AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782822214063
64 pages
Éditeur : Jungle ! (25/05/2016)

Note moyenne : 4.11/5 (sur 101 notes)
Résumé :
Londres, 1889.
La jeune soeur du célèbre Sherlock Holmes, Enola Holmes, a décidé de vivre seule, suite à la disparition soudaine de sa mère.
Après avoir échappée à la vigilance de ses frères, et sous couvert d une fausse identité, elle ouvre un cabinet de "spécialiste en recherches, toutes disparitions".
Sa première enquête la conduit tout droit sur la piste de Lady Cecily Alistair, fille d un baronnet et adolescente loin d être bien comme il fa... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (24) Voir plus Ajouter une critique
claireo
  16 janvier 2018
Enola poursuit ses aventures, ses déguisements, ses enquêtes. Elle veut s'en sortir seule, et continuer de suivre la piste de sa mère tout en échappant à ses deux frères. Les dessins sont toujours aussi beaux que dans le premier tome, on ne s'en lasse pas.
Commenter  J’apprécie          390
Mladoria
  03 novembre 2019
Des graphismes toujours aussi beaux dans ce second tome. Les couleurs des aquarelles sont remarquablement bien rendues. La jeune Enola est passée maître dans l'art du déguisement et du jeu d'actrice. En attendant des nouvelles de sa mère disparue, elle enquête sur une autre disparition celle de la fille de Lady Alistair.
Entre les atours d'une lady, ceux d'une secrétaire de détective et d'une bonne soeur muette, elle tente de percer ce mystère.
Encore une fois, une chouette lecture avec cette petite enquête. le personnage d'Enola évolue vers de plus en plus d'indépendance et d'audace, d'émancipation vis à vis de son statut et de sa famille. de belles réflexions en fond dans ce tome.
Commenter  J’apprécie          90
lapinou_family
  05 juin 2016
Comme annoncé dans l'introduction, j'ai adoré cet album de BD, et pourtant, je ne suis pas une adepte du genre ! C'est une adaptation du roman de Nancy Springer portant le même nom.
Enola est pleine de ressources, elle est courageuse. Les plus jeunes aimeront le fait qu'elle utilise de nombreux déguisements et messages secrets codés.
Les illustrations m'ont tout de suite fait penser à celles des Carnets de Cerise, dont je vous ai déjà parlé ici. Elles sont délicates et aux tons pastel. On retrouve bien le Londres du 19ème siècle. Les dernières pages intégrent même le carnet secret d'Enola.
L'histoire est bien expliquée, j'ai compris de quoi il retournait, même si je n'ai pas lu le tome 1 (mais j'avoue que la lecture de ce tome 2 m'a donné très envie de le faire !)
Mention pépite donc pour ce très bel ouvrage !
Lien : http://lapinoufamily.blogspo..
Commenter  J’apprécie          110
Takalirsa
  19 février 2017
On retrouve avec plaisir le superbe graphisme de Serena Blasco, avec d'emblée (p.8) une superbe illustration pleine page toute en nuances de mauve ! Qui plus est le style se fait moins classique dans sa structure, avec des mises en page en arc de cercle (p.17, p.50), des plongée (p.27) et contre-plongée (p.40), un flashback à l'encre de Chine (p.47), des zooms (p.38) et des vignettes incrustées dans une grande image (p.56). le résultat est très réussi !
Côté récit, l'auteur (l'autre, l'écrivain) développe des thématiques esquissées dans le premier tome, à commencer par les atouts féminins comme outils au service de l'investigation : "étant femme moi-même, peut-être pourrais-je noter quelques détails que ces messieurs de la police auraient négligés ?". Etre une femme est définitivement un avantage et Enola est devenue reine dans l'art du déguisement et de la dissimulation ! Corset, postiches et autres voiles lui permettent d'évoluer en toute tranquillité, y compris au nez et à la barbe de son frère ! Mais si "Sherlock semble réellement se faire du souci pour moi", il n'a pas renoncé à ramener sa cadette "dans le droit chemin"... le sexisme est encore bien prégnant ("bonne à marier, en somme, comme l'auraient voulu mes frères") mais un autre sujet est au centre de cette deuxième aventure : la misère que connaissent certains Londoniens et qui avait déjà choqué Enola à son arrivée. D'ailleurs, la nuit, elle vient en aide aux plus pauvres à sa manière... Son chemin croisera celui d'Alexander Finch, un Marxiste qui "méprise les étiquettes", dénonçant l'exploitation du prolétariat et revendiquant le droit des travailleurs. Comme dans l'album précédent, "le carnet secret d'Enola" en fin d'ouvrage apporte quelques précisions sur ces différentes thématiques.
A la fin de l'épisode, après une enquête mouvementée, notre jeune héroïne se trouve à nouveau amenée à amorcer un tournant dans sa vie de fugitive... Vivement la suite !

Lien : https://www.takalirsa.fr/les..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
lirado
  30 août 2016
D'abord séries de romans policiers pour adolescents signés Nancy Springer, la série Enola Holmes bénéficie d'un nouveau souffle avec son adaptation sous forme de bandes-dessinées. le premier tome, très mouvementé, nous avait permis de faire connaissance avec la fougueuse Enola Holmes et de résoudre une première enquête dans laquelle un jeune garçon avait disparu. Cette fois-ci, Enola Holmes s'intéresse au cas de la jeune Lady Cecily Alistair qui n'a plus donné signe de vie depuis quelques jours et semble avoir été entraînée dans les bas-fonds de Londres.
Ce second tome des aventures d'Enola Holmes en BD est tout aussi convainquant que le premier. le scénario adapté du roman de Nancy Springer est bien condensé et permet d'avoir une histoire de 60 pages très riche en rebondissements et efficace. La personnalité de la jeune Enola continue de se dévoiler et de nous charmer. En effet, l'adolescente fugueuse est pleine de ressources et de courage même si ses déguisements et ses messages secrets codés ne suffisent pas toujours pour éviter les gaffes, résoudre sans anicroche son enquête et échapper à la vigilance de Sherlock Holmes…Le côté intrépide de la jeune fille, son caractère bien trempé et sa liberté font d'elle une vraie féministe dans le Londres du XIXème siècle et c'est ce qui séduit le lecteur dans la série Enola Holmes.
Au delà du scénario, c'est aussi le crayonné de Serena Blasco qui donne à la série tout son charme. Les couleurs aux tons pastels sont délicates, lumineuses et magnifiques.
Lien : http://www.lirado.fr/enquete..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
mandrake17mandrake17   03 août 2017
Masses laborieuses, il est temps de se rebeller! L'Empire est bâti sur le dos du peuple. Nous sommes exploités par les capitalistes! Les ennemis de l'ordre! Le droit des travailleurs. Nous devons réclamer ce qui nous revient de droit. L"opium du peuple! C'est par décret divin, à ce qu'ils disent, que les travailleurs doivent s'échiner... Tandis qu'une poignée de fainéants... entourés de femmes de chambre et de valets de pied, qui passent leur temps à ne rien faire, à part se changer cinq fois par jour... Par deux fois, nous nous sommes rassemblés ici. La loi nous y autorise. Et la police nous a chassés! La prochaine fois, nous ferons flotter les drapeaux de la révolution.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
TakalirsaTakalirsa   19 février 2017
Si une jeune fille fuit au bras d'un soupirant, elle sera vue comme sotte et naïve. Tandis qu'une lady qui lit Marx sera jugée comme dérangée et prête à n'importe quoi.
Commenter  J’apprécie          50
mandrake17mandrake17   03 août 2017
- Das Kapital? Vous êtes sûre de vouloir lire ce torchon?
- Je vous promets qu'après y avoir jeté un coup d'oeil, j'en fais un cale-porte.
Commenter  J’apprécie          20
mandrake17mandrake17   03 août 2017
Le seul moyen de rester libre, en tout cas jusqu'à nouvel ordre, est de vivre comme mon prénom le suggérait. Seule.
Commenter  J’apprécie          10
mandrake17mandrake17   03 août 2017
Si une jeune fille fuit au bras d'un soupirant, elle sera vue comme une sotte et naïve. Tandis qu'une lady qui lit Marx sera jugée comme dérangée et prête à n'importe quoi.
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Video de Serena Blasco (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Serena Blasco
Payot - Marque Page - Serena Blasco - L'affaire Lady Alistair
CONVERSATIONS et QUESTIONS sur ce livre Voir plus
autres livres classés : DéguisementVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Lili chantilly tome 1

Comment s'appelle la jeune styliste?

Lina
Lili
Lily

6 questions
3 lecteurs ont répondu
Thème : Lili Chantilly, tome 1 : Je veux être styliste de Serena BlascoCréer un quiz sur ce livre