AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2914577486
Éditeur : Lettres vives (24/02/2011)

Note moyenne : 4.18/5 (sur 19 notes)
Résumé :

Carnet du soleil s inscrit dans la continuité de « La plus que vive » (Gallimard, 1996) dans la mesure où Christian Bobin reprend aujourd hui sa plume pour écrire à celle qui bouleversa sa vie en disparaissant prématurément à l âge de 44 ans : « Mourir ne referme pas le livre à sa dernière page » écrivait-il alors. En effet, il revient aujourd hui vers elle, il lui parle de tout ce... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Jean-Daniel
  26 août 2019
Simplement
Christian Bobin
De l'amour
De la tendresse pour celle perdue
Mais jamais oubliée
Omniprésente
Un goût particulier
Car l'amour a un goût particulier
Poésie, délicatesse et lumière
Une lumière dans le coeur du lecteur.
« Il faut que la vie nous arrache le coeur, sinon ce n'est pas la vie. »
Commenter  J’apprécie          390
eleonoramissa
  22 mai 2016
Trouvé par hasard dans une petite librairie, ce livre de Christian Bobin, dans la lignée de "La plus que vive", s'adresse à celle qu'il aimait, quinze ans après sa mort. C'est un livre de lumière, de foi et d'espérance. Des phrases lancées vers le ciel, comme des bouquets de fleurs des champs offertes à la femme aimée. Bobin saute gaiement par-dessus la barrière qui sépare les vivants des morts. J'ai été très émue par cette lecture.
Commenter  J’apprécie          140
kali_morpho
  25 novembre 2011
Parfois, on trouve un bon livre. Plus rarement, il arrive que ce soit le livre qui vous trouve... Je venais de perdre mon père quand celui-ci m'a trouvé. J'ai lu la 4ème de couverture et j'ai su qu'il arrivait au bon moment.
« Il faut que la vie nous arrache le coeur, sinon ce n'est pas la vie ».
Chaque phrase de ce petit livre est juste. Belle et juste. Christian Bobin parle du deuil et de l'absence d'une manière totalement lumineuse. Depuis six mois, ce livre m'accompagne et je pioche au hasard de ses pages dans la paix et la beauté des textes.
Commenter  J’apprécie          120
charlottelit
  15 juin 2013
comment on entre en poésie au coeur de la vie malgré la mort
comment Bobin transforme tout en or
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (22) Voir plus Ajouter une citation
Jean-DanielJean-Daniel   25 août 2019
Le premier carnet que j'ai écrit
pour toi avait une couverture bleu
myosotis. Il contenait tous mes
trésors : un peu d'encre sur un peu
de neige et la feuille frissonnante
d'un silence.

Carnets et lettres se sont multipliés.
Mon offrande au soleil ne serait
jamais assez belle.
Commenter  J’apprécie          230
nadejdanadejda   07 mars 2011
Je t'avais promis dans la plus que vive de t'écrire dix ans plus tard. Quinze ont passé avant que je lance ce caillou de papier contre la fenêtre de ta maison au fond des cieux -- une maison semblable à celle dont tu rêvais à Saint-Ondras : claire sur une pente légère avec des roses brûlant contre les murs.
Commenter  J’apprécie          140
fanfanouche24fanfanouche24   10 août 2013
Il n'y a pas de passé. Il n'y a qu'aujourd'hui et, dans aujourd'hui, serrés et brûlants comme à l'intérieur d'une clochette de muguet, tous les morts que nous avons aimés. (p.43)
Commenter  J’apprécie          180
nadejdanadejda   07 mars 2011
Ce qui s'enfuit du monde c'est la poésie. La poésie n'est pas un genre littéraire, elle est l'expérience spirituelle de la vie, la plus haute densité de précision, l'intuition aveuglante que la vie la plus frêle est une vie sans fin.
Commenter  J’apprécie          130
nadejdanadejda   07 mars 2011
La glycine a une couleur mauve frottée de blanc, si légère qu'elle semble tenir en suspension dans l'air indépendamment de la fleur. Ton sourire quinze ans après a quelque chose de ce secret flottement. Imperceptiblement détaché de toi il brille dans la nuit des temps comme la vérité de ta vérité, la fleur de ta présence.
Commenter  J’apprécie          70
Videos de Christian Bobin (53) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Christian Bobin
pierre, Christian Bobin Éditions Gallimard collection Blanche
Le romancier exprime son admiration pour P. Soulages. Il guide le lecteur pour une visite de la maison et de l'atelier du peintre, lui fait entendre ses mots, lui montre ses tableaux avant de raconter son voyage en train vers Sète, à Noël 2018, pour commémorer l'anniversaire du peintre. Un ouvrage entre réflexion philosophique et portrait intime. ©Electre 2019
https://www.laprocure.com/pierre-christian-bobin/9782072866586.html
autres livres classés : poésieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Complétez les titres des oeuvres de Christian Bobin

Ce que disait l'homme qui n'aimait pas...

Les femmes
Les oiseaux
Les souvenirs
Ses semblables

20 questions
65 lecteurs ont répondu
Thème : Christian BobinCréer un quiz sur ce livre