AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2070222489
Éditeur : Gallimard (02/10/1980)

Note moyenne : 4.42/5 (sur 19 notes)
Résumé :
Parue en 1980, L'Ecriture du désastre porte à un point d'incandescence l'écriture fragmentaire telle que Blanchot avait pu la pratiquer, dans Le Pas au-delà notamment. Le texte est composé de fragments d'inégale longueur dont certains étaient antérieurement parus en revue. C'est une polyphonie, un jeu de reformulation perpétuelle, où chaque fragment a valeur d'éclat, ruinant toute idée d'unité préexistante ou finale. Au fil d'une progression en spirale autour des te... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
blanchenoir
  12 janvier 2016
Aucune critique sur L'écriture du désastre ?
Je me lance....
"Entre l'homme de foi et l'homme de savoir, peu de différences : les deux se détournent de l'aléa destructeur, reconstituent des instances d'ordre, en appellent à un invariant qu'ils prient ou théorisent - tous deux - hommes d'arrangement et d'unité pour qui l'autre et le même se conjuguent, parlant, écrivant, calculant, éternels conservateurs, conservateurs d'éternité, toujours en quête de quelque constance et prononçant le mot ontologique avec une ferveur assurée."
"Reste l'innommé au nom de quoi nous nous taisons".

Dès le début de ce livre de Blanchot, on sent l'ambiance des Camps de la mort. Pourtant, ce n'est qu'à la moitié de ce livre remarquable que Blanchot nous parle d'Antelme et de son grand livre, L'espèce humaine.
La mort, le désastre, la patience et l'écriture : tout est là. Un là qui n'est pas un "il y a", un là qui ne se donne pas, ni présent ni absent, hors de la pensée dialectique, à côté de la logique.
Blanchot est ici proche de Heidegger et de Lévinas. Ses aphorismes, splendides, nous rappellent parfois Cioran.

L'écriture du désastre demande une lecture lente. L'exigence fragmentaire nous est confiée. A côté du système et de l'étymologie, Blanchot indique, le fragment. La réserve ; une parole neutre, déliée d'un je fondateur. Pas de Je chez Blanchot... le lecteur goûte et se sent apaisé... La lecture de ce livre provoque un dépaysement total. Nous sommes face à une pensée inconnue qui se cherche mais jamais ne se trouve...Blanchot nous fait appréhender la dérive du sens pour un autre langage, langage de l'autre ? Un langage troué par le silence.
Dans L'écriture du désastre, l'écrivain, le critique littéraire et le philosophe sont les multiples narrateurs. Narrateurs d'un désastre qui est aussi celui là même de l'écriture, de la parole.
"Ecrire, certes, c'est renoncer à se tenir par la main ou à s'appeler par noms propres, et en même temps ce n'est pas renoncer, c'est annoncer, accueillant sans le reconnaître l'absent - ou, par les mots en leur absence, être en rapport avec ce dont on ne peut se souvenir, témoin du non-éprouvé, répondant non seulement au vide dans le sujet, mais au sujet comme vide, sa disparition dans l'imminence d'une mort qui a déjà eu lieu hors de tout lieu".
Merci Corinne de m'avoir fait découvrir L'écriture du désastre. Sarah Kofman m'avait interpellée il y a dix ans sur Blanchot dans son livre sublime Paroles suffoquées, c'est le moment pour moi de le lire...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          306
Citations et extraits (22) Voir plus Ajouter une citation
blanchenoirblanchenoir   12 janvier 2016
Ecrire, certes, c'est renoncer à se tenir par la main ou à s'appeler par noms propres, et en même temps ce n'est pas renoncer, c'est annoncer, accueillant sans le reconnaître l'absent - ou, par les mots en leur absence, être en rapport avec ce dont on ne peut se souvenir, témoin du non-éprouvé, répondant non seulement au vide dans le sujet, mais au sujet comme vide, sa disparition dans l'imminence d'une mort qui a déjà eu lieu hors de tout lieu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
blanchenoirblanchenoir   01 janvier 2016
L'angoisse de lire : c'est que tout texte, si important et si intéressant qu'il soit (et plus il donne l'impression de l'être), est vide - il n'existe pas dans le fond ; il faut franchir un abîme, et si l'on ne saute pas, on ne comprend pas.
Commenter  J’apprécie          120
blanchenoirblanchenoir   03 janvier 2016
Ne nous confions pas à l'échec, ce serait avoir la nostalgie de la réussite.
Commenter  J’apprécie          260
moraviamoravia   25 novembre 2015
Si le livre pouvait pour une première fois vraiment débuter, il aurait pour une dernière fois depuis longtemps pris fin.
Commenter  J’apprécie          130
blanchenoirblanchenoir   09 janvier 2016
Dans le travail du deuil, ce n'est pas la douleur qui travaille : elle veille.
Commenter  J’apprécie          200
Videos de Maurice Blanchot (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Maurice Blanchot
Leslie Kaplan L'excès-L'usine éditions P.O.L: où Leslie Kaplan tente de se souvenir comment a été publié "L'excès-L'usine" en 1982 aux éditions P.O.L/Hachette, puis ré-édité aux éditions P.O.L en 1987, et où il est notamment question de Paul Otchakovsky-Laurens, de Maurice Blanchot et de Marguerite Duras, à l'occasion de la parution en 2018 de Mai 68, le chaos peut être un chantier, à Paris avril 2018 "L?excès-l?usine montre de face l?usine, le travail à l?usine et le devenir de ceux qui y vivent, leur enfermement dans cet espace immense, dans « la grande usine univers », infini en morceaux. L?usine est vécue au féminin, ce qui rend son impersonnalité d?autant plus impersonnelle (le « je » cède la place au « on ») et le « cela » vécu dans l?usine dépasse, excède tous les mots qui pourraient le décrire, ces mots sont en trop."
+ Lire la suite
Dans la catégorie : EssaisVoir plus
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature des langues romanes. Littéraure française>Essais (404)
autres livres classés : fonctionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Lancelot ou le chevalier de la charrette

Qui est l'auteur de ce roman ?

Christian de Lille
Chrétien de Troyes
Guy de Maupassant
Claude Roy

11 questions
177 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur ce livre