AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782203098091
128 pages
Casterman (29/04/2015)
3.77/5   98 notes
Résumé :
Nous retrouvons Erica et Patrik , les héros de La Princesse des Glaces. C'est l'été à Fjàllbacka, Erica attend son premier enfant, et la vie pourrait être belle et paisible, si dans une faille rocheuse près du port on n'avait pas découvert le corps mutilé d'une jeune femme. L'affaire se complique quand les fouilles de police mettent à jour, au même endroit, les squelettes de deux jeunes filles disparues 24 ans auparavant. Erica bien sûr, ne peut s'empêcher de mettr... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (23) Voir plus Ajouter une critique
3,77

sur 98 notes
5
7 avis
4
11 avis
3
5 avis
2
0 avis
1
0 avis

marina53
  02 août 2018
Fjällbacka, petite ville portuaire de Suède, 2003. le corps d'une jeune fille est découvert par un enfant. Nue, un sac pour seul vêtement. Ecchymoses et coupures sur tout le corps. Identité et cause du décès inconnues. La police, dépêchée aussitôt sur les lieux, découvre également, en fouillant, des ossements humains. Visiblement ceux de deux personnes. Patrik Hedström, normalement en congé, va devoir mener cette double enquête, au grand dam de sa compagne, Erika, enceinte jusqu'au cou. Malheureusement, aucune personne n'a signalé de disparition inquiétante dans un secteur proche. Quant aux squelettes, selon le médecin légiste, ils doivent avoir entre 25 et 30 ans. Obligé de fouiller les archives, Patrik découvre, grâce à Erika notamment, que deux jeunes filles, Siv et Mona, ont disparu à quinze jours d'intervalle au cours de l'été 1979 et ne sont jamais réapparues. À l'époque, Gabriel Hult avait dénoncé son frère, Johannes, l'ayant soi-disant vu en compagnie de Mona. Sans preuve, la police lâcha l'affaire d'autant que Johannes s'était donné la mort ensuite...

Adapté du roman éponyme de Camilla Lackberg, cet album met de nouveau en scène le couple Erica Falck et Patrik Hedström, respectivement journaliste et flic. Cette dernière, enceinte de son premier enfant, est condamnée à se reposer. Elle n'en garde pas moins son âme de journaliste et n'hésite pas à aider son compagnon dans cette nouvelle enquête. Trois corps de jeunes filles retrouvés, qui plus est à 24 ans d'intervalle. Y a-t-il un lien entre ces deux affaires ? L'oeuvre d'un serial-killer ? Patrik va plonger dans une affaire bien sombre, notamment au coeur d'une famille pour le moins atypique, celle du prédicateur et ses deux fils, Johannes et Gabriel. Après La princesse des glaces, Olivier Bocquet et Léonie Bischoff collaborent à nouveau ensemble dans cette adaptation plutôt réussie du roman de Camilla Lackberg. Ce dernier distille petit à petit les éléments, déterrant les secrets de la famille du prédicateur. En préambule, la présentation de tous les personnages, fourmillant dans cet album.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          522
Neneve
  12 février 2017
Pour les amoureux de Camilla Lackberg du début, quand la magie opérait encore, cette BD est pour vous. C'est une vraie bonne adaptation de roman. Les personnages sont bien campés, l'histoire se tient, pas trop de détails et de narration, des textes concis et efficaces. Vraiment une très bonne BD. Même si j'avais lu le bouquin, j'ai pris du plaisir à lire cet album qui tient en haleine du début à la fin. J'ai vu que La princesse des glaces a aussi été adaptée par ce duo d'auteur et dessinateur... je vais la demander à ma biblio, parce que sincèrement, ils font un boulot de grande qualité.
Commenter  J’apprécie          181
Mahpee
  21 novembre 2015
A ceux qui ont apprécié le Prédicateur, roman à succès de Camilla Läckberg, et si vous êtes amateurs de bande dessinées, je vous conseille de ne pas rater ce roman graphique de belle facture. Il illustre avec talent l'excellent roman de l'auteure suédoise. J'avais rangé ce thriller dans un coin de ma mémoire et grâce aux talents conjugués de Léonie Bischoff et Olivier Bocquet, l'histoire m'est revenue en mémoire. Une véritable redécouverte mise en valeur par de belles planches. Une réussite.
Commenter  J’apprécie          150
Saiwhisper
  31 janvier 2017
Bien que je connaisse l'auteure, je n'ai pas lu le roman d'où est tirée la bande dessinée, ce fut donc une découverte. Ainsi, j'ignore si l'adaptation est fidèle ou non... Par contre, je peux voir assurer que j'ai passé un bon moment avec cette BD polar. J'avais un peu peur, au début, car les trois premières pages sont dédiées à la présentation des nombreux protagonistes ! Je me suis demandée si j'allais réussir à suivre, si j'allais reconnaître les personnages sans aller sans arrêt au début ou s'il fallait avoir lu le roman pour comprendre. Si vous vous posez les mêmes questions, sachez que vos craintes peuvent être balayées : on reconnaît assez bien qui est qui et on rentre facilement dans l'intrigue. Il faut dire que les premières pages bien glauques annoncent très bien la couleur ! J'ai immédiatement été séduite par le coup de crayon, par les ambiances qui dégagent de certaines scènes et par la colorisation qui met en valeur le récit de Läckberg. le résultat est un régal visuel !
Les amateurs de l'auteure suédoise, ceux qui aiment les sagas familiales ou le polar en BD devraient adhérer à cet ouvrage ! En ce qui me concerne, j'avoue m'être prise au jeu. Je n'ai pas cherché à deviner qui est le coupable : je me contentais de tourner les pages en admirant les couleurs, les expressions des personnages ainsi que l'avancée de l'enquête. D'ailleurs, ne vous fiez pas aux couleurs chaudes et aux doux moments de répit aux côtés de Patrik et d'Erica : l'ambiance de la BD est sombre, pleine de non-dits, de folie et de manipulation. "Le prédicateur" se lit d'une traite et donne envie de découvrir "La princesse des glaces", roman qui a également été adapté par les deux illustrateurs...

Lien : https://lespagesquitournent...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
beatriceferon
  25 juillet 2018
Le corps d'une jolie jeune femme aux cheveux roses est découvert dans un site touristique. Qui peut bien être cette inconnue et qui l'a affreusement torturée avant de la tuer ? L'affaire, qui s'annonce compliquée pour Patrick Hedström, se corse encore lorsqu'on exhume, au même endroit, deux squelettes qui semblent avoir subi les mêmes sévices.
Patrick, qui avait pris congé pour rester avec Erica, arrivée presque au terme de sa grossesse, va devoir se plonger quasi seul dans cette ténébreuse affaire. Ses adjoints sont « Ernst-la-picole et Gösta-j'ai-golf-à-cinq-heures ». Quant au commissaire Mellberg, n'en parlons pas. Si la porte de son bureau est fermée, c'est qu'il fait la sieste. Heureusement, il y a Martin, la jeune recrue, et Erica qui, même enceinte jusqu'aux yeux, ne peut refréner sa proverbiale curiosité.
Après « La princesse des glaces », le duo Bisschoff et Bocquet s'attaque à une nouvelle enquête imaginée par Camilla Läckberg. Les premières planches sont affreuses. Après quelques vignettes qui évoquent une joyeuse fête et le retour chez elle d'une jeune cycliste, nous voilà plongés dans l'horreur absolue. Dans une pièce sans lumière, deux jeunes femmes dénudées sont soumises à des supplices insoutenables. Les visages sont grimaçants, les couleurs noir et rouge évoquent peur, violence, souffrance. le bourreau n'est qu'une ombre.
Heureusement, quelques pages plus loin, on retrouve Patrick et Erica dans l'atmosphère chaleureuse de leur maison et dans la touffeur d'un été de canicule, car, dans les pays nordiques aussi, il fait chaud parfois. Nous rencontrerons un couple en train de faire des photos coquines, un commissariat où le pauvre Patrick est enseveli sous les paperasses ou une planche aux couleurs vives, sur laquelle deux futures mères profitent de la fraîcheur de l'eau. Quelques plongées dans le passé, le défilé de toute une galerie de personnages plus ou moins inquiétants, qui semblent tous avoir quelque chose à cacher.
Ici aussi, les auteurs ont réussi à sélectionner les passages clefs du roman qu'ils adaptent. C'est encore une réussite qui m'a beaucoup plu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30


critiques presse (2)
BoDoi   13 août 2015
Alors, même si l’intrigue de ce volume n’est pas complètement renversante, l’adaptation en bande dessinée est tout simplement excellente.
Lire la critique sur le site : BoDoi
BDZoom   11 mai 2015
À l’instar du polar, cette fidèle adaptation en bande dessinée est, elle aussi, encore plus convaincante que la première : le graphisme gagnant en maturité et la narration en fluidité…
Lire la critique sur le site : BDZoom
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
christinebeaussonchristinebeausson   28 mai 2015
La seule différence entre nous, c'est que t'es tombée du bon côté de la famille et moi du mauvais. À toi le manoir, à moi la bicoque du garde forestier. À toi le marbre, à moi la rouille.
Mais n'oublie jamais ça, Laini : on est pareilles, toi et moi. On a juste pas épousé le même frère.
Commenter  J’apprécie          20
SaiwhisperSaiwhisper   31 janvier 2017
À toutes les tragédies qu'un policier croise au long d'une carrière. Il y a tant de choses qui peuvent mal tourner dans un existence...
Commenter  J’apprécie          50
christinebeaussonchristinebeausson   24 mai 2015
Donc ta femme enceinte jusqu'à la glotte est condamnée à subir la canicule du siècle sans chevalier servant pour lui passer du brumisateur au moindre claquement de doigts ?
Commenter  J’apprécie          30
zazimuthzazimuth   01 avril 2019
- Qu'est-ce que je peux faire pour aider l'enquête ?
- Rien.
- Alleeez, steup…
- Tu n'es pas flic et tu es enceinte jusqu'aux amygdales. Tu ne bouges pas d'ici.
- Steup, steup, steup.
- En plus, tu as quatre ans et demi d'âge mental. (p.19)
Commenter  J’apprécie          10
zazimuthzazimuth   01 avril 2019
- Je veux bien que tu te charges de trouver la famille de Tanja Schmidt en Allemagne?
- J'étais sûr que tu allais me remettre au téléphone. Le privilège du chef.
- Le privilège du chef, c'est d'annoncer à des parents qu'on a retrouvé les restes de leurs enfants. (p.41)
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Videos de Olivier Bocquet (19) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Olivier Bocquet
Une grande aventure pleine de rebondissements et d'émotions au coeur de la préhistoire ! Les auteurs, Olivier Bocquet et Brice Cossu, nous annoncent une fin de cycle en feu d'artifice !
FRNCK, tome 8 – Disponible en librairie Découvrir l'album : bit.ly/Frnck8
autres livres classés : suèdeVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
4543 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre