AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Amélie Sarn (Traducteur)
ISBN : 2745932551
Éditeur : Milan (09/10/2008)

Note moyenne : 3.7/5 (sur 107 notes)
Résumé :
Comment avais-je fait ça ? Comment avais-je pu arrêter d'être moi pour me glisser dans la vie de Steve ? Comment était-ce possible ? J'ai regardé mes mains.

Elles tremblaient. C'était dingue ! Le rêve de Steve était si réel. Car ce ne pouvait être que ça : un rêve. Mais d'où venait-il ?

J'avais mes propres cauchemars. Mais aucun ne ressemblait à ça. Aucun n'était si intense et aucun ne m'avait fait pénétrer dans la tête de quelqu'un d'... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (35) Voir plus Ajouter une critique
Hillel
  20 juin 2014
Ce n'est pas vraiment un roman mais la reprise de différentes nouvelles que l'auteur a mis en forme dans ce livre. Un seul fil conducteur entre ces récits, le héros, Kyle. Seul à faire le lien entre chacune de ces histoires, chacun de ces cauchemars.
Lors d'un accident de train, alors qu'il se rendait avec sa classe à une sortie scolaire, Kyle, seul à être resté conscient se voit entrer dans la tête de ses camarades d'infortune. Il a alors les visions de leurs pires cauchemars. Kyle devient le témoin des pires situations jamais imaginées par ses amis. Chaque chapitre nous présente, telle une nouvelle histoire offerte au lecteur, un cauchemar. Entre ces histoires Kyle est perdu. Perdu dans ce qui lui arrive, qu'il ne comprend pas, qu'il refuse d'affronter. Perdu dans ses propres pensées. Perdu dans ce terrible accident où la mort rode...
Dés le début du roman j'ai senti la finesse du style de l'auteur. Auteur d'une série qu'on ne présente plus "Entre chiens et loups", Mallorie Blackman use de tout son talent pour nous retranscrire les sentiments de son héros, les émotions diverses, notamment les plus torturées.
J'ai particulièrement aimé comment elle raconte du point de vue de Kyle ses émotions si confuses, son besoin d'aller courir, de s'évader, d'oublier sa triste vie. Et puis tous ces petits flash-back, ces petits indices parsemés entre chaque chapitre qui nous amènent progressivement à découvrir ce qui s'est passé dans sa vie, avec ses parents. C'est finement amené, c'est poignant, c'est intense.
Intense le sont tout autant les histoires qui se succèdent. Certaines vont faire réfléchir, certaines nous font froid dans le dos, mais dans tous les cas, c'est toujours bien amené et très bien écrit. Et surtout quelques unes sont détonantes, inattendues, bien réfléchies. Je me suis retrouvée à dire "oh la vache!". Une grande imagination servie par un magnifique style, pas mal tout de même...
Je reproche juste à l'auteur le manque de fil conducteur tangible. Il paraît vite clair que le roman est une succession d'histoires parallèles et il manque d'interaction entre les personnages à mon goût. J'ai réellement été frustrée de quitter Kyle pour me plonger à chaque nouveau cauchemar dans la peau d'un autre personnage. Car Kyle est un véritable héros attachant dés la première page.
Lien : http://leslivresdalily.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
manue14
  22 décembre 2015
J'ai beaucoup aimé ce roman.
Il y a des nouvelles assez courtes mais ce que j'ai vraiment apprécié c'est qu'elles se rejoignent et qu'elles ont toutes un point commun : nos cauchemars.
En effet Kyle va devoir affronter les peurs et les cauchemars des autres avant d'être confronté à ses propres peurs.
J'ai trouvé l'idée intéressante et les cauchemars assez réalistes.
On arrive très facilement à passer d'un cauchemar à l'autre et j'ai parfois été un peu frustrée de ne pas en savoir plus ou qu'ils se terminent trop brusquement. Je pense que cela pourrait être le vrai bémol de l'histoire. Ce sont des nouvelles j'en suis consciente mais elles ne durent vraiment que peu de temps parfois deux ou trois pages seulement et je trouve cela vraiment trop court.
Certaines auraient pu être facilement plus approfondies. Je pense que le roman aurait pu être un coup de coeur si vraiment les cauchemars avaient été plus détaillés.
Selon moi j'ai trouvé que certaines manquaient de descriptions que ce soit par rapport aux physiques des personnages mais aussi et surtout par rapport à ce qu'ils pouvaient ressentir.
Ce qui est un peu dommage c'est que le voyage n'ait pas plus de place dans le roman. J'aurais peut-être apprécié que Malorie Blackman nous fasse partager le quotidien et les relations que pouvaient avoir les élèves entre eux. J'ai trouvé ces derniers peu évoqués et pas assez approfondis.
J'ai par contre beaucoup aimé les souvenirs du personnage principal concernant sa famille. le petit bémol serait que l'auteur ne les développe pas suffisamment. J'ai eu l'impression que les souvenirs restaient trop en surface et étaient seulement évoqués. Je ne suis donc pas totalement arrivée à entrer dans la vie quotidienne de Kyle.
De plus je trouve que l'accident de train est un peu irréaliste ou du moins il n'y a pas assez de détails de ce côté-là pour que l'on s'imagine vraiment ce qui a pu arriver.
La fin est intéressante, j'aurais peut-être apprécié une fin dans la lignée des cauchemars plutôt qu'une fin plus réaliste comme on peut en voir dans les informations de la vie quotidienne.
En résumé, un très bon roman, qui a cause des nouvelles trop courtes, n'a pas été un coup de coeur pour moi.

Lien : http://fais-moi-peur.blogspo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Livres-and-Cie
  24 janvier 2014
Moi qui aime en général beaucoup les livres de la collection Macadam, j'étais presque certaine de passer un bon moment. le nom de l'auteur, qui plus est, me laissait penser que ce livre serait presque une valeur sûre. Si les premières pages sont entraînantes, j'ai vite déchanté...
Une construction incompréhensible
Le début du roman commence de façon "normale". le cadre nous est présenté d'une manière plutôt classique, on fait la connaissance du personnage principal, Kyle, jeune adolescent au passé tumultueux et douloureux. La mise en contexte était plutôt réussie et il est aisé de comprendre dans quel univers l'histoire va se dérouler. Nous assistons donc au départ d'une classe pour une sortie scolaire au théâtre. Nous sommes les témoins de la cruauté des adolescents et d'une classe peu homogène dans laquelle pas mal de clans se sont formés. Si certains passages ne sont pas des plus intéressants et que certaines vacheries entre camarades n'étaient pas indispensables, Malorie Blackman s'attarde sur cette mise en contexte d'un groupe d'adolescents typique. le récit s'ouvre en quelques sortes sur le départ de cette classe sur le quai de la gare avec leur professeur. Vient très rapidement l'élément déclencheur de toute la construction qui va suivre : le déraillement du train. La couverture - qui ne me plaisait déjà pas tant que ça à cause de ce vert que me pique les yeux - me faisait tout de même croire que j'allais passer un moment d'angoisse et d'épouvante. J'aime me faire des frayeurs en lisant. Toujours est-il que je ne comprends pas les autres lecteurs qui parle de frissons et qui ne conseillent pas la lecture de ce livre le soir. Je n'ai à aucun moment ressenti un quelconque malaise ni une quelconque peur. Moi qui suis généralement très peureuse, je n'ai pas compris à quel instant j'aurais du frissonner...

Une visée psychologique difficile à cerner
A mes yeux, c'est tout le roman qui a déraillé au même instant que le train. Je pense être passée totalement à côté de la visée et du but de Malorie Blackman pour comprendre l'intérêt de ce livre. Alors est-ce ma faute ou celle du l'auteur ? Je pense tout simplement que ce livre n'était pas fait pour moi et que l'intérêt psychologique sur cette peur était peut-être trop complexe pour moi. L'idée de visiter les cauchemars des autres personnages pour voir leur passé ou leur futurs parfois très sanglants ne m'a rien apporté. J'ai d'ailleurs plutôt pensé à un regroupement de plusieurs nouvelles dont le prétexte du fil conducteur était l'histoire de Kyle. A mon sens, le récit aurait été bien plus passionnant et plus percutant qu'il ne l'a été s'il avait tout simplement été transformé en un véritable recueil de nouvelles. Si toutes ces nouvelles n'ont pas suscité un grand intérêt chez moi, je dois dire que la plupart sont poignantes et m'ont fait presque verser quelques larmes. Je pense, en outre, que l'écriture de Malorie Blackman y a fortement contribué. Si pour ma part elle n'a pas la plume adéquate pour me faire peur, elle excelle dans le domaine de l'émotion et du bouleversement et me l'a prouvé une nouvelle fois ici, dans son second roman que je lis.
Pas le meilleur de l'auteur, certes, mais un talent certain !
Si vous souhaitez lire Malorie Blackman, ce n'est pas La couleur de la peur que je vous conseillerais. Autre saga publié dans la même collection, Entre chiens et loups est à mon sens bien meilleur et plus percutant. Il s'agit bien évidemment d'un tout autre registre mais cette série est bien plus importante à lire tant le sujet est grave. N'hésitez surtout pas à lire cette série qui vous fera réfléchir et qui je l'espère vous plaira autant que moi. Prévoyez surtout les mouchoirs car Malorie Blackman a un talent certain pour vous faire pleurer, comme elle a presque réussi à le faire dans certaines nouvelles de la couleur de la peur.
Un récit avec lequel je suis totalement passée à côté et je le regrette fortement. Je n'ai pas saisi la réflexion qu'a voulu nous transmettre Malorie Blackman. Cependant, j'ai retrouvé la plume que j'avais tant aimé dans Entre chiens et loups et il est certain que je lirai ses prochains romans. Je remercie Elodie pour sa gentillesse ainsi que la collection Macadam pour cette envoi !
Lien : http://livresandcie.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          31
Thalyssa
  07 avril 2014
[ 3.5/5 ]
Kyle, un jeune lycéen, passe son temps à courir et ne semble pas encore remis d'un drame familial qu'il prend soin de taire à tous, surtout à lui-même. Lors d'une sortie scolaire, son professeur, ses camarades de classe et lui-même se retrouvent au coeur d'une catastrophe ferroviaire. Kyle est le seul passager à pouvoir rester longuement conscient, et il hésite entre deux attitudes : essayer d'aider les autres victimes ou quitter leur voiture avant que le train ne bascule pour de bon dans le vide. Son dilemme est coupé court par un sentiment oppressant, une présence qui le terrorise et qui semble remonter le train dans sa direction. Kyle ne sait pas comment un tel phénomène lui est possible, mais il se réfugie dans l'esprit des autres voyageurs pour fuir cette étrange apparition, au fur et à mesure qu'elle se matérialise. Je me suis longtemps demandé si ce roman comportait des touches de paranormal, ou si Kyle était finalement lui aussi inconscient et en train de rêver. J'ai beaucoup apprécié cette dualité qui taraude le lecteur.
Mais ces rêves - censés protéger Kyle - tournent vite au cauchemar, et ce dernier se retrouve à nouveau projeté dans la réalité. Encore et encore… Sa peur grandit en même temps que celle de l'esprit visité, le doute s'installe… Est-ce réellement la meilleure tactique à adopter ? le schéma est assez répétitif et les transitions paraissent maladroites : un chapitre nous présente un cauchemar, le suivant nous expose le retour de Kyle à la réalité, qui a à peine le temps d'aligner deux phrases avant de devoir plonger dans un autre esprit.
le texte peut paraître un peu mécanique et cette impression se voit confirmée en fin de livre, quand Malorie Blackman précise que La Couleur de la Peur se compose de treize nouvelles. Certaines avaient déjà été publiées par le passé, mais toutes sont le fruit de cauchemars qu'elle a faits à un moment ou à un autre de sa vie. Elle les a reliées autour d'un même fil conducteur : l'histoire de Kyle. On découvre petit à petit ce qui est arrivé entre sa mère et son père, et les lourdes conséquences que cela a eu sur son quotidien. Relater ses propres expériences oniriques permet à l'auteur d'avoir recours à une forme de double écriture thérapeutique ; elle exorcise ses peurs tout en permettant à son personnage de voir plus clair dans l'épreuve qu'il traverse.
Comme tout cauchemar qui se respecte, ceux présentés ici sont dérangeants et souvent violents. Malgré le problème de fluidité qui tend à pénaliser ce roman, leur intérêt est réel. Une jeune femme doutant de la bonté de son fiancé, une adolescente vivant mal l'évolution de son corps à la puberté, une grand-mère dépassée par ses petits-enfants, des problèmes de rivalité entre jumeaux, des pressions parentales sur l'avenir de leur garçon, un syndrome post-traumatique chez un proche, un ex petit-ami friand de harcèlement,… Chaque rêve se révèle très prenant et angoissant : on ne sait pas quelle partie du cauchemar est basée sur des faits réels et quelle partie n'est que pure expression du subconscient. Et surtout, ils peuvent chacun être interprétés à des niveaux différents. La confusion grandit autant en Kyle qu'en le lecteur ; l'expérience s'est révélée assez étrange… mais dans le bon sens du terme !
le fil rouge de la Couleur de la Peur se fait malgré tout souvent désirer. J'avais hâte d'arriver au bout de ce roman pour découvrir le fin mot de l'histoire, pour enfin connaître dans le détail ce que traversait Kyle. le roman, paru en début de carrière de l'auteur, a beau présenter certaines maladresses, on sent déjà la plume subtile de Malorie Blackman, qui m'avait tant ébranlée dans Boys don't cry. Elle a un don incontestable pour mettre en scène des histoires douloureuses dans lesquelles transpercent toujours un peu d'espoir ; elle nous prend aux tripes et ébranle coeurs et certitudes.
Lien : https://dragonlyre.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
alhoa
  26 juillet 2014
Je ne connaissais pas ce livre, juste l'auteure pour sa saga Entre chiens et loups et son dernier livre Boys don't cry. Enfin, tout ça pour dire que j'ai beaucoup aimé cette lecture.
L'histoire se déroule aux travers de nouvelles oniriques, toutes reliées par un fil conducteur. J'ai trouvé l'idée très originale.
On suit le petit Kyle qui part avec toute sa classe faire une sortie scolaire. Bon jusqu'à là rien d'extraordinaire vous me direz, sauf que tout ne va pas se passer comme prévu...
En effet, ce livre nous expose les pires cauchemars des personnages. Et je peux vous dire que quand j'ai refermé ce bouquin j'en n'ai fais moi aussi des cauchemars!
Ainsi, Kyle arrive à entrer dans les rêves les plus angoissants de ses camarades et passagers du train. J'ai trouvé certains des rêves flippants. J'ai aimé le cauchemar de Steve qui m'a beaucoup surprise, mais également celui de Roberta.
J'ai apprécié le fait que les nouvelles soient très différentes, allant de la dystopie à la mythologie où encore des expériences scientifiques.
Le personnage de Kyle est très mûr pour son jeune âge (13 ou 14 ans). Il a subit un traumatisme et a grandi plus vite que les autres. Je me suis beaucoup attachée à lui car il est attendrissant, courageux mais également si innocent. de plus, il fait face aux événements avec un sang froid exemplaire.
J'ai trouvé la fin du livre prévisible, mais qui fait quand même son effet.
En clair, j'ai été agréablement surprise par ce roman. Il traite d'un sujet peu commun et nous glace "gentiment" le sang.
Lien : http://thesecretlibrary.ekla..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60

critiques presse (1)
Lecturejeune   17 février 2012
Lecture Jeune, n°131 - septembre 2009 - Kyle et sa classe ont pris le train pour assister à une représentation de Roméo et Juliette. Mais un accident terrible se produit : le train déraille et reste suspendu dans le vide. L'adolescent entre alors dans une autre dimension. Il pénètre en effet dans l'esprit de ses camarades, notamment dans leurs pires cauchemars où La Mort le guette à chaque dénouement. Ce fil conducteur permet de relier les chapitres du récit, qui pourraient être lus ou racontés indépendamment. Pour la plupart d'entre elles, l'effet de chute est très réussi ; l'ensemble tient le lecteur en haleine. La cruauté de jumeaux envers les animaux, que leur grandmère ne soupçonne pas, fait frémir d'horreur. Une adolescente pactise avec le diable pour être liée éternellement au garçon dont elle est amoureuse. Le récit le plus abouti n'est pas dans le registre fantastique : un jeune soldat, démobilisé, téléphone à son père pour lui relater qu'il a été sauvé par un compagnon d'armes, devenu infirme depuis son acte d'héroïsme. Quel sera le devenir de ce jeune handicapé ? La suite est aussi terrifiante qu'inattendue.
Les rêves se succèdent et distillent l'angoisse sans aucune description sanglante. Chaque individu possède en lui son double monstrueux qu'il faudra bien apprendre à dompter. Marjorie Blackman avait remporté un vif succès auprès des adolescents avec la trilogie Entre chiens et loups (voir LJ n° 119), parabole futuriste sur l'Apartheid. Avec ce recueil, elle démontre une capacité d'invention assez prodigieuse, qui devrait séduire les lecteurs friands d'émotions fortes. Cécile Robin-Lapeyre
Lire la critique sur le site : Lecturejeune
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
manue14manue14   22 décembre 2015
Le vent faisait claquer la pluie contre les wagons et on ne voyait plus le paysage. Les minutes passèrent et on ne bougeait toujours pas. Combien de temps allions-nous devoir rester là ? J’ai regardé par la fenêtre. Je me demandais ce qui nous empêchait d’avancer. Un problème de signalisation ? Une panne de moteur ? La pluie ? J’avais assez souvent entendu des gens se plaindre des services ferroviaires pour savoir qu’il ne leur fallait pas grand-chose.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
LetterBeeLetterBee   15 novembre 2013
Les cauchemars sont parfois des souvenirs refoulés. Certains révèlent le passé, d'autres, le futur. La plupart sont juste des mauvais rêves ou des peurs qui hantent ceux qui les font.
Commenter  J’apprécie          50
SempiternelleSempiternelle   21 juillet 2014
Nous échangeons un regard. Je lis dans ses yeux qu'elle sait exactement toutes les questions que j'ai tournées et retournées dans ma tête ces dernières semaines.
-Alors tout ce que j'ai à faire, c'est accepter mon destin et le destin de mes amis, c'est bien ça ?
-Oui, de cette façon tu trouveras ce que tu cherches.
-Et qu'est-ce que je cherche ?
-La paix.
La paix. Ce mot avait une forte résonance en moi.
-Et je fais comment pour accepter mon destin ?
-Tu entres dans un rêve et tu y restes.
Ah ! Et c'était tout. Ça paraissait si facile.
-Je ne pouvais pas rester dans le rêve de Robby, OK ! Et c'est pas la peine de me faire la leçon, ai-je ajouté comme elle ouvrait la bouche.
-Je n'ai pas l'intention de te faire la leçon, elle va s'en charger, a dit Rachel en montrant le bout du wagon.
La silhouette brumeuse semblait avoir pris corps. C'était effrayant. J'en avais assez vu, merci beaucoup. Je n'avais aucune envie de savoir à quoi ressembler la Mort. Il était temps de choisir un rêve dans lequel fuir. Et d'y rester. Conor... je n'étais pas encore entré dans sa tête.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LetterBeeLetterBee   15 novembre 2013
Qu'est-ce que ça signifiait ? Est-ce que j'étais en enfer ? Peut-être que mon enfer à moi consiste à vivre dans les pires cauchemars de mes amis, à me perdre petit à petit en eux jusqu'à ce que je ne parvienne plus à faire la différence entre eux et moi.Et le pire de tout ? J'avais toujours mon propre cauchemar, le pire de tous parce que complètement réel.
Commenter  J’apprécie          10
LetterBeeLetterBee   15 novembre 2013
A chaque fois que j'ai pensé qu'une chose monstrueuse ne pouvait se produire dans la réalité, les infos m'ont invariablement prouvé le contraire.
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Malorie Blackman (28) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Malorie Blackman
Le monde de Malorie Blackman.
autres livres classés : trainsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "La couleur de la peur" de Malorie Blackman.

Qui dans le rêve de Kyle a réellement les bras et les jambes amputés ?

Dean
Tod
Steve

10 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : La couleur de la peur de Malorie BlackmanCréer un quiz sur ce livre
.. ..