AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782021041521
448 pages
Éditeur : Seuil Jeunesse (27/10/2011)

Note moyenne : 3.27/5 (sur 13 notes)
Résumé :
A la nuit tombée, les Pantheras errent dans la ville. Chacun pour soi et aucun pour tous, telle est la règle de ce peuple aux instincts de félins, qui cache à tous sa véritable nature. Le jour où plusieurs Pantheras sont assassinés, ça ne fait aucun doute : il y a un traître parmi eux. Alors, Gil se sent menacé. D'autant plus qu'il s'est entiché de Zoé, une jeune fille qui ignore encore qu'elle appartient, elle aussi, au peuple de la nuit... Osera-t-il enfreindre la... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Witchblade
  07 avril 2013
Livre découvert en furetant de ci de là pour changer :-)
En premier lieu, la couverture a accroché mon regard. On y voit un demi-visage de jeune femme au regard ambré et à côté d'elle, un oeil de fauve particulièrement envoûtant. le résumé m'a, ensuite, intrigué avec son histoire de Pantheras et de meurtres. Celui-ci m'a permis de définir le genre du livre, c'est-à-dire l'urban fantasy, et d'aiguiser un peu plus ma curiosité. J'aime particulièrement ce style depuis que je l'ai découvert avec « Merry Gentry ». Et depuis, je découvre de nouveaux auteurs (principalement des femmes d'ailleurs) faisant de l'urban fantasy dans des univers bien particuliers comme la météorologie avec « Gardiens des Éléments ».
Le début a été un peu laborieux car je ne me souvenais même pas que le personnage principal était un homme tellement l'habitude que ce soit une femme ^^ Les chapitres sont alternés entre cet homme Gil connaissant son statut de Panthera (racontés à la 1ère personne) et une jeune fille de 16 ans, Zoé, qui découvre bon gré mal gré son nouveau statut avec tous les inconvénients qui vont avec (chapitres racontés à la 3ème personne).
Gil a rencontré Zoé dans une discothèque et essaye de la protéger comme il peut car une de leurs principales lois est « Chacun pour soi et aucun pour tous ». Grâce à quelques éléments, on peut situer l'histoire dans le temps, soit en 2010, mais difficilement dans l'espace... Je pense que l'action se déroule dans une ville allemande mais sans certitudes, on nous donne des informations sur les différents lieux d'où viennent les personnages mais sans plus de précisions sur leur nouveau foyer.
En même temps, certains des plus anciens Pantheras de la ville sont retrouvés morts aux 4 coins de celle-ci. Gil va tout faire pour protéger Zoé du danger et essayer de trouver des réponses grâce à un des leurs et aux mythes et légendes.
Les descriptions des personnages se font petit à petit au gré des rencontres et des a prioris de Gil et Zoé. On découvre les personnalités de chaque personnage à travers leurs faits et gestes, et non une réelle description. Nous vivons en même temps qu'eux et à travers eux, ou plus exactement au travers de Gil et Zoé suivant les chapitres.
L'alternance des chapitres est d'ailleurs très bien faite, de façon à ce que nous ne perdons pas une miette de ce qui se passe dans leur univers. L'auteur a même changé l'écriture des phrases, la police si vous préférez, suivant le personnage. La transition se fait ainsi plus facilement. Une police en gras et arrondi pour Zoé et une police normale, type Times, pour Gil.
Le style de l'auteur est agréable à lire, elle sait nous donner envie de continuer à tourner les pages malgré un début d'action aux environs de la 200ème page. Il lui a fallut du temps pour nous présenter les 2 personnages principaux au travers de leurs doutes, de leurs peurs et de leurs questions. Mais elle a su rendre la lecture agréable. Et puis, je savais grâce au résumé que la situation allait finir par se débloquer. Donc la curiosité aidant, j'ai continué ma lecture pour savoir comment elle se débloquait et ainsi connaître la fin de cette histoire. Les questionnements de Gil y aident beaucoup aussi car on se pose les mêmes questions que lui sur l'origine des Pantheras, le Codex et pourquoi certains hommes deviennent Pantheras et d'autres restent des hommes toute leur vie.
Les Pantheras sont en réalité le nom latin de la race des grands félins. Il y a ainsi le léopard (ou panthère), le lion, le tigre, le jaguar et la panthère des neiges (ou once). Au fil des rencontres de Zoé et Gil, nous découvrons qu'il existe d'autres Pantheras comme le lynx, le guépard et le puma. Quand les personnages se fondent dans leurs ombres de félins, ils peuvent courir, sauter et grimper aux arbres, ils n'ont pas le vertige.
Une fois tous les éléments mis en place, Zoé, Gil et leurs amis partent à la recherche de(s) meurtrier(s) des anciens Pantheras, sous-entend les plus vieux Pantheras de cette ville. Un des anciens les aidera dans leur quête de la vérité malgré sa mort et grâce aux multiples recherches qu'il a effectué pour comprendre les Pantheras et leur origine.
La seule chose que je regrette dans ce livre est que le dénouement se fait trop rapidement, seulement 20 pages :-( Je pense qu'il aurait mérité d'être un peu plus long, surtout au vu de la longueur du démarrage, bien qu'en ne sachant pas ce que l'auteur aurait pu rajouter d'autre sans faire du remplissage...
Néanmoins, j'ai eu du mal à lire la fin car je n'avais pas envie de quitter mes nouveaux amis Zoé et Gil. Au fil des pages, on apprend à les connaître et à les apprécier. Nous apprenons également à mieux connaître les Pantheras et leur environnement. On est complètement immergé dans leur monde si particulier fait d'humains et d'ombres.
Ce livre n'est pas un coup de coeur mais il en est très proche tellement j'ai aimé l'univers des Pantheras. Pour une fois, je regrette presque qu'il n'y est pas une suite à ce tome. Je suivrais néanmoins le travail de cette auteur dont j'ai beaucoup apprécié le style d'écriture ainsi que le changement de police pour nous aider à nous immerger avec Zoé ou Gil.
Une excellente découverte donc :-) Et que je vous conseille donc de découvrir à votre tour :-) Un univers très particulier et une mythologie qui se met en place petit à petit au gré des découvertes de chacun des personnages et que l'on apprend à connaître au travers des jugements de Zoé et Gil :-)
Sur ce, bonnes lectures à vous :-)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          212
noisette2011
  09 novembre 2012
Premier livre dans le cadre d'un partenariat avec Club de lecture et les éditions Seuil Jeunesse. ^^. Je tiens donc à les remercier de leur confiance pour donner mon avis sur ce livre.
En tout premier lieu je vais parler des personnages : cette histoire est à deux courants, nous suivons tour à tour les aventures de Zoé ( récit à la troisième personne ) qui se découvre des moments de "black-out" où elle ne sait pas ce qu'elle a fait, ni comment elle a bien pu faire pour se retrouver dans de drôles de situations. Et Gil ( récit à la première personne ), un sans papier qui a fui Paris et sa famille afin de les protéger de sa propre personne, qu'il considère comme dangereux pour son entourage.
J'ai aimé le personnage de Zoé, c'est une jeune fille en qui l'on peut se retrouver par moment, un peu déboussolé, déçu par son premier amour qui en plus à été volé par sa meilleure amie, ou encore trop de responsabilités pèsent sur ses épaules pour son âge, vu que sa mère travaille de nuit à l'hôpital et pour des particuliers, et ne peut ainsi assumer de s'occuper de son petit frère et de l'intendance de la maison. J'ai appris à l'apprécier au cours de ma lecture, facilité par la découverte de sa nouvelle identité révélé par ses nouveaux "amis", si l'on peut dire.
Gil est un personnage intéressant aussi, même si j'ai eu plus de mal à me faire à la lecture de ses passages, mais je pense que cela est dû au fait que c'est un récit à la première personne masculin. Néanmoins, c'était agréable d'alterner les deux points de vues et de voir ce que chacun pense et aussi leur façon différente de voir la même situation.
Bien entendu, on ne peut échapper à l'histoire d'amour, ainsi que la jalousie d'un éventuel concurrent ( chose récurrente dans ce genre de roman ).
Bien d'autres personnages gravitent autour de ses deux-là, et chacun apporte son petit plus à l'histoire ainsi que sa propre personnalité. Et autant dire que les facettes d'un Panthera sont assez surprenantes...

