AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2253183687
Éditeur : Le Livre de Poche (16/03/2016)

Note moyenne : 4.13/5 (sur 125 notes)
Résumé :
« La ville est plus hantée que je ne l'aurais cru. Une énergie macabre fourmille dans le sol, prête à éclore. Des mouvements imperceptibles ne cessent d'attirer mon attention. Je sais que, quelque part, se cache une âme si puissante qu'elle pourrait tuer par la seule force de son regard. Elle va essayer de me détruire. J'ai presque hâte de voir comment elle s'y prendra. »

Il s'appelle Thésée Cassio Lowood. Exterminer les fantômes, c'est sa mission. El... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (67) Voir plus Ajouter une critique
Daniella13
  27 janvier 2018
Une tuerie ! Un COUP DE COeUR ! Et j'ai hâte de lire le deuxième tome.
Thesée Cassio Lowood, dit Cas, est un exterminateur de fantômes. Il a hérité de son père ce don et cherche à venger son père à l'aide de son athamé. Chaque fantôme errent sur les lieux de leur mort et tuent de nouvelles victimes. Cas est là pour les arrêter. Mais sa plus redoutable proie est Anna Korlov dite Anna à la robe de sang, qui vit à Thunder Bay et ne cesse de détruire les personnes qui entrent chez elle. Il va s'y installer pour tenter de la détruire. Mais alors qu'il entre dans la maison, elle ne le tue pas. Pourquoi lui laisse t'elle la vie sauve ?
Tout d'abord j'ai été attiré par cette couverture incroyable qui révèle bien la teneur du roman. le résumé n'a fait qu'attiser ma curiosité et m'a donné envie de le lire et je ne le regrette pas du tout.
Kendare Blake a une écriture fluide et prenante. Elle n'a pas beaucoup de livres à son actif mais elle vaut vraiment que l'on s'y intéresse et qu'on la suive.
Ses personnages sont intéressants et l'on s'attache vraiment à eux.
J'ai adoré le rôle d'Anna qui est notre héroïne méchante au départ mais quand on connaît son histoire et son passé on ne peut qu'être touché par elle.
L'auteure en fait une description qui ne nous laisse pas indemne "Anna est la mort en personne, hideuse et absurde. Fascinante". Ce qui annonce déjà la couleur.
Nous avons aussi Cas notre jeune tueur de fantômes qui n'a pour but que de venger la mort de son père. À son grand étonnement il va s'intéresser au sort d'Anna et tout faire pour la libérer de la malédiction qui l'emprisonne. Bien que sa mission soit de tuer les fantômes il va vouloir faire une exception pour cette jeune fille au destin tragique. Il est de manière générale solitaire mais va devoir changer ses habitudes pour arriver à ses fins.
Il y a Carmel, qui nous apparaît au départ comme une fille détestable qui ne s'intéresse qu'à son apparence et à être la star de l'école mais on va la découvrir sous un autre jour quand elle va aider Cas et se rapprocher de Thomas. Ce jeune homme complètement décalé avec la vie qui ne se soucie pas des apparences et qui est tout de même très attachant de part sa façon d'être.
Il y a beaucoup de suspense tout au long de l'histoire et on croirait la vivre en même temps que nous la lisons. L'auteure à fait un travail excellent et a une imagination incroyable. La fin m'a touché et j'ai hâte de lire le deuxième tome et je vous le recommande fortement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          393
MelM
  14 janvier 2015
17/20
Thésée Cassio Lowood a 7 ans quand il perd son père dans un tragique accident de travail. Seulement, le père de Cas n'exerçait pas un métier commun, et, sept ans plus tard, Cas reprend le flambeau, ou plutôt l'athamé. Il devient à son tour chasseur de fantômes. Désormais âgé de 17 ans, Cas n'en est plus à sa première mission. Son souhait dorénavant: s'en prendre aux fantômes les plus puissants que notre Terre ait jamais portés. Sa nouvelle cible: Anna Korlov, mieux connue sous le nom d' "Anna à la robe de sang", une adolescente assassinée dans la fleur de l'âge il y a cinquante ans, au sein même de sa propre demeure, dans laquelle elle a déjà fait couler le sang de nombreuses personnes après être revenue d'être les morts. Anna est le fantôme le plus puissant auquel Cas s'est jamais attaqué, ressortira-t-il vivant de cette nouvelle confrontation? Ou subira-t-il le même sort funeste que son père?
Ecrire un diptyque peut être compliqué au niveau du rythme. Heureusement, ce premier tome du diptyque Fille des cauchemars, titré Anna, m'a vraiment beaucoup plu et m'a permis de passer un très bon moment. Il a beau être le tome d'introduction, on ne perd pas notre temps, le rythme est très bine maitrisé et c'est vraiment un point très positif pour la lecture. Même la mise en place possède sa dose d'action et happe notre intérêt et notre curiosité pour ne les lâcher qu'à la toute dernière ligne du récit. Autant vous dire tout de suite que j'ai vraiment énormément aimé ma lecture malgré quelques petits points négatifs.
La mise en place est vraiment très bien menée et permet de découvrir l'univers créé par Kendare Blake et de s'y plonger progressivement mais aussi assez rapidement. C'est un univers vraiment très intéressant et très bien pensé. L'auteur nous en dévoile de plus en plus au fil des pages à propos des fantômes, de Cas et de son père, de leur métier et de ce qu'il implique. Ce fut vraiment une mise en place extrêmement agréable à suivre et qui nous permet de croire à cet univers, au point d'avoir vraiment l'impression d'y évoluer aux côtés des personnages, comme si ce monde pouvait être le nôtre. La mise en place est assez rapide et, en plus de nous faire intégrer l'univers, elle possède aussi son lot d'action et cela permet donc d'installer petit à petit un rythme convenable qui s'intensifiera encore au fil de l'évolution du récit.
le plus gros point positif de ce récit réside dans l'écriture de Kendare Blake qui est vraiment très bien adaptée à ce type de roman. Dans ce premier tome, l'auteur mélange avec habileté quelques caractéristiques du thriller avec un fond principalement young adult pour nous livrer un ensemble bien équilibré et au ton très juste. Kendare Blake pose de très bonnes bases pour son univers mais révèle toute la splendeur de son écriture après la mise en place. En effet, la balance entre les scènes d'action, celles proches du thriller et les phases de réflexion est très bien menée et a pour effet de nous rendre toujours plus accro à ce récit. Nous découvrons peu à peu une plume fluide et addictive mais surtout une plume qui nous envoûte pour un résultat sans appel: ce premier tome de Fille des cauchemars se lit avec avidité, rapidité et facilité.
L'intrigue du roman est vraiment prenante et très intéressante. Si au départ il est simplement question de "tuer" Anna afin que la liste des victimes cesse de s'allonger, les embûches, les imprévus et les morts s'élèvent sur le chemin de nos personnages. Pas de doutes possibles, l'action est belle et bien au rendez-vous et les coups pleuvent de toutes parts. J'ai particulièrement apprécié la capacité qu'à l'auteur à nous faire ressentir les émotions des personnages et à les insuffler dans son récit afin de lui donner toujours plus d'épaisseur et de complexité. Au fur et à mesure que l'on progresse dans le récit, le nombres d'intrigues s'entrecroisant augmente et on suit ce sac de noeuds en se demandant comment ce premier tome va prendre fin et ce qu'il va advenir de nos personnages. (43)
Les personnages mis en place par l'auteur sont bien approfondis, ils ont tous une personnalité à part, leurs forces et leurs faiblesses et sont tous appréciables grâce à des détails de leur caractère qui les rendent attachants. Néanmoins, quelques petits points négatifs noircissent quelques peu le tableau.
Cas est un personnage vraiment très attachant et ce dès les premières pages. Courageux, au point d'en devenir téméraire, attentif aux personnes qui l'entourent, et peut même se révéler affectueux, cette tête brûlée possède un humour grinçant très efficace. Cas est un personnage qui a beaucoup évolué au cours de ce premier tome, méthodique et un peu froid dans les premiers chapitres, sa vie va prendre un nouveau tournant après son installation dans cette ville du Canada où il devait seulement tuer Anna. J'ai beaucoup aimé ce personnage qui se révèle de plus en plus attachant au fil du récit. Avec son passé torturé et son caractère agréable, Cas est un personnage très bien construit qu'il me tarde de retrouver pour le second tome.
L'autre personnage principal de ce roman, c'est Anna, et si Cas n'a pas eu une vie facile, elle non plus et sa mort fut plus que traumatisante. Revenue dans la demeure qui l'a vue mourir sous la forme de fantôme, elle s'en prend violemment à quiconque ose pénétrer chez elle. Tout comme Cas, Anna est un personnage qui évolue énormément durant ce premier tome, d'effrayante, dangereuse et incontrôlable, elle devient peu à peu plus civilisée, agréable, posée et aux petits soins avec Cas, Anna est vraiment un personnage très bien approfondi avec beaucoup de caractère et très intrigant. J'ai vraiment beaucoup aimé découvrir toutes les différentes facettes de ce personnages et les raisons qui la poussent à être ce qu'elle est devenue, j'ai aimé sa détermination et son courage face au mal qui la ronge. Un personnage très intéressant et attachant qui possède un rôle éclatant.
Les personnages secondaires sont intéressants à découvrir et permettent d'enrichir l'univers, l'action et les intrigues mis en place par l'auteur mais sont un peu caricaturaux et manquent légèrement d'approfondissement. Thomas est typiquement le looser qui se révèle et qui dévoile toutes ses capacités face au monde des fantômes et de la magie, un peu malmené par Cas dans les premiers chapitres, leur amitié est néanmoins très touchante et vraie. Carmel est la reine du lycée qui n'a peur de rien quand il s'agit d'aider ses amis à se sortir d'une mauvaise passe. La mère de Cas est ultra protectrice mais surtout très affectueuse et touchante, mention spéciale à Tybalt que j'ai adoré. Ce sont vraiment de très bons personnages secondaires, attachants et qui permettent d'enrichir le récit, ils auraient mérité un peu plus d'approfondissement et j'espère donc que ce sera le cas dans le second et dernier tome.
Si l'écriture de Kendare Blake porte vraiment ce récit, j'ai néanmoins eu un peu plus de mal avec certains dialogues qui n'étaient, selon moi, pas toujours à la hauteur du récit mais heureusement, cela ne gâche pas la lecture qui reste vraiment très agréable. Les relations entre les personnages évoluent à un rythme parfait, j'ai beaucoup aimé le fait que cela n'aille pas trop vite, ainsi que cette espèce de pureté et cette sincérité entre eux, c'est vraiment touchant néanmoins ici aussi c'est un caricatural et j'ai eu du mal à me faire à cette romance, qui, bien que touchante de sincérité, sort un peu de nul part. Heureusement, au fil de l'évolution du roman, avec l'attachement qui se créé avec les personnages, j'ai beaucoup plus apprécié cette relation.
le rythme de l'action est vraiment très bien installé au fil des chapitres et cela rend le récit et l'intrigue vraiment très prenants. Les rebondissements sont au rendez-vous, il n'y a aucun temps mort ni longueurs et on ne s'ennuie à aucun moment durant la lecture. de plus, Kendare Blake sait à quels moments placer de subtiles révélations qui vont tout faire changer, elle sait faire angoisser son lecteur, mais aussi le faire sourire, lui faire dresser les poils des bras, ou encore l'attendrir. Ce premier tome possède un fil conducteur solide qui permet de mettre au jour de nouvelles menaces, de nouveaux ennemis qui se cachent où on ne les attend pas et donc qui permet d'installer l'ambiance du prochain tome, qui promet d'être palpitant après une telle fin.
La fin est très émouvante, elle permet de faire prendre conscience aux personnages ainsi qu'au lecteur, que les liens qui se sont créés dans ce premier tome sont des liens très forts et qu'ils leur permettront de surmonter les épreuves qu'ils rencontreront lors du second tome. C'est une fin riche en action mais surtout en émotions, presque douce, qui, sans être un énorme cliffhanger, laisse présager un second et ultime tome palpitant et qu'il me tarde déjà de posséder afin de découvrir comment nos personnages vont arriver au bout de ces épreuves.
Les +: les intrigues qui s'entremêlent, l'écriture de Kendare Blake, Cas et Anna, l'action, les rebondissements, ...
Les -: des personnages secondaires un peu caricaturaux et qui auraient mérité un peu plus d'approfondissement, des dialogues parfois moyens
Anna, premier tome du diptyque Fille des cauchemars de Kendare Blake, est un subtil mélange de thriller et de young adult qui se lit vraiment très rapidement et très facilement grâce à la plume envoûtante de l'auteur. L'univers très bien posé et très intrigant voit s'entrecroisées plusieurs intrigues palpitantes et qui rendent l'évolution du récit très fluide et agréable. le rythme assez soutenu, les multiples rebondissements et les diverses révélations nous assurent un intérêt constant et un roman qui se dévore pour nous laisser au final avec une grande envie: découvrir rapidement le second et ultime tome afin de retrouver les personnages très attachants du premier tome et de découvrir comment ils vont se sortir des nouvelles épreuves qui se dresseront sur leur chemin.
Un très bon premier tome qui m'a fait passer un moment de lecture très agréable et dont je suis très pressée de découvrir la suite.
Lien : http://story-of-books.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
GribouilleLechat
  29 mai 2017
Je dois l'avouer, c'est la couverture qui m'a donné envie d'acheter ce livre. Je la trouve magnifique ! Ce noir et blanc lumineux avec juste une touche de rouge pour le sang, cette fille mystérieuse en robe blanche romantique, cette ambiance fantastique à souhait... c'est vraiment tout ce que j'aime !
Ce que je n'avais pas vu, en revanche, c'est qu'il était conseillé "à partir de 13 ans". Et c'est là qu'est tout le problème. Car bien que sympathique, ce roman est beaucoup trop "jeunesse" pour moi. Je n'ai rien contre les livres classés jeunesse, en général. J'en lis encore parfois, et certains me plaisent énormément. Mais il faut qu'ils soient un minimum étoffés, travaillés et fouillés pour tenir la route. Il faut qu'il y ait de la substance, de l'épaisseur (au niveau du style, pas forcément du nombre de pages - même s'il est vrai que je préfère les gros livres). Ici, l'ambiance "histoire de fantôme" est là, le style est agréable et fluide, mais tout est trop survolé, tout va trop vite pour que j'ai vraiment pu rentrer dans cette histoire.
Le héros est un adolescent, le fantôme ainsi que presque tous les autres protagonistes aussi , et l'histoire, bien que surnaturelle à souhait et même un peu flippante (voire sanguinolente et dégoûtante) à certains moments, vire beaucoup trop à la romance gentillette, ce qui m'a fait hésiter entre l'amusement et l'agacement.
De même, j'ai trouvé certains personnages trop stéréotypés pour être crédibles. Je pense aux gros durs abrutis du lycée, par exemple, incontournables dans un roman américain pour ados, dont le comportement et le sort sont prévisibles à pleurer.
Cas, le "héros", est intelligent, courageux et assez sympathique, mais pas vraiment attachant, de mon point de vue. Quant à sa mère, qualifiée de "sorcière", elle n'a aucun "don", sinon celui de connaître les plantes et leurs bienfaits. En fait, c'est une sorcière blanche, une Wicca, mais ses sorts sont juste des sorts de protection ou de bien-être apportés par les mélanges de plantes qu'elle concocte ou les bougies odorantes aux vertus a priori magiques qu'elle fabrique et revend aux boutiques des villes qu'ils traversent, elle et son fils.
Finalement, seuls deux personnages ont vraiment réussis à m'emballer un minimum. Tout d'abord Anna, le fantôme, dont les changements de "personnalité" - tantôt effrayante par la force de ses pouvoirs, par sa colère et par sa soif de vengeance, tantôt fragile, perdue et touchante dans ses efforts désespérés pour ne plus faire de mal - la rendent attachante et intéressante. On a envie de mieux la connaître, de savoir ce qui lui est arrivé et de l'aider à sortir de son mal-être. C'est la seule qui a déclenché de l'empathie en moi, alors qu'elle est censé, au départ, être la "méchante".
Et ensuite Thomas, le bon copain du héros, qui vit avec son grand-père, propriétaire d'une boutique d'articles occultes et ésotériques, et sorcier à ses heures perdues. Thomas a lui-même un talent paranormal inné et il est suffisamment original et décalé pour sortir du lot et apporter un peu de sel dans cette galerie de personnages plutôt fades. La personnalité du grand-père, tout en discrétion, qui pose un regard un tantinet ironique sur tout cela mais se révèle très efficace au moment opportun, m'a bien plu aussi.
Côté action et frayeurs, il y a quelques scènes effectivement assez stressantes et horrifiques, mais pas de quoi me donner des cauchemars non plus.
Et puis certaines choses m'ont gênée, dans le concept même de l'histoire, dans la "mission" de Cas. Entre autres, depuis quand peut-on tuer les esprits en les poignardant ?
En plus, rien n'est expliqué sur ce que deviennent ces esprits, une (2e) fois morts. Cas l'ignore et ne cherche pas à le savoir, ce qui est bien dommage car moi j'aurais voulu en apprendre un peu plus. de la même façon, on ne sait absolument rien sur l'origine du poignard de Cas, ni sur son pouvoir. Il est dit que chaque fois que le jeune homme a cherché à en savoir plus, un ami et mentor de son père l'en a empêché, pour son bien, soi-disant. Etant donné que sur ces questions-là, il vaut mieux en savoir le plus possible pour être préparé à toutes les éventualités, je n'ai pas bien compris le raisonnement de l'ami en question. Et cela m'a plutôt donné l'impression que l'auteur n'a pas voulu trop compliquer les choses pour ses jeunes lecteurs, ou pire, qu'elle n'a pas eu envie de se casser la tête à trouver des explications.
Je n'ai pas réussi à accepter non plus la façon dont sont présentés les fantômes dans ce roman. Leurs capacités, leur apparence, leur présence dans notre monde... tout est trop différent et va un peu trop à l'encontre de ce que l'on connaît habituellement sur les revenants. Et de ce fait, je n'ai pas pu adhérer à cette intrigue, car pour moi, ce n'était pas assez crédible. C'était un peu trop n'importe quoi.
La fin, beaucoup trop rapide à mon goût, n'apporte quasiment aucune réponse, ou si peu que l'on se pose encore plus de questions après. Même s'il y a un deuxième tome et que les dernières lignes sont clairement un appel à lire la suite, j'aurais quand même aimé avoir quelques éclaircissements.
En bref, le tout se laisse lire mais est trop simple, trop survolé et trop prévisible pour moi. J'aurais sûrement été beaucoup plus enthousiaste si je l'avais lu à 12 ou 13 ans...

Conclusion : Un roman avec des qualités indéniables, mais trop axé "jeunesse" pour que je puisse vraiment l'apprécier.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Vidia
  27 novembre 2014
Âme sensible s'abstenir de lire ce livre.
Avant tout, j'ai tout de suite été attiré par la couverture qui est sublime et qui nous offre une image tellement réelle d'Anna. Je félicite la personne chargée de l'illustration qui est une merveille !
Ensuite, le résumé m'a charmée et donné envie de découvrir cette histoire surtout que pour une fois, elle est du point de vue d'un jeune homme. Et pas n'importe lequel : Cas est un chasseur de fantôme âgé de dix sept ans et qui n'a pas les mêmes obsessions que ceux de son age. Il ne faut pas s'attendre à des effusions d'hormones, des loisirs d'adolescent. Non, Cas est mature, réfléchit et surtout bien déterminé à accomplir son devoir et venger son père.
Nous sommes plongées dans l'ambiance dès le début où Cas chasse un fantôme. Nous observons d'un oeil fasciné son mode opératoire et comment ça se passe. A la mort de son père, il a hérité du pouvoir et d'un couteau bien particulier, un athamé à des capacités spécifiques. le jeune homme au côté de sa mère sorcière voyage de ville en ville pour remplir ses missions.
Il va donc débarqué à Thunder Bay où un fantôme pour le moins maléfique vit : Anna.
Si le début mettait dans l'ambiance, j'ai trouvé des passages long, une vraie montagne russe. On passe de l'action à l'inaction rapidement, de haut et de bas qui coupe le rythme de la lecture. Les clichés sont présents dans ce roman avec la rencontre de Thomas qui est le parfait timide, sorcier et geek de service avec son look dépareillé et sa négligence. Carmel, la fille belle et célèbre du lycée, la présidente des élèves. Mike, Will et Chase les gros brutes et sportifs.
J'ai senti un mélange de Supernatural et Buffy contre les vampires. Avec une mission pour notre élu chasseur qui souhaite agir seul mais qui se retrouve avec deux compagnons qui apportent leur touche pour l'aider. C'est sans rappeler Buffy avec Alex et Willow. Ensemble, ils vont donc s'attaquer à Anna qui n'est pas la seule méchante de l'histoire.
Ce que j'ai aimé avec la plume de l'auteur c'est l'horreur qu'elle a dégagé dans son récit. Pas d'hésitation avec les mots quitte à choquer ou retourner les tripes de ses lectrices. C'est sanglant, immonde, vision d'horreur et il manque juste l'odeur pour s'y croire vraiment. Tripes, boyaux, cerceau, peau, yeux, tout est en état de décomposition dans cette mélasse répugnante. Les passages peuvent choqués les plus sensibles tant le réalisme des mots nous frappent de plein fouet.
Je dirais que son point fort pour son roman c'est ça, la description très heurtée pour nous immerger dans l'atmosphère.
Le point faible reste à mon goût la relation entre Anna et Cas pas assez mis en avant. Bien qu'on sent doucement l'attirance entre les deux et les sentiments qui se développent pour Cas, c'est très fade. Les quelques baisers échangés qui sont a compter sur les doigts d'une main ne me donne pas de frissons et ne m'envoûte pas. C'est trop léger, trop survolé et pas assez poignant au vu de la situation dans laquelle ils sont. J'ai vraiment ressenti une forte déception sur ce point là et je n'ai pas pu être touché par la fin.
L'auteur à su décrit le gore à la perfection mais elle a complètement échoué pour la petite romance. Justement par le peu qu'on en a, elle aurait du envoyé du lourd ce qui n'est absolument pas le cas pour ma part. C'est mon regret pour ça.
Sinon, le personnage de Cas est à sa juste valeur et c'est ce qu'on attend pour un gamin avec des lourdes responsabilités sur les épaules. Anna aurait pu être attachante si nous avions eu davantage de passages sur elle à la fin bien qu'on comprenne pourquoi elle agit ainsi a la fin. Thomas et Carmel apportent une touche supplémentaire au côté de Cas. Sa mère en revanche est une femme prête a tout pour son fils et qui n'a de cesse de s'inquiéter pour lui.
L'écriture est fluide, addictif tantôt longue, tantôt trop rapide. Les scènes d'épouvantes sont bien écrites, les scènes de romances sont expédiées trop vite. Une demi mesure que l'auteur n'a pas su créer.
Ceci étant dit, c'est une bonne histoire mais j'ignore encore si elle m'a assez piqué pour poursuivre malgré cette fin qui laisse présager bien des choses pour la suite. Ce n'est pas un coup de coeur comme je pensais trouvé, c'est une lecture assez satisfaisantes malgré des points relevés ci-dessus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
harmo20
  14 janvier 2015
Le résumé m'a bien plu quand je l'ai découvert, je lis très rarement des livres sur les fantômes donc je m'étais dis que cette lecture allait être différente de d'habitude. Ensuite, j'ai vu des avis positifs sur ce roman, là, j'ai voulu le lire rapidement pour le découvrir et je ne suis pas déçue !
On rencontre Cas, un jeune garçon pas comme les autres quand on le connaît. Vue comme ça, on dirait qu'il est normal mais en fait, il mène une double vie : il tue les fantômes restaient sur Terre. Certaines personnes quand elles sont tuées ou mortes dans d'atroces souffrances, reviennent sur Terre en tant que fantômes, mais ne reste pas sagement à errer, elles tuent. Cas tue les fantômes pour enfin pouvoir les libérer. Sa proche mission est Anna, un fantôme pas comme les autres… et Cas va s'en rendre compte trop tard…
Dès le début j'ai accroché au style. L'auteure nous entraine facilement dans son intrigue. Il faut dire que Cas y est pour quelque chose. C'est un héros comme je les aime, intelligent, mais ne réfléchit pas avant d'agir, mais reste attentionné envers ses amis et sa famille. Depuis qu'il est petit, il connaît son destin, il était préparé à ça mais ne s'attendait pas à ce que ce soit dur par moment.
Il a toujours été seul car il voyage beaucoup pour ses missions, ça mère est au courant de ce qu'il fait vue que c'est de famille, Cas l'a hérité de son père. Sa mère est attendrissante car à chaque fois qu'il sort elle se fait du souci pour lui, d'ailleurs c'est tout à fait normal, elle joue son rôle de mère parfaitement.
Pour les personnages secondaires, on a Thomas, il a un don particulier qui peut s'avérer gênant par moment. Sinon, c'est un personnage timide mais qui a du cran, car même si Cas le remballe, il n'hésite pas à être présent pour lui, un lien va vite se créer entre eux.
Ensuite on a Carmel, là, c'est LA fille du lycée, elle connaît tout le monde et tous les ragots. Elle va s'avérer utile pour l'enquête de Cas donc il va devoir la supporter. Mais très vite sous ses airs de princesse, on va apprendre à mieux la connaître et on va vite changer d'opinion sur elle.
Et enfin Anna, je ne vais rien dire sur elle pour ne pas cacher la surprise ! Mais juste ce n'est pas un fantôme comme les autres !
Niveau personnage Kendare Blake a fait fort, on s'attache très vite à tous les personnages. de plus, l'intrigue est très bien ficelé, même si ce livre n'est pas action tout le temps, le suspense est bien présent surtout à un chapitre où j'ai eu la boule au ventre !
En conclusion, ce fut pour moi une très belle découverte ! Bien évidemment, la fin m'a surprise et je me langui de découvrir la suite. Les personnages sont très attachants, le style de l'auteure est très addictif et l'intrigue très captivante ! Un tout, qui fait que c'est une lecture agréable.
Lien : http://livres-films-series.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Citations et extraits (20) Voir plus Ajouter une citation
toutountoutoun   29 novembre 2014
Je ne m’endors que pour plonger dans un tunnel de cauchemars affreux, où des ombres se penchent sur mon lit au milieu de volutes de fumée. Là-dessus, Tybalt vient gratter à la porte de ma chambre, me tirant de ma torpeur et se blottissant contre moi dès que je lui ouvre. Ça ne peut plus durer. Jusqu’ici, je n’ai jamais eu peur du noir. J’ai croisé dans ma vie à peu près tout ce qui effraie le commun des mortels – fantômes, goules, etc. Et, croyez-moi, les choses les plus terribles sont celles qui se produisent à la lumière du jour. Car c’est ce qu’on voit dans le détail qui vous hante le plus. Une ombre furtive dans une chambre sombre peut toujours passer pour un caprice de l’imagination. Or l’imagination n’a pas de mémoire, elle recrée tous les soirs ses propres formes avant de les effacer dans le sommeil. Ce qui s’est gravé dans votre œil, en revanche, ne sortira jamais de votre tête.
Pourquoi ces maudits cauchemars me sont-ils si insupportables, alors ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Daniella13Daniella13   14 janvier 2018
... les gens préfèrent enterrer ce qui leur fait trop peur
Commenter  J’apprécie          350
limaginariumlimaginarium   10 mars 2015
C'est quand même marrant, les fantômes. Même si de votre vivant vous étiez tout ce qu'il y a de plus normal, il suffit que vous mouriez dans des circonstances violentes pour devenir un putain de cinglé monomaniaque. Vous passerez l'éternité à faire une fixette sur ces deux secondes où tout a basculé, et qui vous ont enfermé à jamais dans un cercle vicieux de colère et de vengeance. Une seule chose vous obsède : le couteau qui vous a égorgé, la main qui vous a étranglé ; et vous n'avez qu'une envie, c'est de montrer ce que ça fait à ceux qui osent être encore en vie. L'avantage dans tout ça, c'est qu'un fantôme est prévisible. Encore faut-il connaître son histoire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
OdlagOdlag   31 décembre 2015
- Quelqu'un m'a tuée. Et toi, tu ne pourras rien me faire.
[...]
- Je ne me vanterais pas trop à ta place, dis-je pour masquer ma stupéfaction. Mon père était dans le même business, et à nous deux on a rayé de la carte plus de fantômes que tu ne pourrais croire.
- Sauf qu'aucun n'était comme moi.
Elle le dit avec une certaine fierté, mêlée d'amertume. Le pire, c'est qu'elle a raison. Anna ne ressemble à rien de ce que j'ai pu voir avant. Sa force est sans limites. Elle est très loin des spécimens piteux que j'ai fréquentés, qui ruminent les circonstances de leur décès avec aigreur. Anna est la mort en personne, hideuse et absurde. Fascinante.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
EppupuceEppupuce   06 juin 2016
Un de ses traits caractéristiques, c’était son amour des légendes, des histoires susceptibles d’ajouter une pincée de merveilleux au monde. La mythologie grecque par exemple. Vous comprendrez mieux d’où je tiens mon prénom… Thésée, comme le héros vainqueur du Minotaure. Déjà, ce n’est pas simple à porter, mais mes parents ne se sont pas arrêtés là. Puisque ma mère est une amoureuse invétérée de l’œuvre de Shakespeare, il a bien fallu qu’ils trouvent un compromis. Secouez bien, et vous obtiendrez le pire prénom composé de la terre : Thésée Cassio. Oui, Cassio, comme le type qui se fait pigeonner dans Othello. Merci du cadeau. Thésée Cassio Lowood. Inutile de vous dire que les gens m’appellent Cas, tout court. Au fond, j’ai de la chance dans mon malheur : mon père était aussi fondu de mythologie nordique. En gros, je suis passé à deux doigts de m’appeler « Thor », ce qui m’aurait juste privé de toute existence sociale.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Kendare Blake (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Kendare Blake
Livres cités ♡ :
- "Three dark crowns" par Kendare Blake - "U4 : Stéphane" par Vincent Villeminot - "Chanson douce" par Leïla Slimani - "Une chambre à soi" par Virginia Woolf - "King Kong théorie" par Virginie Despentes
Maquillage ♡ :
Palette yeux : "Venus" - Lime Crime Rouge à lèvres : "Pumpkin" - Lime Crime Vernis : "Flashed" - Essie
Me joindre ♡ :
lescarnetsopalyne@gmail.com
Retrouvez moi sur les réseaux sociaux ♡ :
Email : lescarnetsopalyne@gmail.com Twitter : https://twitter.com/CarnetsdOpalyne Facebook : https://www.facebook.com/carnetsdopal... Instagram : https://instagram.com/mlle_opalyne/ Goodreads : https://www.goodreads.com/user/show/1... Blog : http://les-carnets-d-opalyne.blogspot... Hellocoton : http://www.hellocoton.fr/mapage/opalyne
+ Lire la suite
autres livres classés : fantômesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Ce film d'horreur et d'épouvante est (aussi) un roman

Jack Torrance, gardien d'un hôtel fermé l'hiver, sa femme et son fils Danny s'apprêtent à vivre de longs mois de solitude. Ce film réalisé en 1980 par Stanley Kubrick avec Jack NIcholson et Shelley Duvall est adapté d'un roman de Stephen King publié en 1977

Le silence des agneaux
Psychose
Shinning
La nuit du chasseur
Les diaboliques
Rosemary's Baby
Frankenstein
The thing
La mouche
Les Yeux sans visage

10 questions
548 lecteurs ont répondu
Thèmes : cinema , horreur , epouvanteCréer un quiz sur ce livre
.. ..