AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782843783692
352 pages
Éditeur : Editions du Triomphe (01/11/2009)
4.59/5   17 notes
Résumé :
Farëanor est le fils d'une famille de paysans. Il mène, à l'orée de la vaste et profonde forêt de Barbebelle, une vie paisible, loin au nord de la cité royale d'Ebanestal. L'attaque de son village par des créatures maléfiques va bouleverser sa vie.
Isolé après la disparition de ses parents et le départ mystérieux de son frère aîné Fravalgar, Farëanor reçoit un mystérieux personnage empreint de bonté et de puissance : Andugal est son nom, servir son royaume da... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Goupilpm
  24 mars 2016
A peine avons nous le temps de découvrir le jeune protagoniste et son frère que le paisible village subit une attaque d'orcs. Les rares survivants du village sont évacués par la milice dans un village plus proche de la capitale. Quatre ans plus tard, alors que sa mère est décédée quelques jours plus tôt et que son frère aîné devenu militaire est au loin, le jeune adolescent, désormais seul, fait la connaissance d'Andugal, un chevalier, ancien grand capitaine de l'armée royale, qui connaissait ses parents, qui lui propose d'intégrer l'Académie Militaire pour devenir soldat ou chevalier. En souvenir du passé, il lui propose de payer ses études.
Avec pour ligne conductrice un parcours initiatique le postulat de départ se révèle tout ce qu'il y a de plus classique.
Le chevalier inculque à l'adolescent quelques préceptes de bases sur le combat et la mise en forme physique. Ensuite pas de surprises au niveau du récit puisque l'auteur s'attache à nous présenter la formation du jeune. Nous suivons les deux premières années de formation du jeune homme et de ces compagnons, la
deuxième année de formation voit lever le voile sur « l'étil » la forme de magie décrite par l'auteur basée sur le fait que tout le monde le possède en soi une sorte de pouvoir le « tilith » qui permet d'utiliser la magie. Mais pour pouvoir lancer des sortes de sorts il faut suivre une formation particulière. le récit est somme toute assez linéaire puisque l'action, malgré un exploit du jeune homme, est quasiment absente. Les termes spécifiques à l'art militaire sont explicités dans un lexique en fin de livre. Tout au au long du récit l'auteur véhicule les valeurs qui doivent régir la vie d'un homme de guerre en insistant tout particulièrement sur le Bien.
Les descriptions sont bien détaillées, pas trop longues, mais juste ce qu'il faut pour s'imprégner du monde dans lequel évolue le jeune homme. le monde est géographiquement peu décrit puisque nous ne suivons pas les déplacements du chevalier Andugal, le récit étant centré uniquement sur le personnage principal, ce n'est que dans les rares récits du chevalier que sont évoqués les différentes régions du royaume. Une carte figure en fin de livre permet au lecteur de situer les endroits évoqués. L'univers, malgré quelques monstres que l'on découvre pour la première fois, se révèle de facture plutôt classique avec au début du récit des Orcs, mais aussi l'évocation brève de l'existence des Nains et des Elfes .
Le personnage du protagoniste principal, tout comme ceux de ses compagnons, sont tout ce qu'il y a de plus habituels dans ce genre de récit médiéval-fantastique. le personnage du chevalier se révèle énigmatique à souhait, tout comme ceux de ses anciens compagnons.
L' écriture et le style de l'auteur sont fluide, à la fois simple, bien que certains termes médiévaux rehaussent le niveau du vocabulaire.
Malgré que la formation des jeunes acades occupent la majeure partie du roman l'on ne ressent pas de lourdeurs malgré certaines longueurs., le récit nous semble enlevé.
Fils d'armes nous introduit dans un monde de chevalerie tout ce qu'il y a de plus classique. Hormis le système de « magie » rien ne le différencie d'autres récits du même genre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Stridou
  31 janvier 2016
J'ai vraiment beaucoup aimé cette saga de Magarcane , ces livres ont été pour moi des vrais moment de plaisir et d'imagination , mélant :chevalerie , amour , aventure et camaderie .....
Je conseille ces romans mixtes à tout le monde !
Laissez votre esprit se perdre dans le monde fantastique de Magarcane !!
Et bonne lecture à tous !!!!!!
Commenter  J’apprécie          120
loiscama
  18 mars 2014
Un très bon livres aux personnages attachants et aux rebondissements chevaleresques ! Je n'en dis pas plus... Je le conseille vivement !
Commenter  J’apprécie          110
camo77
  08 avril 2012
Un livre très prenant dans lequel je me suis de suite plongée. Je ma demande encore comment l'auteur a fait pour avoir toutes ces idées.
Commenter  J’apprécie          110
lessortilegesdesmots
  21 décembre 2018
Merci à mon libraire de m'avoir permis de découvrir ce roman. J'avoue que le début, très positif et joyeux m'a fait appréhender cette lecture. Ce passage est très court. Cela permet de comprendre dans quelle mentalité a grandi Farëanor. Ensuite, on rentre dans le vif du sujet. Andugal, un chevalier, va venir chercher le jeune homme afin de lui proposer de servir le royaume à son tour. On suit la formation de Farëanor.

Ce jeune homme a une personnalité très optimiste et positif malgré ce qu'il a vécu. Il semble vraiment très doué, fait pour être soldat. Concernant Andugal, il semble très fermé mais la relation qu'il va tisser avec Farëanor va l'obliger à se montrer tel qu'il est réellement. J'ai beaucoup aimé ce personnage. Farëanor va se faire deux amis qui l'air de rien vont se montrer indispensable.

L'intrigue se concentre sur la formation de Farëanor dans une école. La formation est extrêmement difficile. On suit les deux premières années d'apprentissage. Ce que j'ai aimé c'est le fait que l'auteur ne passe pas son temps à décrire en long en large et en travers ce qu'il s'y passe. Il ne parle que des moments importants et ça s'arrête là. Parfois, Farëanor sort de l'école avec Andugal pour parfaire son entrainement. C'est pas ce biais qu'on apprend quelque chose d'incroyable sur Farëanor et Andugal. Pourtant, j'aurai du m'en douter mais non.

En bref, ce premier tome permet de comprendre le royaume dans lequel évolue Farëanor, d'apprendre à le connaître afin d'avancer dans la suite de l'histoire. J'ai le tome 2 dans ma PAL que j'ai hâte de sortir.
Lien : https://lessortilegesdesmots..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
loiscamaloiscama   10 mars 2014
"Lorsqu'un chevalier sert le bien, il le fait avec tout ce qu'il est, avec ses ombres et sa lumière. Ne te crois jamais plus parfait que tu n'es et ne cesse pas de combattre la part de ténèbres qui veut noircir ton âme pure. Lutte ! Bats-toi ! Sois un fils et un frère d'arme digne de ceux qui ont versé leur sang avant toi. Lutte pour le droit et la justice ! Alors peut-être sera-ce toi qui me conduiras vers la lumière. Je continuerais toujours de t'aimer comme un père. Sois fort, Andugal."
Lettre à Fareanor
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260
loiscamaloiscama   10 mars 2014
"Seuls les hommes qui connaissent leur passé peuvent construire leur avenir."
Commenter  J’apprécie          320

Video de Matthieu Bobin (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Matthieu Bobin
Portrait du Père Matthieu Bobin.
autres livres classés : chevalerieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1813 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre