AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2702440169
Éditeur : Le Masque (18/09/2013)

Note moyenne : 3.56/5 (sur 9 notes)
Résumé :
Dans un monde consumé par la maladie, les multinationales s'affrontent : elles n'hésitent pas à s'introduire dans la mémoire et les pensées de leurs employés pour s'assurer leur loyauté et lutter contre toute forme d'espionnage industriel. Extracteur de souvenirs, Frank Paramont est contacté par George Warwick, son ex-employeur. Sa mission : neutraliser un mortis memoria, un phénomène dangereux pouvant contaminer le subconscient.
Mais, durant le processus, i... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Zebra
  30 décembre 2013
Tout d'abord, je remercie Babelio et les Editions du Masque pour m'avoir fait parvenir « Mémoire Classifiée », un thriller de Sylvain Blanchot, édité en septembre 2013.
Dans un futur plus ou moins lointain, post-explosions nucléaires, violemment pollué et consumé par les cancers de la peau et des poumons, les multinationales pharmaceutiques se livrent une guerre sans merci, n'hésitant pas à s'introduire dans la mémoire et dans les pensées de leurs employés pour s'assurer leur loyauté et lutter contre toute forme d'espionnage industriel. Extracteur de souvenirs, Frank Paramont -qui purge une peine de prison pour s'être illégalement introduit dans la mémoire du tueur présumé de sa femme- est contacté par George Warwick, son ancien employeur. Sa mission : neutraliser un "mortis memoria", un phénomène dangereux pouvant contaminer le subconscient et flinguer la mémoire de tout individu. S'il y arrive, c'est la liberté anticipée. L'individu concerné : Xavier Styx, un génie de l'informatique ayant travaillé à la protection des données chez Nikton -un groupe très influent- et ayant probablement conçu, par vengeance, des virus attaquant les serveurs de Nikton. Comment récupérer les données enregistrées dans le cerveau de Xavier et réparer ainsi le système informatique de Nikton ? En s'y introduisant. Pour le moins délicat ! Frank a été contacté pour ce travail car il est un des 3 meilleurs spécialistes du "mortis memoria". Xavier, qui vient d'être retrouvé mort à son domicile, était un de ces spécialistes. Quant à l'autre spécialiste, c'est Artie Schneidermann : superbement intelligent, il vient d'être interné -et trépané- pour des troubles psychologiques. Frank accepte la mission que lui confie George. il revient sur Terre, après plusieurs mois d'incarcération sur Mars. Mais, durant le processus de neutralisation, Frank -dont l'implant a été mis à jour- est victime d'une hallucination. Hallucination, réminiscence, image produite par auto-hypnose, souvenirs appartenant à quelqu'un d'autre et qu'on aurait introduit dans son propre cerveau ? Il ne saurait dire. Tandis qu'il s'enfonce peu à peu dans l'univers paranoïaque de sa propre conscience, des flashs étranges surgissent concernant la mort accidentelle d'Eva, sa femme. Car Eva a été assassinée dans des circonstances étranges, alors qu'elle s'apprêtait à découvrir le contenu de tractations initiées entre deux multinationales pharmaceutiques. Malgré cette hallucination, Frank poursuit son investigation et, assisté de Donna, il commence à recueillir les pensées de Xavier. Mais, bizarrement, sept minutes de la mémoire de Xavier ont été effacées ! Qui manipule qui, et dans quel but ? L'enquête de Frank commence, à ses risques et périls ...
On ne s'ennuie pas de la première à la dernière page. le rythme est soutenu et Sylvain Blanchot touche à ce qu'il y a ancré de plus profond en nous (à savoir nos souvenirs personnels et la façon dont nous nous y prenons pour les rapatrier). L'histoire est passionnante, le ton est juste, le suspense rappelle les thrillers d'Alfred Hitchcock. Frank est un personnage diablement attachant et, en prime, vous sortez de votre lecture avec plein de questions en tête : quelles sont les limites réelles de la science (retraitement de l'air, utilisation massive des empreintes digitales, usage des clones, pratique massive des insertions d'implants, cryogénisation, manipulation du cerveau …) ? Jusqu'où peut-il y avoir de la démocratie compte tenu du pouvoir illimité et envahissant de l'argent ? Y a-t-il une autre issue pour les hommes que celle d'un avenir Orwellien, noir et absurde ? Quelles sont les protections à mettre en place pour éviter les conflits d'intérêts entre la technostructure et les décideurs en place dans les multinationales ? A quelle architecture devons-nous nous attendre pour demain (espaces verts et buildings à l'assaut du ciel, appropriation de l'espace marin ...) ? Quelle doit être la place des polices privées ? Jusqu'où contrôler les médias ? Est-ce que le profit comme objectif suprême de l'Humanité ne risque pas de conduire les hommes à tolérer qu'on utilise leurs semblables à des fins d'expérimentation mercantile (entre marionnette et cobaye), nous entrainant à notre perte ?
Les esprits chagrin trouveront peut-être l'ouvrage un peu technique, ou pourront peut-être y voir une réutilisation du film Total Recall 610 (film sorti en 1990), à titre d'idée de départ, ou considèreront que « Mémoire classifiée » empreinte par trop à Brazil ou au 5ème élément. Et alors ? le monde décrit par Sylvain Blanchot est métallique, froid et passablement déshumanisé mais il est assez original, bien construit, addictif et fait réfléchir : je mets donc 4 étoiles et vous en recommande la lecture. Sylvain Blanchot, né en 1972, a travaillé comme graphiste puis comme "game designer". En 2010, il remporte le Prix du premier roman du Festival du film policier de Beaune. Sylvain Blanchot, un auteur exigeant, à découvrir absolument !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          390
Gwelan
  22 juin 2014
Il est bien sombre ce futur décrit par Silvain Blanchot ! Pollution, maladie, ...
Une histoire bien menée qui découvre petit à petit la nature des personnages, le récit et l'intrigue sont, certes, intéressants mais le principal sujet reste la manipulation du cerveau du personnage central. Sa mémoire est-elle réelle ou lui a-t- fabriqué de toute pièce ? le monde dans lequel i vit est-il réel ou la réalité se trouve-t-elle dans ce qu'il croit être ses rêves ? Science fiction ? oui mais en est-on bien loin ? Cela fait froid dans le dos.Jusqu'où peut-on aller ?
Commenter  J’apprécie          51
dubruitdanslesoreilles
  03 mars 2014
La première chose qui frappe avec Mémoire classifiée, c'est l'écriture de Sylvain Blanchot : clair et efficace, le lecteur est transporté sans aucune difficulté dans le futur où évolue Frank Paramont.
On pense rapidement à l'univers de Philippe K Dick, la mégalopole high-tech et l'activité professionnelle du héros (extracteur de mémoire) invoquent des images tout droit sorties de Minority report.
On nage en plein cyberpunk, mais rassurez-vous, même si certaines procédures sont assez complexes (le fonctionnent de l'extraction de la mémoire par exemple), Sylvain Blanchot rend les explications facilement accessibles pour l'ensemble des lecteurs et c'est bien là son talent.
Maitrisant parfaitement les règles du thriller, l'auteur nous livre un récit haletant à l'intrigue bigrement bien montée.
On ressent complètement que l'écrivain travaille en tant que scénariste pour le cinéma tant Mémoire classifiée semble être taillé pour le grand écran.
Sa vision du futur proche fait vraiment froid dans le dos. L'individu perd petit à petit la propriété même de son corps au profit de firmes pharmaceutiques. Impossible me dites-vous ? Détrompez-vous, la brevetalité du corps humain a déjà commencé.
Cela faisait un long moment que je n'avais pas lu de roman d'anticipation (et encore moins de thrillers d'anticipation) et Sylvain Blanchot m'a donné l'envie de m'y remettre rapidement !
Lien : http://dubruitdanslesoreille..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Lalivrophile
  24 décembre 2013
La première qualité de ce livre est son décor très bien planté. Par de multiples détails du quotidien, l'auteur ancre son lecteur dans un univers très crédible. Bien sûr, on retrouve des topoi du genre (les robots domestiques, les vidéophones, le fait que la pollution a déréglé la nature et accru les maladies, etc), mais c'est l'immersion que j'ai appréciée. Sylvain Blanchot ne se contente pas de semer quelques notions montrant qu'on est dans de la science fiction. Tous les gestes du quotidien sont régis par ces nouveautés techniques. Outre les exemples déjà cités, on peut trouver des fleurs qui ne fanent pas, des maquillages dont on peut voir ce qu'ils donneront avant de les appliquer... La monnaie est différente de celle que nous connaissons, certaines planètes sont colonisées, etc. Je suis très loin d'avoir tout détaillé. On me dira que tout cela est très classique s'agissant de science fiction. Certes, mais j'ai apprécié la facilité avec laquelle ces éléments sont insérés dans le quotidien des personnages. Et puis, certaines de ces choses feront un peu rêver. Mention spéciale à l'idée des publicités intelligentes: j'adore le concept!
[...]
Lire la suite sur:
Lien : http://www.lalivrophile.net/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
xgalaup
  22 février 2015
Jusqu'ou l'oubli ?
Fouiller la mémoire des autres, tel était le métier de Franck Paramont avant qu'il ne se retrouve en prison pour avoir abuser de ses prérogatives en la matière. A peine sorti, le voilà à nouveau embarqué dans une histoire douteuse : explorer la mémoire d'un spécialiste de la sécurité informatique qui vient juste de mourir. C'est le point de départ de ce thriller où la mémoire, l'oubli (effacement total ou partiel de la mémoire), voir l'inscription de faux souvenirs jouent les rôles principaux dans une ambiance paranoïaque très réussie. En toile de fond, il y a les enjeux actuels de l'industrie pharmaceutique qui pose des brevets sur le vivant… et pas n'importe quoi : l'ADN !
Difficile de rentrer dans cette intrigue complexe d'autant plus que le personnage principal n'est pas très attachant, pas assez caractérisé au début, et que les personnages secondaires sont d'éphémères et fades silhouettes. La mise en place de la situation est un peu longue mais dès que l'action s'accélère, le roman fonctionne mieux, nous y croyons un peu plus et nous nous laissons emmener dans cet intrigue anxiogène.
Lien : http://xg-melanges.tumblr.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
ZebraZebra   18 décembre 2013
page 256 [...] Frank ressortit de la station, se maudissant de ne pas avoir réussi à rattraper l'individu, quand son AP le prévint d'un appel.
Il s'immobilisa sur le parvis face au bâtiment du SCDC et observa l'écran. Pas de numéro. Un appel anonyme.
A la troisième vibration qu'il ressentit au poignet, il se décida à prendre la communication :
- Allô ?
Rien, aucune image, juste un bruit de respiration. Puis une voix froide, métallique :
- Vous devriez redoubler de prudence, monsieur Paramont. Cela fait longtemps que nous vous observons.
- Qui êtes-vous ? Qu'est-ce que vous voulez ?
Des passants le dévisageaient. Pendant un moment, Frank fut submergé par le flot incessant de la foule. Puis il y eut un déclic.
Et plus rien.
Il tenta de procéder au renvoi automatique. Inutile : son correspondant avait utilisé un déviateur de communication - un masque. Impossible de localiser la provenance de l'appel. Quant à la voix, elle avait été modifiée par un appareil de déformation vocale.
Préoccupé, lançant des regards autour de lui, il regagna son véhicule. [...]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
autres livres classés : mémoireVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Sylvain Blanchot (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1709 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre