AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

André Roche (Traducteur)
ISBN : 2020416425
Éditeur : Seuil (06/06/2000)

Note moyenne : 3.17/5 (sur 36 notes)
Résumé :
Pourquoi la splendide Portia Carr, prostituée anglaise exerçant ses talents de dominatrice à New York, tient-elle donc tellement à porter plainte contre Jerry Broadfield, le flic qui a décidé de dénoncer au maire de la Grosse Pomme la corruption qui sévit au sein de la police ? N’a-t-elle pas compris qu’elle risquait au minimum d’être expulsée des Etats-Unis ?

Agit-elle sous la pression de personnes haut placées qui ne supportent pas la croisade du ch... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
KiriHara
  04 novembre 2016
Lawrence Block est un écrivain américain spécialisé dans les romans policiers et, un temps, dans les romans érotiques.
Mais c'est avec deux séries que l'auteur se fait connaître, la première est une saga autour d'un libraire-cambrioleur, Bernie Rhodenbarr, la seconde, celle autour d'un ex-flic devenu enquêteur privé, Matt Scudder.
Un épisode de chacune des deux séries sera adapté au cinéma. Ils donneront "La pie voleuse" avec Woopy Goolberg et "Huit millions de façons de mourir" avec Jeff Bridges dans le rôle de Matt Scudder.
C'est à la série autour de Scudder que cet article va s'intéresser et, plus particulièrement, à l'opus "Au coeur de la mort".
Premier des 17 opus contant les mésaventures de Matt Scudder, "Au coeur de la mort" nous présente, dans un format assez court, Matt Scudder, un ancien flic qui a quitté son boulot suite à une affaire ayant mal tournée et qui a également quitté sa femme.
Depuis, il vit seul, dans une chambre d'hôtel miteuse et n'a pour seules compagnes que les bouteilles de bourbon qu'il descend plus vite que des escaliers.
Pour s'occuper, il accepte parfois des enquêtes de façon officieuse.
Quand une connaissance à lui, un écrivain, lui demande de se rendre dans un appartement pour rencontrer Jerry Broadfield, un flic accusé de chantage par une prostituée spécialisée dans le sado-masochisme, Matt Scudder accepte d'aller au rendez-vous à reculons et n'est pas totalement convaincu par ce flic qui prétend avoir été piégé par des flics parce qu'il a accepté de collaborer avec un procureur dans le but de dénoncer le système mafieu qui gangrène la police.
Pourtant, il accepte et commence alors une enquête bien arrosée pour lui. Mais quand Jerry est arrêté pour le meurtre de la prostituée, tout bascule et Matt va avoir fort à faire pour résoudre l'affaire.
Stylistiquement parlant, rien à dire, le tout est plutôt bien écrit, sans chercher la phrase ciselée, l'auteur préférant se concentrer sur l'histoire et son personnage.
Question de fond, rappelons que le roman date de 1976 et que l'on peut lui pardonner son personnage devenu, depuis, l'archétype du stéréotype de l'enquêteur que je dénonce de chronique en chronique.
Effectivement, Matt Scudder accumule tous les poncifs du détective ou du flic des thrillers actuels.
- Seul car séparé de sa femme et son fils (il existe aussi l'option seul car sa femme et ses gosses sont morts dans un terrible accident dont le héros est responsable).
- Alcoolique (on peut également trouver l'option "drogué").
- Asocial.
- Rejeté par ses pairs.
- Tombeur.
Lawrence Block nous offre donc tous les passages devenus depuis obligés comme le héros dur à cuire qui se tape la belle de l'histoire (ici, la femme du client), et encore, parce qu'il ne fait pas beaucoup d'efforts pour se taper les autres qui ne sont pas insensibles à son charme. Les passages dans les divers rades du coin. le héros au sixième sens infaillible...
Autant le dire tout de suite, j'ai été déçu par ce roman qui débute une saga pourtant plébiscitée. Mais les clichés ont eu raison de moi dès le début, m'ont achevé avec l'histoire d'amour entre Scudder et la femme de son client et la conclusion du roman n'a rien arrangé. Effectivement, Scudder résoud l'énigme, trouve le meurtrier des différentes victimes (il y en a plusieurs), devine même les crimes qui ne sont que des suicides et, le tout, juste en quelques coups de téléphone, sans nous prévenir, ni même nous donner des indices.
Heureusement, le roman est très court et se lit très vite.
Au final, un premier opus qui ne m'encourage pas à lire les suivants, mais peut-être tenterai-je à nouveau ma chance un peu plus tard.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Didier_Tr
  12 octobre 2014
En fait, c'est le troisième tome des Matt Scudder, et non le premier, comme on peut le lire à l'occasion. Publié en 1976, comme les deux premiers, mais après eux, cf wiki.
Matt, pseudo détective privé, abreuvé au bourbon, enquête sur la mort d'une prostituée, spécialisée dans le SM, pas très nette non plus au niveau de ses papiers, tout ceci conduisant à une situation assez complexe que bien entendu Matt arrivera à dénouer.
Plaisant, polar noir américain, style agréable, personnages bien campés. Un bon moment.
Commenter  J’apprécie          60
ORivers
  22 avril 2013
Premier tome de la série des Matt Scudder, le roman, typique du polar noir, nous entraîne dans le New York des années 70 avec son lot de prostitués, de paumés, de flics et de politiciens corrompus. Une ambiance somme toute assez classique, un héros typique, un dénouement finalement assez attendu. Rien de très innovant dans ce polar qui se lit avec plaisir sans non plus révolutionner le genre. J'ai trouvé la traduction française assez maladroite par moment, ou peut-être un peu old school (elle date pourtant de 1998...)
Commenter  J’apprécie          00
agnesmoisan84
  25 septembre 2018
Jerry Broadfield, flic new-yorkais, s'apprête à faire éclater un scandale sur la police corrompue. Mais une prostituée l'accuse d'extorsion de fonds, un chantage pour qu'il cesse ses accusations. C'est le moment de faire appel à Matt Scudder, le célèbre détective privé des histoires de Lawrence Block. Or la prostituée meurt et qui plus est, dans l'appartement de Jerry !
Coup monté ou coup de folie ?
Pas le meilleur de la série Matt Scudder, mais on retrouve bien les bas-fonds de New York... et de Matt Scudder.
Commenter  J’apprécie          00
54cartes
  03 juin 2019
Bof c'est assez moyen. Un côté un peu racoleur... le dénouement ne pas semblé bien clair...
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Didier_TrDidier_Tr   12 octobre 2014
Je me contrefous de savoir qui a tué cette pute. Ce salopard, là-bas, n'a que ce qu'il mérite.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Lawrence Block (42) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Lawrence Block
Cercle polar : quand les héros s'incrustent. .Cercle polar : quand les héros s'incrustent. Allez savoir pourquoi ! Il arrive parfois q'un héros s'impose à un auteur, jusqu'à ne plus le quitter, jusqu'à vieillir ensemble. le phénomène n'est pas nouveau. Philip Marlowe et Raymond Chandler, Agatha Christie et Hercule Poirot, Arthur Conan Doyle et Sherlock Holmes sont des couples mythiques. Et le phénomène se poursuit, plus encore peut-être depuis le succès des séries télévisées. Fred Vargas et son commissaire Adamsberg, Michael Connelly et Harry Bosch finiront pas fêter leurs noces d'or pour le plus grand bonheur de leurs lecteurs. Car le plaisir est grand, en ouvrant chaque nouvel épisode de leurs aventures, de prendre des nouvelles de ces amis de papier comme on s'inquiète de la santé de nos proches. Matt Scudder va-t- il replonger dans l'alcool, se demandait-on à chaque épisode de la série de Lawrence Block. Ces héros que l'on dit récurrents sont plus nombreux que jamais, en voici trois que vous ne connaissez peut-être pas encore... « le Joker » de John Burdett (Presses de la Cité) « Une affaire d'hommes » de Todd Robinson (Gallmeister) « Aux vents mauvais » de Elena Piacentini (Au-delà du raisonnable)
+ Lire la suite
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1729 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre