AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 1719842949
Éditeur : Auto édition (21/08/2018)

Note moyenne : 4.79/5 (sur 7 notes)
Résumé :
Une mère, ses deux filles, un drame infernal.

Dans une cellule d'isolement, Mylène pleure sur sa vie perdue. Un mal indicible cherche à s'emparer de ses enfants, alors commence une lutte pour rester humaine et ne pas perdre pieds...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
ValerieLacaille
  16 janvier 2020
« Et le diable la toisait de là-haut. Debout. Nu. Rouge. Comme lorsqu'il l'avait prise. Ricanant d'elle. Dressé au sommet du mur d'enceinte comme à cet instant. » de qui ricane-t-il ainsi ? de Mylène, internée en asile psychiatrique. Cette femme de cinquante ans hurle, vocifère, griffe. Comment en est-elle arrivé là, à cet état qui n'est plus humain, mais pas animal non plus ?
Paul Blanchot a convoqué Faust et Méphistophélès pour réécrire une version actuelle du conte allemand qui narre leur pacte. Ici c'est Mylène, justement, qui va jouer le rôle du savant pauvre. Elle souffre d'un mal contemporain ; celui de ne pas pouvoir enfanter.
Lorsqu'une voisine lui souffle l'adresse d'un magicien indien, elle se rue chez lui. Sacrifice, sortilèges et potions entrent en jeu. Elle se soumet. Elle se donne corps et âme.
Neuf mois plus tard Cendrine et Delphine naissent. Mais attention, le démon va réclamer son dû : l'une des deux fillettes lui appartiendra. Mais laquelle ? Quand ? Comment ?
« Cendrine » est un conte cruel dans lequel le bien et le mal s'affrontent sur la place du village de Levain, situé en pays niçois. le combat a lieu de nos jours.
Le roman est dit « d'épouvante » mais vraiment, ce n'est pas le cas. C'est d'ailleurs parce que j'avais lu cette précision sur les blogs que je suis habituellement que j'ai osé me lancer dans cette lecture. D'habitude, il me suffit de lire un passage dans lequel se trouve un spectre entraperçu par le personnage principal dans un rétroviseur pour me faire endurer trois nuits peuplées de cauchemars (cf « le Signal » de Chattam !) ! Ici, pas de mauvais rêves, mais juste l'impression que des personnes vraiment mauvaises nous entourent ; il suffit d'ailleurs de regarder les informations à la télévision…
Bref, un roman noir, très noir, dans lequel on ne peut s'empêcher de se demander si effectivement, certaines personnes sont là, guidées par le bras du Mal absolu, ou si c'est simplement la nature qui dote certains d'un côté sombre, pour pouvoir éliminer les plus faibles de l'espèce. L'écriture, elle, est addictive. Son seul petit défaut a été pour moi de passer d'un personnage à un autre sans que cela soit spécifié, mais peut-être est-ce dû au format numérique adapté à ma liseuse (Kindle).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
LinstantDesLecteurs
  30 novembre 2019
La limite est ténue entre le bien et le mal, la liberté et la prison…
Ma Chère Lectrice, Mon Cher Lecteur, plongeons dans ce roman d'épouvante, éprouvant, addictif et manipulateur ! Oui, Paul Blanchot, dans « Cendrine » m'a bluffé ! Je le remercie pour sa confiance. C'est une première pour moi, et franchement, une très belle découverte.
Mylène est en proie à la douleur. Elle est prostrée dans sa chambre d'isolement. Elle repasse en boucle ce qui a fait basculer sa vie. Elle hurle de douleur, elle se déchire les entrailles et regarde le diable rire avec cet organe sonore pernicieux et orgueilleux. Elle le savait pourtant qu'elle avait pactisé avec le diable, le sacrifice est un peu de sang…
Mylène rêvé d'avoir un enfant, elle souffrait de ne pouvoir en donner à son mari… Un jour, une femme, une boutique, un rite, le diable…
Ses jumelles, Cendrine et Delphine, deux jeunes Nymphes blondes, magnifiques, angéliques. Cendrine dépasse toutes les douleurs et les rancoeurs vis-à-vis de sa mère et va lui rendre visite, quand les crises de Mylène le permettent. Cendrine n'a jamais eu beaucoup de difficulté avec sa mère et avec ces fameuses crises ! En revanche, Delphine en a pâtie ! Sa mère est certaine que c'est le prix à payer au diable pour avoir eu ses filles. Delphine est la fille du diable…
Cendrine entraîne à sa suite ses boys, une suite d'accidents ou meurtres ont lieu, Delphine rencontre un prêtre et en tombe éperdument amoureuse, Mylène tente par tous les moyens de sortir de sa cellule d'isolement… Comment un tel drame a-t-il pu toucher cette famille ? Comment le diable a-t-il pu prendre possession de…
Eh ben Mes Loulous, je vous dis que ça ! C'est addictif, on rentre dans ce livre, on se plonge dans la folie, dans la manipulation, dans les émotions, les sentiments et on en prend plein la tronche !
La plume de Paul est fluide, il utilise des tournures franches et simples. Une expression écrite poignante qui nous colle à la peau, qui nous retourne les tripes, qui nous accroche au coeur !
Des sujets forts comme la manipulation dans tous ces états, la protection de la famille, les liens filiaux, les liens viscéraux, l'équilibre du bien et du mal, l'amour, l'amitié, l'horreur, la dépravation, le fric, le sexe, la politique, etc. Oui, c'est coup de poing versus coup de coeur ! C'est fort, en émotions. On rentre dans cette histoire pour plonger dans le machiavélique et l'angélique.
L'équilibre est menacé. Au sortir de l'enfance, les jeunes adultes se questionnent, se positions, analysent et agissent.
Paul Blanchot, arrive en toute simplicité à imbriquer toute la noirceur, tous les mécanismes ombrageux de notre monde, toutes les relations de cause à effets de nos âmes. Des petites touchent de réflexion, des notes pures et des mentions fourbes.
La sournoiserie s'insinue, se fraye un chemin dans nos âmes, se bat avec le rationnel et la raison. La beauté et la nécessité. Les sentiments plus forts que le discernement. le côté bestial reprend le dessus, on plonge dans une autre dimension…
J'ai aimé ce livre, je me suis sentie envoûté, transporté et parfois je me suis même demandé pourquoi j'avais autant de sentiments accrochés à ce livre ! D'une c'est bien écrit, l'histoire est hyper bien orchestrée, surprenante et scotchante ! de deux, il fait écho à des points ancestraux tels que le bien et le mal. le conventionnel et l'irrationnel. C'est divertissant, plus que ça, c'est se couler dans une histoire, plonger à corps perdu à l'intérieur, l'intégrer et en ressortir vidé !
Bravo, c'est un coup de maître ! C'est fluide, on ne voit pas tourner les pages, dès que l'on quelques minutes on se plonge dans les mots, avec délectation, avec envie et c'est effrayant !
Ma Chère Lectrice, Mon Cher Lecteur, je ne peux que vous inviter à découvrir cette histoire « Cendrine » de Paul Blanchot ! C'est une plongée dans ce roman d'épouvante, éprouvant, addictif et manipulateur ! Ne vous fiez pas aux apparences, elles sont trompeuses et machiavéliques !

Lien : https://linstantdeslecteurs...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Lillyunlivre
  01 août 2019
🦋L'HISTOIRE🦋
Il y a un peu plus de 19 ans de cela, une femme désespérée d'avoir des enfants. Elle fit ce qu'elle n'aurait pas dû faire, un pacte avec le diable pour obtenir ce qu'elle souhaitait par-dessus tout. Son rêve se réalise et ses jumelles voient le jour, mais le diable n'est jamais loin.
Aujourd'hui, Mylène est enfermée dans un centre psychiatrique en soin spécialisé après des années à avoir maudit et maltraiter ses filles, Cendrine et Delphine qui ont bien grandi.
Le diable se cache non loin d'elles, elle en est persuadée et sait que ses filles sont en danger. Elle fera tout pour sortir de cet enfer où elle est enfermée.
Pendant ce temps où nous plongeons avec elle dans ses souvenirs douloureux, nous en découvrons un peu plus sur les jumelles.
Mylène à qui tout semble réussir, populaire, aimé et ambitieuse, elle parvient toujours à ses fins et semble particulièrement attachée à sa jumelle.
Delphine, qui se reconstruit de son enfance difficile où elle fut toujours le bouc émissaire de sa mère, vit toujours sous la protection de sa soeur, elle est la douceur incarnée et ne cherche qu'à vivre paisiblement sa vie, tout en réussissant ses études de droit.
Un évènement va bouleverser la tranquillité de leur quotidien. Pour Cendrine, c'est la mort de ses trois meilleurs amis qui réveille de vieux démons et pour Delphine, c'est l'arrivée d'un nouveau prêtre dont seul le regard chamboule tout son être.
Alors, alors, alors,
Adorer est un faible mot ! J'ai dévoré cette histoire en deux ou trois bouchées. le style de l'auteur est juste parfait en mon sens, les retours en arrière nous permettent de mieux comprendre le comportement inqualifiable envers ses deux petites filles dès leur plus jeune âge, on ressent avec elle la haine qui l'habite et la folie qui s'empare d'elle lors de notre retour au présent. L'envie de tordre le cou à la cause de ses malheurs est intense et pourtant, il est impossible de lui pardonner ses excès.
Au fur et à mesure qu'on progresse dans l'histoire, on a des éclaircissements sur ce qu'il s'est vraiment passé à certains moments, on découvre le profil de ses deux soeurs atypiques.
On en vient à détester l'une d'elles et à s'attacher à l'autre.
J'ai été totalement conquise, en mode addict, j'emmenais mon livre partout avec moi (au point de faire cramer mes nuggets dans le four alors que j'étais juste à côté !), un besoin intense de connaitre la finalité, parlons-en (ou peu, pas de spoil). La fin est juste incroyablement horrible ! Je n'en dis pas plus, mais pendant un instant j'ai souhaité supplier l'auteur de modifier au moins un seul détail à son histoire…
🦋LA CONCLUSION🦋
Une superbe histoire d'horreur, ni un cas de possession ou de maison hanté, mais l'histoire d'une famille maudite qui saura vous surprendre.
Lien : https://lillymohre.wixsite.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MilleetunepagesLM
  26 juillet 2019
Le commentaire de Martine : COUP DE COEUR!
Nous sommes en plein roman horrifique avec une mère et ses deux filles. Un drame familial où règne le Mal en permanence, des relations difficiles. Cette mère hospitalisée en psychiatrie, car elle est convaincue que le diable a pris possession du corps de sa fille. La mère qui a eu des jumelles, Delphine et Cendrine qui sont vraiment différentes. Les filles devenues adulte, démontrent de plus en plus que Cendrine à un côté maléfique, manipulatrice, super-intelligente et machiavélique tout l'opposé de sa soeur Delphine que la matriarche a violentée durant plusieurs années.
Des personnes hautes en couleur, qui sont marquantes par leurs personnalités et leurs manigances, dans cette histoire, trois héroïnes qui portent en elle, un côté sombre qui alimente le mystère. Tout au long de ma lecture, j'ai adoré l'intrigue qu'installe Paul Blanchot, remplie de récits horrifiques vécus par Delphine et Cendrine, une ambiance familiale qui donne des frissons, des relations néfastes et empoissonnées. On essaye au cours de la lecture de comprendre chacun des personnages, mais c'est vraiment tortueux comme aventure.
Je peux vous dire que ce roman est un Coup de coeur flagrant puisque j'adore quand l'auteur amène un terrain psychologique lourd et sinueux. Que j'ai aimé et haï ces femmes en même temps. Je pense que Paul Blanchot a réussi le mandat, avec ce livre, de créer un roman d'épouvante sans qu'il y ait des scènes remplies de sang et de violence physique. Je vous recommande ce roman, mais attaché bien vos nerfs, car ils vont être dans des montagnes russes.
Lien : http://lesmilleetunlivreslm...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Sami33
  12 décembre 2018
Il y a des auteurs avec qui je partage une belle amitié et même lorsque ce n'est pas un genre littéraire que je lis ou affectionne particulièrement, je me lance toujours dans leurs écrits parce que je sais que je passerai un bon moment lecture. Est-ce le cas avec "Cendrine" ?
Réponse :
"Cendrine" est un roman d'épouvante qui va nous entraîner dans un drame familial entre une mère et ses deux filles. Autant vous dire que pendant ma lecture, je me suis mise dans la peau de cette mère de famille sans problème car moi aussi j'ai deux filles.
Les personnages féminins cachent de lourds secrets comme tout un chacun mais les leurs vous donneront froids dans le dos tout comme leur quête. Au fil des pages, on apprend à les connaître, on essaie de les comprendre, on veut savoir pourquoi elles agissent ainsi. le mal rôde dans ces pages, faites attention à vous !
J'ai apprécié que Paul nous offre un roman au féminin même si c'est dans de l'épouvante. Les situations sont réalistes et saisissantes de vérités. le récit est rythmé, la trame bien menée. Paul nous montre dans ce récit qu'il... [suite sur le blog]
Lien : https://leslecturesdeladiabl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
pauluxpaulux   04 septembre 2018
Allongée à même le sol, elle se dodelinait pendant des heures, d'avant en arrière, comme on fait du berceau d'un bébé. Ses mains s'écartèrent de sur sa poitrine, et elle se revit dans ce qui avait été l'une des plus belles journées de sa vie : elle était au lit, nue - comme au premier jour dit-on - et contre elle, les deux petits corps roses de ses filles. Delphine. Cendrine. Deux petites jumelles ravissantes, dont la peau chaude et douce frottait contre sa peau. Elle serra les bras, rêvant de cette étreinte bienheureuse, souffrant de ne pouvoir la revivre à cet instant.
Elles étaient innocentes, alors. Juste du bonheur. À l’état pur.
Combien d'années avait-elle souffert à espérer un enfant ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
ValerieLacailleValerieLacaille   16 janvier 2020
Et le diable la toisait de là-haut. Debout. Nu. Rouge. Comme lorsqu'il l'avait prise. Ricanant d'elle. Dressé au sommet du mur d'enceinte comme à cet instant.
Commenter  J’apprécie          40
chantal13chantal13   25 juillet 2019
L'important c'est de ne pas céder
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : diableVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Ce film d'horreur et d'épouvante est (aussi) un roman

Jack Torrance, gardien d'un hôtel fermé l'hiver, sa femme et son fils Danny s'apprêtent à vivre de longs mois de solitude. Ce film réalisé en 1980 par Stanley Kubrick avec Jack NIcholson et Shelley Duvall est adapté d'un roman de Stephen King publié en 1977

Le silence des agneaux
Psychose
Shinning
La nuit du chasseur
Les diaboliques
Rosemary's Baby
Frankenstein
The thing
La mouche
Les Yeux sans visage

10 questions
613 lecteurs ont répondu
Thèmes : cinema , horreur , epouvanteCréer un quiz sur ce livre