AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
>

Critique de Mome35


Mome35
  01 mai 2021
Il est parfois bizarre de voir que le style d'écriture et même le scenario d'un auteur ne vous plaît pas plus que ça, mais vous incite quand même à continuer la lecture. Pour quelle raison ? Peut-être pour la simple curiosité que présente justement la spécifité de l'intrigue. Ce roman d'Olivier Bocquet en est l'exemple-type. Spécialiste de la B.D., il transpose un peu de ses habitudes orginelles et professionnelles dans ce thriller, au départ hâché, sans véritable transition dans le déroulement des chapitres, mais qui allie personnages atypiques, agressions bizarres et enquêtes baclées parce que décousues au coeur d'une ville moyenne (Fontainebleau), en pré, pleine, puis post période électorale.
Et puis, une fois les premières surprises passées, les auteurs des chapitres à la première personne découverts, le puzzle se met en place. Concrètement, chaque personnage impliqué dans l'affaire principale (Thomas Bourriol la victime, enlevé tout d'abord puis torturé de manière atroce, une coulée de plomb en fusion dans chaque oeil le rendant aveugle), devient témoin, accompagnateur, enquêteur ou simplement suspect. Chacun amène sa caution dans un labyrinthe, parfois, de contradictions ou de réflexions astucieuses, certains d'ailleurs avec ironie, sarcasme ou même humour. Ce qui rend tout ce panel très intéressant. Pas de doute l'auteur a beaucoup réfléchi à son canevas, au point que les fausses pistes sont nombreuses pour aboutir à un final que l'on aurait difficilement pu imaginer malgré des suspicions légitimes. Certes, cette concentration de meurtres et d'accidents bizarres en très peu d'années dans la même cité paraîtra assez invraisemblable, du moins tendrait à démontrer l'incompétence de la police criminelle locale, mais cela ne gènera pas le lecteur tant on prend plaisir à suivre un tempo allegro animé par la narration des acteurs différents. Dès lors, je ne regrette pas d'avoir découvert (et persisté à lire) cet Olivier Bocquet qui a probablement autant (sinon plus) d'avenir dans le roman que dans la B.D.
Commenter  J’apprécie          50



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Ont apprécié cette critique (5)voir plus