AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2895406979
Éditeur : Les 400 coups (05/10/2017)

Note moyenne : 4.06/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Catherine la poule est dépensière à l'excès. Elle achète tout et n'importe quoi : vêtements, meubles et gadgets en tous genres, quitte à finir criblée de dettes. Elle est la " reine du shopping " et des cartes bleues. A quoi bon économiser quand on sait que son temps est compté ? Ainsi, quand son heure est venue et qu'on lui demande de se confesser, Catherine n'a pas un seul regret !
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Trebulle
  23 juin 2018
Un titre intrigant, une jolie couverture très colorée, il ne m'en fallait pas plus pour avoir envie de dévorer le livre où la poule meurt à la fin.
À l'intérieur, on retrouve les illustrations pêchues de Valerie Boivin et on fait connaissance avec Catherine, le personnage principal : une poulette très dépensière. Elle achète toutes sortes de choses inutiles et vit grand train, au grand damne du coq Jean-Claude. Mais Catherine n'a pas peur de ses créanciers car elle sait qu'elle sera bientôt abattue et vendue dans les rayons d'un super marché.
Un album drôle et qui critique la société de consommation et la folie des crédits. Un brin cynique aussi car si la poulette profite du système et arnaque sans scrupule ses créanciers, elle n''échappe pas pour autant à son destin et devient à son tour produit de consommation.
Avec mon regard d'adulte j'ai aimé cet album et. je me suis demandée ce que les enfants, eux, percevraient en lisant cette histoire ? Je suis curieuse de lire des avis de personnes ayant lu l'album avec des plus jeunes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
BMSierre
  05 juillet 2018
Une poule acheteuse compulsive qui paie ses achats avec une carte de crédit vide, ça n'est pas courant ! L'histoire est très originale et la fin est surprenante ! Mais, petit bémol : que vient faire ce curé dans cette histoire de poules ? Illustrations intéressantes ! G
Commenter  J’apprécie          10
lapinou_family
  19 novembre 2017
Après 752 lapins que je vous avais présenté ici, le duo composé de François Blais et Valérie Boivin revient avec l'histoire hilarante d'une petite poule bien dépensière.
C'est avec beaucoup de plaisir et en rigolant beaucoup que j'ai découvert ce bel album qui nous parle de la consommation excessive et de l'argent dépensé sans compter. La fin m'a beaucoup surprise, et bien entendu j'ai beaucoup ri ! Les illustrations sont colorées et soulignent à merveille tout l'humour du récit.
Il est conseillé dès 7 ans.
Lien : http://www.lapinoufamily.fr
Commenter  J’apprécie          30

critiques presse (4)
Actualitte   21 mars 2019
Le livre où la poule meurt à la fin est totalement immoral, amoral, mais surtout, déstabilisant : parce qu’il contrevient à tout ce que l’on attendrait d’un conte pour enfants — ah, la liberté québécoise ; oui, l’éditeur est québécois… — il en devient à proprement parler hilarant.
Lire la critique sur le site : Actualitte
Ricochet   28 septembre 2018
Drôle et cruelle, la réflexion aborde des thèmes rares dans la littérature jeunesse : la surconsommation et ses enjeux de dépendance financière, le carcan moral qui enserre l’individu, poussé d’un côté à la consommation et contraint de l’autre au remboursement.
Lire la critique sur le site : Ricochet
LeDevoir   25 septembre 2017
Dans un monde d’apparences et de clinquant où, en réalité, tout va de travers, le duo Blais et Boivin brassent les idées reçues, s’amusent à semer la pagaille au sein de tout ce qui se tient politiquement bien droit.
Lire la critique sur le site : LeDevoir
LeDevoir   22 septembre 2017
«Le livre où la poule meurt à la fin» reflète l’humour grinçant du duo formé par François Blais et Valérie Boivin.
Lire la critique sur le site : LeDevoir
autres livres classés : société de consommationVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr