AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2811209662
Éditeur : Milady (17/03/2017)

Note moyenne : 3.32/5 (sur 19 notes)
Résumé :
Jamais une nuit n'aura déclenché pareil chaos !
Après la nuit qu'ils viennent de passer ensemble, Matthew et Katy sont d'accord sur un point : ils ne doivent jamais se revoir !
Promesse qu'ils tiennent jusqu'à ce que, huit mois plus tard, ils se retrouvent par hasard au même cours prénatal.
Entre une épouse coincée et un petit ami irresponsable, Matthew et Katy doivent trouver une solution si Matthew se révèle être le père du bébé de Katy. Situ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
Khiad
  03 avril 2017
Katy, trente-six ans, est toujours traumatisée par la trahison de son premier amour, Matthew, et ne fait plus confiance aux hommes qu'elle fuit dès que la situation devient trop sérieuse. Sa relation avec Ben, sans prise de tête et au jour le jour, lui convient parfaitement. Cependant, lorsqu'elle revoit Matthew à une soirée d'anciens élèves, l'alcool et les vieux souvenirs aidant, ils finissent par coucher ensemble, malgré sa femme à lui et son petit ami à elle. Lorsque, quelques mois plus tard, Katy s'aperçoit qu'elle est enceinte, elle est horrifiée. de qui peut bien être ce bébé ? Ne risquant pas de revoir Matthew, tout devrait bien se passer... Mais cela serait trop simple et sans réel intérêt, n'est-ce pas ? C'est pour ça que leurs chemins se croiseront de nouveau... aux cours de préparation à la naissance où Matthew ira avec sa femme, enceinte elle aussi ! Et à partir de là, les ennuis commenceront !
Vous l'aurez deviné, ce scénario couple les situations cocasses avec d'autres, plus sérieuses. Il y aura beaucoup de secrets, de mensonges, de questionnements, de remises en question, de doutes, de peur, de rires (surtout pour nous), des larmes (il paraît que ça pleure pour un rien une femme enceinte... :p ).
J'ai trouvé l'écriture fluide et très agréable ; l'histoire toute en légèreté malgré certains sujets plutôt sérieux qui sont abordés, comme l'incapacité d'un couple à concevoir des enfants et l'impact que cela a sur leur quotidien ; les grossesses surprises ; les questionnements des futurs parents qui ont peur de ne pas être à la hauteur...
L'histoire nous fait côtoyer des personnages souvent drôles, pas mal tourmentés, attachants et parfois franchement agaçants. Mention spéciale pour Alison que j'ai détestée de bout en bout ! Tout à fait le genre de femme hautaine, "parfaite" et castratrice que je ne supporte pas.
Au départ, je n'ai pas spécialement accroché à Ben non plus, très porté sur les blagues à caractère sexuel et plutôt lourdingue, le genre à se croire drôle alors que c'est loin d'être le cas... Un type d'homme que je n'aime pas du tout ! Heureusement, il évolue au fil de l'histoire.
Petite déception envers Daniel qui est à lui seul le cliché de l'homosexuel : une grande folle ! Alors oui, il est drôle et certaines de ses réactions/actions sont hilarantes, mais parfois il est vraiment poussé à l'extrême. C'est un très bon ami de Katy, son confident, qui fait beaucoup de choses pour elle. Mais parfois... Pas besoin d'avoir d'ennemis quand on a ce genre d'ami... c.f. la fête pour célébrer la future naissance.
J'ai aimé le personnage de Katy, que j'ai trouvé entière et naturelle, maladroite et pourtant faisant de son mieux. J'ai cependant parfois été choquée de voir sa nonchalance quant à sa grossesse. A deux semaines du terme, sa valise n'était toujours pas prête et elle venait tout juste d'acheter (avec beaucoup de mal) le nécessaire (vêtements, lit...). Bon ok, sa situation n'est pas facile, tout semble lui échapper et aller de travers, les hormones la transforment très souvent en madeleine, mais quand même !
Quant à Matthew, il m'a beaucoup touché. Il se remet beaucoup en question, doute, ne sait plus du tout où il en est avec la réapparition de son premier amour qu'il n'a jamais vraiment cessé d'aimer, mais est aussi prêt à beaucoup de choses. Je ne vous en dis pas plus.
Un point que j'ai trouvé complètement exagéré, c'est celui des contractions. La grossesse est une chose qui me parle, parce que mon second fils vient d'avoir 2 mois aujourd'hui, du coup c'est encore tout frais pour moi. *Promis, je ne parle plus de ma vie perso après ! :p* Alors oui, les contractions ne sont pas agréables, même franchement douloureuses et chaque femme les vit et les endure de façon différente, je le sais bien. Mais de là à hurler comme une truie qu'on égorge et à "beugler" (je reprends un terme du livre).... Il ne faut pas non plus exagérer quoi...
Oh ! Vous vous demandez certainement "Pourquoi ce titre" ? En fait, c'est lié à une conversation dans le livre et... je ne vous en dit pas plus. Juste que j'ai beaucoup aimé le petit rappel au titre tout à la fin du livre. ^^
En résumé, une lecture rafraichissante, pleine d'humour malgré certaines exagérations et stéréotypes. Des personnages hauts en couleurs et plutôt attachants qui nous entrainent dans les méandres de leurs relations compliquées, de leurs secrets, de leurs tourments, de leur intimité... Un livre pétillant, qui rebondit sans cesse et que j'ai adoré. Je suis heureuse d'être sorti de ma zone de confort pour le découvrir et je vous le conseille si vous voulez passer un petit moment agréable entre ses pages.
Lien : http://booksfeedmemore.eklab..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Puce14
  27 mai 2017
Roman distrayant et hilarant, une comédie pleine d'esprit. A lire!!!!
Commenter  J’apprécie          113
Carole94p
  18 février 2018
Pas de sexe le mardi m'a de suite tapée dans l'oeil en découvrant son résumé. Il faut dire qu'il s'annonçait assez drôle tout en restant réaliste et avouons-le, cela m'a rendu extrêmement curieuse de voir comment les choses allaient se passer.
Katy et Matthew ont autrefois été ensemble. Pourtant, les années ont passé et chacun a mené sa vie de son côté. Jusqu'à cette fameuse nuit qu'ils vont passer ensemble. Aucune promesse, aucun plan sur la comète, ils se séparent persuadés de ne jamais se revoir. Alors quand Katy tombe sur lui à son cours prénatal avec son petit ami actuel c'est la douche froide. Car qui dit, cours prénatal dit, enfant. Matthew et sa femme sont aussi là pour préparer l'heureux événements….
Pas de sexe le mardi est sans aucun doute un roman où l'humour est présent. Les situations cocasses se multiplieront, les moments de doutes également et d'autres nous ramèneront à la réalité. Il faut dire que la situation est un véritable bizarre sans nom mais qui, abordera avec légèreté les situations sérieuses d'une grossesse et d'un nouveau-né à venir.
Katy, notre héroïne est le genre d'héroïne qui de suite vous fait vous sentir bien. Elle a de l'humour à revendre et reste telle quelle est, même avec une grossesse imprévue. Elle est bien loin des clichés de la femme enceinte totalement prête pour l'arrivée de son enfant. Les vêtements ne sont pas achetés, la chambre n'est pas prête et le potentiel père… eh bien lui non plus ne semble pas au point.
De l'autre côté, nous avons donc, Matthew, l'ex, futur père lui aussi (avec sa femme). Si au départ, j'ai apprécié ce personnage, et les sentiments que gardait Katy pour lui depuis toutes ses années, j'avoue qu'au fil des pages je l'ai trouvé très girouette et un brin égoïste. Mais passons. Nous avons également, Ben. le petit ami actuel. Alors là c'est plutôt l'inverse. Au début, je l'ai trouvé lourd et très limite. On sent le manque de maturité avec ses blagues pourries et son laxisme récurrent… Clairement, il ne prend pas son rôle de futur père au sérieux et ne s'y intéresse pas du tout. Fort heureusement, la tendance s'inversera au fil des pages et celui-ci gagnera en intérêt et en maturité.
Le titre, Pas de sexe le mardi, quant à lui m'aura beaucoup fait sourire. Car ce titre est en fait tiré de l'une des conversations de Katy avec un des personnages. J'ai trouvé le clin d'oeil très sympa et celui-ci conclut parfaitement l'histoire.
Le style de l'auteure, Tracy Bloom, est fluide et avec juste ce qu'il faut pour rendre une situation compliquée en quelque chose de réaliste et drôle à la fois. Je ne vous cache pas les quelques clichés (notamment concernant le meilleur ami de Katy), mais le tout, reste très sympa à lire et plein de surprise.
Lien : http://www.my-bo0ks.com/2018..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Lanabook
  27 août 2018
Katy, 36 ans mais qui pense toujours en avoir 20, est en couple avec Ben qui est de 8 ans son cadet, ils sont cool et leur relation en est de même.
Matthew est marié à Alison, tous deux ont une vie bien rangée et organisée.
Deux couples avec des vies bien différentes et pourtant ....
Katy et Matthew étaient en couple lorsqu'ils avaient 18 ans, leur couple est mort le jour ou Katy est tombée sur Matthew alors qu'il l'a trompé avec une autre. Leur route c'est séparé ce jour et il ne se sont jamais revus, Matthew ayant quitté la ville de Leeds.
18 ans plus tard une fête des anciens élèves est organisée à Leeds. Matthew qui y est en déplacement décide d'y faire un tour, après tout il y a prescription Katy ne doit plus lui en vouloir depuis toutes ces années … La soirée ne se passe pas comme prévue pour Matthew qui doit être soigné, Katy baisse les armes (et la garde) et l'emmène chez elle. Après une bonne fin de soirée en musique et quelques bouteilles de vin, ce qui devait arriva et il tombèrent dans les bras l'un de l'autre en oubliant leur conjoint respectif …
8 mois plus tard Katy se rend à un cour de préparation à l'accouchement en compagnie de Ben, en arrivant dans la salle elle manque de tomber, Matthew est là avec sa femme enceinte également.
Matthew travail dans les chiffres pour lui le calcul est vite fait, il est potentiellement le père du bébé de Katy …

Une histoire pleine d'humour malgré le contexte (un bébé et deux pères potentiels) et où les situations cocasses s'enchaînent grâce aux protagonistes qui y sont pour beaucoup chacun à leur manière. Je donne une mention spécial à Daniel, l'ami de Katy, qui est plein de caricatures mais qui pour ma part à été mon chouchou !
La plume de l'auteure est simple, fluide et pleine de gaieté ce qui en fait une lecture fraîche et rapide.
Quand au titre, il est parfait car tiré d'une conversion entre Katy et Ben, c'est le genre de détail que j'affectionne.
En bref ce roman a accomplie sa mission qui était de me faire passé un bon moment tout en légèreté.
Lien : http://surlesailesdunlivre.f..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Stylo_plume
  15 octobre 2017
Pas de sexe le mardi, fait partie de mes livres lu cet été. Je recherchais pas de la grande littérature, mais simplement une lecture " fraîche " qui me ferait passer du bon temps sous le soleil. Parie en partie tenue ! ce livre se lit vite, le style d'écriture est agréable, les personnages sont sympathiques et l'histoire présente quelques pointes d'humour ici et là. Mais en réalité l'histoire n'est pas non plus transcendante, voir même quelque peu déroutante, je ne savais pas vraiment comment elle allait finir, et je ne m'imaginais pas vraiment ça, mais bon pourquoi pas. Comme dit plus haut il faut se laisser porter pas la lecture pour ce qu'elle est, c'est-à-dire un roman rafraîchissant qui fait passer malgré tout un bon moment.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
LanabookLanabook   27 août 2018
- Tu vois, le mardi, c’est un jour de rien. Le dimanche on fait l’amour de la fin de week-end. Le lundi, on le fait parce qu’on se dit : “Putain, j’ai besoin, y a encore toute la semaine à se farcir”. Le mercredi, tu fêtes peut-être les neufs buts marqués pendant le match, ou alors tu le fais parce tu t’ennuies ou bien c’est la partie de jambes en l’air devant la télé. Le jeudi, c’est le nouveau vendredi, donc tu vas au pub et puis tu t’envoie en l’air façon “Oh bon sang ce que je suis dingue, j’ai vraiment trop bu pour un soir de semaine”. Le vendredi, c’est plutôt le genre : “Enfin le week-end, j’ai survécu à une autre semaine de travail”. Et puis le samedi, eh bien … C’est samedi, merde, il faut bien baiser, point barre. Mais le mardi, vois-tu c’est compliqué. Qu’elle raison est-ce-qu’on peut bien invoquer pour coucher un mardi ? pose la question autour de toi, je te parie que personne ne se rappelle la dernière fois où il a couché un mardi.
[Ben]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   20 mars 2017
Tu vois, quand tout se passe bien avec un homme, pas génial mais bien, la vraie question délicate se glisse dans un coin de ta tête et, de temps en temps, elle menace de sortir et de se poser. Sauf qu’essayer d’y répondre engendrerait forcément des changements dans la relation, et ça requiert trop d’efforts, du coup tu n’y réponds pas. OK, pas de problème, mais tout continue en mode « ça va, pas génial mais ça va ». En fait, tu peux très bien t’engager dans une relation à long terme sans jamais aborder la vraie question délicate, et par voie de conséquence finir avec une personne que tu n’aimes pas vraiment.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LanabookLanabook   27 août 2018
- il s'est passé que je viens de me rendre compte du connard que j'ai été, commença-t-il, avant de s'interrompre quelques secondes pour réfléchir. Enfin, je n'ai pas toujours été un connard, tu me comprends bien. Au contraire même, j'aime à penser que mon dossier est plutôt bon dans l'ensemble. C'est juste récemment que je me suis découvert une certaine aptitude à la connerie.
- mais c'est ma faute; Je n'aurais pas dû ...
- Non, en effet, tu n'aurais pas dû, l'interrompit-il. d'ailleurs, ça nous met à égalité sur l'échelle de la connerie.
- Oui, d'accord, mais n’oublie pas que tu es diplômé ès connerie, ne put-elle s'empêcher de répliquer.
[Ben et Katy]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
KhiadKhiad   01 avril 2017
Elle se remit debout à grand-peine et avança péniblement jusqu’aux caisses en ravalant les larmes qui menaçaient de l’engloutir. S’interrompant pendant qu’elle scannait ses achats et les déposait consciencieusement dans un sac, la caissière lui tendit un mouchoir.
- Les hormones, déclara-t-elle d’une voix douce. Ça arrive tout le temps.
Complètement mortifiée, Katy reposa ses sacs dans le chariot aussi vite qu’elle put et sortit du magasin presque en courant, à croire que le bâtiment était en feu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
KhiadKhiad   01 avril 2017
Il y a celles qui ont la chance de choisir le père de leur enfant et il y a les autres. Celles qui, pendant des années, passent au crible la meule de foin géante que représente la population masculine et celles qui se font avoir.
Katy ne pensait jamais appartenir à la seconde catégorie. Et elle pensait encore moins tomber enceinte à trente-six ans, sans être mariée et avec un petit ami de huit ans son cadet.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : roman d'amourVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3558 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre
.. ..