AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782258089143
264 pages
Éditeur : Les Presses De La Cite (02/02/2012)

Note moyenne : 3/5 (sur 2 notes)
Résumé :


1970. Les tribulations cocasses d'un médecin d'Orps-la-Petite.
Célibataire inconsolable et... impuissant depuis la mort de son épouse, Marc Mériaux est pourtant entouré de femmes : ses patientes envahissantes, sa grand-mère atteinte de démence sénile, les amies fantasques de celle-ci, Thérèse sa fidèle maîtresse, et surtout Catherine, ravissante étudiante de douze ans sa cadette dont il est tombé fou amoureux.

S'engage pour Ma... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
yv1
  10 mars 2012
Un roman très réel, très prosaïque, mais qui n'oublie pas de dresser un portrait en détails d'un homme simple et bon, dans tous ses aspects. le personnage de Marc Mériaux est bien travaillé, en profondeur : sur cette année de vie, on n'échappe à aucune de ses réflexions, de ses peurs, à aucun de ses doutes. Parce que sous ses dehors humanistes, l'homme doute, aime et tentera, par amour de surmonter son handicap, comment dire, pas tous les jours facile à assumer.
Plutôt bien écrit, très agréable à lire, c'est un livre qui ne vous tombera pas des mains surtout sur la fin ou l'on a hâte de connaître les divers dénouements des histoires en cours ; l'auteur fait preuve d'une plume joyeuse, tendre, humaniste pour reprendre un mot déjà plusieurs fois utilisé, libertine juste ce qu'il faut et d'un humour particulièrement plaisant (dans le genre, l'auto-citation p.31 n'est pas mal du tout)
Commenter  J’apprécie          20
brinvilliers
  06 août 2012
Marc Mériaux médecin d'une petite bourgade a perdu dans un accident Juliette sa femme, depuis il est impuissant. On le suit dans ses visites à ses malades, ses découvertes des manigances à la maison de retraite, son élection au conseil municipal. Il tombe amoureux d'une jeune fille, et ne recouvre sa vitalité sexuelle que lorsqu'il sait vraiment qu'il n'est pas coupable de la mort de Juliette. S'en suit des pages longues.... sur la vitalité retrouvée de son membre. Les malades sont plus attachants en tant que personnage que le médecin. Ce livre est vulgaire et inintéressant et ne devrait pas figurer dans les romans du terroir
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
yv1yv1   10 mars 2012
- Je suis enceinte, monsieur le docteur. [...]
- Enceinte ? Je vous avais pourtant prescrit la pilule ! [...]
Le mari intervient, en chef de famille [...] :
- On a fait comme vous avez dit, monsieur le docteur, on les a achetées chez le pharmacien, vos pilules, mais comme je sais que ma femme est trop bête, je les ai prises à sa place. Une par jour, comme vous avez dit. (p.39)
Commenter  J’apprécie          20

Lire un extrait
autres livres classés : médecinVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox