AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

François Truchaud (Traducteur)
EAN : 9782266038409
Éditeur : Pocket (01/02/1991)
3.15/5   26 notes
Résumé :
Quand on est le plus célèbre schizophrène au monde, il est logique qu'Hollywood s'intéresse à vous.
Un film consacré à la vie de Norman Bates ?
A condition de bien choisir le réalisateur, cela pourrait être un énorme succès !
Norman, lui, n'est pas vraiment contre. D'ailleurs, il vient de s'évader de l'hôpital psychiatrique pour suivre le tournage.
Mais ce n'est pas parce qu'on a autrefois bêtement empaillé sa mère, qu'il faudrait vo... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Siabelle
  25 mai 2015
Est-ce que c'est vrai ? Est-ce que les écrivains sont des menteurs ?
Robert Bloch sait capter l'attention, Robert Bloch est maître dans son art. Il émet une citation ici et là et ensuite le lecteur se dépose et il fait sa réflexion. Est-ce que les écrivains sont des menteurs ? Il y a cet extrait qui pique et je la mets : «Dix jours ou dix mois ou dix ans plus tard, un autre écrivain surgit avec un livre démontrant que tout ce qu'ils ont dit était un mensonge. Et on appelle ça «Histoire». Aussi quand vous allez au fond des choses, qu'ils traitent de faits réels ou de fiction, tous les écrivains sont des menteurs professionnels.»
C'est mon premier livre de Robert Bloch. Je suis capable de bien suivre l'histoire. Je suis surprise, fascinée et ahurie, je suis conquise par cet écrivain. À chaque chapitre, je suis enchantée par son style. Je m'exclame aussi par sa sagesse. Je suis captivée, par son écriture à la fois savoureuse et cocasse.
«Psychose 2», c'est un roman de 316 pages. C'est édité par l'édition «Presses Pocket». Il y a deux héros qu'on retrouve dans ce livre : Norman et le Dr. Claiborne. Sa page de couverture est colorée, avec des ombres voilés. On aperçoit aussi un personnage étrange avec un couteau. En arrière de la page couverture, ce roman est référé par deux grands auteurs : Peter Straub et Stephen King. Il vient tout de suite capter l'attention du liseur :
- Psychose 2 : plonge le lecteur dans la terreur et ne le laisse pas reprendre souffle – PS
- le plus grand auteur de terreur vivant. Et il n'a jamais été aussi en forme – SK
Dans ce livre, le récit est divisé en deux parties. La première partie, c'est l'histoire de Norman, qui s'échappe de l'hôpital. On suit son parcours. La deuxième partie, tu retrouves le Dr. Claiborne, son psychiatre. Il veut rejoindre Norman, à tout prix. On voit donc le Dr. Clairborne se lancer à sa poursuite. C'est une course contre la montre, car le Dr. Clairborne est craintif. Norman est dangereux pour lui et pour les autres. À l'heure actuelle, il tourne un film, sur la vie de Norman, et il appréhende que celui-ci se rende sur le plateau de tournage. Et delà, qu'est-ce qui peut arriver… alors l'heure est compté.
«Psychose 2», qu'est-ce que c'est ? C'est des héros attachants et des personnages secondaires attrayants. Chaque personnage est attirant et ils ont leurs propres histoires. Il y a dans ce roman, une fraternité entre eux. Il y a une part de mystère, des scènes sanglantes qui sont bien décrites. Robert Bloch sait parler de tout ce qui touche un lecteur : la santé, le travail, l'argent et les relations humaines. Il me surprend aussi par sa touche de psychologie. Il tape à l'oeil. Je mets aussi une citation qui le prouve : «Arrêtez de me coller sans cesse une étiquette, riposta-t-il. Les psys ne sont pas au-dessus ou au-dessous de quelque chose. C'est simplement que l'expérience nous dit qu'une identification totale à quelqu'un - que ça soit Jésus-Christ ou à Adolf Hitler – est dangereuse. Bien sûr, nous pouvons sympathiser, nouer des rapports….»
Robert Bloch entraîne le lecteur dans une ambiance de peur, de suspense et de paranoïa. On se demande ce qui va se passer, quel meurtre va arriver, quand Norman va apparaître, ce que Dr. Claiborne va faire. Tu ressens une atmosphère électrique et enveloppante. Tu n'oses pas lâcher le livre car tu as peur toi-même. Tu te reconnais dans un langage vivant, rempli de réaliste et il ose décrire ce qu'est devenue la société. Je décris bien un fragment qui le rappelle bien : «Bien sûr, elle avait été effrayée, qui ne l'aurait pas été, avec un dingue rôdant dans les parages ? Mais c'était la nuit dernière et il ne s'était rien passé depuis, aucun signe de quelque chose d'anormal. Des choses pareilles arrivent tout le temps de nos jours, on ne manquait pas de tordus dans le coin et oui il fallait être prudent. Seulement, on devait faire la différence entre la prudence et des réactions excessives frisant la paranoïa; on ne pouvait pas passer sa vie barricadé chez soi.»
À mes yeux, «Psychose 2» est une belle découverte. Au cours de l'histoire, je me suis laissé entraîner par un récit accrocheur, des personnages combattants et une atmosphère énigmatique. Cet auteur, il a su me charmer par sa plume magique et son humour noir et délicieux. Il sait te faire rire, te faire peur et te mettre en attente. Personne ne peut rester indifférent et il fait partie maintenant de mes auteurs préférés. Ce livre est une révélation avec l'auteur, il est un bon moment de détente. Pour en mettre encore plus, voici quelques phrases où les yeux raffolent de ces mots raffinés et remplis de malices :
- Celui qui soupe avec le diable doit avoir une longue cuillère.
- Un beau jour, vous les psys serez tous remplacés par des ordinateurs.
- Raconte-nous une histoire, papa. Raconte-nous celle du croque-mitaine qui se glisse dans le noir et vient nous chercher.
Alors, si j'ai réussi à piquer votre curiosité et s'il y a qui découvre cet auteur prometteur, j'aurai réussi ma critique. Robert Bloch est rentré dans mon coeur et je lui garde une place au chaud.


+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          198
greg320i
  05 août 2013
Si je n'avais pas déjà tant plébiscité et cité les mérites de Robert Bloch, j'en rajouterai bien une couche (voir plusieurs) d'adjectifs qualificatifs de son mérite et son talent.
Mais bon la soupe est bien meilleur sans les grumeaux alors...
Alors passons de suite à table ! Et à la bonne table Numéro deux s'il vous plait .
En guise d' hors-d'oeuvre Psychose ! le chef nous propose donc la suite de sa première nouvelle qui était, il est vrai , assez courte; mais la qualité ne se joue généralement jamais sur la quantité:
A quoi bon les suppléments quand l'essentiel est là ? L'inverse potentiellement vrai de même : la preuve ici, sous vos réjouis en riches ingrédients :
Agrément donc du scénario original qui va prendre tout son mérite , Bloch hoche le coche et signe un fameux coup double. Ô quel finesse !
Écrire Psychose 2 équivaudra à écrire "sur" psychose : vous suivez ?
Comme de mettre la chantilly sur les fraises.. rouges sanguines évidemment .
L'once de plaisir supplémentaire à sa manière . L'onctueuse crème du crime quoi ...
Excellente entrée en la matière , on reconnaîtra les personnages qui vont être à proprement parler "joué" par nos protagonistes. Une sorte de Scream 2 (ou 3) si vous vous souvenez bien... avec le film (dans le film) qui parle du premier film.
Wes Craven , sort de ce corps ! ^^ (ou plutôt non, reste-y tant qu'à faire; )
Psychose 2 est donc la visite 'intérieure' du tournage et des personnages qui vont "le" jouer .
Et de quoi cela parle-t-il en dedans, au juste ?
La jalousie , les doutes , l'ambition (non ce n'est pas Dallas ! ) , tout porte sur la production et l'estimation des biens que la sortie du-dit film pourra apporter comme célébrité et finance.
Psychose 2 est donc une romance -horrifique certes- , ajouté d'un peu d'essence de nostalgie . De descriptif
du "comment remet -on la soupe déjà servie avec
un nouvel écrit . Très réussi, je précise.

Au menu principal , je me régale de vous annoncer que notre si cher Norman Bates va réapparaître. ( Normal me direz vous ...)
Mais annoncé comme enfin guéri , enfin libéré de l'aura de sa mère , bref plus aussi fou , 'presque' normal... Norman ^^

Heureusement Il ne faudra attendre plus longtemps pour en contempler sa riche finesse d'exécuteur, son talent de tueur et son (propre) rôle d'empêcheur de tourner -un film- en rond .
Dès lors , bienvenue heureux lecteurs ,vous qui en serez les spectateurs !
Parmi les personnages du livre : l'actrice qui va devoir négocier (sur et 'sous' la table ) mais aussi donc affronter l'arrivée imminente du tueur pour arriver à ses fins. Réussira -t-elle ?
Comment le film se déroule -t-il ? Mais surtout ... Arriverons t-il jusqu'au mot " FIN" ??
Le mot suspense est ancrée au livre comme un autocollant . Et je n'oserai heureusement pas vous arrachez ce précieux sparadrap .
Lisez donc dès lors ce magnifique trésor .

Humour, horreur , les excellent jeu de mot propre à l'auteur, le , style incurable et inratable : c'est donc là bien du bio, du bon , du Bloch !
Bref , sans bluff , je reconnais l'auteur par coeur pour son grandissime talent de conteur ;qui signe et soigne
-,et saigne parfois- aux petits oignons son second psychose.
Je recommande et j'en redemande !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          121
yowie
  07 juin 2013
D'abord il faut mettre les choses au clair: ceci n'est pas le récit du film moche Psycho 2!!! Surtout pas! Robert Bloch avait cédé l'autorisation de l'adaptation cinématographique pour tout ce qui touche Psychose. Je ne suis même pas certain que les studios l'ont contacté pour la suite du chef d'oeuvre de Hitchcock. Bref il était furax de voir un tel navet au cinéma.
Un peu pour se venger il en a écrit une suite à Psychose. Enfermé depuis dix ans dans un asile, Norman Bates finit par s'échapper de manière sanglante. Et en cout de route il découvre - oh hasard! - qu'un producteur va réaliser un film sur sa vie. Devinez c'est quoi sa prochaine étape: Hollywood nous voici!!!
Le plus drôle dans ce livre c'est qu'on voit Norman que dans le premier quart du livre. le reste c'est un psy tentant de prévenir les studios d'arrêter le film car Norman pourrait frapper... Mais frappera-t-il vraiment???
C'est encore très croustillant comme livre surtout l'oeil vindicatif que pose l'auteur sur Hollywood!!!
C'est quand même bien comme livre mais je vous conseille vivement de lire plutôt le premier...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Davpunk
  17 septembre 2020
Plus que le roman, c'est bien le film Psychose qui aura marqué l'histoire de son média… et des autres. Mais alors que le fin devint une saga, le roman a aussi eu droit à une suite… surprenante !
Alors que Norman Bates a été interné, il parvient finalement à s'échapper et découvre qu'un film sur son histoire est en tournage. Et il n'apprécie pas trop. Sur ses traces… le docteur Claiborne, qui compte bien l'empêcher de nuire !
La lecture de ce roman confirme son pitch furieusement bis. Contrairement à la version cinéma du premier film, qui dépassait son statut de « film bis », le roman y plonge totalement. Et ce n'est pas une insulte, loin de là. Psychose 2 va surprendre tant Norman Bates n'est ici qu'un fantôme flottant sur le roman, sa présence étant constamment remise en question. Mais le roman se permet de taper joyeusement sur le systéme Hollywoodien, qu'à donc pu découvrir un auteur qui est aussi passé par la case scénariste (notamment pour Star Trek). Entre évocation du harcèlement, de la concurrence, de la dictature du physique, il se lâche et le roman résonne donc encore plus aujourd'hui !
Mais il faut aussi souligner l'aspect psychiatrique, assez développé, du roman qui là aussi se permet d'exploiter des concepts pour les intégrer au développement de son histoire. Ambition pour un simple bis ? Oui, parceque le livre se montre parfois un peu léger et parfois un peu trop long, mais il sera difficile de lui reprocher de ne pas avoir tenter quelque chose. Et de l'avoir assez réussit. Alors on pourra être déçu au vu des attentes, mais la surprise est bonne, et l'écriture de Bloch toujours efficace !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
BLaval44
  30 juillet 2020
Afin de récupérer la paternité de Norman à la suite des films qu'il n'a pas aimés (ça se sent à peine dites-mwwwaaaa !), Bloch nous livre un roman palpitant dans lequel il tue directement Bates (mais est-ce certain ?) ... s'en suit une critique au vitriol du monde du show business où tout le monde y passe, stars, starlettes, startignoles, producteurs, réalisateurs ... au sens propre comme au sens figuré puisque des meurtres, il y en a ! On sent bien l'instinct de vengeance et l'envie de prouver à ces débiles d'Hollywood que le seul créateur, le seul cerveau, le vrai magicien, c'est lui ! Excellent livre donc avec un scénario pas piqué des hannetons, des personnages haut en couleurs, des péripéties assez drastiques et une manière crue et quasi charnelle d'envisager le passage au cinéma de son monstre sacré !
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (55) Voir plus Ajouter une citation
SiabelleSiabelle   18 mai 2015
Pour la première fois depuis des années, Norman avait la situation en main, il contrôlait tout. Quelle sensation merveilleuse... pour une fois il pouvait se carrer dans son siège et avoir en face de lui quelqu'un qui montrait des signes d'embarras et de détresse. Une femme, grande et osseuse, sans aucune grâce, qui se cachait derrière son déguisement de pingouin.
Soudain, il s'aperçut qu'il était en train de se demander ce qu'il y avait au juste sous cet habit, quelle sorte de corps il dissimulait. Une chair chaude et frémissante. Mentalement, ses yeux suivirent les contours de son corps, allant des seins saillants, emplis de désirs, jusqu'au ventre rond et au triangle en dessous.
Les religieuses se rasent la tête... mais et leurs poils pubiens ? Étaient-ils rasés, eux aussi ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
SiabelleSiabelle   24 mai 2015
Jan essaya de se dégager mais le chaton tenait bon.
- Allons, lâche-moi, murmura-t-elle.
- Aucune importance. (Claibone alla jusqu'au bar). Je ferai le service. Scotch et glaçons ?
- Super.
Jan s'installa sur le divan pendant qu'il préparait leurs verres, caressant le chaton qui ronronnait. Ses doigts trouvèrent la chair chaude sous les touffes de poils et elle fut émerveillée par la douceur de sa peau. Sous la fine texture, on sentait vraiment le ronronnement qui faisait vibrer les organes internes. Comme ce corps était fragile.
Presque instinctivement, sa main libre se porta à sa propre gorge, sentant le pouls qui battait à cet endroit. Comme elle sentait les battements sous ses doigts, elle fut à nouveau émerveillée. Mais... nous sommes tous comme ça. Si vulnérables. Ce petit morceau de peau - un pouce à peine - recouvrant notre chair est notre seule protection. Et si on la déchirait, crevait ou coupait, ici à l'artère...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
SiabelleSiabelle   24 mai 2015
- et quand je tomberai malade ? (Post secoua la tête.) J'ai vu ces maisons de santé. Savez-vous ce que trouve sur une étagère large de trente centimètres, à côté de votre lit ? Des gens qui ont possédé une demeure bourrée de meubles et d'objets précieux... se retrouvent avec seulement un peigne en plastique, un miroir craquelé, un verre à dents, un Polaroïd aux couleurs passées... un instantané de petits-enfants qui ne sont pas venus les voir depuis trois ans. Et ce n'est pas le pire. Ce qu'ils perdent vraiment, c'est la dignité, l'intimité, le respect de soi. Et l'espoir.
Voilà ce qui nous attend, et nous en avons tous peur. Bien sûr, ils vous rassurent en vous dopant et en vous bourrant de médicaments... l'imposture finale, ils vous prennent même vos émotions. Dites-moi, toubid... que choisir... DES SOURIRES ANESTHÉSIÉS OU DES LARMES TRANQUILISÉES ? demande Tom Post.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          41
SiabelleSiabelle   19 mai 2015
Tandis qu'il examinait la fille sur les photos, Dr. Claiborne fut envahi par une sensation qu'il n'avait éprouvée que dans ses rêves; des cauchemars où quelque chose le menaçait et le poursuivait, quelque chose de menaçant qu'il ne pouvait voir ou identifier. Mais il savait que cela le poursuivait, aussi il continuait de courir jusqu'à ce qu'il soit sur le point de tomber, même s'il n'y avait aucune échappatoire. Puis, juste comme cela se rapprochait, il se réveillait.
Il ne rêvait pas en ce moment, pourtant la menace était toujours présente.
Quelque chose...
Otis se tenait à l'entrée de la pièce, tout essoufflé.
Claiborne leva les yeux, laissant tomber les photos sur le dessus du bureau.
- Oui ?
- Vite... la bibliothèque... il est arrivé quelque chose...
Quelque chose.
Il se dépêcha, comme il le faisait dans ses rêves, mais cette fois, il ne fuyait pas. Il courait vers la chose.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
SiabelleSiabelle   22 mai 2015
Jan se retourna rapidement, gardant son sourire et espérant qu'il rachèterait son mouvement pour éviter cette main baladeuse.
- Monsieur Vizzini...
- Santo (La chenille rampait à présent comme les lèvres charnues s'entrouvraient sous elle.) Je vous en prie, pas de façons entre nous.
Elle acquiesça de la tête. Message bien reçu, mon mignon. Tu voudrais que je m'allonge et que je m'écarte les cuisses... sans façons, c'est ça ?
Mais elle ne le dit pas. Heureusement, elle n'eut pas besoin de dire quelque chose, car à ce moment là, les conversations cessèrent. Les voix de Manty Driscoll venait de retentir dans le bureau à l'extérieur.
- Ne me passez aucune communication dit-il.
Cela faisait partie du rituel, l'invocation classique signifiant que la conférence, la réunion, la cérémonie était sur le point de commencer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Robert Bloch (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Robert Bloch
Chronique consacrée aux grands noms de la littérature policière, et animée, depuis octobre 2018, par Patrick Vast, dans le cadre de l'émission La Vie des Livres (Radio Plus - Douvrin). Pour la 25ème chronique, le 07 novembre 2018, Patrick présente Robert Bloch. Patrick Vast est aussi auteur, notamment de polars. N'hésitez pas à vous rendre sur son site : http://patricksvast.hautetfort.com/ Il a également une activité d'éditeur. À voir ici : https://lechatmoireeditions.wordpress.com/ La page Facebook de l'émission La Vie des Livres : https://www.facebook.com/laviedeslivres62/
autres livres classés : terreurVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Ce film d'horreur et d'épouvante est (aussi) un roman

Jack Torrance, gardien d'un hôtel fermé l'hiver, sa femme et son fils Danny s'apprêtent à vivre de longs mois de solitude. Ce film réalisé en 1980 par Stanley Kubrick avec Jack NIcholson et Shelley Duvall est adapté d'un roman de Stephen King publié en 1977

Le silence des agneaux
Psychose
Shinning
La nuit du chasseur
Les diaboliques
Rosemary's Baby
Frankenstein
The thing
La mouche
Les Yeux sans visage

10 questions
747 lecteurs ont répondu
Thèmes : cinema , horreur , epouvanteCréer un quiz sur ce livre