AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 1519106483
Éditeur : CreateSpace Independent Publishing Platform (10/11/2015)

Note moyenne : 4.25/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Douce nuit étoilée… Ben engage Vinnie pour qu’il fasse son portrait, afin de passer plus de temps avec l’artiste. Durant la séance, au cours de la soirée, Vinnie peint un ciel nocturne sur la poitrine de Ben… et ils s’embrassent. Ils commencent une relation sous la nuit étoilée, la propre toile de Dieu. Mais chaque relation connaît des hauts et des bas, tout comme la leur. Quand Ben pense que Vinnie passe trop de temps avec un autre artiste, sa jalousie crée un foss... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
plumkreole973
  11 avril 2016
L'auteure avec « peindre le ciel », nous raconte avec une douceur infinie, malgré toute la mélancolie et la douleur parsemées au fil des pages, une histoire d'amour où les deux héros « Ben et Vinnie », deux jeunes hommes cabossés par la vie, vont s'aimer à s'en perdre …
Tout commence par une rencontre provoquée par Ben, qui est déjà en secret très attiré par Vinnie. Ce qu'il ignore c'est que de son côté, Vinnie craque aussi pour lui et ce depuis quelques mois déjà.
Ils vont apprendre à s'aimer, se découvrir tout en douceur. Même si Ben est plus entreprenant, pressant, Vinnie quant à lui, veut prendre son temps.
L'amour va devenir puissant, fusionnel, passionnel … mais à force de secret, de non-dit, de jalousie, tout vol en éclat…
Commence alors, le mal de l'autre, la solitude, la quête de soi et de l'autre, l'angoisse, se dire qu'on ne pourra plus aimer à nouveau …
Avec le soutien de ses amis, de la famille de Vinnie, Ben va se battre, s'accrocher et reprendre en douceur la place qu'il n'aurait jamais du laisser filer, celle qui est la sienne « au côté de Vinnie ».
Mais sauront-ils cette fois, se construire un amour fait d'acception de soi, de l'autre, de confiance …
Voilà donc un roman très tendre, très doux, débordant d'amour, de tristesse délivrée au fil des mots. On s'attache très vite aux personnages. Chacun à leur façon ont su me toucher.
Deux petits bémols : il y a peut-être un peu trop de sexe (j'ai eu la sensation que Ben était parfois un homme en rut, qu'il ne pensait qu'à cela… l'histoire est tellement belle et bien écrite, que je trouve cela légèrement grossier et inutile) et trop de je t'aime (cela rendait le récit parfois niaiseux…. L'amour est tellement présent dans les gestes, les regards, les mots …. Qu'il n'y avait pas pour ma part besoin qu'ils se disent si souvent « Je t'aime »)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
The-Library-World
  18 novembre 2015
Je remercie chaleureusement les éditions « Men over The Rainbow » pour l'envoi de ce service presse.
L'auteure avec « peindre le ciel », nous raconte avec une douceur infinie, malgré toute la mélancolie et la douleur parsemées au fil des pages, une histoire d'amour où les deux héros « Ben et Vinnie », deux jeunes hommes cabossés par la vie, vont s'aimer à s'en perdre …
Tout commence par une rencontre provoquée par Ben, qui est déjà en secret très attiré par Vinnie. Ce qu'il ignore c'est que de son côté, Vinnie craque aussi pour lui et ce depuis quelques mois déjà.
Ils vont apprendre à s'aimer, se découvrir tout en douceur. Même si Ben est plus entreprenant, pressant, Vinnie quant à lui, veut prendre son temps.
L'amour va devenir puissant, fusionnel, passionnel … mais à force de secret, de non-dit, de jalousie, tout vol en éclat…
Commence alors, le mal de l'autre, la solitude, la quête de soi et de l'autre, l'angoisse, se dire qu'on ne pourra plus aimer à nouveau …
Avec le soutien de ses amis, de la famille de Vinnie, Ben va se battre, s'accrocher et reprendre en douceur la place qu'il n'aurait jamais du laisser filer, celle qui est la sienne « au côté de Vinnie ».
Mais sauront-ils cette fois, se construire un amour fait d'acception de soi, de l'autre, de confiance …
Voilà donc un roman très tendre, très doux, débordant d'amour, de tristesse délivrée au fil des mots. On s'attache très vite aux personnages. Chacun à leur façon ont su me toucher.
Deux petits bémols : il y a peut-être un peu trop de sexe (j'ai eu la sensation que Ben était parfois un homme en rut, qu'il ne pensait qu'à cela… l'histoire est tellement belle et bien écrite, que je trouve cela légèrement grossier et inutile) et trop de je t'aime (cela rendait le récit parfois niaiseux…. L'amour est tellement présent dans les gestes, les regards, les mots …. Qu'il n'y avait pas pour ma part besoin qu'ils se disent si souvent « Je t'aime »)
Lien : https://thelibraryworld.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
boulimiquedeslivres
  21 novembre 2015
e remercie tout d'abord Men over the rainbow pour ce service presse dont le travail de travail est toujours aussi bon.

Pour tout vous dire, quand j'avais lu le résumé de ce livre, je n'avais pas été spécialement emballée.
Mais au final, j'ai l'ai adoré et ne regrette nullement de l'avoir découvert.
L'auteur nous offre ici une magnifique histoire entre deux garçons que tout oppose, mais qui pourtant se complètent si bien. L'intrigue est très bonne, je n'ai pas réussi à lâcher le livre avant la fin.

C'est une histoire qui est à la fois douce et bouleversante. Vinnie et Ben m'ont donné de sacrées palpitations. Avec ces deux-là, l'angoisse été au rendez-vous. Heureusement que tout ne se résume pas qu'à cela!

Au contraire, l'histoire de Vinnie et Ben c'est avant tout une amitié, de l'attirance et de la passion. Mais comme tout le monde le sait, la passion peut devenir dévorante, voire étouffante, si on n'y fait pas attention. Et c'est malheureusement ce qui va arriver à notre duo si attachant. L'arrivée d'un certain James va créer la jalousie et détruire ce qui était si fragile.
Dans ce roman, nous avons de la joie, de l'amour, de la tendresse, mais nous avons aussi la tristesse, la haine, la peur et la détresse.

J'ai particulièrement aimé ce couple. La plupart du temps il y a toujours un des deux que je préfère, mais cette fois j'ai eu le coup de coeur pour les deux.
Tout comme eux, j'ai souri à leur rencontre, j'ai vibré quand ils se sont aimés. Puis j'ai vu venir le drame, alors j'ai pleuré avec eux.
Alors, oui ce roman n'est pas parfait, j'aurai sûrement préféré moins de sexe afin de profiter davantage de toutes ces belles images que l'auteur nous dévoile au fur et à mesure, mais il reste pour moi un très bon moment de lecture et d'évasion.
En bref, je vous le conseille vivement!!
Boulimique des livres
Lien : http://boulimiquedeslivres.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : mélancolieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr




Quiz Voir plus

Horreur et littérature

Le jeune Jonathan Harker se rend en visite dans un château des Carpates. Au cours de son voyage, les autochtones qu'il rencontre tentent de le dissuader d'atteindre son but et manifestent une inquiétude grandissante. A son arrivée au château, l'inquiétude gagne Jonathan Harker, jusqu'au jour où trois jeunes femmes pénètrent dans sa chambre pour lui prodiguer des baisers qui sont autant de morsures. Alors qu'il entreprend une exploration du château, il découvre, gisant dans une caisse, le comte D …

The Dunwich Horror – 1928 (l’Abomination de Dunwich) / de Howard Phillips Lovecraft
Dracula – 1897 / de Bram Stoker
The Shrinking Man – 1956 (l'Homme qui rétrécit) / de Richard Matheson
A Deskful of Girls – 1958 (Des filles à pleins tiroirs) / de Fritz Leiber
The Hauting of Hill House – 1959 (la Maison Hantée) / de Shirley Jackson
The Exorcist – 1971 (l’Exorciste) / de William Peter Blatty
American Gothic – 1976 (le Boucher de Chicago) / Robert Bloch
The Crone – 1984 (Horreur aux mille visages) / de Bill Garnett
Horreur à Maldoror – 1987 / de Eric Verteuil
La Petite Boutique des Horreurs – 2009 / de Nolween Eawy

10 questions
100 lecteurs ont répondu
Thèmes : horreur , fantastique , fantasyCréer un quiz sur ce livre