AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2070448940
Éditeur : Gallimard (07/03/2013)

Note moyenne : 4.29/5 (sur 17 notes)
Résumé :
Longtemps présenté comme un précurseur ou un «pré-romantique», William Blake (1757-1827) apparaît bien plus désormais comme un génie singulier, un visionnaire au sens absolu du terme, auteur d'une œuvre irréductible et multiforme. Dessinateur, graveur, peintre, aquarelliste autant que poète, philosophe et mystique, il est celui qui a le plus intimement décliné le pictural et le verbal afin de témoigner, par une mise en miroir, des résonances et des énigmes d'une mêm... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Piatka
  12 janvier 2014
Nouvelle édition bilingue paru en 2013 de ce recueil majeur dans l'oeuvre de William Blake ( 1757-1827) qui outre le mariage du ciel et de l'enfer, Les chansons de l'Innocence et de l'Expérience, le livre d'Urizen, regroupent au centre du livre une douzaine de reproductions en couleur du londonien dessinateur, graveur, peintre, aquarelliste autant que poète, philosophe et mystique.
Poète inouï du XIXème comme le qualifie Jacques Darras dans sa passionnante préface, artiste aux multiples facettes.
Contemporain des révolutions française et américaine, il était avant tout anti-conformiste et visionnaire, sa célébrité fut d'ailleurs surtout posthume, trop novateur pour son époque peut-être, en révolte contre l'ordre monarchique et religieux, rien que cela.
Ses poésies sont fortement imprégnées d'images, de représentations visuelles, favorisent l'imagination et j'ai particulièrement apprécié les quelques tableaux illustrant les textes. J'ai été très étonnée par la puissance et la modernité qui se dégagent de ces oeuvres qui m'ont d'ailleurs fait penser à certaines oeuvres de Dali - j'ignore si la ressemblance est le fruit du hasard ou d'une influence certaine.
J'avoue un faible pour ses aphorismes et proverbes, courts et puissants, qui surprennent par leur force d'évocation, parfois énigmatique, tels ceux-ci :
" Visage sans lumière ne deviendra jamais étoile "
" L'abeille butinante n'a pas le temps d'être chagrine "
" L'horloge mesure les heures de folie mais pour la sagesse, pas d'horloge ! "
" Prudence est une vieille fille très laide très riche que courtise Incapacité. "
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          300
Wozniaksandy
  28 février 2018
Vraiment pas déçue de m'être penchée sur ce livre. C'est très intéressant de plonger dans la poésie, incompréhensible, prophétique et symbolique de William Blake ! le Mariage du Ciel et de l'Enfer, texte sarcastique se développe comme une charge violente et inspirée contre les églises, les lois et les conventions morales. Les poèmes sont courts, irréguliers, ils oublient la rime et se joue du rythme.
Je le conseille à tous les amateurs de curiosité, qui voudraient s'épuiser (et s'amuser) à comprendre les Dictons de L'Enfer.
Commenter  J’apprécie          40
thedoorsoftheperception
  06 juin 2016
Je pense que d'avoir été près de la mort, nous nous rapprochons inéluctablement de la vie et de son essence même... Cédric.D
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (25) Voir plus Ajouter une citation
PiatkaPiatka   31 juillet 2013
LA MOTTE DE TERRE ET LE CAILLOU

" L'Amour ne cherche pas à se plaire à Lui-même,
Ni de lui-même n'a souci :
C'est à autrui qu'il sacrifie son aise,
Qu'il fait un Ciel malgré l'Enfer. "

Ainsi chantait une Motte d'Argile,
Foulée par les pattes des troupeaux :
Mais un caillou dans le Ruisseau,
Lui chantonna mesure habile :

" Ce qu'Amour cherche c'est son Plaisir,
C'est lier Autrui à son désir ;
Se réjouir de sa perte d'aise,
C'est faire l'Enfer contre le Ciel. "


THE CLOD AND THE PEBBLE
" Love seeketh not Itself to please,
Nor for Itself hath any care ;
But for another gives its ease,
And builds a Heaven in Hell's despair. "

So sang a little Clod of Clay,
Trodden with the cattle's feet :
But a Pebble of the brook,
Warbled out these metres meet :

" Love seeketh only Self to please,
To bind another to its delight ;
Joys in another's loss of ease,
And builds a Hell in Heaven's despite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          379
WalterBeauharnaisWalterBeauharnais   02 mars 2016
L'écolier

J'aime me lever les matins d'été,
Quand les oiseaux chantent dans les arbres ;
Qu'au loin le chasseur sonne sa corne,
Que chante l'alouette à mes côtés.
Ô la douce compagnie !

Mais aller à l'école par un tel matin ;
Ô ! cela suffit à chasser ma joie:
Passer une journée entière
Sous le regard d'un oeil cruel et usé
Ce sont soupirs et désarroi !

Ah ! quelquefois je m'abîme sur mon banc,
Dans la mélancolie et l'anxiété.
N'ayant plus plaisir à lire mon livre,
Ni à la protection des feuilles du savoir,
Découragé que je suis par l'averse assommante.

L'oiseau qui est né pour chanter
Comment chantera-t-il sans voler, dans sa cage?
L'enfant que les peurs annihilent,
Ne repliera-t-il pas son aile tendre,
Oubliant son essor printanier?

Ô mon Père & ma ma mère si le gel mord les bourgeons,
Si les fleurs sont décoiffées,
Si les tendres plantes sont mises à nu
De leur joie au printemps,
Par le souci le chagrin terrassées,

Comment le matin connaîtra-t-il la joie?
Comment apparaîtront les fruits d'été?
Comment réparerons-nous ce que la douleur détruit?
Comment bénirons-nous l'année vieillissante
Lorsque attaqueront les rafales de l'hiver?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Nastasia-BNastasia-B   03 octobre 2014
Pour créer la moindre fleur, des siècles ont travaillé.
Commenter  J’apprécie          840
PiatkaPiatka   02 août 2013
Quiconque ne croit pas ce qu'il voit,
Quoique vous fassiez, jamais ne croira.
Si Soleil et Lune venaient à douter
Sur le champ immédiat ils s'éteindraient.

He who Doubts from what he sees
Will ne'er Believe, do what you Please.
If the Sun & Moon should doubt,
They'd immediately Go out.

AUGURIES OF INNOCENCE
Commenter  J’apprécie          100
PiatkaPiatka   23 septembre 2013
Si d'autres n'avaient pas été stupides, nous l'aurions été à leur place.
If others had not been foolish, we should be so.
Commenter  J’apprécie          260
Videos de William Blake (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de William Blake
Film d'animation de Blejkovim crtežima.
autres livres classés : théologiensVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Le bourgeois gentilhomme

Quel est le vrai nom de l'auteur ?

Jean-Baptiste Poquelin
John-Baptiste Poquelain
Jean-Baptiste Molière
John-Baptiste Molière

20 questions
98 lecteurs ont répondu
Thème : Le Bourgeois Gentilhomme de MolièreCréer un quiz sur ce livre