Un point original avec ce roman, c'est qu'il ne traite pas du changement en animal comme les autres. Il se démarque. En effet, pas question pour les humains de se métamorphoser carrément en panthère, c'est ici proposé sous une forme d'ombre qui donne les capacités surprenantes de ses créatures aux humains et qui changent leur façon de voir et d'appréhender les choses. Pas non plus, question de meutes où l'entraide, la meute... prime avant le reste. Ici c'est chacun pour soi et pas de place pour les plus faibles...
C'est une chose que j'ai apprécier, car cela m'a changer un peu des lectures de loups-garous, changeling ... qui vivent tout le temps en meute et en huis clos.
Ici aussi, les panthères sont vraiment surprenantes de par leur façon de vivre, mais de cela je n'en dirais pas plus...

L'intrigue était intéressante, bien qu'il y ait eus quelques temps morts durant cette lecture. La plume de l'auteur est fluide et simple et il est agréable à lire. La grande écriture aussi a son petit plus ( je n'aime pas trop quand les caractères sont trop petits, cela alourdit la lecture, je trouve.).

Une très bonne lecture que je vous invite à découvrir à votre tour, même si pour ma part je n'ai pas non plus eu un coup de coeur poignant, mais plutôt un bon moment à passer. ^^
Merci encore aux éditions seuil jeunesse et Club de lecture pour ce partenariat.
Lien : http://auxpagesquidefilent.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
orbe
  04 juillet 2012
Zoé voit soudainement ses sens se développer, son odorat, sa vue, toutes ses sensations se trouvent par moment décuplées. Or elle est dans une période difficile : son petit copain l'a quitté pour sa meilleure amie et sa mère l'utilise en permanence pour garder son demi-frère, jusqu'à lui interdire d'intégrer l'élite de la course à pied de son lycée... Heureusement il lui reste sa passion, son exutoire : la danse !
Sa progressive métamorphose en "pantheras" et sa propre libération vont être possibles grâce à deux individus aux caractères opposés, le beau et intriguant Irvès et le sombre et énigmatique Gil, eux mêmes pantheras. Mais quand tous les métamorphes de la ville sont tués, à un à un, le roman bascule dans le genre policier. Qui tue ainsi les panthères, jaguars, lions et autres panthéras? Pour le découvrir il faudra d'abord arriver à mieux comprendre leur origine et le codex qui régit leur espèce...
Lien : http://0z.fr/Rgc_r
Commenter  J’apprécie          100
Nyx
  02 février 2012
Tout d'abord merci aux éditions Seuil de m'avoir permit de découvrir ce livre. J'ai découvert cette auteur - également par les éditions Seuil - avec le roman La Femme du Vampire . Revoici donc l'auteur dans un nouveau roman, traitant cette fois d'un tout autre sujet.
Les Pantheras sont une espèce à part. Des êtres humains qui ont - en quelque sorte - accepté leur part animale et vivent avec cette part en eux, leur ombre. Suivant leurs instincts, s'abandonnant parfois (black-out), ils sillonennt la ville, leur ville, suivant des territoires précis. Comme des félins, il peut être dangereux de s'aventurer sur le territoire d'un autre Panthera. le Codex dit Chacun pour soi. Aucun pour tous. C'est leur règle, leur loi. Vivre dans l'ombre, survivre.
Gil est déchiré par sa nature, protecteur et lâche, courageux et tendre, agressif et pourtant hésitant. Irvès semblent vivre pour la musique, à travers la musique, dans une sorte de cynisme désabusé. Les deux garçons vont suivre Zoé, une Panthera qui ne s'est pas encore révélée. Une jeune femme qui les attire. Une jeune fille effrayée.
A travers l'histoire de Zoé, de Gil, d'Irvès et des autres, l'auteur va nous conter l'histoire des Pantheras, leur mythologie, leurs codes, leurs vies. A travers cette aventure, ces meurtres, nous allons comprendre ce qu'ils sont, et ce qui les motivent.
C'est une façon très particulière d'aborder le thème des métamorphes, et comme pour les vampires, l'auteur s'en sort très bien. Celui-ci est même très bon. Sombre, urbain, La Nuit des Pantheras, est une histoire à deux voix très agréable à lire. Une nouvelle façon de voir les choses mais sans que ce soit pour autant bâclé. L'auteur a fait un très bon travail, et l'ensemble possède des bases solides. On peut y croire.
Le style étant ce qu'il est, et la nature même de l'histoire étant urbaine et sombre, ce roman ne pourra pas plaire à tout le monde. Je le classe en Young-Adult, parce que je pense que c'est un roman qui peut s'adapter à ce public, mais un public plus averti y trouvera également son compte, pour peu qu'on accepte une nouvelle façon de voir.
Je le recommande à tous ceux qui aiment les histoires un peu sombres, la fantasy-urbaines et les félins. C'est un roman particulier, original et captivant !
Lien : http://nyx-shadow.blogspot.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Mondaye
  12 août 2016
Bien que ce ne sois pas le coup de coeur de l'année (ni peu être même du mois, il faut dire je lis beaucoup- voir trop), cet ouvrage reste assez plaisant à lire.
Une histoire assez intéressante et bien construite, et un thème traité en filigrane qui est celui de l'acceptation de soi.
Sans atteindre des sommets, il reste d'un niveau tout à fait acceptable, et on passe un bon moment.
Commenter  J’apprécie          30


critiques presse (2)
Ricochet   28 mars 2012
Le roman est bien écrit, intriguant, et il est ancré dans un univers très urbain, parfois sombre, où évoluent des personnages insolites aux facettes multiples.
Lire la critique sur le site : Ricochet
HistoiresSansFin   12 mars 2012
Nina Blazon propose avec La Nuit des Pantheras un récit fantastique ado original.
Lire la critique sur le site : HistoiresSansFin
Citations et extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
orbeorbe   01 juillet 2012
On désigne sous le terme de "territoire" un espace dans lequel la présence de son habitant exclut celle d'individus de même sexe ou de concurrents de la même espèce.
Clic
Les chats font la distinction entre le territoire où ils habitent et celui où ils rôdent. Il est parfois aussi question de "zones fonctionnelles" (zone de chasse, zone de repos, etc...).
Clic.
Dans un espace étroit, dans les villes par exemple, les territoires de plusieurs chats peuvent se recouper.Les territoires sont alors fréquentés par des chats voisins, mais à des moments différents.
Clic.
Pour le réseau de chemins invisibles, il existe un droit de passage, dévolu à divers chats à différents moments de la journée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
WitchbladeWitchblade   09 avril 2013
Nous avons tous été gibier un jour. Les papillons sont bien des chenilles avant de sortir du cocon. Chez les Massaï, les jeunes hommes doivent courir sur le dos de dix bœufs pour obtenir leur place au village, et tuer un lion pour être chasseur. Chez nous, c'est un peu plus tordu : nous sommes des proies avant d'être chasseur.
Commenter  J’apprécie          150
WitchbladeWitchblade   13 avril 2013
La tendresse dans sa voix déclencha quelque chose en moi. Je crois que c'est à cet instant précis que je m'avouai définitivement ce que j'éprouvais pour elle. On peut aimer quelqu'un pour sa bonté ou son courage. J'aimais Zoé pour sa détermination, pour ses colères, et surtout pour cette fragilité. Pour l'amour et son attention envers ce petit garçon. Pour l'espoir qu'elle me donnait.
Commenter  J’apprécie          110
WitchbladeWitchblade   09 avril 2013
Les choses perdent peu à peu de leur importance. Un canapé de la décharge vaut tout autant qu'un lit de designer ou un banc de jardin public. Au début, j'avais éprouvé de la pitié pour des gens comme Barb, mais j'avais dépassé ce stade. La pitié demande de souffrir avec quelqu'un qui souffre. Or, Barb ne souffrait pas. Au contraire.
Commenter  J’apprécie          110
WitchbladeWitchblade   08 avril 2013
Elle se retournait si souvent que je finis par me soustraire à son champ de vision. À l'évidence, elle se sentait suivie. « C'est bien ainsi ! » pensai-je, en colère. « Mieux vaut que je te fasse peur et te pousse chez toi avant que les autres ne te voient ».
Pourtant, de nous deux, c'était certainement moi qui avais le plus peur, maintenant.
Commenter  J’apprécie          90

Videos de Nina Blazon (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Nina Blazon
NINA BLAZON -- Ascheherz
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1634 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre