AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2262034222
Éditeur : Perrin (20/01/2011)

Note moyenne : 3.3/5 (sur 5 notes)
Résumé :

Bismarck domine par sa stature et ses succès l'histoire européenne du XIX e siècle. Après avoir vaincu l'Autriche-Hongrie en 1866, il défait la France du Second Empire en 1870, ce qui lui permet de proclamer l'Empire allemand, sous la prééminence de la Prusse, dont il est le chancelier.

Pour mieux dominer le continent, ce pragmatique oriente les puissances adverses vers la colonisation au congrès de Berlin, tandis qu'il pose en Allemagne les ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
majero
  09 juin 2015
Livre intéressant. J'étais curieux de découvrir l'épisode de la guerre de 1870, mais ce n'est qu'une toute petite partie du livre.
Par contre j'ai appris que c'est Bismarck qui a unifié l'Allemagne et constitué le Reich. C'est intéressant de voir comme il a oeuvré pour préserver la paix grâce à des alliances et une répartition des forces en Europe.
Ceux qui sont intéressés par le nombre de voix que chaque parti obtient lors des très nombreuses élections seront comblés;-)
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
OlivOliv   07 novembre 2017
Face à l'agitation croissante, Frédéric-Guillaume donne le spectacle de l'indécision. Ballotté entre des partis contraires, il commence par opter pour la voie des concessions. L'abolition de la censure et le rappel du Landtag uni sont annoncés. Le 18 mars, pourtant, la situation échappe à son contrôle : la troupe tire sur la foule qui s'est rassemblée sur la place du château royal. Loin de ramener le calme, cette intervention déchaîne un embrasement général. L'armée fait bientôt face à une ville livrée à l'insurrection. Des combats sanglants se déroulent toute la nuit. Le matin suivant, le bilan s'élève à 230 morts. Atterré par la tournure tragique des événements, Frédéric-Guillaume opère un revirement complet. Contre l'avis de ses généraux, il ordonne à ses soldats de cesser le feu et de se retirer de Berlin. Allant encore plus loin dans le reniement, il s'incline peu après devant les dépouilles des victimes, puis, deux jours plus tard, arbore les trois couleurs de la nation allemande, noir, rouge et or. S'adressant aux Berlinois, il tient une harangue propre à stupéfier son entourage : "Je porte ces couleurs qui ne sont pas les miennes, mais je ne veux ni couronne ni autorité, je veux la liberté de l'Allemagne, l'unité de l'Allemagne." Dans une proclamation affichée le même jour, il conclut : "La Prusse se fond dorénavant dans l'Allemagne."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
OlivOliv   09 novembre 2017
La presse est un autre levier pour agir sur l'opinion. En 1862, entre la presse gouvernementale et la presse libérale, la balance n'est pas égale. Aux 200 000 lecteurs de la Kreuzzeitung répondent les 1 250 000 des journaux libéraux. Bismarck s'emploie à corriger ce déséquilibre. Cette action prend une double forme. Il s'agit d'abord de gagner de nouveaux titres au camp gouvernemental. Une politique de subsides aide à retourner des consciences et à convaincre plusieurs journaux d'apporter leur soutien au gouvernement. Sans jamais apparaître personnellement, Bismarck s'assure dans la Norddeutsche Allgemeine Zeitung une tribune dont il se servira désormais régulièrement pour faire passer des messages à l'intention de l'opinion, voire des chancelleries étrangères. La répression est l'autre volet de cette politique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
OlivOliv   10 novembre 2017
