AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782800173290
56 pages
Dupuis (17/08/2018)
4.28/5   65 notes
Résumé :
Adopté par une tribu d'Homo sapiens, Franck commence à trouver le temps long... et à douter qu'il reviendra un jour au XXIe siècle. Il décide donc de laisser un message à destination des générations futures en filmant avec son smartphone la vie, les personnages, la faune et la flore qu'il croise quotidiennement. Puis il jette son téléphone dans le lac par lequel il est arrivé, en espérant qu'il fera le chemin inverse et qu'on viendra à son secours. Mais quand le vol... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
4,28

sur 65 notes
5
9 avis
4
5 avis
3
0 avis
2
1 avis
1
0 avis

Saiwhisper
  12 novembre 2019
Après la lecture de ce dernier tome du cycle, je peux assurer que la saga a vraiment gagné en profondeur. Ainsi, on est loin de l'ambiance déjantée des premiers tomes, à se demander où les auteurs vont aller avec cette histoire originale mêlant un groupe d'Homo Sapiens et un adolescent du XXIème siècle ! Certes, on joue toujours la carte de l'humour et on bombarde les pages avec des anachronismes ou autres inventions (ex : des brochiottes pour des brochettes), mais le récit a surtout gagné en maturité. Cela se voit notamment avec le caractère de Frnck qui va prendre de l'épaisseur, avoir un certain recul, comprendre une partie de ses origines et va devenir de plus en plus attachant. Bien évidemment, il reste une personne maladroite, inoffensive et râleuse, mais il est également généreux, drôle et avec des valeurs. Les scènes qu'il a en commun avec Léonard, le sorcier roux, sont très touchantes. J'avais envie de voir leur lien évoluer et je n'ai pas été déçue. D'ailleurs, les dernières pages sont particulièrement déchirantes et remplies d'émotions !
L'entourage du jeune homme va plus ou moins être mis en avant. On va par exemple s'attarder sur Kenza dont la relation amicale avec Frnck est toujours aussi sympathique, bien qu'avec des petites crises de temps en temps. Il y a aussi Gargouille, le bébé qui part en vadrouille et qui va faire plusieurs rencontres déterminantes. le tandem Chipolata et Mètre-Cube est assez fidèle à lui-même cependant, il va se rapprocher du groupe principal… Mais celui que je retiendrais surtout est bien Léonard ! Lui qui était si individualiste, égoïste, fourbe et avide de pouvoir va être au coeur de ce quatrième volet. Il sera d'ailleurs l'un des éléments clef dans la grande révélation finale ! Cette dernière a su m'étonner même si, je le reconnais, je me posais de plus en plus de questions, notamment à cause du nom de l'un des personnages ainsi que le physique de Gargouille. Je n'étais pas allée au bout de cette supposition… À tort ! de ce fait, les auteurs ont réussi à m'avoir et me surprendre, ce que j'ai beaucoup apprécié. Quelques questions soulevées au début de la série ont enfin des réponses, même si on est encore loin d'avoir tout élucidé.
Même si, à mon sens, cette suite est la meilleure de la saga bd, elle ne plaira peut-être pas à tout le monde. En effet, on peut ressentir une baisse d'action, ce qui peut chiffonner certains lecteurs… Pour ma part, cela ne m'a pas dérangée, car je souhaitais que l'on développe davantage les protagonistes. de plus, j'ai estimé que le final rattrapait nettement ce rythme plus lent. Il est également intéressant de mettre en avant les réactions des personnages, surtout face à des éléments nouveaux comme ce volcan en irruption. Les hommes des cavernes ne connaissent pas la lave et sont dans la découverte. Ils n'ont pas conscience du danger qu'ils encourent malgré les avertissements de Frnck. J'ai, au contraire, trouvé judicieux le fait de les laisser se débrouiller alors que la menace grandissait petit à petit… Par ailleurs, j'ai trouvé que le coup de crayon s'était réellement amélioré, notamment au niveau des personnages féminins ou de la gestion des couleurs. Je n'ai pas grand-chose à redire sur cette fin de cycle qui donne envie de découvrir le tome cinq. C'était une chouette lecture !
Lien : https://lespagesquitournent...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
coquinnette1974
  10 avril 2020
L'éruption est le tome 4 de la série FRNCK. Il y a un petit moment que je souhaite le lire, d'où ma joie quand j'ai découvert que la bibliothèque numérique de Vendée avait mis les trois derniers tomes de la série en prêt :)
Quel plaisir de retrouver le jeune Franck, qui commence à trouver le temps long parmi la tribu d'Homo sapiens. Il se demande si un jour il réussira à revenir au XXIe siècle.
Il décide donc de laisser un message à destination des générations futures en filmant avec son smartphone la vie, les personnages, la faune et la flore qu'il croise quotidiennement.
Puis il jette son téléphone dans le lac par lequel il est arrivé, en espérant qu'il fera le chemin inverse et qu'on viendra à son secours...
Soudain le volcan entre en éruption et les met tous en danger...
Ce tome quatre est la fin du premier cycle. Dans les dernières pages, un mystère de cette série est dévoilé, nous savons qui est réellement FRANCK. Je n'avais pas du tout venir cette révélation, qui m'a énormément surprise. Je lis les aventures de ce jeune garçon en me laissant guider par la lecture, sans imaginer quoi que ce soit. D'où ma stupéfaction, et mon contentement car je trouve que c'est crédible. Tout se tient de la première à la dernière page, il n'y a pas d'incohérences, tout est bien ficelé.
Les textes sont toujours aussi pertinents et j'apprécie toujours autant les dessins.
Ce quatrième tome m'a captivé autant que le précédent, et je suis ravie d'avoir la suite sous la main.
Ma note : 5 étoiles :)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
Lovise
  07 septembre 2019
Quel final ! C'est clairement mon volume préféré, bien que j'ai apprécié les autres à des degrés divers. Toutes les questions soulevées depuis le début trouvent leur réponse ici. Alors oui, pour certaines choses, on s'en doutait depuis le début (pourquoi Franck a-t-il si peur de l'eau ? On se doutait bien qu'il avait déjà fait ce voyage entre époques à travers le lac sans fond). Pour le reste, rien ne s'est révélé être comme je le supposais. Un exemple ? J'avais imaginé que les parents de Frnk venaient de notre époque et avaient trouvé le passage. Hum.
Je m'attendais plus ou moins à apprendre que Kenza, le double féminin de notre héros, était sa soeur, d'autant qu'on la sait orpheline elle aussi. Euh….
Et bien que dès le premier tome il soit clair que "Léo" le jardinier en sait plus qu'il n'y parait, j'avoue que je ne m'attendais vraiment, vraiment pas à ce que ce soit de CETTE manière (je vais éviter de spoiler en révélant son rôle exact dans l'affaire).
Par ailleurs, l'amour que Léonard le guérisseur, jusqu'à présent très individuel, éprouve pour Gargouille est très touchant et les dernières pages sont pleines d'émotions diverses, jusqu'au tout dernier dialogue. Comment ne pas avoir le coeur serré devant ces parents privés de leur enfant et ce jeune garçon qui aura grandi sans eux, le regrettant, ainsi qu'il l'a déjà dit "chaque jour de sa vie". Les adieux de Léonard et Franck sont également terriblement touchants. On a trop envie de découvrir la suite après cela. Franck sait désormais la vérité sur ses origines. Cela va-t-il changer sa vision des choses et des gens ? le lac "magique" a été englouti. Notre héros va-t-il se faire à l'idée de rester dans cette époque pour lui si archaïque ? Chipolata la malveillante et MètreCube le demeuré sont maintenant avec la tribu, prêts à toutes les perfidies, que va-t-il en sortir ?
Ce que j'apprécie encore dans ce volume, au-delà de l'histoire elle-même que j'ai vraiment adorée, c'est que depuis le début tout se suit et se recoupe parfaitement. Ce qui malheureusement n'est pas toujours le cas. Là on voit que l'auteur savait dès le départ où il allait, qu'il a semé ses indices et qu'il aborde un final prévu de longue date. Je n'ai qu'une chose à dire : bravo, c'était vraiment super.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
bdelhausse
  25 juin 2022
Assez éloigné du consensus qui voudrait que ce tome soit le meilleur de la tétralogie. En effet, un sticker sur la couverture annonce "fin d'un cycle". J'admets que la fin de ce tome 4 ouvre d'énormes possibilités. Ouvrir des possibilités ne crée pas un bon tome. On verra dans le tome 5.
Le tome 4 est majoritairement composé de non-événements... en l'occurrence on commence par le smartphone de Franck dont la batterie arrive à 0%, puis on continue sur le volcan dans lequel la tribu qui a recueilli Franck commence à suinter. de la lave s'écoule un peu partout. L'éruption n'est pas loin. On en profite pour créer la brchtt... nommée "brochiotte" plutôt que "brochette".
Puis Gargouille s'échappe et est recueilli par la tribu sécessionniste qui souhaite récupérer sa grotte... qui se remplit de lave. le tout est parsemé de jeux de mots moitié potaches moitié foireux.
Le final est certes intéressant si on oublie le paradoxe temporel. Evidemment, tout devra être confirmé ou vérifié dans les tomes suivants. Mais en l'occurrence, pour ce que l'on en sait à ce stade, et je ne spoile rien, on est dans le paradoxe temporel, la même personne ne pouvant se trouver au même endroit dans deux corps différents. Je n'en dit pas plus.
Ajoutons des planches composées de peu de cases, tentative de remplissage par le vide et je peux avouer que le tome ne met pas longtemps à être lu. Et oublié.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Cranberries
  24 janvier 2019
Ayant récemment lu le tome 4, j'ai eu envie de vous parler de premier cycle de la BD FRNCK, scénarisée par Olivier Bocquet et dessinée par Brice Cossu.
Franck est donc un ado de 13 ans qui vit dans un orphelinat depuis toujours. Alors qu'une famille est prêt à l'adopter, Franck apprend que ses parents sont peut-être en vie et fugue dans le but de les retrouver.
Cependant sa fuite le mènera plus loin qu'il ne le pensait, puisqu'il va carrément se retrouver en plein milieu de la préhistoire.
Recueilli un peu par dépit par une tribut de l'époque, notre ado va devoir s'habituer à une vie sans la moindre technologie.
Le moins que l'on puisse dire, c'est que l'adaptation ne sera pas simple... des deux côtés !
Franck se retrouve dans un univers totalement hostile, où chaque jour est une lutte pour la survie, mais la tribut qui l'accueille va de son côté, devoir s'habituer aux frasques de notre jeune ami.
Une cohabitation qui ne sera pas simple tous les jours et qui amènera beaucoup de situations cocasses et de quiproquos en tout genre.
FRNCK est une BD qui se veut drôle et tout public, tout en offrant au lecteur une histoire suivie sur quatre tomes (pour le premier cycle).
Les plus petits apprécieront les gags offrant chutes et égratignures à gogo, tandis que les plus âgés apprécieront le déroulement de l'histoire, ainsi que les divers traits d'humour et jeux de mots disséminés ici et là par les auteurs.
Pour ce qui est du dessin, Brice Cossu nous offre ici quelque chose de plutôt simple dans le trait, mais de percutant.
De plus, chaque tome possède une palette de couleurs qui lui est propre et qui colle aux événement qui s'y déroulent. Ces différences de couleurs permette au lecteur de s'immerger complètement dans l'ambiance voulue par les auteurs.
En toute honnêteté, au début j'ai eu un peu de mal à accrocher totalement à l'histoire. J'appréciais la BD et ses protagonistes, je rigolais à certains traits d'humour, mais je me demandais où les auteurs voulaient en venir.
En effet, pourquoi ne parlait-on plus des parents de Franck et de leur disparition alors que c'était le point de départ de toute l'histoire ?!
Heureusement, le tome 4 est arrivé et à su répondre à certaines de ces questions d'une manière à laquelle je ne m'attendais pas !
Ce dernier tome du cycle a terminé de me convaincre que cette BD valait vraiment bien la peine d'être lue.
En conclusion, si au départ je n'étais pas totalement convaincue par l'histoire, celle-ci a su se faire apprécier au fil des tomes pour nous offrir un final à couper le souffle !
Lien : http://www.cranberriesaddict..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (1)
Sceneario   07 novembre 2018
Ce quatrième volume sonne la fin du premier cycle. Une fin toute en révélations, qui présente dans les dernières planches l'histoire sous un nouveau jour... Franck ne sera désormais jamais plus le même !
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
LoviseLovise   17 août 2019
- Tu aurais pu laisser Chipolata passer devant.
- Pour quoi faire ?
- Par respect, par galanterie.
- Par quoi ?
- Par galanterie. Céder sa place aux femmes. Leur tenir la porte.S'assurer qu'elles sont en sécurité avant de se mettre hors de danger. Tout ça.
- Jamais elle ne me laisserait lui tenir la porte... enfin, si c'est ce que je crois. Et pourquoi est-ce que je ferais passer quelqu'un d'autre devant moi si je suis en danger ? C'est stupide !
- Parce que tu es un homme ! Tu es plus fort qu'elle ! Les plus forts aident les plus faibles ! Tu sors d'où ? De la préhistoire ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
mandrake17mandrake17   05 août 2019
- AIDE-MOI!
- Euh... d'accord! Il faut que je trouve un moyen...
- Envoie-moi une liane!
- Il n'y en a pas! Si je t'encourage, tu crois que ça t'aidera?
Commenter  J’apprécie          30
mandrake17mandrake17   22 août 2019
- Je n'aurais jamais pensé que tu t'inquièterais pour quelqu'un d'autre que toi.
- Moi non plus. D'ailleurs j'ai très envie de faire demi-tour, alors n'insiste pas trop.
Commenter  J’apprécie          20
mandrake17mandrake17   22 août 2019
- Plus tu es gentil, plus je m'inquiète.
- Tout ça parce que dans le passé j'ai plus ou moins essayé de tuer la totalité des membres de ta tribu. Franchement, qui n'a pas fait ça au moins une fois dans sa vie ?
Commenter  J’apprécie          10
mandrake17mandrake17   05 août 2019
- On a Mètre-Cube! Il est fort comme un mammouth!
- Oui, mais il est bête comme une noisette.
Commenter  J’apprécie          30

Lire un extrait
Videos de Olivier Bocquet (19) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Olivier Bocquet
Une grande aventure pleine de rebondissements et d'émotions au coeur de la préhistoire ! Les auteurs, Olivier Bocquet et Brice Cossu, nous annoncent une fin de cycle en feu d'artifice !
FRNCK, tome 8 – Disponible en librairie Découvrir l'album : bit.ly/Frnck8
autres livres classés : préhistoireVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
4543 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre