AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2283024277
Éditeur : Buchet-Chastel (07/01/2010)

Note moyenne : 3.39/5 (sur 304 notes)
Résumé :
Dix-neuf ans. Étudiant. Pas d'argent. Pour pouvoir remplir son frigo et s'amuser un peu, il n'y a guère de solutions. Travailler dans un fast-food. Surveiller les activités périscolaires. Ou opter pour le baby-sitting. C'est ce que choisit Alex, finalement. Mais lorsqu'il dépose son annonce à la boulangerie du coin, il est loin d'imaginer la série de personnages qu'il va rencontrer, et à quel point cet emploi va modifier sa perception du monde. Il ne peut surtout pa... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (85) Voir plus Ajouter une critique
marina53
  10 février 2014
Alex est étudiant en première année à la fac d'anglais. Il loue un petit appartement avec kitchenette, dans le centre-ville. Mais la vie d'étudiant coûte cher, les fins de mois sont difficiles et le frigo est souvent vide. Pour pallier à cela, ne pouvant décemment pas réclamer de l'argent à sa maman, Catherine, qui vit seule depuis plusieurs années, et encore moins à son père à qui il ne rend plus visite, il envisage de trouver un boulot. Pourquoi pas des cours particuliers? Et pourquoi pas baby-sitter? Il est doué avec les enfants et cela tombe plutôt bien, il souhaite devenir instituteur. Ce serait une occasion de vérifier si cela lui correspond. Il va déposer une petite annonce à la boulangerie du coin. Mélanie, la vendeuse, trouve ce grand gaillard tout menu assez sympathique et c'est tout naturellement que, lorsqu'elle lit l'annonce, elle lui propose de garder ses enfants. Elle comptait justement sortir avec son mari. Cela fait des années qu'ils ne sont pas sortis en amoureux depuis que les deux garçons sont arrivés. Rendez-vous pour 20h, le samedi soir suivant. Il fait la connaissance d'Hadrien, avec un H, et Brian. de fil en aiguille, le jeune homme se fait connaître, Mélanie y est pour quelque chose naturellement et fait savoir à sa clientèle qu'il s'y prend bien avec les enfants. C'est ainsi qu'il ira faire du baby-sitting chez Marc, papa célibataire la semaine depuis que sa femme a accepté une mutation et qu'il se retrouve seul avec ses deux filles, puis chez le garagiste où le petit Emile lui jouera un sale tour ou bien encore chez cette belle et étrange femme russe, Irina, qui envoûtera notre petit homme. Entre les soirées de baby-sitting, celles passées avec Bastien, son ami, ou Marion, sa petite amie attitrée, la vie d'Alex prendra un tout autre sens, ainsi que celles des personnes qui l'entourent...
Jean-Philippe Blondel noue et dénoue les fils de l'existence. Comment un jeune homme devenu baby-sitter pour gagner un peu d'argent de poche va faire basculer le vie des personnes qu'il croise, entrant ainsi dans leur intimité, leur chez-eux et les côtoyant régulièrement. Chacun trouvera en l'autre une oreille attentive ou une épaule sur laquelle il pourra se reposer. L'auteur signe ici un roman bien plus grave qu'il n'y paraît de prime abord, abordant des thèmes qui lui sont chers, à savoir, les relations parents-enfants, la vie de couple, l'amour au fil des années, les relations intergénérationnelles... Face à une galerie de personnages terriblement attachants, de par leur faiblesse, leur solitude, leur manque de confiance en eux, leur désinvolture dissimulée, leur semblant de bonheur, leurs petits malheurs, leur tristesse ou bien leur joie, on ne peut que succomber à leur charme. Ce roman tendre, touchant, empli d'espoir et poétique est une vrai bouffée d'oxygène. Tout en simplicité et finesse, l'auteur nous offre une belle leçon d'humanité.
Le baby-sitter... le gardien de votre âme...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          464
Annette55
  25 juillet 2015
Je ne ferai pas un long commentaire car j'ai lu cet ouvrage , par petits bouts. En des circonstances particulières....un peu décousues ....
Alex, 19 ans est étudiant. Il n'a pas d'argent et opte pour le baby- sitting.En gardant des enfants, il va apprendre une somme sur les employeurs qui lui confient leur maison, toutes les clés de leur vie: l'école privée ,la boulange, la lecture, les dissensions, la dépression, les déséquilibres, la violence rentrée, les ruptures, l'amour qui tente de percer, les réconciliations, les rumeurs, la névrose, la solitude, la vie, la fragilité de la vie , la complexité de la vie....
Avec plaisir et pudeur, sans mièvrerie , Jean Philippe Blondel écrit simplement, en peignant des gens ordinaires qui tentent de s'en sortir . Il décrit et aborde des sujets graves avec empathie, humanité, simplicité, en mettant un peu de lui- même....il écrit finement avec humour et une grande sensibilité car il se retrouve au centre, au coeur de vies familiales, touchantes, compliquées, fragilisées, difficiles, bancales parfois....il s'occupe presque autant des parents que des enfants......les personnages sont attachants, malgré l'apparente fraîcheur et légèreté du quotidien, ce roman tendre et drôle est bien plus profond qu'il n'y paraît.
Une belle leçon d'humanité et d'humilité sur les liens tissés et les liens tranchés en rêvant de sauter les obstacles, de courir à petites foulées.....Pas si facile !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          373
carre
  09 mai 2012
Alex jeune étudiant de 19 ans galère pour joindre les deux bouts.Il décide de poser une annonce pour faire baby-sitter. Pourquoi pas ma foi, et petit miracle de l'existence, ça marche.
Jean-Philippe Blondel aime décrire des gens simples, qui cherchent à s'en sortir.
On sent tout le plaisir qu'il prend avec ces personnages, d'Alex ce grand échalas, en passant par ces nouveaux employeurs, dont la vie est parfois difficile et bancale. Blondel continue son chemin avec l'espoir de lendemains
ensoleillés. Il évite toute mièvrerie, on imagine ce que pourrai donner une sujet pareil avec ... (Non ne je ne donnerai pas de nom). Blondel écrit simplement et c'est peut être la raison de son succès par le bouche à oreilles, je trouve qu'il y a la même sensibilité que Cédric Klapisch pour le cinéma.
Un auteur que je suis depuis ces débuts et dont chaque livre me touche par leur humanisme et leur tolérance.
Commenter  J’apprécie          350
Missbouquin
  26 janvier 2014
A 19 ans, Alex se retrouve dans une situation que beaucoup d'étudiants connaissent : le frigo ne se remplit pas tout seul, et la famille ne peut pas toujours subvenir à tous leurs besoins … C'est le cas de la mère d'Alex qui l'a eu très jeune, et a du mal elle-même à se maintenir la tête hors de l'eau. le jeune homme n'a donc pas d'autre choix : il lui faut trouver un petit job. Mais lequel ? Serveur dans un fast-food, pion, caissier : les offres sont peu reluisantes. Reste le baby-sitting, plus souvent réservé aux femmes. Mais Alex n'a pas froid aux yeux et se lance dans cette aventure : séduire des parents pour qu'ils lui confient leurs enfants ! Cependant, faire du baby-sitting signifie aussi entrer dans des intimités, des cocons familiaux où tout n'est pas toujours rose … "Pénétrer dans les demeures des autres, par effraction consentie, c'est d'abord casser tous les stéréotypes."Ainsi débute le récit de Blondel, qui nous fait débarquer dans le quotidien de son jeune héros – une fois encore avec succès ! En seulement un an, on assiste à une transformation : celle d'un adolescent en un jeune adulte, qui assume ses responsabilités et qui, malgré sa grande carcasse parfois incontrôlable et sa maladresse, va sauter tous les obstacles. Passant ainsi de quelqu'un qui a besoin d'aide à quelqu'un qui peut aider, et changer la vie des gens …
"C'est moi qui lui ai fait remarquer que, mine de rien, il reliait entre eux des gens qui n'auraient jamais dû se rencontrer. Qu'il créait des fils ténus, mais réels, et que ces fils permettaient aux autres de se sentir mieux."
Le temps d'une soirée, il découvre en effet ce que c'est d'avoir des enfants, "la sensation d'avoir vraiment une place dans l'univers. de s'inscrire dans une continuité rude, mais évidente – et solaire." Et puis il découvre ce que c'est d'être adulte et parent : souvent coincé entre différentes obligations, il y a peu de temps pour soi. Un temps que l'on s'offre parfois en faisant appel à un baby-sitter. Dont ils ont parfois eux-mêmes besoin, à la manière d'un psy. "Ils sont curieux, les adultes, maintenant, non ? Je veux dire, tous ceux que je rencontre, ils … ils n'en sont pas plus loin que nous, sauf qu'ils ont des mômes."
Un récit à la fois tendre et cruel, mené d'une main de maître, et dont l'originalité tient à l'écho final de tous les protagonistes entre eux : après le point de vue d'Alex, nous retrouvons celui de tous ceux qu'il a croisé, qu'il a aidé. Un procédé littéraire qui enrichit formidablement le récit et change notre propre point de vue.
Décidément j'adhère au monde et aux mots de Jean-Philippe Blondel : il a un style, une manière de narrer bien à lui, une façon d'aborder les sujets les plus graves avec clarté, sincérité et humanité et puis toujours un peu de lui. Après Blog, Et rester vivant, Accès direct à la plage et G229le Baby-sitter restera dans ma mémoire, dans ma pile de livres à relire, avec plaisir.
Lien : http://missbouquinaix.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          214
PetiteBalabolka
  09 janvier 2016
Imaginez une sorte de grand dadais, d'allure nonchalante, dégageant presque malgré lui un sentiment de bonhomie. Imaginez-le tout juste sorti de l'adolescence mais déjà en prise avec des réalités adultes, pécuniaires par exemple et de fait, dans l'obligation de trouver un moyen de compléter ses subsides, compatible avec son statut d'étudiant. Alex, notre personnage principal propose alors ses services dans la garde d'enfants, pas vraiment convaincu qu'on fera appel à lui mais finalement sollicité par quelques couples car Mélanie, l'efficace boulangère du quartier, a joué les relations publiques. le voici désormais baby-sitter attitré auprès de quelques familles, devenant parfois un appui indéniable à leur équilibre.
Progressivement, parce qu'il est un type plutôt tranquille qui semble ne jamais s'imposer, n'appartenant ni à la catégorie looser ni à celle des champions, parce qu'il est le genre de personne avec qui on se sent d'emblée en confiance, un peu comme une pause de bien-être, Alex, avec ses tout juste 19 ans, attire à lui les confidences tout autant qu'il cristallise les fêlures de ces quadras qui l'ont embauché. Il soutient Mélanie que son mari a quittée, il devient l'ami de Max qui vit mal la séparation hebdomadaire, pour raison professionnelle, avec son épouse et qui cache un lourd passé. Avec sa naïveté, il ébranle la bulle d'indifférence que s'est forgée, Irina dont le père a disparu dans des circonstances troubles en URSS. Il sauve la vie d'Emile aussi et on imagine la reconnaissance infinie de ses parents.
Ces rencontres avec des adultes plus âgés que lui questionne son propre rapport à ses parents, à sa mère qui l'a eu très tôt et l'a élevé seule mais sans jamais le considérer comme un problème dans sa vie, à son père qui au contraire l'a plutôt mis de côté.
Le dernier chapitre, à plusieurs voix, est particulièrement réussi et l'événement qui va réunir tous les protagonistes de l'histoire est génial dans sa simplicité. Il serait dommage de le dévoiler.
L'écriture de Blondel est comme le personnage principal de ce roman, Alex. Elle a l'air modeste ou du moins ne cherche pas des effets spectaculaires tout en ayant cependant sa musicalité. On y adhère en confiance, on s'y sent bien. J'aime cette fluidité du propos qui laisse toute la place aux personnages, à leurs histoires respectives et j'aime que l'auteur nous les rende attachants. J'aime cette délicatesse de l'écriture qui ne s'impose pas mais qui percole doucement pour livrer la profondeur de sens, l'air de rien.

Lien : http://leschroniquesdepetite..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          205
Citations et extraits (94) Voir plus Ajouter une citation
Annette55Annette55   25 juillet 2015
"Leur problème, c'était la solitude. La soiltude à deux. Découvrir une fois que tu arrêtes de travailler que le monde tourne sans toi et que tu n'as pas eu le temps, l'envie ou le courage de développer des amitiés - pris comme tu l'étais par les enfants, le boulot, le logement, la course aux économies. S'apercevoir, au réveil, qu'il te faut un certain temps pour retrouver qui tu es et quelle est ta place sur la terre- avant de te rappeler que ta place, elle est si insignifiante que tout le monde s'en fout ......"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
pyrouettepyrouette   29 février 2012
"Je me suis rendu-compte qu'à force de se laisser dériver, on atteignait parfois des rivages où personne ne pouvait venir vous chercher."
Commenter  J’apprécie          460
emysignemysign   05 juin 2013
Est-ce que nous pouvons être un duo, c'est davantage qu'un couple, un duo, ce sont deux personnes qui ne sont pas fondues l'une dans l'autre, mais qui jouent ensemble, de concert, comme ça, il y a quelque chose qui les lie de plus fort que l'amour, oui , absolument, il y a cette évidence, nous marchons ensemble, l'un et l'autre, nous dépendons chacun de la liberté de l'autre, nous suivons le mouvement ou nous le précédons, nous ne sommes pas collés, nous sommes complices, voilà, complices. Peux-tu être ma complice ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
chardonettechardonette   14 octobre 2010
Se résoudre.
Se dissoudre.
Alex n'aime pas les verbe en "oudre". Déjà, à l'école primaire, il ne parvenait pas à retenir leurs conjugaisons. Et quand on ne parvient pas à retenir une conjugaison, c'est que le verbe n'existe pratiquement pas.
Commenter  J’apprécie          160
FemiFemi   25 mai 2015
Il y a dans la vie des gens que l'on rencontre et avec lesquels on ne formera jamais un couple, avec lesquels on ne sera jamais amis non plus - mais avec lesquels on peut former un excellent tandem, dans certains cas, sous certaines conditions.
Des partenaires.
Commenter  J’apprécie          120
Videos de Jean-Philippe Blondel (35) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Philippe Blondel
Chaque vendredi matin, Valérie Expert vous donne rendez-vous avec Gérard Collard pour leurs coups de c?ur... Voici les références des livres présentés dans l'émission du 11 octobre 2019 :
Un petit coup de jeune de Thierry Bizot aux éditions Seuil https://www.lagriffenoire.com/1009382-divers-litterature-un-petit-coup-de-jeune.html
Le Roi Fol de Laurent Decaux aux éditions XO https://www.lagriffenoire.com/?fond=produit&id_produit=1015110&id_rubrique=372
La Grande escapade de Jean-Philippe Blondel aux éditions Buchet Chastel https://www.lagriffenoire.com/1010927-romans--la-grande-escapade.html
06h41 de Jean-Philippe Blondel aux éditions Pocket https://www.lagriffenoire.com/21687-divers-litterature-06-h-41.html
Louise de Vilmorin de Geneviève Haroche-Bouzinac aux éditions Flammarion 9782081440166
Le rêve d'un fou de Nadine Monfils aux éditions Fleuve https://www.lagriffenoire.com/1016562-divers-litterature-le-reve-d-un-fou.html
Une minute quarante-neuf secondes de Riss aux éditions Actes Sud https://www.lagriffenoire.com/1016960-romans--une-minute-quarante-neuf-secondes.html
Le lambeau de Philippe Lançon aux éditions Gallimard https://www.lagriffenoire.com/109311-poche-le-lambeau.html
La culture décontractée !!!!! ABONNEZ-VOUS A NOTRE CHAINE YOUTUBE ! http://www.youtube.com/user/griffenoiretv/featured (merci) La boutique officielle : http://www.lagriffenoire.com
#soutenezpartagezcommentezlgn Merci pour votre soutien et votre amitié qui nous sont inestimables. @Gérard Collard @Jean-Edgar Casel
+ Lire la suite
autres livres classés : baby-sittingVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Jean-Philippe Blondel (assez facile pour les fans)

Année de naissance ?

1964
1970
1976
1982

12 questions
56 lecteurs ont répondu
Thème : Jean-Philippe BlondelCréer un quiz sur ce livre