AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2822408300
Éditeur : MA Editions (07/05/2014)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 2 notes)
Résumé :
"Terreno, Amérique du Sud, 1983. Après dix années de dictature, la junte du général Pelarón semble vaciller. Alejandro Maldiga, guitariste du poète et chanteur populaire Victor Pérez, exécuté par le régime, quitte la sinistre prison baptisée « La Cène ». La résistance cherche de nouveau à attirer Maldiga dans ses rangs, mais Alejandro a changé. Dévoré par la culpabilité ? il se sent responsable de la mort de son ami Pérez ?, Maldiga devient involontairement le centr... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
denisarnoud
  04 mai 2014
Le Terreno est un pays fictif d'Amérique du sud dirigé d'une main de fer par le général Pelaron. Après 10 ans de prison Alejandro Maldiga, guitariste du célèbre groupe Aconcagua dont le leader, le chanteur poète Victor Perez a été exécuté, retrouve la liberté. Dix ans passés dans la tristement célèbre prison La Ultima Cena : La Cène ainsi nommée car on y sert un bon repas aux condamnés à mort.
C'est un être brisé qui sort de prison, déjà pas très enthousiaste sur le message contestataire véhiculé par les chansons du groupe avant son incarcération, il est devenu complètement résigné. Il avait rejoint le groupe pour faire carrière, pas par conviction. Doué techniquement, il lui manquait l'âme pour égaler son leader.

"Fais chanter cette guitare, tu en es capable. C'est la voix des gens qui ont perdu leur langue. (Elle tendit le bras en direction de la rue.) Ils sont devenus muets, on les a fait taire, ils ne sont plus bons qu'à attendre que la mort vienne les chercher. (Violeta hocha la tête. Une lueur rusée s'alluma dans ses yeux.) Voilà ce que doit pouvoir traduire ta guitare, cajoleuse, flatteuse, caressante, haletante, menaçante, hurlante."
Un jour il aide Beatriz Candalti, la fille d'un magnat proche du pouvoir, à échapper aux troupes lors d'une manifestation contre le régime. Elle va lui faire rencontrer plusieurs membres d'un réseau de résistance à l'oppresseur : Cristobal, le responsable de la bibliothèque de l'université, Joao artiste lui-même et responsable d'un village d'artistes situé dans la montagne et René Lafargue, un prêtre belge qui se consacre à l'aide des habitants les plus démunis des favelas de la capitale. Alejandro va se retrouver embringué dans ce mouvement de résistance contre son gré.

le mensonge d'Alejandro est un roman passionnant où l'on voit les personnages lutter non seulement contre la dictature mais aussi contre leurs propres contradictions, leurs propres démons. Alejandro dont le courage n'est pas la première qualité, loin s'en faut, va se retrouver impliqué, par désir de reconnaissance, par besoin d'être aimé dans une entreprise dont la portée politique le laisse complètement froid. Un roman qui décrit par petites touches précises les dictatures d'Amérique latine, telles qu'en ont connues des pays comme l'Argentine, ou le Chili. Une belle découverte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Maphil
  28 octobre 2017
"Le mensonge d'Alejandro" nous rappelle le Chili des années 1970-1980 mais l'auteur de cet ouvrage mi thriller, mi roman politique, a opté pour une dimension symbolique en nommant le pays Terreno (Pais dans la version originale), nom qui renvoie à un pays imaginaire d'Amérique latine (proche de l'Argentine et de la Bolivie...) dont la capitale est Valtiago et le chef de la junte Pelaron.
Chaque personnage a son talon d'Achille. L'auteur est très attentif aux relations entre hommes et femmes, trop violentes et n'offrant qu'une maigre consolation par rapport à un quotidien presque invivable. Il démontre que la terreur ne déchire pas seulement la société mais aussi les individus et les relations entre eux.
Commenter  J’apprécie          10
JoyeuxDrille
  23 mars 2015
Dans un pays qui rappelle le Chili de Pinochet, l'Argentine de Peron ou toute dictature sud-américaine des années 70-80, un homme sort de prison. Il est un symbole de résistance pour les autres, mais pour lui, il est une imposture. Plein de lâcheté et de culpabilité, incapable d'exorciser ses démons, son désespoir va aller croissant. Déroutant, sombre, un livre qui observe bourreaux comme victimes.
Lien : http://appuyezsurlatouchelec..
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : prisonsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1562 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre