Plus on avance, et plus je me demandais ce qui allait arriver, je me faisais mes propres théories pendant ma lecture, et même en dehors, et donc j'avais toujours envie de lire pour voir si j'avais bien deviné ou pas. Et bien la plupart du temps, j'en avais quelques éléments, mais la surprise était toujours là.
J'ai beaucoup aimé l'univers, avec les fées d'un côté, le monde des mortels de l'autre. J'ai aimé l'aspect de discrimination qui existe, je lui ai trouvé une résonance avec ce que l'on vit, où les personnes n'ayant pas certaines caractéristiques sont rejetées de la société. le monde des fées est normalement synonyme de bonheur, luminosité, joie, mais ici, c'était plus sombre, le bonheur quelque peu difficile pour Jude, mais qu'elle réussi à trouver dans des endroits auxquels on ne penserait pas forcément. Je suis très vite rentrée dans ce décor, j'ai beaucoup aimé le découvrir, que ce soit le monde en lui-même, les coutumes, ou les personnes qui le peuplent.
Et venons à certaines de ces personnes ! Jude est une guerrière, une battante. Elle a beau avoir peur de certaines choses, comme tout le monde, elle ne se laisse pas faire et préfère faire face à ces choses plutôt que de les fuir. Un réel exemple de courage ! Elle sait faire preuve de logique, rationalité, même si elle peut se laisse emporter par ses émotions dans certaines situations. Sa soeur est son total opposé, beaucoup plus dans la douceur, la timidité. ET je dois dire que d'habitude, j'aime ces personnages qui amènent de la douceur, mais là, je l'ai trouvée plutôt... fausse. Comme si elle cachait quelque chose, qu'elle ne disait pas toujours ce qu'elle pense, et c'est énervant. Je lui ressemble dans certains aspect (surtout le fait de ne pas chercher le conflict), mais là, ce n'est pas quelque chose qui m'a beaucoup plu. Je préfère les personnages qui me montre l'exemple pour me surpasser !
Un autre personnage important est Cardan, membre de la famille royale. Pendant les trois quarts du livre, il est détestable. Un vrai monstre. Et puis quand la situation change, on commence à rentrer un peu plus dans sa tête, et l'on comprend mieux son comportement. Je ne l'aime toujours pas particulièrement, mais au moins, je ne le hais plus ! C'est un personnage complexe, qui cache son jeu, et j'ai beaucoup aimé apprendre à découvrir toutes ses facettes.
Je vais sûrement me répéter, mais ce premier tome est absolument superbe. C'est un de ces romans que vous ne lâchez qu'à contre-coeur car vous êtes obligés, mais que vous récupérer dans que l'opportunité se présente ! Les personnages sont loin d'être superficiels, tout comme l'univers construit. On sent qu'il y a eu un gros travail de réflexion sur la création de cette histoire, jusque dans les détails. Vivement la suite !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LesmotsdArva
  23 janvier 2019
J'ai appris à apprécier ce roman au fur et à mesure de ma lecture. Au début, je dois avouer que j'avais peur. J'avais peur de tomber sur une histoire bidon d'une humaine fascinée par son bourreau ténébreux aux pouvoirs magiques et au charisme ravageur. J'avais peur de lire une réécriture de la belle et la bête sur fond de fantasy moyenâgeuse, dans une forêt enchantée par des forces noires.
Je n'aurais pas pu me tromper davantage.
The cruel prince ne tourne pas autour d'une romance toxique. Ce roman, c'est une plongée dans un monde dur et violent duquel le lecteur ressort difficilement. Un monde où les humains risquent leur vie même en mangeant un fruit, en s'adressant à la mauvaise personne, ou en étant simplement au mauvais endroit, au mauvais moment. Un univers dans lequel même les feys peuvent être inquiétés par des intrigues de cour et des luttes de pouvoir. Holly Black nous emporte sans concession au milieu de ce tourbillon de sang et de coups bas, et il faut avoir le coeur bien accroché pour suivre le rythme. Toutefois, aucune scène de violence, aussi dure et choquante soit elle, n'est gratuite. Toutes servent à l'intrigue et la construction des personnages, et sont élaborées avec finesse, voire avec pudeur. L'auteure ne s'acharne pas sur ses personnages avec plaisir, et c'est ce qui a fait que, pour une fois, j'ai accroché à un univers où se mêlent harcèlement moral, physique, agressions sexuelles et meurtres (alors que, de base, c'est pas vraiment gagné quoi). J'ai donc énormément aimé cette immersion dans le royaume de Fearie où tout semble pouvoir changer subitement suivant le bon vouloir des uns ou des autres.
Parlons-en tiens, des uns et des autres ! le récit se découvre du point de vue de Jude, à la première personne. Ainsi, on vit avec elle tout ce qu'elle voit, entend, ressent. Et elle n'a pas la vie facile.

“What could I become if I stopped worrying about death, about pain, about anything? If I stopped trying to belong? Instead of being afraid, I could become something to fear.”

Chaque page est une surprise, car les alliances se font et se défont en fonction de la marche de l'histoire, pour finalement se conclure sur un scénario qu'on était loin, très loin, d'avoir prévu. On s'accroche avec Jude à la moindre petite victoire, on essaye de comprendre les menaces passées, présentes et futures, et on se délecte de l'évolution de son caractère. Et parfois, on désapprouve ses actes.

“If I cannot be better than them, I will become so much worse.”

Et c'est là que The cruel prince devient très intéressant. Parce que finalement, tous les personnages sont cruels à leur façon, tout dépend de quel côté de l'épée on se trouve. Chaque personnages a sa propre histoire, et ses propres raisons d'agir de la sorte. Aucun d'eux n'est complètement bon ou mauvais, juste ou tyrannique. Ils sont, telle que la nature les a faits. Et les plus cruels ne sont pas forcément ceux que l'on croit. Sans parler de tour de force, ce roman m'a piégée sur certains pans de l'intrigue, et j'aime être menée en bateau par mes lectures.
En bref, une lecture très dure qui comporte des scènes d'une extrême violence. À ne pas mettre entre toutes les mains ! Mais un roman addictif, des personnages forts et une intrigue bien menée et haletante, même si pas uuultra originale, entre lutte de pouvoir, espionnage et confrontations. Je recommaaaaaande !
Lien : https://lesmotsdarva.com/201..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
H-mb
  14 janvier 2018
Jude et ses deux soeurs sont emmenées à la cour de Faerie après le meurtre de leurs parents. Dix ans plus tard, Jude veut plus que tout faire partie de cette Cour, même s'il lui faut pour cela défier le prince Cardan. Elle se retrouve impliquée dans les intrigues et tromperies de la Cour et se découvre capable de tuer.
C'est l'histoire d'une jeune femme cherchant et trouvant sa place dans l'arène imprévisible de la politique. C'est une approche brut de décoffrage de ce qu'est le pouvoir et comment on l'obtient.
Au coeur des cruautés et des merveilles de Faerie, Jude est une stratège et une tueuse et elle apprend à accepter ce qu'elle est.
Commenter  J’apprécie          60
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Calimero25Calimero25   30 décembre 2018
He leans in and closed his eyes.
"Mostof all, I hate you because Ithink of you. Often. It's disgusting, and I can't stop."
Commenter  J’apprécie          10
PrillaPrilla   11 mars 2018
If I cannot be better than them, I will become so much worse.
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Holly Black (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Holly Black
Cassandra Clare et Holly Black parlent de Zombies contre licornes .Vidéo de Cassandra Clare et d'Holly Black qui échangent avec les éditeurs de Pocket Jeunesse à l'occasion de leur passage à Paris en juin 2011
autres livres classés : féesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





.. ..