AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 0259013897
Éditeur : Forgotten Books (29/04/2018)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Histoire des Peintres de Toutes les Écoles
École Allemande
Volume 9
par MM. Charles Blanc, Paul Mantz, Auguste Demmin
1883

Dans ce neuvième volume de l’Histoire des Peintres de Toutes les Écoles qui présente l’École Allemande. M. Charles Blanc, Paul Mantz et Auguste Demmin nous propose une introduction à l’histoire générale et l’évolution de l’art pictural de cette époque. Par la suite il nous présente une belle collection ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
JacopoJacopo   17 novembre 2018
Cranach, protestant, n'était pas resté catholique dans sa peinture, comme Albert Durer, l'artiste religieux et romantique à la fois, qui n'appartient nullement à la Réforme. Voué, il est vrai, ardemment aux idées nouvelles, celui-ci était resté presque orthodoxe comme artiste, et n'a prêté ni son pinceau, ni son burin, à la guerre faite au pape et aux couvents. Le chef de l'École franconienne, né un an avant Cranach, en 1471, et qui avait voyagé en Italie, s'est trouvé durant sa vie dans un milieu tout différent de celui où vécut le maître de Wittemberg. Peintre de l'empereur, en relations, même pendant son voyage en Belgique et en Hollande, avec autant d'adhérents de l'Eglise romaine que du protestantisme, il est resté plus éloigné de cette trempe imployable que les caractères contractent souvent dans un entourage sans mélange, où tout penche d'un seul et même côté. Si ces deux grands maîtres se ressemblent pour l'honnêteté et d'autres qualités morales, ils sont donc restés très différents l'un de l'autre, comme artistes, et cela autant pour la conception que pour l'exécution.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
JacopoJacopo   17 novembre 2018
Quand Dürer sait ennoblir et élever jusqu'à l'épopée la trivialité des sujets locaux, Cranach, au contraire, a soin de ne rien poétiser, de n'oublier aucune laideur, mais aussi aucun charme de la chair nue, et souvent même d'enlaidir et de rapetisser encore la petitesse de la vie mesquine de tous les jours. Pour la conception de la beauté de la femme, cependant, Lucas l'emporte sur le grand Dürer, à qui cette beauté échappe souvent et dont les saintes vierges mêmes offrent des figures grêles et une constitution chétive qui restent loin de l'idéal chrétien des Écoles colonaise et souabe. Les vierges, comme les autres femmes de Cranach, sont belles, gracieuses, pleines de vie et de santé, exemptes cependant de l'exubérance de chairs à la Rubens ; — elles ont quelques rapports avec les femmes des tableaux italiens.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
JacopoJacopo   22 mai 2018
L'école allemande a eu, avant sa décadence, amenée par les calamités des guerres de religion, quatre époques principales où son influence a produit un changement plus ou moins profond dans la conception artistique de l'Europe.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : peintre allemandVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox


Lecteurs (1) Voir plus




Quiz Voir plus

1984, Georges Orwell

Déjà, on va commencer avec simple pour ne pas avoir 0% :-) Comment s'appelle le personnage principal de ce roman ?

Winston
Syme
Georges
Aucune de ces 3 propositions.

8 questions
109 lecteurs ont répondu
Thème : 1984 de George OrwellCréer un quiz sur ce livre