Bismarck entre dans cette guerre sans haine pour la France. Non que ce sentiment lui soit étranger. Bien au contraire, il l'a déjà exercé contre certains de ceux qui ont eu le malheur de se mettre en travers de sa volonté. Mais il se refuse à en faire un des ressorts des rapports entre les États, qu'il voit seulement déterminés par les intérêts. À défaut de haine, il marque à la France un mépris qu'il ne cherche nullement à cacher. Pour l'exprimer, il a des mots très durs. À Moritz Busch, un de ses proches, il confie : "Les Français ne sont pas aussi exemplaires qu'on a coutume de le dire. Comme nation, ils ressemblent à certaines gens de nos classes inférieures. Ils sont étroit d'esprit et brutaux, forts physiquement, fanfarons, impudents et, par leur comportement arrogant et violent, ils s'attirent l'admiration de ceux qui leur ressemblent." Décidément, rien de ce qui est français ne trouve grâce à ses yeux : "La France est une nation de pantins", continue Bismarck. Les Français ne pensent ni n'agissent en individus, mais comme une masse. "Ils ressemblent à trente millions de nègres serviles."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
OlivOliv   11 novembre 2017
Bismarck fut et reste le père de l'unité allemande. Sans doute, après 1945, cette partie de son œuvre, la plus importante, semblait avoir sombré. Voici un peu plus de vingt ans, bien peu auraient parié sur une réunification de l'Allemagne. Pourtant, dès qu'une brèche apparaît dans le mur de la dictature, les événements de 1989 et 1990 se chargent de montrer que c'est la division qui était artificielle. La réunification de l'Allemagne est aussi une victoire posthume du père de l'unité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
clem93clem93   14 septembre 2018
Bismarck avait résumé sa politique dans une formule bien à sa manière : " Je tiens deux figures de blason par leur collier et je les écarte soigneusement l'une de l'autre, premièrement pour qu'elles ne s'entre-dévorent pas, secondement pour qu'elles ne se mettent pas d'accord à nos dépens ".
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
Videos de Jean-Paul Bled (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Paul Bled
Retrouvez vos "Live Books" du neuvième numéro de Gérard Part En Live ici :
Une brève histoire du temps : du Big Bang aux trous noirs de Stephen Hawking aux éditions J'ai Lu https://www.lagriffenoire.com/31019-sciences-une-breve-histoire-du-temps.html
La Chorale des dames de Chilbury de Jennifer Ryan et Françoise du Sorbier aux éditions Albin Michel https://www.lagriffenoire.com/108515-article_recherche-la-chorale-des-dames-de-chilbury.html
Camarades de Pekin de Bei Tong aux éditions Calmann-Lévy https://www.lagriffenoire.com/108029-divers-litterature-camarades-de-pekin.html
Ragdoll de Daniel Cole et Natalie Beunat aux éditions Pocket https://www.lagriffenoire.com/104626-article_recherche-ragdoll.html
Les Chasseurs de gargouilles de John Freeman Gill et Anne-Sylvie Homassel aux éditions Belfond https://www.lagriffenoire.com/108123-divers-litterature-les-chasseurs-de-gargouilles.html
Filles de la mer de Mary Lynn Bracht et Sarah Tardy aux éditions Robert Laffont https://www.lagriffenoire.com/105443-divers-litterature-filles-de-la-mer.html
Sophie de Habsbourg de Jean-Paul Bled aux éditions Perrin https://www.lagriffenoire.com/104945-encyclopedie-sophie-de-habsbourg---l-impera.html
Le Bruit du silence de Léa Wiazemsky aux éditions Pocket https://www.lagriffenoire.com/108541-article_recherche-le-bruit-du-silence.html
Dans l'équipe de Staline de Sheila Fitzpatrick aux éditions Perrin https://www.lagriffenoire.com/106913-encyclopedie-dans-l-equipe-de-staline.html
L'Espoir des Neshov (4) de Anne B. Ragde et Hélène Hervieu aux éditions 10-18 https://www.lagriffenoire.com/108548-article_recherche-l-epoir-des-neshov.html
Visitez notre chaine Youtube et abonnez-vous ! : http://www.youtube.com/user/griffenoiretv/featured
#soutenezpartagezcommentezlgn Merci pour votre soutien et votre amitié qui nous sont inestimables.
Gérard Collard - Jean-Edgar Casel
+ Lire la suite
autres livres classés : allemagneVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1701 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre