AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : B00LWPSXLU
Éditeur : (17/07/2014)

Note moyenne : 3/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Extrait: Soir noir.Neige blanche.Il vente, il vente !On ne tient pas sur ses jambes.Il vente, il vente !Sur toute la terre de Dieu !Le vent moireLa neige blanche.Sous la neige ? la glace.Et l'on glisse. Que c'est pénible !Tous les piétonsGlissent ? Ah ! les pauvrets.D'une maison à l'autreUne corde tendue ; Sur la corde, un placard :« Tout le pouvoir à l'Assemblée Constituante !... »Une pauvre vieille se lamente et pleure,Elle ne comprend pas ce que cela veut ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
frandj
  10 mars 2018
Sans conteste, Alexandre Blok (1880-1921) a été l'un des plus grands poètes russes du XXème siècle. Lorsque la Révolution d'Octobre a éclaté, il n’était pas vieux et, pourtant, il n'avait plus que quelques années à vivre. A cette époque, il se mit à fréquenter les bolcheviks et plaça ses (naïfs) espoirs dans le mouvement révolutionnaire. C'est alors que, dans une transe fulgurante, il écrivit un poème assez long, intitulé "Les douze", dont l'esprit et l'écriture paraissent très innovants sur le plan littéraire. Dans ce texte très particulier, la violence révolutionnaire se traduit dans un langage rude et populaire, un rythme heurté, qui sont loin d'être "gentiment" poétiques. En contrepoint, la chute finale des "Douze" – le Christ, porte-drapeau de la patrouille bolchevique – me parait surprenante et surtout géniale. Je la mets en citation (dans une traduction dont j'ignore la fidélité au texte original, mais qui me parait belle).
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
frandjfrandj   10 mars 2018
.
LES DOUZE (fin)

Souverains résonnent leurs pas…
- Vois, qui donc se cache là-bas ?
Qui va là ! C’est le vent qui bouge,
Qui joue avec le drapeau rouge.

- Dans ce tas de neige glacé
Quelqu’un, je le crois, s’est glissé !
Mais non, seul ce chien galeux de misère,
Affamé, clopine derrière.

Vas-t’en, teigneux, tu nous embêtes,
Sinon, avec ma baïonnette
Je vais te chatouiller les reins…
Le vieux monde est comme ce chien
Qui montre ses dents. J’en ai marre,
File ! Disparais ! Sinon gare !

Toujours ce chien… Mais qui donc bouge ?
Qui donc agite un drapeau rouge ?

- Comme il fait noir, sois attentif,
Là, derrière les bâtiments
Quelqu’un marche d’un pas furtif…
- Camarade, rends-toi vivant !
Je t’aurai, t’aurai mort ou vif !
Rends-toi, fais vite, car après
Je t’avertis, on va tirer !

Tak-tak-tak-tak-tak ! Qui répond ?
Seul un écho dans les maisons…

Seul le rire de la bourrasque
Dans les neiges glapit, fantasque…

Tak-tak-tak !
Tak-tak-tak !

Douze, ils vont d’un pas souverain;
Famélique, les suit un chien…
Mais, invisible dans la nuit,
Invulnérable sous les balles,
D’un pied délicat et léger
Traversant l’espace enneigé,
Comme poudré de perles pâles,
Réincarné,
De roses blanches couronné,
Jésus-Christ qui marche devant
Porte leur étendard rouge.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Alexandre Blok (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alexandre Blok
À Anna Akhmatova, Alexandre Blok lu par Renée Elkaïm-Bollinger
autres livres classés : neigeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
765 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre