AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2746744775
Éditeur : Autrement (22/02/2017)
Résumé :
Les conflits enchevêtrés du Moyen-Orient paraissent insolubles. Au cœur de la tragédie, et comme dans un puzzle absurde, les frontières entre territoires se heurtent aux frontières entre identités :comment être arabe dans un État juif, juif dans un État arabe, sunnite dans un État chiite, chiite dans un État sunnite, chrétien dans un État musulman, kurde dans un État arabe, arabe dans un État kurde, kurde dans un État turc... ? Les peuples sans nations (comme les Ku... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
JeanPierreV
  03 décembre 2017
Tous les jours - ou presque, les journaux télé, radio ou papier nous rappellent l'état de crise du Moyen-Orient... crise durable entre Israël et les Palestiniens, attentats meurtriers, terrorisme, guerres civiles, problèmes irakiens et syriens...et ceci malgré la présence de troupes occidentales, malgré les interventions multiples des États-Unis, de la France, de l'Angleterre, de la Russie. Les sommets se multiplient, la paix n'est toujours pas au rendez-vous. Une paix qui semble impossible
C'est devenu un lieu-commun que de parler de la poudrière du Moyen-Orient
On n'y comprend souvent plus rien.
France-Inter me fit découvrir ce livre en juin 2017, à l'occasion d'une matinale dominicale.
Les deux auteurs rappellent que par des accords conclus en 1916 -accords Sykes-Picot, du nom des deux diplomates qui les élaborèrent- la France et le Royaume-Uni ont décidé de partager l'Empire ottoman et ont défini arbitrairement leurs zones respectives d'influence, en traçant des frontières artificielles leur convenant, frontières faisant fi du tracé des frontières existantes, partageant et part et d'autre des populations, kurdes, arméniennes ou palestiniennes qui furent marginalisées et oubliées par la suite. Des pays ont été arbitrairement créés : Syrie, Irak, Liban, Jordanie, sans l'avis des populations concernées. La création d'un état juif, Israël rajoutera, plus tard, de la confusion et des tensions.
Mais ces facteurs ne sont pas uniques, à ces clivages artificiels s'ajouteront des tensions internes préexistantes, souvent d'origine tribales ou communautaires...clivages et tensions instrumentalisés parfois par les puissances occidentales
Cette confusion s'ajoutera aux ressentiments des populations dirigées par la suite par des chefs d'État autoritaires, chefs de clans opprimant certaines populations et cherchant un enrichissement personnel. Ils ont fait l'actualité, certains la font toujours. Bien sûr, Russes et Américains ne pouvaient rester à l'écart. A leur ingérence, s'ajoute dorénavant celles de la Turquie, de l'Iran, de l'Arabie saoudite.
Livre fouillé, documenté, illustré de cartes présentant notamment des évolutions dans le temps. Un livre utile pour tenter de mieux comprendre. Pas toujours facile toutefois tant la situation est complexe.
Démoralisant aussi, car aucune solution ne semble se dessiner

Lien : https://mesbelleslectures.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
JeanPierreVJeanPierreV   03 décembre 2017
La trajectoire historique des Kurdes et des Palestiniens montre que la montée de leurs revendications a été largement entravée par des États qui, y voyant une menace, ont usé et abusé d'instruments visant à les contenir. les uns et les autres ont ainsi évolué au contact d'idéologies marquées d'un fort exclusivisme : les nationalismes turc et arabe pour les Kurdes et le sionisme pour les Palestiniens.(P. 102)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
JeanPierreVJeanPierreV   03 décembre 2017
Le reconfiguration du Levant dans les années 1920 a donc créé des États sans vraie nation (Liban et Irak), un État "amputé" (la Syrie), laissé des peuples sans Etats (les Palestiniens et les Kurdes) et préparé la création d'Israël en 1948. Mai si ce tournant annonçait des tragédies futures, leur intensité émane aussi de l’immixtion brutale d'acteurs dans cette histoire, qu'ils ont rendue davantage funeste . (P. 119)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : juifVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr


Lecteurs (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
14699 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre