AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2369350202
Éditeur : Le Passager Clandestin (11/10/2014)

Note moyenne : 2.5/5 (sur 4 notes)
Résumé :

En 1969, Blish imagine un basculement géologique causé par l’espèce humaine.
En 1969, Arthur C. Clarke, prestigieux nom de la science-fiction américaine (2001 : l’odyssée de l’espace), propose à trois grandes plumes du genre, Robert Silverberg, Roger Zelazny et James Blish, d’envisager le danger croissant encouru par l’humanité du fait du progrès technologique.
Dans sa collection Dyschroniques, le passager clandestin réédite la passionnante spé... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Osmanthe
  09 mars 2015
Une longue nouvelle écrite en 1969, qui se situe dans le courant en vogue à l'époque dans la science-fiction anglo-saxonne, la mise en garde sur les dérives de l'humanité qui maltraite l'environnement et la planète entière...
Le réchauffement climatique a provoqué la fonte des glaces de l'arctique et a déjà bien entamé le continent Antarctique, entraînant une montée des eaux...A New-York, les gens qui ont les moyens habitent aux derniers étages des grattes-ciel, pour sortir on prend son canoë et la police tente de maintenir l'ordre sur les canaux, dans une ambiance d'insécurité et d'insalubrité...Les habitants croulent sous les déchets, dans cette société de consommation qui n'a pas pensé son avenir...
Le personnage principal est patron du syndicat des employés de la société toute-puissante de collecte des ordures ménagères. Avec ses amis et tous les humains, il va devoir affronter son destin...car l'homme a par ses activités provoqué un bouleversement géologique propice à de gigantesques tremblements de terre.
Et peu importe finalement que deux thèses s'affrontent pour en expliquer les causes exactes : injections de déchets liquides dans des puits forés exprès dans le sous-sol ou déstabilisation de l'axe du pôle sud, les conséquences fatales sont là, même l'exode vers la lune imaginé n'est pas opérant.
L'intrigue en elle-même est assez mince, et je n'ai pas tellement aimé le style d'écriture.
Cependant, cette nouvelle et les notes de fin de l'éditeur ont le mérite de nous montrer que dès les années 60 et même 50, des scientifiques voyaient déjà l'humanité aller à la catastrophe, climat, pollution, surpopulation...Elle montre aussi que l'homme discute, discute, et discute encore des causes possibles, et n'agit pas, et il sera bientôt trop tard.
Enfin, autre question mise en évidence dans ce texte, la question du choix, du renoncement...que feriez-vous si le nombre de places vers le salut était limité ? S'il fallait trier, sélectionner des "élus", pour leur force, leur intelligence, leur fertilité, afin de laisser sa chance à l'espèce humaine de se réadapter sur une autre planète ? Laisser son amour sur Terre et partir ? le ou la laisser partir et se sacrifier ? Que faire de ses chats adorés ? Les élus ne seront sans doute pas nombreux...
James Blish est intéressant car il est d'un courant d'anticipation catastrophiste un peu passé de mode, que j'ai notamment beaucoup aimé chez John Brunner...Ecrasé depuis par la Fantasy, il avait pourtant le mérite de faire réfléchir sur un avenir, notre avenir, malheureusement hautement plausible.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
lilicrapota
  31 mai 2016
C'est la 4ème de couverture qui m'a intéressée, parce que j'y ai vu un rapport avec mes centres d'intérêt du moment : la géobiologie, les chemtrails, tout ce que l'homme peut faire contre lui-même, à des seules fins de pouvoir et d'argent.
Donc là, on est en plein dedans : un texte qui date de 1969 et qui s'appuie sur des faits concrets (des décrets ratifiés aux Etats-Unis, une gestion totalement arbitraire des déchets, etc) et projette les humains quelques dizaines (?) d'années plus tard, vers l'extinction de l'espèce.
Bon, je n'ai pas apprécié le style de l'auteur, sans doute parce qu'il est un peu vieillot à mon gout ; d'autre part le texte est une nouvelle, les personnages ne sont pas non plus assez creusés pour moi. Mais c'est vraiment intéressant!!!!
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
OsmantheOsmanthe   08 mars 2015
Bien sûr, il n'y avait en réalité plus de poisson nulle part si près de la côte. Il n'y en avait même plus beaucoup en haute mer. Le canal du Guatemala avait entraîné la destruction de vingt-trois mille espèces dans le Pacifique, selon le processus de la compétition évolutive, mais les dommages dans l'Atlantique n'avaient pas été aussi sélectifs. Ils avaient commencé par l'empoisonnement du phytoplancton atlantique, qui constituait le début même de la chaîne de nutrition de toute la vie marine, empoisonnement causé par les limons terrestres chargés d'insecticides et d'herbicides. La population de l'Atlantique d'un pôle à l'autre, du sprat à la baleine, n'atteignait plus que les dix pour cent de ce qu'elle avait été à l'époque où la balayeuse n'était encore que sur les planches à dessin. Quant aux bactéries, le nombre des variétés de molécules qu'elles ne pouvaient plus digérer dépassait de beaucoup celles qu'elles étaient en mesure de résorber.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
OsmantheOsmanthe   08 mars 2015
Il ne lui était encore jamais venu à l'esprit que la raison pour laquelle Dieu exige l'amour de tous, c'est qu'Il doit se sentir terriblement coupable.
Commenter  J’apprécie          10
Video de James Blish (1) Voir plusAjouter une vidéo

Panorama international de la science fiction
Emission consacrée à la place de la littérature de science fiction au niveau international avec une pièce radiophonique de Frédéric CHRISTIAN "L'ambassadeur de Xonoï (avec une voix synthétique dans le rôle de l'extraterrestre) (48'00) - René BARJAVEL, Pierre STRINATI, John BRUNNER, Eremei PARNOV (en russe, traduction simultanée), Forrest J. ACKERMAN, James BLISH, Paul ANDERSON (en...
autres livres classés : science-fictionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
2618 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre