AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782378802844
300 pages
L' Iconoclaste (07/04/2022)
3.44/5   71 notes
Résumé :
Après des semaines de confinement, le Tom's rouvre ses portes.
Ils sont tous là : Jocelyne, l'ancienne propriétaire du café, partie à la retraite mais qui n'arrive
pas à quitter les lieux, José, le serveur qui rêve d'ailleurs, et Fabrice, le nouveau patron.
Les clients passent, déposant sur les tables des rires et des confidences. Des vies se nouent et se dénouent. Assise au fond de la salle, Chloé observe, carnet et crayon en main.
Croqu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (25) Voir plus Ajouter une critique
3,44

sur 71 notes
5
4 avis
4
8 avis
3
7 avis
2
4 avis
1
1 avis

Christophe_bj
  02 mai 2022
Nous sommes au Tom's, un bar lambda d'une ville de province qui, à la suite des différents confinements dus au Covid, vient de rouvrir. Nous y suivons le patron, Fabrice, le serveur, José, l'ancienne patronne, Jocelyne, et différents consommateurs, dont Chloé, qui revient de Finlande où elle gérait un salon de thé. ● C'est un roman choral aux teintes pastel. La parole narrative passe de l'un à l'autre. Il ne se passe pas grand-chose. La vie reprend doucement après les confinements. On remonte dans la vie des différents narrateurs, jusqu'aux événements les plus importants pour eux. ● Ce n'est pas désagréable à lire mais tout cela m'a semblé bien banal et plan-plan. En fait, je ne vois pas tellement l'intérêt d'un roman si peu original. ● Dans les autres billets les lecteurs mettent en avant l'humanité du livre, bof, et le caractère attachant des personnages, re-bof. Pour ma part je vais avoir oublié tout ça très rapidement…
Commenter  J’apprécie          574
fanfanouche24
  13 mai 2022
*** Une de mes dernières commandes aux camarades de la librairie Caractères ,fermant ses portes dans quelques jours ( pour cause de retraite fortement méritée !!)-7mai 2022 /Issy-les-Moulineaux
Un roman joyeux rempli de personnages attachants...qui montre et démontre, si besoin était, que certains cafés (parmi les plus accueillants) devraient être remboursés par la Sécurité Sociale, tant ces lieux créent du lien social,de la camaraderie,de l'entraide...cassant avec bonheur certains isolement trop lourds !!!
L'auteur,à travers cette fiction : la reprise d'un café par un jeune trentenaire, Fabrice,avec un ami d'enfance, José...ces deux amis se complètent ; ils font des travaux,transforment le lieu et réouvrent l'endroit après les deux confinements...Chacun,sa personnalité et sa manière de recevoir et d'échanger avec leurs clients ! José, même si il a ,au final,un grand coeur,est un ours mal léché, alors que Fabrice est aussi accueillant,à l'écoute que possible...
Nous faisons connaissance avec les uns et les autres; les récits de chacun s'alternent;-Chloé, une cliente trentenaire,qui s'installe au fond du café, dessinant et crayonnant. Jeune femme se trouvant dans une sorte de parenthèse de vie; Elle revient de Finlande où elle tenait un salon de thé ; une forte déception amoureuse provoque son départ ainsi que les menaces sanitaires de fermer les frontières. Autant Fabrice ,le patron ,l'apprécie autant son associé, José trouve qu'elle ne renouvelle pas assez ses consommations !!!
-Jocelyne, l'ancienne propriétaire qui passe voir son protégé, Fabrice, avant de partir au bord de l'océan, profiter de sa retraite...Elle sympathise et fait la connaissance de Chloé...et de José .On apprend son histoire, son vécu dans l'histoire des cafés qu'elle a tenus,le choix de l'appellation de ce dernier bistrot: le Tom's .( Elle va jusqu'à demander à
Fabrice de ne surtout jamais changer le nom !?)
"C'est étrange, cette terrasse vide- c'est comme une mini-fin du monde. Moi,j'aime surtout quand il y a du mouvement, des éclats de voix,des réparties qui fusent. Souvent, je m'absorbe dans la conversation des autres.C'était mon atout et ma faiblesse, lorsque je tenais l'Atlantic. J'étais proche des lycéens qui peuplaient cet endroit.Je les trouvais maladroits et attachants. Je jouais le rôle de la grande soeur.Je me mêlais de ce qui ne me regardait pas. Je me dissolvais dans leurs existences sucrées (...)(p.231)"
-Thibaul,57 ans,écrivain....
On suit les doutes,les aventures sentimentales ou autres de chacun des protagonistes...Pour chacun d'eux,c'est un tournant de vie !
Ce café va permettre aux uns et aux autres de reprendre pied dans un monde d'après confinement....où chacun est heureux et soulagé de retrouver des alter-ego pour discuter,échanger....reprendre goût aux mouvements de la vie sociale !...
"Je me promenais avec mes autorisations dûment remplies.Tous les matins,je quittais la maison de ma mère et je marchais jusqu'au centre-ville.J'avais terriblement envie de voir des gens. Même masqués. Même méfiants. Même agressifs. J'arpentais les rues,je me répétais qu'un jour tout cela s'arrêterait, et que ce jour là ,la première chose que je ferais ,ce serait devenir boire un Café ici,au Tom's.Je m'installerai à une tableau fond. J'enlèverais mon masque.je sortirais mes crayons, mes craies ,mes feutres. Je me gaverais de couleurs. C'est comme ça que je reprendrais contact avec le monde d'après. Ce monde d'après dans lequel je ne voulais pas revivre la vie d'avant.(p.277)"
Bravo aux éditions de L'Iconoclaste pour la publication de cet ouvrage et pour la couverture chatoyante, fort réussie !!
Je finis ce billet par la très belle citation mise en
exergue":
"Courage, on est tous reliés mais on oublie de s'en souvenir"
-Nicolas Bouvier, Chroniques japonaises
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          350
alexb27
  20 avril 2022
Lire un roman de Jean-Philippe Blondel, c'est la garantie d'avoir du baume au coeur. C'est également la certitude d'un peu de douceur et de bonté, et d'une plume aiguisée. #cafesansfiltre ne manque pas à la règle.
Post confinement, dans un bar, le temps d'une journée, client et propriétaire se retrouvent avec leurs pensées et échangent anecdotes et confidences, nous prenant à témoin de toutes leurs passions et désillusions. Françoise se confronte à son fils, Chloé se remet d'une déception, Fabrice apprend à être patron, José rêve de liberté…
C'est la vie dans tous ses états.
En peu de pages, dans de courts chapitres, l'auteur dresse des portraits troublant de réalisme, où l'émotion n'est jamais loin. le livre porte parfaitement son titre. Il n'y a pas de filtres dans ces dévoilements d'une grande justesse.
J'ai beaucoup aimé
Commenter  J’apprécie          450
torpedo
  16 avril 2022
« I am sitting in the morning
At the diner on the corner…”
(Suzanne Vega, Tom's Diner)
Le Tom's, café d'une ville française de province, vient de rouvrir, après la fin du confinement lié au Covid.
Il y a Chloé, cette fille seule assise au fond de la salle qui observe sans bouger tout ce qui se passe. Fabrice, le patron. José, le serveur. Jocelyne, l'ancienne propriétaire. Pierre, Thibault, Guillaume, Françoise, Manon. le café, l'ambiguïté de ce lieu public propice aux déclarations les plus intimes. Jean-Philippe Blondel nous raconte le temps d'une journée comment des gens ordinaires se réapproprient leur environnement quotidien et reprennent vie au contact des autres après avoir été enfermés durant des mois. Au fil des chapitres chacun va nous dévoiler un événement qui a changé à tout jamais sa vie. L'auteur nous donne un condensé d'humanité dans ce roman choral bien dosé.

Commenter  J’apprécie          440
tynn
  03 mai 2022
Libérés du confinement sanitaire, quelques consommateurs s'aventurent à la resocialisation dans la salle du Tom's, bar tenu par un jeune propriétaire dilettante et un serveur ronchon.
Sur une scène en unité de temps et de lieu, voici un petit roman choral qui se déguste par la plume légère et fluide de Blondel, toujours attentif aux êtres pour décrire les sentiments et les situations avec doigté.
Chaque chapitre dédié à un personnage nous dévoile l'intime, les blessures, la tendresse et l'amitié. Confidences, souvenirs et projets se mélangent, les brèves de comptoir deviennent des rapports humains souvent solides et généreux, même si certains quidams montrent une face plus noire et sarcastique.
Comme d'habitude, je me procure un réel plaisir à lire cet auteur. Ses livres possèdent une authenticité et une justesse de ton qui m'enchante.
Un café savoureux sans filtre et sans sucre !
Commenter  J’apprécie          240


critiques presse (2)
LaLibreBelgique   22 avril 2022
Café sans filtre", savoureux roman de Jean-Philippe Blondel. A l'écoute des rumeurs du coeur. Tours et alentours des consommateurs.
Lire la critique sur le site : LaLibreBelgique
LeMonde   22 avril 2022
Théâtre du quotidien, où, à voix haute ou en secret, les confidences se libèrent, le lieu vit ce moment de suspens où les envols sont possibles et les aveux complices.
Lire la critique sur le site : LeMonde
Citations et extraits (28) Voir plus Ajouter une citation
fanfanouche24fanfanouche24   09 mai 2022
Fabrice, 31 ans.

Je parais fragile.C'est sans doute pour cela que mes interlocuteurs ont envie de partager une partie de leur fardeau. Ils se disent que je ne vais par leur faire de mal.Que suis un oiseau. Que leurs soucis vont glisser sur mes plumes et que je pourrai ensuite les transporter ailleurs, loin d'eux.Lorsqu'ils s'en vont,ils sont soulagés. Ils me remercient.Ils ont pitié de moi aussi.Ils se demandent ce que je vais devenir. Être réceptacle n'est pas un métier d'avenir.Ils ont tort.
Je me suis rendu compte très tôt à quel point écouter était une force..Écouter et agir,dans la discrétion la plus absolue.
( p.73)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
fanfanouche24fanfanouche24   11 mai 2022
C'est étrange, cette terrasse vide- c'est comme une mini-fin du monde. Moi,j'aime surtout quand il y a du mouvement, des éclats de voix,des réparties qui fusent. Souvent, je m'absorbe dans la conversation des autres.C'était mon atout et ma faiblesse, lorsque je tenais l'Atlantic. J'étais proche des lycéens qui peuplaient cet endroit.Je les trouvais maladroits et attachants. Je jouais le rôle de la grande sœur.Je me mêlais de ce qui ne me regardait pas. Je me dissolvais dans leurs existences sucrées (...)(p.231)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
fanfanouche24fanfanouche24   11 mai 2022
-Mais c'est ta nature,avait-il ajouté, c'est ta nature profonde.Tu es une spectatrice qui se prête au jeu du monde de temps à autre mais qui se tient souvent à l'écart. Je suis sûr que tu ferais une excellente peintre ou dessinatrice- tu as le don d'observation. Sans avoir l'air d'y toucher,tu jette des coups d'oeil à tes clients, tu leur adresses quelques mots,et ils te confient leur histoire.C'est dommage,en revanche,que tu n'évoques jamais la tienne(p.261)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
fanfanouche24fanfanouche24   09 mai 2022
Fabrice,31 ans- Bar,tabouret n°1

Quand je suis entré dans le bar,José m'a jeté un coup d'oeil réprobateur- parfois ,on se demande qui est l'employeur et qui est l'employé, ici.C'est sans doute parce que nous ne correspondons à aucun des clichés qui traînent. José à le même âge que moi,mais nous nous connaissons depuis si longtemps qu'avec les années il est devenu mon père, ma mère, mon frère, mon oncle,mon suzerain et mon vassal tout à la fois.(p.64)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
fanfanouche24fanfanouche24   10 mai 2022
Guillaume, 25 ans, table n°3

-C'est curieux.Je pensais que tu resterais à Paris.
-Oui.Moi aussi,un moment. Mais ça doit être un des effets secondaires du confinement. J'ai besoin d'espace.De la planète tout entière. (p.48)
Commenter  J’apprécie          130

Videos de Jean-Philippe Blondel (48) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Philippe Blondel
L'émission "Le coup de coeur des libraires est diffusée sur les Ondes de Sud Radio, chaque vendredi matin à 10h45. Valérie Expert vous donne rendez-vous avec votre libraire Gérard Collard pour vous faire découvrir leurs passions du moment ! • Retrouvez leurs dernières sélections de livres ici ! • • Petite de Edward Carey et Jean-Luc Piningre aux éditions Pocket https://www.lagriffenoire.com/search?query=9782266323444 • L'écume des pâtes: À la recherche de la vraie cuisine italienne de Tommaso Melilli et Vincent Raynaud aux éditions Folio https://www.lagriffenoire.com/voyage-t48-l-ecume-des-pates-a-la-recherche-de-la-vraie-cuisine-italienne.html • Les Florio - tome 2 - le Triomphe des lions Stefania Auci aux éditions Albin Michel https://www.lagriffenoire.com/les-florio-tome-2-le-triomphe-des-lions.html • La Maison de Bretagne de Marie Sizun aux éditions Folio https://www.lagriffenoire.com/la-maison-de-bretagne-1.html • Les Petits Personnages de Marie Sizun aux éditions Arléa https://www.lagriffenoire.com/1108966-article_recherche-les-petits-personnages.html • La grande escapade de Jean-Philippe Blondel aux éditions Folio https://www.lagriffenoire.com/1072353-poche-la-grande-escapade.html • Un si petit monde de Jean-Philippe Blondel aux éditions Folio https://www.lagriffenoire.com/un-si-petit-monde-1.html • Café sans filtre de Jean-Philippe Blondel aux éditions L'Iconoclaste https://www.lagriffenoire.com/1108752-article_recherche-cafe-sans-filtre.html • Dernier courrier avant la nuit de Serge Reggiani et Simon Reggiani aux éditions Archipoche https://www.lagriffenoire.com/1111597-article_recherche-dernier-courrier-avant-la-nuit.html • le Mystère de la dame en noir: Sherlock, Lupin et moi - tome 1 de Irène Adler, Iacopo Bruno aux éditions Livre de Poche https://www.lagriffenoire.com/1101754-romans-sherlock--lupin-et-moi---tome-1---le-mystere-de-la-dame-en-noir.html • Douve de Victor Guilbert aux éditions J'ai Lu https://www.lagriffenoire.com/1107080-romans-douve.html • • • Chinez & découvrez nos livres coups d'coeur dans notre librairie en ligne lagriffenoire.com • Notre chaîne Youtube : Griffenoiretv • Notre Newsletter https://www.lagriffenoire.com/?fond=newsletter • Vos libraires passionnés, Gérard Collard & Jean-Edgar Casel • • • #lagriffenoire #bookish #bookgeek #bookhoarder #igbooks #bookstagram #instabook #booklover #novel #lire #livres #sudradio #conseillecture #editionspocket #editionsfolio #editionslivredepoche #editionsalbinmichel #editionsarlea #editionsliconoclaste #editionsarchipoche #editionshugoroman
+ Lire la suite
autres livres classés : déconfinementVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Jean-Philippe Blondel (assez facile pour les fans)

Année de naissance ?

1964
1970
1976
1982

12 questions
65 lecteurs ont répondu
Thème : Jean-Philippe BlondelCréer un quiz sur ce livre