AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782755691863
590 pages
Hugo Poche (07/10/2021)
4.26/5   44 notes
Résumé :
La douceur du soleil à Noël.

1er décembre. Vingt-trois jours avant Noël, vingt-quatre avant l'anniversaire d'Azalea, vingt-cinq avant son mariage. Pourtant, ce jour-là, Azalea laisse ses clefs sur le meuble de l'entrée, attrape une valise et son livre préféré, et s'envole pour la Martinique. Là-bas, elle retrouve la chaleur de son enfance, les traditions qui l'ont vue grandir, les Chanté Nwel et les colibris, et... Kaï. Kaï qui, en dépit du temps qui ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (28) Voir plus Ajouter une critique
4,26

sur 44 notes
5
13 avis
4
7 avis
3
2 avis
2
0 avis
1
0 avis

Lesplumesensorceleuses
  24 octobre 2021
Grande amoureuse des romances de Noël, j'ai tout de suite été attirée par la couverture mêlant fleurs des îles et décorations de Noël. J'avoue que pour la grande fan que je suis, l'idée d'une romance de Noël dans les îles m'a interpelée. Mais en y réfléchissant bien, la moitié de la planète fête Noël au soleil et ce serait dommage de passer à côté !
Alors c'est sûr, si vous recherchez la neige, la guimauve et jingle Bells, vous allez être déçu. Ici ce sera plutôt rythmes sensuels, sosie de Jason Momoa et frites de patates douces, mais vous savez quoi ? Ça marche du tonnerre.
Dahlia Blake a pris le contrepied des romances traditionnelles en nous entraînant en Martinique. Ses descriptions, les expressions, tout est fait pour qu'on plonge avec elle dans cette île paradisiaque. Tout au long de ma lecture, j'ai eu l'impression d'accompagner les héros à travers ses décors sublimes, les spécialités culinaires et bien sûr leurs propres traditions de Noël. J'ai adoré découvrir l'histoire du Ti Jojo, la décoration du filao et les « Chanté Nwel ». Au-delà de ça, Dahlia a pris le parti de traiter d'un sujet difficile et l'histoire d'Azalea a trouvé écho en moi. Sans spoiler, je dirais que rien n'est exagéré et qu'elles sont nombreuses à vivre ce genre choses. Dahlia a une plume agréable, fluide, qui m'a fait tourner les pages presque sans m'en rendre compte. L'alternance de points de vue entre les héros ainsi que les chapitres flash backs, permettent une immersion totale dans l'histoire et dans les personnages eux-mêmes. Enfin, Dahlia a une plume à la fois très poétique, la comparaison entre le « je t'aime, je t'abîme » est juste magnifique, mais aussi humoristique, le « Tu bluffes Martoni » (ceux qui ont la référence comprendront), m'a fait rire, car je ne m'y attendais pas.
Entrons désormais dans le vif du sujet et avec les personnages ! Nous commençons donc avec Azalea, l'héroïne qui, à presque un mois de son mariage, décide de faire sa valise et de partir, ne laissant à son fiancé qu'une lettre de deux lignes ainsi que sa bague. Si au début, elle apparaît fragile et peu sûre d'elle, on se rend compte que c'est tout le contraire. Ce roman, c'est son histoire, sa reconstruction et on va assister étape par étape à son évolution et ce qui lui permettra par la suite d'affronter l'ultime épreuve. Azalea m'a énormément touchée. Elle se débat entre ses peurs, l'envie de faire ce qu'on attend d'elle et qui elle est vraiment. Sa fuite du début, son moment de « lâcheté » nous apparaît par la suite sous un éclairage totalement différent et j'admire la force et le courage dont elle a su faire preuve. Elle est le personnage qui évolue le plus et le titre du roman est une magnifique métaphore, car oui, Azalea se révèle à elle-même en Hiver. J'ai adoré la voir lâcher prise au contact de Kaï, la voir retrouver goût à la vie, se ressourcer auprès de Tatie Thé et bien sûr nouer contact avec Mika, Do, Fanny et les autres. Elle m'a ému, elle m'a fait rire, verser une petite larme aussi, car Azalea est authentique, humaine et criante de vérité. J'ai eu peur pour elle, tremblé avec elle et j'ai parfois eu envie de rentrer dans l'histoire pour crier la vérité aux autres ! Azalea est la preuve qu'il ne faut jamais se fier aux apparences, qu'un sourire peut cacher de nombreuses choses et surtout qu'être belle, brillante, avec une carrière au top, ne protège de rien.
Kaï quant à lui, a tout de la tête à claque, au début du moins. Son côté fanfaron, moqueur voir mesquin m'a plus d'une fois dérangée, mais j'ai rapidement compris pourquoi je réagissais ainsi. Dès le début, j'ai deviné ce qui se passait pour Azalea et dès le début, j'ai eu envie de la protéger et du coup le petit Kaï qui joue les racailles du bac à sable, en ressortant son surnom maudit ou en faisant des petites réflexions par-ci par-là, j'ai eu envie de lui tirer les oreilles. Mais la vérité, c'est que souvent les chamailleries d'enfance cachent beaucoup de choses et c'est ce que nous découvrons au fil du roman. Kaï a toujours pensé qu'Azalea le voyait comme un boulet incapable de réussir et il lui en a toujours voulu. Il cherche à l'agacer, car c'est comme ça qu'ils communiquaient enfants… sauf qu'ils ont grandi. Malgré son côté canaille, Kaï n'est pas un mauvais garçon. Ce n'est pas un bad boy, il n'est pas méchant pour deux sous, pas une once de sournoiserie en lui, il est naturel et c'est comme ça qu'on l'aime. Avec ses tatouages, sa peau bronzée et son humour, il a finalement réussi à me faire succomber et je ne serais pas contre assister au concours du plus gros mangeur de papayes…. Son personnage n'évolue pas autant que celui d'Azalea, mais au contact de la jeune femme, il va tout de même prendre conscience de certaines choses et parvenir petit à petit à surmonter son complexe d'infériorité. C'est un personnage qui a su me toucher avec son côté romantique et sa maladresse.
C'est ça qui est beau dans ce roman, Azalea et Kaï vont se compléter et au contact de l'autre évoluer.
Une romance que j'ai pris plaisir à découvrir et que je vous invite à lire!
Lien : https://lesplumesensorceleus..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Readingbooklove
  17 janvier 2022
Ce roman m'a donné envie de voyager et de découvrir la Martinique. Ce n'est pas à proprement parlé une romance de Noël, mais ça ne m'a en rien dérangé.
C'est un roman qui nous bouscule, qui nous retourne les tripes, qui nous fait prendre conscience de beaucoup de choses.
On suit deux protagonistes principaux : Azalea et Kaï. Azalea, qui part en Martinique pour fuir un lourd fardeau. À son arrivée, elle retrouve Kaï, amour et ami de jeunesse. C'est un personnage féminin qui, à mes yeux, est déterminée, fiable, fidèle à elle-même, loyal. Elle avait énormément de qualités.
Kaï m'a fait voyager. C'est un tendre garçon, prêt à aider tout le monde et prêt à tout pour Azalea. J'ai ressentir son amour pour elle à travers les pages. Nos deux protagonistes m'ont donc énormément plu !
Au fils des pages, durant notre lecture, on découvre plus en profondeur pourquoi notre protagoniste féminine s'est échappée en Martinique. Et son lourd fardeau m'a fait mal au coeur car c'est l'un des sujet qui me fait le plus mal. Elle a vécu ce lourd poids seule, mais elle a réussit à passer outre et à devenir encore plus forte. Ce roman nous envoie une belle leçon de morale, une belle leçon de vie et rien que pour cela, je vous le recommande. Ça a été une lecture vraiment variée avec des rires, des moments plus émouvants, mais aussi de la tendresse et un message important : vous n'êtes jamais seul( e ).
Lisez ce joli livre. Ne passez pas à côté de ce beau roman. Je félicite l'auteure pour ce roman, qui était son premier, tant il est réussit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
callysse
  21 janvier 2022
Je n'avais pas prévu d'acquérir et lire cette romance. le résumé ne m'attirait pas des masses car j'ai cru, à sa lecture, qu'il allait être question de tromperie. Et je n'adhère pas vraiment à ce genre de thématique. Puis j'ai lu l'avis d'Erika Boyer, une autrice que j'aime beaucoup, et en plus de me rassurer, il m'a sacrément donné envie de découvrir cette histoire. Ce roman est dès lors devenu mon obsession. À chaque visite dans une librairie, je regardais s'il était en rayon. C'est seulement à la 4ème que j'ai enfin pu mettre la main dessus. Et ni une, ni deux, à peine ma lecture en cours terminée, je me suis jetée sur ce livre.
Si ce ne fût pas un coup de coeur, ce fût une bonne lecture. Cette romance de Noël sort de l'ordinaire, je comprends pourquoi elle a remporté le concours « Sous le sapin » organisé l'an dernier par Fyctia. Car si j'ai déjà vu des téléfilms de Noël qui se déroulent sous un décor paradisiaque, je n'ai pas souvenir d'en avoir déjà lu. J'ai donc beaucoup aimé découvrir cette fête sous cette aura tropicale. C'est l'un des gros atouts de cette romance pour moi. le décor est vraiment sympa, je me suis sentie transportée là-bas et totalement dépaysée.
Concernant nos deux héros, j'ai un peu plus de réserves. J'aime les relations chien-chat et pourtant leurs gamineries au début du roman ainsi que leurs échanges parfois houleux ne m'ont pas toujours amusée. J'ai ainsi un peu peinée à ressentir leur alchimie et leur attirance dans le premier tiers. J'ai davantage apprécié ma lecture après qu'ils se soient calmés. Azalea et Kaï m'ont beaucoup touchée, la première pour sa vulnérabilité mais aussi sa force face à ce qu'elle traverse, le second pour sa belle personnalité et sa passion pour la botanique. Ils sont touchants ensemble. J'ai par ailleurs fortement apprécié Tatie Thé, la tante d'Azalea, ainsi que les amis de Kaï qui sont marrants et d'excellents conseils.
En revanche, j'ai trouvé qu'il y avait quelques longueurs. 590 pages c'est conséquent pour une romance et j'ai eu la sensation de parfois tourner en rond et que cela trainait trop en longueurs, notamment dans le dernier tiers, et ce malgré le fait que certaines scènes soient glaçantes. Cependant, ce qui m'a plu dans ce dernier c'est la manière dont Azalea se sort de la situation complexe et révoltante dans laquelle elle était. Un excellent choix de l'autrice qui permet de montrer qu'une femme n'a pas besoin d'un homme pour s'en sortir. On est capable de tout!
Lien : https://callysseblog.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Blogdelyosa
  31 octobre 2021
|Instagram : @blogdelyosa|
Ayant participé au concours de Fyctia « sous le sapin », nous ne pouvions qu'être curieuses de découvrir l'histoire de la gagnante du concours. Nous n'avions pas lu son histoire sur Fyctia, donc nous avons pu la découvrir du début jusqu'à la fin.
Il faut premièrement, souligner l'originalité de l'histoire. Certes, il s'agit d'une romance de Noël. Mais Noël se déplace sous le soleil, en Martinique accompagnée par les traditions créoles qui nous ont beaucoup plu ! On a adoré découvrir un autre univers, une autre culture.
Azalea débarque en Martinique pour changer d'air et elle se retrouve face à face avec Kaï, un homme qu'elle a côtoyé pendant son enfance. Dahlia Blake nous décrit tous les combats que le personnage féminin mène dans son esprit avec une précision déconcertante. Nous avions l'impression d'être à sa place et de vouloir l'aider. Azalea est une femme forte, courageuse, pourtant elle reste brisée par son passé. Sa rationalité part en éclats quand elle rencontre Kaï, cet homme charismatique (on ne peut que la comprendre). Nous nous sommes énormément attachées à Kaï qui est vraiment décrit comme viril et qui dégage beaucoup de charisme de part ses discours et son comportement. de plus, nous ne pouvons pas écrire notre chronique sans parler de Tatie Thé qui est tellement adorable. Elle ajoute une petite touche d'humour à l'histoire qui nous a donné le sourire à maintes reprises.
Quant à la romance, nous l'avons trouvé très mignonne et par moments, sensuelle. La relation amoureuse est décrite par l'auteure, de manière tellement réaliste qu'elle nous a fait rêver. (Dahlia, tu pourrais nous trouver un Kaï ?) L'alchimie entre ces deux personnages est très forte, nous avons beaucoup aimé leurs piques, mais aussi leur moment sensuel très bien développé. Bien que nous avons beaucoup aimé cette histoire, nous avons trouvé que, à plusieurs reprises, il y avait pas mal de longueurs. À certains moments, nous nous ennuyons. Nous aurions aimé avoir plus d'étincelles entre les deux personnages vers le milieu de l'histoire.
Entre les chapitres, des flash-backs sont incrustés. Ceux-ci rendent l'histoire addictive. En effet, ils nous tiennent en haleine et nous donnent envie de découvrir le pourquoi du comment. Les flash-backs nous amènent jusqu'au pourquoi l'héroïne part de Paris pour se retrouver en Martinique. On a adoré suivre cette histoire du passé qui rend l'histoire d'autant plus intrigante.
Enfin, la fin est très émouvante. L'histoire n'est pas une romance de Noël banale, loin de là, il s'agit d'un roman abordant des thèmes assez durs. Nous ne pouvions qu'être émues (nous n'en dirons pas plus pour ne pas vous spoiler). Quant à la plume de l'auteure, nous l'avons trouvé juste magnifique, une plume poétique, travaillée et fluide !
Pour conclure, si vous aimez les romances de Noël originales qui vous donneront envie de pleurer et de rire, foncez !
On remercie infiniment la maison d'édition pour l'envoi et leur confiance !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
DulivreauxlarmesDG
  07 octobre 2021

🌸 Mon avis 🌸
J'ouvre officiellement la saison des « romances de Noël » .
Avec son résumé plus qu'alléchant il m'avait tout de suite tapé dans l'oeil .
Soyons honnête je l'ai dévoré !
Partir au soleil pour Noël , ça vous tente ?
Direction la Martinique , avec la pétillante Azalea .
Vous l'avez devinée en lisant le résumé , Azalea vit une période difficile de sa vie et décide de tout plaquer , y compris sont fiancé avec qui elle doit se marier dans vingt-cinq jours …
Partir ou plutôt fuir , tout cela lui semble la meilleur décision mais à peine de retour dans les terres de son enfance elle tombe sur Kaï .
Et même si ils ont tout les deux bien changés , ces deux là se détestent toujours autant .
Spoil altert : joutes verbales explosives ! 😉
J'ai beaucoup ri , surtout au début , mais ne vous laissez pas berner , derrière cette couverture toute mignonne se cache des sujets bien plus sérieux et difficiles .
On y parle de sujets plutôt « tabous » et peut être pas encore assez pris au sérieux dans notre société .
Et plus j'avançais dans ma lecture , plus je comprenais le choix d'Azalea , et aussi le comportement de Kaï .
Je tiens à prévenir les âmes sensibles qu'il y a des passages très durs émotionnellement.
Au delà de ça j'ai voyagé dans des paysages luxuriants qui font rêver .
Et croyez moi , quand je vois la grisaille par la fenêtre , ça fait du bien !
Je suis tombé sous le charme de la plume de cette auteure , c'est pétillant , drôle et touchant quand il le faut .
Parfois quelques petites longueurs mais qui sont palliées par la profondeur que prend l'histoire .
Évidement je ne pouvais pas ne pas parler de Tatie Thé , comment ne pas s'attacher à ce petit bout de femme tellement touchante .
Une lecture parfaite pour voyager , rire , apprendre , se remettre en question avec une belle romance pleine d'espoir .
Je vous la recommande vivement 😉
Diana Garnier
Du livre aux larmes
———————————————————
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (17) Voir plus Ajouter une citation
ReadingbookloveReadingbooklove   17 janvier 2022
Mais j’aurais dû le savoir, de même que les promesses n’engagent que ceux qui les croient, les rêves ne trompent que ceux qui refusent d’ouvrir les yeux.
Commenter  J’apprécie          00
GaudiumSemperGaudiumSemper   21 octobre 2021
Pendant toute l’année qui va suivre, je vais me souvenir de ce moment. Le moment précis où je me suis laissée bercer par la chimère d’un amour parfait, fait de bougies et de pétales de roses, d’or et de diamants. Mais j’aurais dû le savoir, de même que les promesses n’engagent que ceux qui les croient, les rêves ne trompent que ceux qui refusent d’ouvrir les yeux.
Commenter  J’apprécie          10
GaudiumSemperGaudiumSemper   21 octobre 2021
Mais Noël, c’est plus grand que toi. C’est une fête autour du don, de cadeaux, certes, mais de soi surtout. On ne s’enferme pas à Noël. Noël, c’est sortir de chez soi, de ses préoccupations, et penser aux autres. On ouvre son cœur et sa table pour les fêtes. C’est la façon qu’ont trouvée les femmes et les hommes de donner de l’amour à ceux qu’ils aiment afin qu’ils le portent avec eux toute l’année. Noël, c’est se retrouver avec les siens, c’est pouvoir déposer les tracas, la fatigue et les peines que la vie nous inflige sous le sapin. Noël, c’est partager la joie d’être ensemble. En bref, et je suis désolée de te l’apprendre, Noël n’a rien à voir avec toi ou ton anniversaire, ma chérie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
GaudiumSemperGaudiumSemper   21 octobre 2021
Les rires chevauchent les discussions animées, le bruit de papier cadeau froissé et de tasses de chocolat échangées. La mélodie du bonheur, quoi. Et pourtant, je suis rongée par le sentiment si familier d’en entendre l’air sans en reconnaître les notes, de voir les autres heureux sans arriver à entrer dans leur monde. Mon univers est froid, aux bordures aussi opaques qu’invisibles, et peuplé de tourments que je suis la seule à pouvoir entendre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
BlogdelyosaBlogdelyosa   31 octobre 2021
« - Tu sais que tu vas me payer ça ?
Sa tête tombe en arrière alors qu’elle éclate de rire, dévoilant sa poitrine parfaite.
- Oh Kaï…tu vas ramer pour trouver un truc aussi humiliant que toi qui danses en justaucorps fluo.
- Oh ! Azalea…je vais trouver, crois-moi. On n’a pas fini de compter les points. »
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : martiniqueVoir plus
Notre sélection Roman d'amour Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura




Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1235 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre

.. ..