AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782266299831
144 pages
Éditeur : Pocket (24/10/2019)

Note moyenne : 4.12/5 (sur 12 notes)
Résumé :
Une enquête racontée par...
Le 13 juillet 2011, deux plaisanciers découvrent une valise flottant dans la rade de Lorient. Elle contient le cadavre d'un homme ligoté. Dans sa poche : une clé. C’est à partir de ce seul indice qu’après plusieurs mois d’investigation, les enquêteurs parviendront à identifier l’inconnu et son assassin. Le corps était celui de Farid Ouzzane, un proxénète parisien de 55 ans.
Le commissaire Jean-Marc Bloch raconte cette affair... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
SZRAMOWO
  26 octobre 2019
Un premier ouvrage de la série lancée par Presse Pocket sur des enquêtes non élucidées ou des enquêts particulièrement longues et difficiles.
Comme dit Jean-Marc Bloch dans l'introduction : "Chez les flics, on a l'habitude d'utiliser l'expression de « belle affaire ». C'est un peu comme chez le médecin : si vous débarquez chez un dermato, par exemple, avec un boutonus vulgaris , le toubib va vous le soigner, mais ça ne l'intéressera pas plus que ça. Ce qu'il aime, c'est tomber sur un truc compliqué, un truc rare, un truc bien pourri qui lui permettra de faire état de tout son art."
Le livre est court, bien écrit et bénéficie de toute la connaissance de l'auteur, ancien flic, qui anime avec Olivier Poivre d'Arvor, l'émission "Non élucidé" sur RMC Story.
Ce qui est frappant à la lecture, c'est la similarité entre le ton TV de l'auteur et son écriture.
C'est pédagogique, humoristique, didactique, toujours bine documenté et non sans humour parfois.
La brigade marititime de la gendarmerie de Lorient s'épuisera un an et demi en recherches vaines jusqu'à ce qu'enfin deux de ses gendarmes tombent sur un indice permettre d'identifier la victime.
Comme le dit l'auteur : "Dans ces cas-là, les flics n'ont pas seulement besoin de mener une enquête sans faille : il leur faut aussi une chance inouïe."
Le récit est chronologique, et après avoir décrit minutieusement toutes les investigations menées en vain, le déclic se produit à la page 53/108.
Le récit est un hymne à l'abnégation, le sérieux et la perspicacité de nos services de police et de gendarmerie. Il met également en avant les avancées que représentent la police scientifique et l'informatique pour les enquêteurs, même si pour lui le facteur humain est essentiel : "Mais, parfois, ces logiciels enfoncent des portes ouvertes, ou bien dessinent des hypothèses totalement incongrues, comme ce fut le cas ici. Alors, qu'on ne s'y trompe pas : l'informatique ne sera jamais qu'une aide parmi d'autres dans le travail des enquêteurs. Et la machine la plus efficace pour résoudre une affaire criminelle reste, j'en ai la certitude, l'esprit humain."
Au-delà des analyses de l'auteur plusieurs réflexions viennent au lecteur :
- le caractère spectaculaire des moyens mis en oeuvre dans une enquête
- Les zones d'adhérence au quotidien entre le citoyen lambda et la délinquance notamment au travers de la prostitution et du trafic de drogue.
-La difficulté pour les enquêteurs à gérer les procédures judiciaires et la rapidité nécessaire à la conduite d'une enquête.
Une série d'ouvrages intéressant pour les amateurs du genre.
Lien : https://camalonga.wordpress...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
stokely
  02 février 2020
Je lis habituellement beaucoup de romans policiers, polars et thriller s'inspirant pour certain de véritables tueurs ou de vrai crime commis mais je lis moins de véritable récit de faits divers.
Ici j'ai sauté le pas avec ce récit qui a été écrit à quatre main avec celles de Jean-Marc Bloch qui nous narre cette enquête comme personne.
Le récit est court 140 pages, je connaissais déjà plus ou moins cette histoire qui est passé à de multiples reprises à la télévision.
Cependant le style est fluide et Jean-Marc Bloc ainsi que Rémi Champseix savent parfaitement narrer cette enquête.
Commenter  J’apprécie          110
YvonS
  05 décembre 2019
Raconter un fait divers, ou plutôt l'enquête qui en découle, comme un polar. C'est à dire avec un mélange de fiction et de réel pour rendre ça moins rébarbatif. C'est vivant, vite lu (idéal à lire dans un train ou un avion, le livre est très mince et léger). Il s'agit d'un meurtre sordide récent : celui d'un petit maquereau retrouvé en pleine mer (oui, c'est fait exprès !😄 ) dans une valise flottant sous le beau ciel de Bretagne.  On suit très concrètement l'enquête de la gendarmerie, leurs hypothèses,  les techniques d'identification actuelles, le travail de fourmi des gendarmes,  leur patience... pour aboutir après plusieurs années à l'arrestation de l'assassin.On ne s'ennuie pas une seconde, ça n'est ni fastidieux ni horrible (encore que l'autopsie est.... non, je ne dirai rien). Petit reproche,  on aurait bien aimé quelques photos...
Commenter  J’apprécie          10
collectifpolar
  13 novembre 2019
Pocket se lance dans le récit de faits-divers avec deux conteurs hors-pair, et ce livre est un des 3 premiers de cette nouvelle collection! Tout est vrai, le mystère est...
toujours résolu à la fin : pour ce tome-ci, il s'agit de L'affaire Farid Ouzzane
En juillet 2011, le cadavre ligoté et enfermé dans une valise de Farid Ouzzane, proxénète de 55 ans, est découvert en rade de Lorient. Il a été identifié grâce une clé retrouvée dans sa poche. Les soupçons se portent sur deux prostituées.
Le 13 juillet 2011, deux plaisanciers s'offrent une sortie en mer. A peine sorti, il découvre une valise flottant entre deux eau dans la rade de Lorient. Les enquêteur ramène la valise à quai afin de l'examiner. Ce qu'il découvre à l'intérieur est stupéfiant. Un homme était âgé d'environ 50 ans. le visage du cadavre est recouvert d'une couche de ruban adhésif. Il est apparemment mort par asphyxie.
La valise elle a été lestée de cordes pour filets de pêche et d'haltères.
Impossible pour la police de mettre un nom sur cet homme. Un corps sans identité, sans histoire, de tatouage, aucune cicatrice. Rien
Le remake de l'affaire de la malle à Gouffé ?
Un seul indice, les vêtements - plutôt chics - de la victime.
La brigade de gendarmerie maritime de Lorient patauge mais continu son enquête en eau trouble.. Il vont finir par trouvé la clé de l'énigme par l'intermédiaire d'une clé USB, un autre indice retrouvé sur le cadavre. Une Cl" USB Vachette.
Alors le cluedo maritime va pouvoir enfin se jouer.
Et en va suivre pas à pas cette enquête racontée par le commissaire Jean-Marc Bloch et Rémi Champseix.
Lien : https://collectifpolar.com/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Clemguipo
  31 mars 2020
e commissaire Jean-Marc Bloch raconte ses enquêtes à Rémi Champseix qui les met en mots.
Dans cette affaire, 2 plaisanciers lorientais découvrent une valise contenant un cadavre. L'affaire est confiée à la brigade maritime de Lorient qui peu habituée à ce genre d'enquête va véritablement mettre tous les moyens de son côté afin de pouvoir résoudre celle-ci. L'enquête va piétiner pendant longtemps jusqu'à ce qu'un indice la relance.
Je vous laisse découvrir la clé de l'énigme par vous-même où la réalité dépasse la fiction. 🗝️
Les editions_pocket ont édité dans la même collection "Teknival sanglant" et "le mystère du pâtissier exécuté", son prix plus qu'abordable (4,95€) est à souligner.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
SZRAMOWOSZRAMOWO   26 octobre 2019
L’histoire commence le mercredi 13 juillet 2011 à Lorient. Dans la matinée, deux amis quittaient le port du Morbihan à bord de leur petit voilier, le
Rainbow II
. Cela faisait quelques jours qu’ils cabotaient le long de la côte. Ils avaient dormi à Lorient et mettaient le cap sur l’île de Groix, où ils prévoyaient de passer la nuit après avoir assisté au feu d’artifice du 14 Juillet. À bord, ils avaient embarqué l’avitaillement nécessaire pour la journée : sauciflard et blanc sec.
Le ciel était bleu foncé, la glacière aussi, et une fois la grand-voile hissée, le bateau glissait gentiment en s’éloignant de la côte. Soudain, vers 12 h 15, l’un des deux plaisanciers aperçut un objet qui flottait à une quinzaine de mètres à l’avant de l’étrave.

— Hé, Henri, regarde ! Y a un gros truc qui flotte là-bas ! Fais gaffe de pas aller taper dedans ! J’arrive pas à voir si c’est un tronc d’arbre… ou bien un tonneau ?…
— Où ça ?… Ah oui, c’est gros, dis donc ! Mais j’vois pas bien c’que c’est… Attends, je vais mettre un coup de moteur pour se rapprocher.
Quelques secondes plus tard, le voilier ralentissait non loin de l’objet flottant non identifié.
— Ben… c’est une valise ! Putain, elle est énorme ! Mais qu’est-ce qu’une valise fout là ?
— Et surtout, qu’est-ce qu’il y a dedans ?
— Du pognon ! T’imagines le truc ! Des trafiquants de drogue voient les gardes-côtes arriver, ils flippent et ils balancent tout leur pognon par-dessus bord ! Combien ça peut contenir une valise comme ça ? Deux millions ? Vingt ? Cent ? Attends… si c’est des liasses de 100 euros, une liasse, ça fait ça d’épaisseur…
— Par contre, si on tombe sur 50 kilos de drogue, on aura l’air fin ! Regarde : y a des cordages autour de la valise ! Je vais m’approcher encore, essaie de l’attraper…
L’homme se mit à plat ventre et, dès qu’il fut suffisamment près, il empoigna un cordage d’une main ferme.
— Mfff… J’peux pas la tirer… Elle pèse un âne mort !
— Attends, la lâche pas, je vais chercher une gaffe !

Après beaucoup d’efforts, les deux hommes comprirent qu’ils ne parviendraient jamais à hisser la valise sur le pont tellement elle était lourde. Ils parvinrent tout de même à l’arrimer au bastingage et à la soulever d’une trentaine de centimètres hors de l’eau. Ils découvrirent alors que des disques d’haltères étaient attachés aux cordages qui encerclaient le mystérieux bagage.
— Tu m’étonnes qu’elle est lourde ! Ils l’ont lestée. Ah, merde ! Y a un cadenas à chiffres. Passe-moi le couteau de plongée qui est là-bas. Je vais l’ouvrir, ta valise au trésor.
L’homme planta la pointe du couteau dans la toile noire et y fit une entaille d’une quinzaine de centimètres. Puis il glissa sa main à l’intérieur et agrippa quelque chose d’un peu gluant qu’il tira hors de la toile…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
collectifpolarcollectifpolar   13 novembre 2019
— Ben… c’est une valise ! Putain, elle est énorme ! Mais qu’est-ce qu’une valise fout là ?
— Et surtout, qu’est-ce qu’il y a dedans ?
— Du pognon ! T’imagines le truc ! Des trafiquants de drogue voient les gardes-côtes arriver, ils flippent et ils balancent tout leur pognon par-dessus bord ! Combien ça peut contenir une valise comme ça ? Deux millions ? Vingt ? Cent ? Attends… si c’est des liasses de 100 euros, une liasse, ça fait ça d’épaisseur…
— Par contre, si on tombe sur 50 kilos de drogue, on aura l’air fin ! Regarde : y a des cordages autour de la valise ! Je vais m’approcher encore, essaie de l’attraper…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
collectifpolarcollectifpolar   13 novembre 2019
L’homme se mit à plat ventre et, dès qu’il fut suffisamment près, il empoigna un cordage d’une main ferme.

— Mfff… J’peux pas la tirer… Elle pèse un âne mort !

— Attends, la lâche pas, je vais chercher une gaffe !

Après beaucoup d’efforts, les deux hommes comprirent qu’ils ne parviendraient jamais à hisser la valise sur le pont tellement elle était lourde. Ils parvinrent tout de même à l’arrimer au bastingage et à la soulever d’une trentaine de centimètres hors de l’eau. Ils découvrirent alors que des disques d’haltères étaient attachés aux cordages qui encerclaient le mystérieux bagage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
collectifpolarcollectifpolar   13 novembre 2019
Dans ces cas-là, les flics n’ont pas seulement besoin de mener une enquête sans faille : il leur faut aussi une chance inouïe.

C’est exactement ce qu’il s’est passé dans cette histoire. Pendant des mois et des mois, les enquêteurs – en l’occurrence la brigade de gendarmerie maritime de Lorient : une autre singularité de cette affaire – ont fait preuve d’une ténacité inébranlable et d’une méticulosité exemplaire dans leur boulot d’investigation, mais jamais ils n’auraient fini par confondre l’assassin sans un coup de pouce du destin.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
collectifpolarcollectifpolar   13 novembre 2019
L’histoire commence le mercredi 13 juillet 2011 à Lorient. Dans la matinée, deux amis quittaient le port du Morbihan à bord de leur petit voilier, le Rainbow II. Cela faisait quelques jours qu’ils cabotaient le long de la côte. Ils avaient dormi à Lorient et mettaient le cap sur l’île de Groix, où ils prévoyaient de passer la nuit après avoir assisté au feu d’artifice du 14 Juillet. À bord, ils avaient embarqué l’avitaillement nécessaire pour la journée : sauciflard et blanc sec.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Jean-Marc Bloch (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Marc Bloch
Qui mieux qu?un commissaire pour nous parler d?enquêtes criminelles ? de la découverte d?un corps à la résolution d?une affaire, des premières pistes aux dernières preuves ? Jean-Marc Bloch, qui a dirigé la BRI, la BRB, l?état-major de la police judiciaire et le SRPJ de Versailles, et Rémi Champseix, conseiller éditorial des émissions « Non élucidé » et « Indices », se livrent à cet exercice haletant. Ils nous font pénétrer dans les coulisses de la police et de la gendarmerie, recouper les indices, remonter des filières criminelles ou encore recueillir des témoignages, jusqu?à l?arrestation d?un coupable et sa condamnation. Ici, rien n?est inventé. Tout est vrai. Ces noms devenus tristement célèbres étaient d?abord ceux d?anonymes, de personnes comme nous, à la vie ordinaire. Nous sommes en plein fait-divers.
+ Lire la suite
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2075 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre