AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Ys


Ys
  07 juillet 2017
Nellie Bly, vous vous en souvenez ? La jeune journaliste du New York World qui réussit, en 1887, à s'infiltrer dans un asile d'aliénées pour écrire un reportage sur les conditions de vie dans ce genre d'établissement.

Deux ans plus tard, toujours pour le même journal, c'est un autre défi d'envergure, quoique d'un tout autre genre, qu'elle se met en tête de relever : battre le record fictif de Phileas Fogg et accomplir un tour du monde en 75 jours. Finalement, il lui en faudra 72 (6 heures, 11 minutes et 14 secondes) pour rallier New York à New York via Southampton, Londres, Boulogne-sur-Mer, Brindisi, Port-Saïd, Aden, Colombo, Singapour, Hong Kong, Yokohama et San-Francisco. Pour tout bagage, une simple petite sacoche de voyage, dans laquelle elle réussit à serrer l'essentiel mais doit renoncer à faire entrer une modeste robe de rechange pour les pays chauds. Et zut à ceux qui pensent que les femmes ne savent pas voyager léger !
Amplement relayé par la presse, accompagné de concours, de paris, son périple soulève un enthousiasme assez général, à commencer par celui de Jules Verne - qu'elle a le temps de rencontrer en coup de vent entre deux trains et dont elle retrouve l'interview, traduite en japonais, à son arrivée à Yokohama ! L'enthousiasme surtout des Etats-Unis entiers, qui l'accueillent en héroïne et la couvrent de cadeaux, de bouquets, d'ovations, durant toute la dernière phase de son voyage entre San-Francisco et New York.

Le récit qu'elle tire de l'aventure est passionnant à lire, même si j'aurais parfois aimé voir certains sujets un peu plus détaillés. On y trouve des tas de détails intéressants sur les modes de transport de l'époque et sur les lieux découverts au passage, certains tout juste entrevus, d'autres plus longuement visités à la faveur d'une escale de quelques jours entre deux navires. le temps a beau manquer pour approfondir chaque endroit, la jeune femme ne manque pas une occasion de découvrir ce qu'elle peut, en compagnie des amis rencontrés lors des longues traversées. Ainsi, de Hong Kong, elle a le temps de pousser jusqu'à Canton, où un guide chinois lui fait découvrir les curiosités de la ville et où le traditionnel repas de Noël se transforme en pique-nique dans le temple des Morts, face à un paisible étang. Mille anecdotes viennent relever tout cela, ainsi qu'une sympathie générale, ouverte et franche, envers les gens rencontrés, qu'il s'agisse de ses compagnons de voyage, des européens expatriés ou des populations autochtones. Les Japonais l'enchantent tout particulièrement - et les Anglais, ma foi... beaucoup moins !

Une lecture que je recommande fortement - notamment à ceux que la demoiselle intrigue et qui auraient envie d'un sujet moins plombant que celui des asiles précédemment évoqué.
Lien : http://ys-melmoth.livejourna..
Commenter  J’apprécie          70



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (5)voir plus