AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782379661259
250 pages
Les éditions L'Alchimiste (01/03/2022)
4/5   12 notes
Résumé :
Depuis la Tempête, des villes côtières du Nord de la France, en partie dévastées, sont devenues le théâtre de phénomènes étranges. Des créatures monstrueuses peuplent désormais les zones ravagées par l'océan et certaines machines paraissent désormais douées de vie... Les habitants se sont adaptés et la vie s'est organisée, sans abandonner les machineries à vapeur qui peuplent leur quotidien. Nayeli Morin, jeune fille sans famille ni travail, survit de rapines au Hav... >Voir plus
Que lire après Les Corbeaux : Les vestiges de l'ArsenalVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Etiqueté “steampunk” ce roman n'est pas un genre que je lis régulièrement car les quelques que j'ai lu étaient soit trop magiques, soit trop ados un peu niais !

Je ne suis pas très apte à dire s'il correspond bien à la définition qui en est donnée mais pour moi il colle bien et de plus je me suis régalée !

Depuis la Tempête, dont nous ne saurons rien de plus, le littoral du nord de la France est en partie submergé, les villes côtières à moitié détruites été sont protégées par des digues. Au-delà de ces digues des monstruosités sont apparues et les machines semblent douées de vie !

Certaines personnes ont le don d'entendre les morts, ils sont appelés les Corbeaux et enquêtent sur les morts suspectes. Nayeli est l'une d'elle et se rend de Dunkerque à Cherbourg pour rejoindre celui qui lui apprendra à contrôler ce don. L'Arsenal de Cherbourg est sous l'eau et d'étranges choses s'y passent.

J'ai beaucoup apprécié cet univers entre passé, présent et futur. Lydie Blaizot a réussi à créer un climat angoissant dès que la ville est laissée derrière la muraille et l'imagination doit pallier le manque de visibilité de la mer avec des détails savamment distillés de ce qui pourrait s'y trouver !

Je ne la connaissais pas avant ce titre choisit pour sa couverture ! C'est une bonne rencontre et j'espère qu'il y aura d'autres volumes avec ce couple de Corbeaux sympathique ! En attendant je vais faire en sorte de me procurer un autre de ses livres !

#LesCorbeauxLesvestigesdelArsenal #NetGalleyFrance

Challenge Mauvais Genre 2022
Commenter  J’apprécie          351
Les villes côtières du nord de la France ont bien changé depuis la tempête, submergées par les flots et en partie détruites, elles survivent grâce à de multiples digues. Au delà de ces murs, le danger guette. D'étranges machines semblent avoir pris vie.
Nayeli est orpheline. Pour s'en sortir, elle peut compter sur son esprit vif et sa débrouillardise mais aussi sur ses dons de corbeau. Ses derniers lui permettent d'entrer en communication avec les morts tout en les forçant adroitement à lui révéler la cachette de leurs biens, souvent maigres cependant.
La Jeune fille cherche "son maître" afin d'apprendre à mieux utiliser et maîtriser ses pouvoirs. C'est ainsi qu'elle tombe sur Reynard, un corbeau qui aide les autorités dans leurs enquêtes ... La découverte d'un cadavre va les plonger dans une affaire tout aussi sombre qu'effrayante.

Une agréable surprise ! Un univers bien construit à l'ambiance steampunk, une belle brochette de personnages, de l'aventure, des rebondissements, une enquête ... Voilà de quoi passer un agréable moment de lecture. J'en redemande !

Challenge multi-auteures SFFF 2022
#LesCorbeauxLesvestigesdelArsenal #NetGalleyFrance !
Commenter  J’apprécie          280
Je ne suis pas un inconditionnel du Steam-punk. Peut-être parce que les quelques textes qui ressortaient de ce genre et que j'ai essayé de lire incluaient trop de magie et finissaient par ressembler à de la fantasy, genre que je n'apprécie guère. Mais là, l'équilibre est satisfaisant. Sans doute parce que : 1° les « créatures magiques » sont en fait des machines ; 2° L'univers décrit n'est pas issu d'une cosmogonie inventée par l'auteur, mais tous simplement la conséquence d'une catastrophe non définie ; 3° l'auteure ne s'est pas enlisée dans des explications plus ou moins bancales de la dite catastrophe ; 4° les villes décrites sont crédibles...

Les villes décrites sont vraisemblables et rappellent forcément quelques choses à ceux qui les connaissent. Mais sont aussi suffisamment différentes pour s'adapter à un univers totalement fictif. Non, on ne pourrait pas illustrer ce roman avec des photographies légèrement retouchées. Donc ,ceux qui ne connaissent pas Le Havre ou Cherbourg ne seront pas perdus et ceux qui connaissent ces deux villes s'y retrouveront tout en ayant conscience des nombreuses différences. Je m'aperçois que, comme j'ai écrit le début de ce paragraphe, vous pourriez croire que le roman se partage à quantité égale entre ces deux villes. Malheureusement pour les amoureux du Havre, c'est quand même bien Cherbourg qui est le théâtre principal de l'action.

Et cette action ? En consiste-t-elle ? En une « chasse aux sorcières », une enquête pour meurtre, la découverte d'une conspiration, etc. Mais je vous rassure : l'auteure ne saute pas du coq à l'âne. Ce n'est pas parce qu'il y a des rebondissements, qu'il n'y a pas un fil conducteur du début à la fin. Simplement, au fil de l'enquête, les protagonistes découvrent des éléments nouveaux qui réorientent leur recherche.

En bref : D'une lecture facile ce roman ne peut que vous donner envie de lire, non pas une suite, mais une autre aventure de nos héros.
Lien : http://livres.gloubik.info/s..
Commenter  J’apprécie          220
De La Tempête, nous n'en saurons rien sauf que tout le littoral nord de la France a été détruit, balayé, englouti sous les flots. Il y eut des centaines de morts et bon nombre d'âmes se sont retrouvées piégées dans les décombres, comme dans celles de l'Arsenal de Cherbourg.
Ces parties détruites sont devenues inhospitalières et même très dangereuses : des monstres mystérieux vivent sous l'eau et attaquent ceux qui osent s'approcher, les machines s'animent et prennent les humains pour cible systématique.
Nayeli est un Corbeau, elle a des pouvoirs extraordinaires qui lui permettent de communiquer avec les morts et part du Havre vers Cherbourg pour rencontrer Reynard Bonniface, Corbeau renommé, qui doit la former et lui transmettre tout son savoir.
À peine arrivée, la jeune fille se retrouve embarquée dans une enquête des plus étranges et particulièrement risquée.

J'ai beaucoup aimé l'ambiance Steampunk et suis toujours autant admirative de la capacité de certains auteurs à créer un monde fantastique très abouti.
J'ai parfois ressenti un décalage car certaines répliques ou situations m'ont donné l'impression de lire un roman young-adult mais étant très ponctuel cela ne m'a pas gâché mon plaisir.

Je recommande vraiment ce roman de très bonne qualité et j'espère que nous retrouverons les personnages dans une nouvelle aventure.

Commenter  J’apprécie          171
Imaginez une partie de la France sous les eaux, défigurée par une terrible tempête. Des milliers de disparus et une vie qui ne ressemble qu'à de la survie.


Nayeli a tout perdu. Ses parents et récemment sa tante. Son quotidien se résume à des petits larcins et un don qu'elle tente de contrôler. Elle peut voir les fantômes et les influencer à dire où se cachent leurs trésors. Nayeli est une drôle de jeune femme. Têtue mais craintive, elle a un bon sens pratique. Accompagnée de son irréductible ami, Thomas, Nayeli a un regain d'espoir lorsqu'elle trouve son maître. Enfin elle va pouvoir apprendre toutes les ficelles du métier de Corbeaux et se forger un nouvel avenir bien plus serein.


Du Havre à Cherbourg, elle découvre une nouvelle ville tout aussi décimée que la précédente. Les machines sont davantage présentes, dans le ciel, sur terre et surtout dans cet endroit lugubre l'Arsenal, figure emblématique et militaire de Cherbourg. Un lieu mystérieux où la mort semble régner.


Aussitôt arrivée chez son « maître Corbeau », Nayeli n'a plus une minute à elle et doit se plonger au coeur d'une enquête trépidante et dangereuse. Reynard Bonniface est un homme qui a plus d'un atout dans sa poche, disons plutôt dans son sac sur patte. Méticuleux et d'une gentillesse remarquable, cette enquête lui pose beaucoup de problèmes. Aider de ces acolytes, un fonctionnaire taiseux et un militaire défiguré, et de quelques fantômes, les vestiges de l'Arsenal font les engouffrer dans la plus sombre des aventures.


Cela faisait très longtemps que je n'avais pas lu de steampunk. Pour rappel : le Steampunk est un courant présent dans les oeuvres artistiques et le monde de la création, et qui renvoie à l'époque de la révolution industrielle en jouant sur une vision fantasmée de la place de l'Homme au sein d'une société automatisée. (linternaute.fr). La présence des machines reste à mon goût discret malgré le final tonitruant. le côté fantastique est par ailleurs un atout considérable tout au long de l'histoire. Les personnages sont assez hétéroclites et offrent de nombreux moments d'ententes et de mésententes.


Cette découverte me laisse un goût mitigé. J'ai eu beaucoup de mal à me plonger dans cet univers et à me saisir de tous les éléments. Si les actions sont omniprésentes, je n'ai pas réussi à trouver le rythme et à aller de l'avant. Les personnages sont sympathiques mais j'ai eu beaucoup de mal à ressentir de l'empathie envers eux. Il y a beaucoup de protagonistes dans l'histoire et le récit s'alterne entre leurs points de vues. L'association entre le fantastique et le steampunk me laisse ni pantoise ni charmée.


En bref :
– Un univers de machines et de fantômes
– Un monde apocalyptique
– Un enquête mouvementée
– de nombreux rebondissements
– Un lieu mythique mis en avant


Lisez-vous du steampunk ?
Lien : https://misschocolatinebouqu..
Commenter  J’apprécie          60

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
À bout de souffle, elle arriva à la porte de bois, bardée de fer, qui protégeait l’accès à la ville. Une tirette permettait d’actionner une cloche suspendue en hauteur et Nayeli tira dessus comme une forcenée. Un homme en uniforme lui ouvrit et la considéra d’un air agacé.
— Pas la peine de vous acharner comme une sauvage ! s’exclama-t-il.
— Il y a quelque chose sous l’eau !
Elle bondit à ses côtés et le regarda refermer la porte avec soulagement. Il vérifia la qualité de son travail avant de se tourner vers sa visiteuse, occupée à reprendre son souffle.
— Il y a toujours quelque chose sous l’eau, ma p’tite dame, il ne faut pas vous mettre dans des états pareils. La plupart du temps, ça n’est trois fois rien.
— La plupart du temps ? releva la jeune fille, sarcastique.
Commenter  J’apprécie          30

autres livres classés : steampunkVoir plus
Les plus populaires : Imaginaire Voir plus


Lecteurs (21) Voir plus



Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
3101 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..