AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2866886224
Éditeur : Éditions Dominique Leroy (10/07/2012)

Note moyenne : 4/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Après s'être penchée sur l'histoire sexuelle du petit chaperon rouge dans le pastiche Le Petit Chaperon vert, Miriam Blaylock narre les rocambolesques aventures d'une Cendrillon dépourvue de poitrine. L'espiègle et lascive Sans-Nichon, aux prises avec le puritanisme de sa belle-mère, découvre les affres de l'amour et des désirs naissants pour un beau prince qui se croit gay...L'imagination truculente de Miriam Blaylock associée aux fines illustrations de Denis... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Bouvy
  05 février 2016
L'auteure ne donne jamais le vrai prénom de Sans-Nichon, jeune fille dont la mère fut tuée dans un accident de voiture et dont le père se remaria sans attendre à celle qui va devenir la marâtre de notre héroïne. C'est deux belles-soeurs sont odieuses et prétentieuses et sa belle-mère la relègue au rang de domestique. Pour se consoler, Sans-Nichon, belle jeune femme qui, comme son sobriquet donnée par ses demi-soeurs l'indique, n'a pas beaucoup de poitrine. Quand le bal au palais est annoncé, sa belle-mère lui en interdit l'accès. C'est sans compter sur la débrouillardise de la jeune fille qui, déguisée en jeune homme androgyne, arrive à séduire le prince. Mais, ...
C'est court, rapide et rafraîchissant. L'érotisme est léger, l'humour présent tant et si bien que c'est le sourire aux lèvres que ce lit cette nouvelle. Pastiche du conte de Cendrillon, revisité à la sauce contemporaine, ce fut un court mais intense moment de plaisir livresque. Franchement, surtout pour l'humour, j'ai adoré !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
BouvyBouvy   05 février 2016
J'ai entendu, pas la peine de gueuler. Contrairement à ce qu'on prétend, la masturbation ne m'a pas rendu sourde, Madame ma mère, répondit-elle en exécutant sa révérence habituelle, avant de foutre le camp sans attendre les calottes qui s'apprêtaient à pleuvoir.
Commenter  J’apprécie          60
Lire un extrait
autres livres classés : pasticheVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr


Lecteurs (1) Voir plus




Quiz Voir plus

L'érotisme en littérature

Lequel de ces romans de Diderot, publié anonymement, est un roman libertin ?

Le Neveu de Rameau
Les Bijoux indiscrets
Le Rêve de D'Alembert
La Religieuse

6 questions
279 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature libertine , érotisme , érotiqueCréer un quiz sur ce livre